Inscrivez-vous
Mot de passe oublié
Connexion
Mon Profil
Mes Sujets

Antidépresseurs et Prise de Poids, Quel est le Lien?

Qu’est ce qu’un Antidépresseur?

Un antidépresseur est un médicament qui permettent de traiter la dépression légère à intense, les psychoses maniaco-dépressives, les troubles anxieux,   la névrose d’angoisse, la mélancolie d’involution, la névrose psychotique et la dépression psychotique. Ce médicament permettra de diminuer l’anxiété, l’angoisse, diminuer les symptômes de la dépression et stabiliser les humeurs pour arriver à avoir une humeur similaire à celle d’avant la dépression.
Statistiques des Antidépresseurs
  • La France est le pays qui «consomme» le plus d’antidépresseur
  • Plus de 5 millions de Français prennent des antidépresseurs et plus de 100 000 sont des adolescents
  • Au Québec, plus de 5.1 millions de personnes se sont faites prescrire des antidépresseurs en 2003 comparativement à 2.5 millions en 1999.
  • Une augmentation de plus de 104% des ventes d’antidépresseurs depuis 4 ans
  • Le nombre de prescriptions de ce médicament ne cesse d’augmenter d’année en année
Comment Agit un Antidépresseur?
Les antidépresseurs du type tricycliques permettent de bloquer le recaptage de certains neurotransmetteurs dans la membrane cellulaire des neurones. Ils permettent ainsi d’augmenter la concentration de la sérotonine et de la norépinéphrine.
La sérotonine
Est un neuromodulateur (libère des substances chimiques) du SNC (système nerveux central). La sérotonine connaît de nombreux rôles comme dans la thermorégulation (maintien de la température corporelle), la douleur, l’anxiété, la stabilisation des humeurs et les comportements alimentaires et sexuels. De plus, puisque les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) sont très similaires à la sérotonine, certains ISRS sont utilisés pour traiter la dépression et autres troubles de l’humeur.
La norépinéphrine
Plus connue sous le nom de noradrénaline est une hormone fabriquée dans les glandes surrénales. Elle est, tout comme la sérotonine, un neurotransmetteur qui permet de régulariser le sommeil, les humeurs, les émotions, l’apprentissage, la concentration, etc.
Donc, une personne qui prend quotidiennement des antidépresseurs connaîtra une meilleure humeur générale, une stabilisation des émotions, un meilleur sommeil, une énergie plus rapide de lutte ou de fuite, etc.
Contre-Indications des Antidépresseurs
Dans le cas où vous présentez l’une de ces maladies, veuillez aviser votre médecin de votre condition de santé avant une nouvelle ordonnance médicale.
  • Insuffisance Hépatique (foie)
  • Grossesses
  • Allaitements
  • Glaucome fermé
  • Hypersensibilité (sensibilité plus importante face aux stimuli)
  • Maladies Cardiaques
Effets Secondaires des Antidépresseurs
Effets Secondaires Fréquents


  • Somnolence
  • Fatigue
  • Étourdissements
  • Hypotension Orthostatique
  • Augmentation de l’appétit
  • Gain de poids
  • Xérostomie (sécheresse de la bouche)
  • Constipation
  • Sédation
  • Alacrymie (sécheresse de la conjonctive, les yeux)
  • Vision Brouillée
Effets Secondaires Rares


  • Violence
  • Symptômes Extrapyramidaux
  • Rétention Urinaire
  • Photosensibilité (sensibilité à la lumière)
  • Arythmie (absence de rythme cardiaque)
  • Dyscrasie Sanguine (anomalie hématologique)
  • Akathisie (besoin important de toujours bouger)
  • Hypersalivation
  • Tremblements
  • Altération de la posture et des mouvements
  • Dyskinésie (mouvement involontaire au niveau du visage, de la bouche, de la mâchoire et de la langue)
Combien de Temps pour les Effets des Antidépresseurs?
En fait, cela au moins 2 semaines avant que vous ressentez les bienfaits des antidépresseurs soit une meilleure humeur, une stabilisation des émotions, une diminution de l’anxiété, une amélioration des symptômes de la dépression, une prise de poids et augmentation de l’appétit, etc.
Lorsque vous administrez votre antidépresseur, cela prend quelques semaines à faire effets et cela varie d’une personne à l’autre soit de 1 à 6 semaines.
Interactions Médicamenteuses des Antidépresseurs
Certaines substances ou médicaments peuvent altérer l’efficacité de l’antidépresseur ou même augmenter considérablement les effets de ceux-ci. Les personnes qui prennent des hypotenseurs afin de diminuer la pression artérielle pourraient constater que ce dernier médicament fasse moins effet et que la pression artérielle demeure élevée. De plus, l’alcool et les drogues augmentent beaucoup ou diminuent l’effet des antidépresseurs, donc la personne pourrait alors observer une augmentation des sautes d’humeur, une émotivité importante, une insomnie, etc…. Même chose pour les drogues douces comme la cigarette et la caféine, qui diminuent l’effet de l’antidépresseur. Pour ce qui est des contraceptifs oraux, ceux-ci peuvent augmenter la concentration en noradrénaline et sérotonine, qui pourrait avoir l’effet contraire désiré ou avoir un sentiment d’euphorie important.
C’est pour cette raison que les professionnels de la santé ne recommandent pas du tout la prise d’alcool, de drogues, de tabac et autres substances qui agissent sur le SNC (système nerveux central).
  • Éliminer ou Diminuer la consommation d’alcool et de drogues
  • Ne jamais prendre votre médicament avec de l’alcool
  • Ne pas conduire sous l’effet des antidépresseurs avec 1 verre d’alcool
Recommandations des Antidépresseurs
  • Vous devez prendre QUOTIDIENNEMENT votre antidépresseur et suivre minutieusement la posologie de votre médicament, c’est-à-dire la bonne dose, le bon moment, la bonne voie et le bon médicament sans quoi , les effets qu’apportent les antidépresseurs pourraient être diminués, donc les risques de rechute sont grands.

  • NE JAMAIS ARRÊTER la prise d’antidépresseur seul, par vous-même sans l’avis et l’accord de votre médecin ou psychiatre. Un arrêt brusque augmente les risques de sevrage et de rechute.

  • Ne pas prendre de boisson alcoolisée ou de drogues lorsque vous consommez des antidépresseurs car ils augmentent les effets de ce médicament.

  • Ne pas prendre de médicaments vendus en vente libre sans l’avis de votre médecin.

  • Diminuer votre consommation de tabac, car il diminue les effets des antidépresseurs.

  • Si vous constatez un changement négatif sur vos humeurs ou un symptôme inhabituel, signaler le à votre médecin.

  • Éviter de conduire le plus possible lorsque vous consommez ce médicament qui diminue la concentration, la vigilance et les réflexes.
Les Antidépresseurs et la Prise de Poids
Certaines personnes qui souffrent de dépressions peuvent souffrir du même coup d’anorexie, qui est une absence d’envie de manger, un arrêt partiel ou complet d’alimentation, un IMC inférieur à 16 et un refus de s’alimenter. Pour traiter ce problème secondaire à la dépression, de nombreux médecins ou psychiatres prescrivent à leurs clients un antidépresseur qui augmente l’appétit et favorise un gain de poids. 
Donc, oui, il est vrai de dire que les antidépresseurs peuvent vous faire prendre du poids, grossir, car ils permettent d’augmenter votre appétit, alors cela pousse les personnes qui souffrent de dépression et d’anorexie à manger plus, ce qui vous fera prendre du poids. En mangeant plus, vous ingérez nécessairement plus de calories et ce surplus de calories sera transformées sous forme de réserves graisseuses, ce qui parait  sur votre balance.
Par contre, pour éviter une prise de poids en ayant recours à des antidépresseurs et sans que vous soyez anorexiques, vous devriez parler à votre médecin de ces peurs et des alternatives possibles pour ne pas prendre du poids. Aussi, veillez à ré-évaluer votre alimentation, qui devra être plus saine et équilibrée et être actif à tous les jours.
Mon Avis Personnel
Pour avoir travaillé dans des institutions de santé mentale, je sais à quel point il est primordial de prendre quotidiennement les antidépresseurs et de ne pas les arrêter pour vous-même. De nombreuses fois, j’ai vu des personnes séjournées de nouveau dans ces centres car ils cessaient la médication prescrite pas leur médecin, en croyant qu’ils se sentaient mieux et qui n’avaient nullement besoin de ces médicaments, mais en arrêtant la prise d’antidépresseurs, leur état mental s’est détérioré et l’hospitalisation était nécessaire.
Je sais que certaines personnes ont peur lorsque les professionnels leur parlent de prendre des antidépresseurs dans le seul but de les aider, car la perception que les gens ont encore de nos jours lorsque l’on parle d’antidépresseur est que ceux qui en prennent sont fous! C’est très loin d’être le cas dans la majorité du temps, c’est seulement que ces personnes ont besoin d’aide médicamenteuse pour leur santé mentale au même titre qu’une personne a besoin de ces anti-inflammatoires pour son arthrite.

Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Ayant souffert d’un surpoids lors de mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau, de ne pas se trouver beau ou belle et de manquer de motivation pour mieux manger, bouger plus, etc. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime en particulier mais en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. Au fil des ans, j’ai développé une passion pour la nutrition et la cuisine puis, en 2010 j’ai créé mon premier site web dans le but de partager mes connaissances pour aider les gens dans leur perte de poids.

43 Commentaires pour 'Antidépresseurs et Prise de Poids, Quel est le Lien?'

 
  1. Evelyne dit :

    Ma mère est morte en février 2012 et depuis lors, je traverse une grave dépression. Je suis sous Deroxat et j’ai pris du poids. Je songe à demander à mon médecin d’en changer parce que grossir me déprime encore plus et que je ne supporte plus mon image.

    • Roxanne dit :

      Bonjour Evelyne,

      Comment allez-vous?

      Oh ma chère… 🙁

      Je suis vraiment navrée pour vous.

      Je veux vous souhaiter mes sincères condoléances.

      C’est très difficile de perdre une personne aussi importante dans notre vie.

      Malheureusement, plusieurs antidépresseurs connaissent cet effet secondaire. Par contre, vous ferez bien de demander à votre médecin s’il ne serait pas possible de changer d’antidépresseurs qui lui, ferait moins grossir.

      N’hésitez surtout pas à m’écrire juste pour parler, vous confier, etc.

      Je suis avec vous et je prierai pour vous Evelyne

      Que Dieu vous guide dans ce deuil difficile et qu’il apaise votre coeur.

      Bonne journée

      Roxanne 🙂

      • Anonyme dit :

        Merci Roxanne. J’ai fait une recherche sur internet et j’ai vu qu’il existait un anti-dépresseur : le buproprion qui à priori ne ferait pas grossir.
        Je ne mange pas tant que cela, bien que par moments il m’est difficile de résister à mes envies de sucre, qui sur le moment me procurent un éphèmère apaisement.
        J’avais une relation plutôt fusionnelle avec ma mère. Elle vivait dans un appartement en Côte d’Or, et j’allais régulièrement chez elle. J’avais besoin de cela pour me ressourcer loin de Paris. Je me promenais dans la campagne, là où il n’y avait personne, j’étais bien. Loin du quotidien.
        Ma mère, la campagne, tout cela me manque tellement.
        Je prends donc un traitement, et j’ai entrepris une thérapie.
        Bonne journée.
        Evelyne

        • Roxanne dit :

          Bonjour Evelyne,

          C’est bien que vous vous renseignez sur ce médicament mais en même temps, c’est votre médecin qui connaît lequel sera ou pas efficace sur vous.

          Cet antidépresseur ne fait peut-être pas prendre du poids mais peut-être ne vous permettra-t-il pas de vous sentir mieux dans un sens. C’est tellement difficile de trouver le bon médicament et bon dosage, surtout concernant les antidépresseurs.

          Le sucre vous apporte du réconfort en quelque sorte ?

          Un apaisement de vos douleurs, de vos sentiments, émotions, etc ?

          C’est super que vous avez entrepris une thérapie.

          Vous allez pouvoir ainsi parler, vous confier, vous exprimer librement sans peur du jugement, etc.

          C’est un signe de force 🙂 Vous êtes forte Evelyne.

          Je vous souhaite une belle journée

          Prenez soin de vous

          Au plaisir

          Roxanne 🙂

  2. Anonyme dit :

    Merci Roxanne,
    Le sucre m’a toujours apporté du réconfort. Je m’oublie en quelque sorte quand je mange du sucre.
    Je m’oublie moins devant la glace ensuite 🙂
    Si je m’écoutais, j’en mangerais tout le temps, des sucreries. Je me retiens.
    J’éprouve un manque de sucre comme j’éprouve un manque de ma mère. Curieux n’est ce pas de considérer sa mère comme une drogue ?

    J’ai la chance d’avoir un ami qui me soutient beaucoup, un homme super gentil comme on en trouve rarement, j’ai aussi ma soeur.
    Cela m’aide beaucoup.
    Sans eux, je suis certaine que je ne serai plus là. J’aurais suivi ma mère.

    • Roxanne dit :

      Bonjour Anonyme,

      C’est comme si le fait de manger du sucre vous permettait de fuir ce que vous ressentez.

      Plusieurs personnes mangent pour camoufler leurs émotions, leurs pensées, leurs sentiments, leurs peurs, etc.

      Hahaha! Vous êtes drôle (la glace)

      Peut-être associez-vous sucre et votre mère à cause du réconfort que tous les 2 vous apportaient ou encore que votre mère vous consolait avec des aliments sucrés étant plus jeune.

      Vous êtes bien entourée à ce que je vois et c’est ce qu’il vous faut.

      Même si on aurait tendance à plus s’isoler dans ces temps-là, c’est, je crois, la pire chose car on brouille du noir.

      Si ce n’est pas indiscret, comment votre mère est décédée ?

      Ne dites pas ça Evelyne, votre mère n’aurait pas voulu que vous la suiviez. Elle aurait voulu que vous soyez heureuse, que vous profitez de la vie et d’avoir le droit à connaître le bonheur malgré ce deuil.

      À bientôt je l’espère

      Cordialement

      Roxanne 🙂

    • Melissa dit :

      Bonjour
      Alors voilà suites à des troubles gastro-intestinaux ( je suis atteinte du syndrome de l’intestin irritable) mon médecin m’a mise sous antidépresseur pour atténuer mes crises de stress c’est ce qui d’ailleurs attaque mon intestin. Donc ce médicament était vraiment très lourd vue qu’avec seulement 5 gouttes j’étais dans un coma profond. Bref durant les semaines qui ont suivi mon état mental s’est clairement amélioré … mais après quelques mois j’ai littéralement « empatté » j’ai pris 15kg en l’espace de 3 mois et moi qui n’était pas du tout gourmande je voyais mon appétit grandir de jour en jour.
      Biensur je sais que le remède à cette prise de poids c’est de faire du sport mais avec l’emploi du temps pourri que j’ai je ne peux vraiment pas me le permettre. Résultat des courses j’ai sombré dans une « dépression » proprement dite, mon corps me dégoute, sans parler des commentaires blessants de mon entourage ( parents, amis, ..).

      • Katherine-Roxanne Veilleux dit :

        Bonjour Mélissa

        Comment allez-vous ?

        Pourquoi dites-vous qu’avez votre emploi du temps, vous ne pouvez pas vraiment bous permettre de faire du sport ?

        Vous savez, l’activité physique n’a pas le seul but de favoriser une perte de poids mais aussi de réduire le stress, l’anxiété, de permettre un meilleur sommeil, de réduire le risque de nombreux problèmes de santé, d’avoir une meilleure santé générale, etc.

        Pendant ces 3 derniers mois, pourriez-vous me dire si vous grignotiez plus souvent ou encore si vous mangiez de plus grosses portions ?

        Vos choix alimentaires étaient tournés vers quelle sorte d’aliment ?

        Certes, pour favoriser une perte de poids, il faut être actif mais l’alimentation compte aussi pour beaucoup dans celle-ci.

        Êtes-vous prête à effectuer des changements dans votre alimentation ?

        Quelles sont vos plus grandes difficultés dans votre régime alimentaire ?

        En quoi pourrais-je vous aider ?

        Je vous souhaite une belle journée
        Cordialement
        Roxanne

        • Melissa dit :

          Merci d’avoir pris le temps de me répondre, effectivement mes habitudes alimentaires ont changé dans la mesure où je prends de plus grosses portions car j’ai tout le temps cette sensation d’avoir encore faim, ceci étant j’évite au maximum tout ce qui est fast food, bon il m’arrive de faire un petit écart de temps à autre mais c’est vraiment rare. Pour ce qui est du grignotage, comme je suis tout le temps acharnée sur mes révisions j’ai souvent des coups de barre.
          Pour répondre à votre question, OUI je suis prête à opérer des changements dans mon alimentaire, et voire même dans ma vie de façon générale. Aujourd’hui ce qui m’empêche vraiment d’aller au bout de mon rééquilibrage alimentaire, est plutôt mon rythme de travail .. c’est à dire que j’ai vraiment du mal à mettre mon nez en dehors de mes bouquins et je me rends compte que ça me gâche un peu la vie, car je passe à côté de pas mal de choses. Mais je pense avoir réussi à identifier ce qui cloche chez moi c’est mon manque d’ORGANISATION, je ne m’accorde pas assez de temps, je me laisse aller et toute mon énergie est consacrée à mes études, c’est ce qui peut-être m’empêche d’aller faire une bonne séance de sport et pourtant j’ai pas mal de fichier PDF sur les TOP BODY CHALLENGE mais je n’applique jamais ce que je lis hélas.

          • Katherine-Roxanne Veilleux dit :

            Bonjour Mélissa

            Vous mentionnez ici « car j’ai tout le temps cette SENSATION d’avoir encore faim ».

            C’est ici une sensation et non pas une réelle faim si je comprends bien.

            Il se peut fort bien qu’il y a un manque d’organisation mais également de motivation.

            Vous savez, dans la perte de poids comme dans pratiquement toutes choses dans la vie, il faut être organisée sans quoi, c’est facile de se trouver des excuses.

            Par exemple, en travaillant à temps plein et étant maman d’un jeune garçon de 13 mois, j’ai décidé de prendre soin de moi quotidiennement en marchant 1 heure par jour et en cuisinant des repas à la maison.

            Le temps, j’en manque aussi mais c’est en s’organisant qu’on y arrive.

            Par exemple, la marche se prend le matin alors que mon mari s’occupe du bébé.

            Les repas se préparent la veille (en sortant des viandes su congélateur par exemple) et je termine la préparation le soir même.

            Ça demande du temps, de l’énergie mais l’organisation est primordiale.

            Comment pensez-vous travailler sur votre organisation du temps Mélissa ?

            Je vous souhaite une belle journée
            Cordialement
            Roxanne

            • Melissa dit :

              Merci de m’avoir répondu ? Alors pour l’organisation j’ai regardé pas mal de vidéos sur YouTube mais je compte vraiment travailler là dessus. J’ai pris un agenda et je mets dessus toutes les choses importantes à faire pour l’instant je m’y tiens mais il y a vraiment du travail à faire et je compte bien me prendre en main, je compte également m’inscrire dans une salle de sport pour vue que le coach soit à la hauteur de mes attentes. Je tiens à vous remercier infiniment pour l’attention que vous avez porté à mon message, ça m’aide beaucoup que quelqu’un comprenne ce que je vis.

              • Katherine-Roxanne Veilleux dit :

                Bonjour Mélissa

                Tout le plaisir a été pour moi Mélissa 🙂

                N’oubliez pas que votre santé doit être votre priorité et en gardant ça en tête, ça vous aidera à prendre soin de votre alimentation et de votre corps.

                Je vous souhaite une belle continuation
                Cordialement
                Roxanne

  3. Evelyne dit :

    Bonsoir Roxanne,

    Ma mère souffrait de problèmes respiratoires et cardiaques. Elle était sous oxygène 18 heures par jour. Ses pieds et ses jambes enflaient. Son coeur était très fatigué.
    Elle avait été très malade en 2008 et nous avions eu très peur.

    Le 14 février 2012, à 21h15 ma soeur m’a téléphoné pour me demander si j’avais des nouvelles de Maman. J’en avais eu vers 13 h et tout semblait aller bien. Ma soeur en avait eu vers 16h et tout semblait aller bien là encore.

    Ma soeur fait du sport. Et en rentrant chez elle, elle avait coutume d’appeler ma mère. C’était un rituel immuable.

    Ma soeur a donc appelé une amie de ma mère, Nicole. Cette dernière, depuis 18h tentait de téléphoner à ma mère, en vain. Elle avait une clef mais celle de ma mère était à l’intérieur.

    Nicole ne nous a pas téléphoné, n’a pas osé appeler le samu ou les pompiers.

    Ma soeur et moi avons pris contact avec le SAMU de Montbard, là où vivait ma mère. Et puis nous avons décidé de partir chez elle sur le champ. Nous savions qu’il y avait un grave problème. Nous craignions même le pire.

    Vous savez Roxanne, je n’oublierai jamais ce moment : à 23h30, ma soeur faisait le plein, avant que nous prenions la route. Et j’ai appelé sur le téléphone de ma mère. Un médecin du SAMU a répondu, m’a annoncé que ma mère était décédée. Voilà comment le monde s’est écroulé, le 14 février 2012 à 23h30.

    Depuis, je suis détruite, je suis une maison en ruines. Cela fait plus d’un an maintenant, mais je n’arrive pas à croire que je ne la reverrais PLUS JAMAIS, et quand j’en prends conscience, je voudrais mourir.

    J’y pense tous les jours, je la revois au funérarium, son visage si beau et si serein que je couvrais de baisers. Elle s’est juste endormie sur son canapé.

    Ce fut une chose épouvantable que d’arriver chez elle à 3h du matin, de trouver les choses comme elle les avait laissées, un livre de mots croisés ouvert par exemple.

    Je ne crois pas que quiconque se rend compte à quel point je suis malheureuse depuis ce jour maudit. Je ne sais pas pourquoi je reste…

    • boubou dit :

      J’aurais juste aimé pouvoir discuter avec toi car ton histoire me touche au plus profond et que j’ai vecu la meme chose en plus de perdre mon papa et mon copain dernierement…

      • Bonjour Boubou

        Je suis vraiment désolée pour les grandes pertes que vous avez vécu dans votre vie dernièrement.

        Mon conseil personnel : demander à Dieu de venir réconforter votre coeur, de lui apporter de la paix, de vous donner de la force 🙂

        Prenez soin de vous
        Roxanne 🙂

        • Boubou dit :

          La perte de mon copain, il y a un an et demi, m’a fait me retourner plus vers Dieu.. Malgré ca encore aujourd’hui je ne suis pas soulagée bien au contraire Ca a réveillé le décès de ma mère et mon père et ajd je paie le prix pour 3.. Prise de conscience énorme 🙂

          • Bonjour Boubou

            Peut-être serait-il bien d’en parler avec un professionnel de la santé.

            Il vous aiderait sans doute à faire lumière sur vos émotions, sur ce qui vous tracasse, etc.

            Et ainsi, peut-être trouveriez-vous la paix de nouveau.

            Je vous invite à lire la Parole de Dieu et à le prier, à lui faire connaître vos besoins (même s’Il les connait déjà), à vous abandonner à lui, etc.

            Je vous souhaite une très belle journée Bénie
            Cordialement
            Roxanne 🙂

  4. Roxanne dit :

    Bonjour Evelyne,

    J’ai des frissons à lire votre témoignage si touchant et triste.

    Je comprends à quel point ça peut être difficile de perdre sa mère ma chère.

    C’est un pilier central dans notre vie, que nous ayons une relation fusionnelle ou pas alors quand cette personne quitte notre monde, on se sent abandonnée, comme si nous venions de perdre un repère.

    C’est normal de vous sentir détruite, c’était votre mère après tout.

    Ce n’est pas parce que vous saviez la gravité de son problème de santé que le deuil en est plus facile.

    Pourriez-vous m’envoyer votre adresse email pour parler en privé ?

    Redonnez moi des nouvelles

    Roxanne 🙂

  5. ghizghiz dit :

    moi au contraire j’ ai une dépression dont la cause est le fait que je suis trés maigre et ça fait 4 mois que je prend les antidépreseur mais mon poids se degrade plus ,jeme pese tout les 5 min je ne sais pas quoi faire aidez moi

    • Bonjour Ghizghiz,

      Comment allez-vous ?

      Si je comprends bien, votre médecin vous a prescrit des antidépresseurs dans le but de vous faire prendre du poids ?

      Quel poids affichiez-vous avant de prendre ces médicaments ?

      Vous vous pesez à toutes les 5 minutes pour être certain(e) de ne pas grossir ?

      Au plaisir d’avoir de vos nouvelles.

      Passez une belle journée

      Cordialement

      Roxanne 🙂

  6. ghizghiz dit :

    salut roxanne merci pour votre intéret
    avant de prendre les médicament j’ai eu 76 kg
    maintenant 69 kg en prenant en considération que j’ai 1.80m
    oui ,je me pése pour étre certaine de ne pas grossir et j’essaie de manger mais j ai pas d’apétit ,je suis triste tout le temps

    • Bonjour Ghizghiz,

      Ça me fait plaisir de vous avoir répondu.

      Je comprends que parfois, lorsqu’on a pas le moral, on a pas vraiment d’appétit. Ça arrive à plusieurs personnes je crois mais si ce n’est pas trop indiscret, vous prenez ces médicaments pour traiter une dépression ?

      Si vous êtes parvenu(e) à perdre 7 kilos même en prenant des antidépresseurs que vous avez une alimentation pas régulière, vous ne devriez pas avoir peur de grossir.

      Est-ce que vous faites du sport ?

      Pourriez-vous me décrire à quoi ressemble vos repas au quotidien ?

      Au plaisir de vous relire prochainement

      Cordialement

      Roxanne 🙂

      • ghizghiz dit :

        salut roxanne je crois que tu m’as mal copris ,mois je veux grossir je ne veux pas perdre du poid , il y a 5 ans j’ai 54 kg et pour grossir j’ia pris les corticoide pour ça ,grace à ces corticoide j’ai eu 87 aprés ,jai eu des troubles psychiques à cause de ses mm corticoides (car parmis les effets indésirables des corticoides les toubles psychiques)à cause de ces troubles psychiques j’ai perdu le poids puis je me suis dérigé vers un psy mais malheureusement tous les traitement qui m’a prescrit n’ont pas augmenté mon poids :/

        • Bonjour Ghizghiz,

          Ah d’accord!

          C’est vrai, je croyais que le fait que vous vous pesiez régulièrement était parce que vous aviez peur de prendre du poids.

          Pourquoi au fait voulez-vous prendre du poids et combien de poids voulez-vous prendre ?

          Pourriez-vous me décrire votre alimentation, vos repas ainsi que vos entraînements ?

          Je pourrais voir ce que nous pourrions apporter comme changements pour favoriser une saine prise de poids.

          Je vous souhaite une belle journée

          Cordialement

          Roxanne 🙂

  7. Karine dit :

    Bonsoir Roxanne,

    En ce qui me concerne, je prends de l’ effexor depuis presque 4 mois. Je suis bien d’accord avec vous quand vous dites que c’est extrêmement difficile de trouver la bonne dose….ouf! Je dirais même que c’est toute une aventure! Avec les effets secondaires et la prise de poids. Mais enfin les choses se placent. Bien malheureuse par contre de cette prise de poids, ce qui me dérange le plus c’est de ne pas savoir jusqu’à où ça ira. Je mesure 5  » et je pesais 118 lbs. J’étais pas mal dans la moyenne, ni mince ni grosse. Maintenant je suis à 124 lbs et je suis grassouillette. Je fais un regime

  8. Karine dit :

    Je fais un régime caloriques, avant de 1400 calories après de 1200 calories et comme rien fonctionne je descends à 1000 calories. Avec substitut de repas 2 fois par jour, beaucoup de légumes et j’essaie de n’avoir aucune carences. Je bois du thé vert au souper car paraitrait-il qu’il aide de je ne me souviens plus quelle manière. Si vous avez des trucs svp m’en faire part! Merci!

    • Bonjour Karine,

      Comment allez-vous ?

      Effectivement, les professionnels de la santé doivent « jouer » avec les doses pour trouver la bonne pour la personne.

      Concernant votre régime, si vous voulez mon avis, celui-ci ne vous fera que prendre plus de poids.

      Il est trop restrictif, votre corps stockera plus de graisses et vous dépenserez moins de calories puisque votre métabolisme sera diminué.

      Je crois sincèrement qu’il serait plus sain pour vous de manger sainement. Aussi « simple » que ça.

      J’ai conçu un programme de 4 semaines justement pour venir en aide aux personnes qui veulent maigrir sans régime, sans ressentir la faim et sainement.

      Nombreux sont les témoignages de perte de poids de lecteurs 🙂

      Vous pouvez les lire ici : http://maigrirsansfaim.net/temoignages-mes-4-semaines-de-menus-equilibrees-et-minceur/

      Est-ce que vous faites du sport également ?

      Au plaisir Karine
      Bon mercredi
      Roxanne 😀

      • Karine dit :

        Malheureusement je n’ai pas vraiment l’occasion de faire du sport.J’habite seule avec mes enfants donc quand je reviens, je dois m’occuper du souper et des devoirs et tout le tralala! Bien sûr je pourrais essayer de trouver un moment pour en faire la fin de semaine. Ce que je fais la semaine en fait n’égale pas non plus à absolument rien. Je marche rapidement en revenant de l’école du lundi au vendredi pour un temps de 25 minutes. Mais J’avoue qu’à part ça y a pas grands choses! Je comprends quand vous me dites que mon régime est beaucoup trop restrictif et la manière donc mon corps va réagir, par contre l’estomac n’est pas porté à devenir un peu plus petit et par le fait même avoir moins faim par la suite( pas au point de faire un régime hypocalorique de 1000 calories aisément) de pouvoir par la suite réduire ses portions naturellement? Je vais allez voir le lien que vous m’avez donné, je suis certaine que j’y trouverai de l’informations necessaires.

        Félicitations pour votre site!
        Karine

        • Bonjour Karine,

          Comment allez-vous ?

          Et si vous preniez un petit temps le soir avec vos enfants pour aller prendre une marche, jouer dehors, etc. ?

          Le week-end serait aussi un excellent moment pour faire du sport.

          Concernant le mythe que l’estomac diminue, c’et une fausse croyance.

          L’estomac, que vous mangez peu ou trop demeure de la même dimension.

          Merci beaucoup pour vos encouragements 🙂
          Je l’apprécie

          N’hésitez pas Karine et bonne fin de semaine
          Roxanne 🙂

  9. Evelyne dit :

    Bonjour,
    J’ai beaucoup grossi ces derniers mois. Je pèse 99 kgs maintenant et je me sens très mal dans ma peau.
    Je prends de l’Effexor depuis pas mal de temps.
    J’ai perdu ma mère il y a deux ans.
    Je suis tout juste ménopausée.
    Tous ces facteurs entrent en ligne de compte, et puis je ne parviens pas à faire un régime. Heureusement, je fais pas mal d’exercice.
    Je déménage fin avril et je vais m’inscrire à des séances de méditation et des ateliers de sophrologie. J’espère que cela m’aidera.
    Bon courage à vous.
    Evelyne

    • Bonjour Évelyne,

      Comment allez-vous ?

      Depuis combien de temps prenez-vous ce médicament au fait ?

      Le poids d’avant la prise d’Effexor était de…

      Il est vrai que la prise de ce médicament + ménopause nuisent à la perte de poids MAIS….ce n’est pas impossible 🙂

      Pourriez-vous m’en dire un peu plus sur les exercices et vos repas (aliments, quantités, modes de cuisson, etc.)

      Au plaisir de vous relire Évelyne

      Bonne journée
      Roxanne 🙂

  10. Evelyne dit :

    Bonjour Roxanne,

    Je fais des repas équilibrés. Le souci c’est que je mange pas mal de sucreries. Cela a toujours été un problème en réalité. Avant, je ne prenais pas un gramme….

    J’essaie de me restreindre. Mais ça n’est pas évident.

    Je marche beaucoup, heureusement. Et quand je suis à la campagne, je fais beaucoup de vélo.

    Mais en ce moment je suis fatiguée. Je suis en plein déménagement, changement de vie, interrogations sur l’avenir… c’est très angoissant. Je suis hypertendue par moments et j’ai des maux de tête, je fais des crises de nerfs. Le sucre m’apaise.

    J’ai lu des témoignages sur un forum. Des femmes qui avaient pris du poids suite au décès de leur mère. J’y vois un rapport pour moi aussi.

    Cordialement

    Evelyne

  11. daligator dit :

    Bonsoir Roxanne,
    Je suis un homme de 33ans,je n’ai jamais été bien épais 1m79 pour 55 kilos mais la en fait je me rend compte que j’ai le même poids de mon adolescence, et franchement cela joue énormément sur mon moral, j’ai perdu récemment mon papa et l’on a pas souhaité me le dire de suite de peur de ma réaction, je l’ai donc appris plutard, depuis peu de temps je me suis séparé de ma conjointe qui est parti s’installer à 400km de chez moi, nous avons 2 enfants en commun qui me sont très cher et dont je me suis occupé pleinement vu que je travaillais à domicile et leur maman avait des horaires assez compliqué, donc c’était moi qui emmenais la grande à l’école qui changer les couches du petit, qui donnais le biberon, qui prenais le baim, qui racontais la petite histoire sur soir etc… À l’heure ou j’écris ce message je suis à l’hôpital, je m’y suis rendu aujourd’hui de moi même car je n’allais vraiment pas bien et je commencais

    • Bonjour Daligator,

      Comment allez-vous ?

      C’est vraiment une bonne chose que vous avez décidé de vous rendre à l’hopital car vous avez vécu beaucoup de stress, d’épreuves ces derniers temps et c’est sans doute très difficile sur votre moral

      Que Dieu vous accompagne, vous fortifie et vous réconforte en ces temps difficiles.

      Prenez soin de vous
      Roxanne 🙂

  12. Christine dit :

    Je prends des antidépresseurs de pui 5ans et jes pris du poids, de puis mon fils va plus à l’école de puis 4mois il a 11 ans j’ai beaucoup de tressé et jes pris plus de poids je demande s’il c’est le tresses, et j’ai beaucoup grossi cesdernier mois, j’ai plus de soucis et je suis vraiment pas bien je pleure tout les soirs de puis mon fils va plus à l’école.ja tant une réponse merci

  13. Bonjour Christine

    Comment allez-vous ?

    Je crois effectivement que le stress peut nuire à votre santé autant mentale que physique.

    Est-ce une peur de séparation avec votre fils ?

    En avez-vous parlé à votre médecin ?

    Mangez-vous vos émotions depuis que votre fils va à l’école ?

    Au plaisir d’avoir de vos nouvelles.
    Cordialement
    Roxane 🙂

  14. Sylvie dit :

    Bonjour. Je suis non voyante et depuis 2013, tout le mondes qui m’aidaient sont décédé ou ils on des problème de santé. le 24 décembre au soir, j’ai fait une grosse crise de panique parce l’ami qui me restait est rentré à l’hôpital d’urjance cette journé là et je me suis retrouvé complètement seule. Je dor par coup mais la nuit je suis réveillé, je suis angoîssé, ne mange pratiquement plus et en plus j’ai de la difficulté à aller à la cel. J’ai peur de prendre des Antidépresseurs parce que à tout les fois que j’en prenais, je mangeais tout ce qui me tombais sous la main et ce n’était pas des bonne chause pour la santé et c’était plus fort que mois. Je veux prendre du pois, mais je ne veux pas allé à l’extrème. Que faire? Déjà je prend des médicament pour allé à la cel, Si ça continu à me constiper, ça va être l’enfer!

    • Katherine-Roxanne Veilleux dit :

      Bonjour Sylvie

      Comment allez-vous ?

      Pourriez-vous parler de tout ça avec votre médecin concernant vos peurs, votre isolement, vos questionnements sur la prise de poids en prenant un antidépresseur, votre constipation, etc.

      Il serait le mieux placé pour vous aider et vous conseiller.

      Je me demande par contre pourquoi est-ce lorsque vous prenez des antidépresseurs que vous mangez plus.

      Est-ce parce que votre moral est meilleur donc l’appétit revient ?

      Au plaisir Sylvie 🙂
      Roxanne

  15. Sylvie dit :

    Effectivement je vais voir un psychologue à partir de lundi. Mais ce que j’aime pas avec les antidépresseurs, ces que je manges pas des bonnes chauses comme des fruits et des légumes. Je suis porté à manger des gâteaux, biscuits et toute sorte de friandises. Ces pour ça que j’ésite à en prendre. Que faire pour que je mange des bonne chause et me sentir rassasier?

    • Katherine-Roxanne Veilleux dit :

      Bonjour Sylvie

      C’est super ça !

      Pour manger de bonnes choses, il faut en garder à la maison et éviter justement la présence d’aliments moins sains à la maison.

      Je comprends que manger des aliments malsains nous procurent du plaisir et c’est peut-être une chose qui manque dans votre vie mais ce n’est pas en mangeant ce genre d’aliments que ça ira mieux.

      Après coup, vous aurez quelques kilos en trop et ça aussi, ça peut affecter le moral…

      Qu’en pensez-vous ?

      Peut-être pourriez-vous en discuter avec le psychologue ?

      Cordialement
      Roxanne

  16. Sylvie dit :

    Ces sertain que je vais en parler à ma psychologue. Ma travailleuse social m’aide à me trouver des activité et ça va m’aider du moin je l’espère. Je vais aussi m’inscrir dans un centre de gym comme ça, je vais être porté à faire attention à ce que je mange.

  17. Katherine-Roxanne Veilleux dit :

    Bonjour Sylvie

    Vous allez bien ?

    Ça serait super ça Sylvie.

    Non seulement ça vous sensibiliserait à avoir une meilleure alimentation mais c’est aussi excellent pour le moral, l’estime de soi, pour avoir un meilleur sommeil, plus d’énergie, etc.

    Bref, il n’y a que des bienfaits 😀 !

    Je vous souhaite une belle journée
    Cordialement
    Roxanne

Posez-moi vos questions ici

[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
Friend: ,