Inscrivez-vous
Mot de passe oublié
Connexion
Mon Profil
Mes Sujets

Comment Maigrir Après une Césarienne?


Félicitation pour votre joli nouveau poupon à la maison !

La venue d’un enfant est sans doute la plus belle chose qui peut arriver dans la vie d’une femme et d’un homme, même s’il ne l’exprime pas comme nous le savons bien le faire. Toutes les femmes vous diront que leur plus beau moment dans leur vie fût l’arrivé d’enfant et sinon, c’est le mariage qui vient en second plan habituellement.

Vous avez travaillé fort (cela ne devait pas vous le dire toujours de prendre votre température à tous les matins, de faire des tests d’ovulation et de grossesse constamment et d’aller sous la couette pour faire vos devoirs afin de concevoir ce merveilleux être.

De plus, si vous êtes une femme «chanceuse» mise à part la prise de poids inévitable lors d’une grossesse, vous n’avez pas eu de nausées, de vomissements, de maux de dos, de douleurs articulaires et musculaires, d’insomnie, de sautes d’humeur constante et plusieurs autres maux que les femmes enceintes ressentent lorsqu’elles sont enceintes.

Cependant, vous avez tous, sans exception, pris du poids pendant votre grossesse. Bien sûr, la quantité de poids pris varie d’une femme à l’autre, les «chanceuses» prennent moins de 10 kilos alors que d’autres en prennent plus de 15 kilos, ce qui n’est pas toujours évident autant physiquement que mentalement.

Même après avoir donné naissance à votre enfant, vous vous retrouvez avec un ventre plus ou moins gonflé (comme si vous seriez à quelques mois de votre grossesse) et surtout, des kilos en trop. Encore là, les «chanceuses» sont capables de renfiler leurs jeans préférés immédiatement (dans les jours de l’hospitalisation) alors que vous, la seule chose qui vous fait, c’est vos vêtements de maternité ou encore la jaquette de l’hôpital.

Alors que vous pensiez déjà à perdre du poids même lorsque vous étiez enceinte, vous y pensez de plus en plus forcément depuis la venu de votre petit bébé. Vous vous mettez une telle pression que vous devez perdre ce poids (quelques kilos) avant 3 semaines. Vous êtes à prête à perdre ce poids coûte pour coûte! Que ça soit en mangeant très peu ou encore en vous défonçant dans les salles d’entraînement, l’important pour l’instant, c’est de perdre ces foutus kilos que vous avez depuis maintenant 9 mois!

Cependant, il y a des facteurs qui entrent en ligne de compte pour perdre du poids après une grossesse. Que vous avez vécue une césarienne ou encore un accouchement naturel, vous devez faire doublement attention surtout si vous allaitez car n’oubliez pas que tous ce que vous mangez se rend (ou peut se rendre) dans votre lait maternel.

Je ne dis pas qu’il est préférable de donner le biberon pour maigrir, après tout, le bien-être de votre enfant devrait passer avant le vôtre, ce qui ne vous empêche pas de perdre du poids même si vous allaitez mais disons que les femmes qui donnent le biberon sont plus libres de manger ce qu’elles veulent pour perdre du poids alors que les femmes qui allaitent ne doivent pas suivre de régime et encore moins avoir une alimentation restrictive dans le seul but de perdre du poids car cela peut apporter des dangers dans la constitution de votre lait mais aussi envers votre nouveau-né.

Bref, les conseils et astuces qui suivent vous permettront de perdre du poids sainement, que vous soyez une femme ayant eu une césarienne qui allaite ou qui donne le biberon.

Comment Maigrir Après une Césarienne ?

Je vais vous dire les meilleures astuces pour perdre du poids pour la grossesse pour les femmes qui allaitent et pour les femmes qui n’allaitent pas.

Perdre du poids après la grossesse pour les femmes qui allaitent 

Alimentation pour les femmes qui allaitent 

Premièrement, il faut savoir que vos besoins nutritifs sont aussi importants qu’à votre dernier trimestre de grossesse. Il est normal que vous vouliez retrouver votre taille d’autrefois, mais si vous ne mangez pas suffisamment, cela peut ralentir votre production de lait et nuire à la santé de votre enfant puisqu’il puise tous les éléments nutritifs dans votre lait maternel. N’oubliez pas qu’il est tout à fait normal que vous vous retrouvez avec quelques kilos surperflus car il y a certaine une prise de poids pendant la grossesse

Il est surtout important que vous ayez un régime alimentaire équilibré et que vous mangez à votre faim, et non pas se priver. Il n’est point recommandé de suivre un régime lors de l’allaitement car en plus de nuire à l’alimentation de votre bébé, l’allaitement requiert de l’énergie puisque vous donner du lait à votre nourrisson, un lait riche en énergie que vous perdez en donnant le sein.
Pour l’alimentation de la femme qui allaite, il faut tout d’abord que vous vous déprogrammiez si l’on veut car pendant 9 mois, vous avez eu un régime alimentaire plus important et vous pouviez vous permettre des envies alimentaires plus régulièrement sans vous culpabiliser. Maintenant, vous devez manger uniquement quand vous avez faim car vous êtes seul dans votre corps à présent.
Éviter les grignotines et les fringales, oubliez les aliments ou repas que vous aimiez bien manger enceinte, tournez bous davantage vers les fruits et légumes frais lorsque vous ressentez la faim entre les repas, fini les sucreries et les aliments riches en gras.
Les viandes à consommer, manger que des viandes maigres comme la volaille sans la peau, les coupes de viandes rouges maigres, les oeufs, les légumineuses, les poissons et le tofu. Vous devez en manger à tous les repas car les viandes et substituts vous apportent de l’énergie, des protéines et plusieurs minéraux qui sont essentiels dans la composition du lait maternel et à la santé de votre enfant. Vous devez manger une portion de protéines à tous les repas, matin, midi et soir. Cela vous aidera à prévenir ou traiter une carence alimentaire en fer, chose qui arrive souvent à la suite d’un accouchement puisqu’il y a eu une perte de sang plus ou moins importante. Non seulement les viandes et substituts en contiennent mais aussi les légumes verts feuillus.
Pour ce qui est des produits laitiers, vous savez qu’ils sont riches en calcium et sont importants dans la composition du lait maternel mais aussi pour votre santé. Vous devez aussi en consommer à tous les repas mais préférez les produits laitiers qui contiennent moins de 2% de matières grasses pour le lait et le yaourt et sans sucre ajouté mais sans aspartame pour autant. Les yaourts grecs à 0% de matières grasses ne contiennent ni de sucre, ni d’édulcorants, ils sont sucrés avec des fruits et sont quadruplement riches en protéines que les yaourts minceurs, des marques connues. Les fromages doivent contenir moins de 20% de matières grasses comme la mozzarella, la ricotta, le cottage, etc. Ils vous apporteront des vitamines, des minéraux et surtout, du calcium qui est très important pour vous et votre bébé.
Les fruits et les légumes seront vos alliés pour la perte de poids. Il est important que vous les laviez à fond avant de les préparer ou les consommer cru, de ne pas trop les faire cuire ce qui pourrait détruire partiellement la valeur nutritive de ceux-ci, les manger frais seulement (plus riches en fibres alimentaires, vitamines, minéraux et moins riches en calories et en sucre), ils vous aideront beaucoup à perdre du poids. Si vous ressentez la faim entre les repas, ne mangez que des fruits et légumes frais et n’oubliez pas d’en manger au moins 2 portions à tous les repas et de varier les fruits et légumes consommés puisque les fruits ou légumes orangés apportent de la bêta-carotène alors que les légumes verts feuilles apportent de l’acide folique et du fer.

Finalement, en ce qui a trait aux produits céréaliers, il faut en consommer à tous les repas car c’est le groupe alimentaire qui vous fournit le plus d’énergie à votre corps et votre cerveau. Cessez de croire que les 3 P font grossir, mangez uniquement que des produits céréaliers de 100% grains entiers ou de blé entier comme les pains, les pâtes alimentaires et les céréales. Les pommes de terre entrent aussi dans ce groupe alimentaire mais je vous en prie, consommer la pelure de ce fruit qui contient des fibres alimentaires. Cela vous aidera à vous donner de l’énergie, d’éviter la fatigue, de diminuer les risques de dépression post-partum mais aussi d’avoir la pêche, d’apporter des minéraux et vitamines à votre lait maternel (et à vous-même), de ne pas ressentir la faim entre les repas car ils sont riches en fibres alimentaires, de favoriser la perte de poids et finalement de prévenir ou traiter la constipation, un problème fréquent à la suite de l’accouchement, surtout s’il y a eu une déchirure.

Il faut que vous évitiez de consommer des aliments prêts-à-consommer et transformer, des aliments que nous retrouvons en très grande quantité dans les supermarchés.

Pour ce qui est des corps gras, privilégiez uniquement les modes de cuisson qui ne demandent pas de matière grasse ou très peu comme cuit sur le grill, au four, en papillote ou encore à la vapeur. Vous devez limiter votre consommation de matières grasses (tout en continuant à en manger) à 1 c.à.soupe par repas maximum et s’il vous plaît, préférez les  bons gras comme l’huile d’olive par exemple, qui apportent bien plus de bienfaits que le beurre par exemple.

Les aliments sucrés (chocolat, bonbon, gâteau, etc.) sont à éviter parce que même si vous croyez qu’ils vont vous apporter de l’énergie, c’est tout le contraire qui se produit. Votre glycémie augmente de manière significative (augmentation rapide d’énergie) mais par la suite, votre glycémie et énergie du même coup diminuent drastiquement. De plus, les aliments riches en sucre sont riches en calories donc pas très bon pour la perte de poids.

Un autre élément essentiel dans le processus de perte de poids pour une femme qui allaite et même pour les femmes qui n’allaient pas, c’est de ne pas sauter de repas, la pire chose après les régimes que vous pourriez faire car vous allez retrouver les rondeurs que vous aviez en faisant ces choses. Sauter un repas n’est ni bon pour votre santé et votre poids, cela peut s’avérer dangereux pour votre bébé. Il faut primordialement que vous consommiez 3 repas complets par jour et des collations au besoin.

Pour perdre du poids pendant l’allaitement, la clé magique pour parvenir à perdre environ 2 kilos par mois serait de faire de l’activité physique régulièrement, pendant au moins 35-40 minutes et ce à tous les jours.  Cela ne nuira pas à la santé de bébé, vous pourrez par exemple marcher rapidement pour perdre du poids tout en étant avec votre enfant, cela vous permettra de sortir de la maison, de renouer avec votre vie sociale en marchant avec vos copines, de vous détendre, d’augmenter votre énergie et plusieurs autres bienfaits.
Pour l’activité physique en général, il est important que vous y allez graduellement, ne tombez pas tout de suite au régime 1 semaine après votre accouchement, dans les premières semaines, faites de la marche, des exercices de musculation, de renforcement ou encore de gym. Il faut que vous consultiez votre médecin avant, surtout si votre accouchement a connu des complications ou encore une intervention chirurgicale comme par exemple, la césarienne car là, nous avons la présence d’une plaie qui s’accompagne habituellement de douleurs. C’est encore plus important ici de consulter votre médecin afin de savoir lorsqu’il sera possible pour commencer votre entraînement.
Il serait bien de faire des activités physiques musculaires et cardiovasculaires pour brûler plus de  graisse, cela s’applique aussi bien aux femmes qui allaitent que les femmes qui n’allaitent pas, comme par exemple de faire 15 minutes de jogging et 15 minutes d’exercices musculaire ou encore 15 minutes de natation et 15 minutes de  yoga, etc.
L’essentiel est d’en pratiquer 5 à 6 fois par jour pendant plus de 35 minutes consécutives. Il ne faut pas oublier que pendant au moins 6 mois de votre grossesse, vous étiez pratiquement sédentaire. Il serait alors important d’y aller graduellement pour ne pas trop brusquer votre corps. N’oubliez pas de demander l’avis de votre médecin avant de faire du sport car certaines complications comme une césarienne, une déchirure, le diabète gestationnel, etc. peuvent interférer avec l’activité physique.

Perte de poids

On dit souvent que les femmes qui allaitent perdent du poids plus rapidement que les femmes qui donnent le biberon. Cela est particulièrement vrai car même si l’allaitement maternel augmente le stockage des graisses, la dépense énergétique de cette femme est plus importante, bref la femme qui allaite dépense plus de calories que la femme qui n’allaite pas. De plus, lorsque vous cessez l’allaitement au bout de quelques semaines à quelques mois, votre corps a plus de facilité à éliminer les réserves graisseuses, ce qui vous fait perdre du poids plus facilement et rapidement. En plus de cela, l’allaitement est très avantageux pour votre enfant car ce lait est plus naturel et nutritif que le lait maternisé et il vous permet de diminuer les risques de cancer du sein notamment. Cela étant dit, je sais très bien que l’allaitement demeure un choix personnel que vous devez faire assez rapidement car les professionnels de la santé mettent assez rapidement le bébé au sein après l’accouchement.

Les femmes qui n’allaitent pas 

Comme j’aie mentionné, les femmes qui n’allaitent pas ont une plus grande liberté dans leurs choix alimentaires, de perte de poids ou encore dans leurs activités physiques mais celles-ci aussi doivent consulter leur médecin pour avoir leurs OK pour qu’elles commencent un entraînement quelconque.

Alimentation

L’alimentation des femmes qui n’allaitent pas est très similaire aux femmes qui allaitent, même si vous ne donnez pas le sein, votre apport en calcium, en vitamines, fibres alimentaires, minéraux et en protéines est important.

Vous devez encore ici manger 3 repas par jour et éviter d’en sauter, même si vous n’allaitez pas, vous avez un besoin constant d’énergie, chose qui est plus rare à la suite de la venue d’un petit enfant.

Consommez 5 à 6 portions de produits céréaliers de 100%  grains entiers qui sont plus riches en fibres alimentaires vous permettant de en pas ressentir la faim entre les repas, d’avoir de l’énergie plus constamment et de favoriser le transit intestinal ainsi que l’élimination de la rétention d’eau. Éviter les accompagnements riches en gras ou en sucre comme les sauces commerciales, les fromages, les viandes transformées, les charcuteries, le beurre, la crème sûre, etc.

Pour ce qui est des fruits et légumes, c’est la même chose que la femme qui allaite, vous devez augmenter la consommation des fruits et légumes frais uniquement à 5 à 7 portions par jour, pour la cuisson, éviter les cuissons qui demandent des corps gras et si vous avez faim entre les repas, sauter sur l’occasion pour en manger.

Pour ce qui est des viandes à consommer, manger que des viandes maigres comme la volaille sans la peau, les coupes de viandes rouges maigres, les oeufs, les légumineuses, les poissons et le tofu. Vous devez en manger à tous les repas car les viandes et substituts vous apportent de l’énergie, des protéines et plusieurs minéraux qui sont essentiels dans la composition du lait maternel et à la santé de votre enfant. Vous devez manger une portion de protéines à tous les repas, matin, midi et soir. Cela vous aidera à prévenir ou traiter une carence alimentaire en fer, chose qui arrive souvent à la suite d’un accouchement puisqu’il y a eu une perte de sang plus ou moins importante. Non seulement les viandes et substituts en contiennent mais aussi les légumes verts feuillus.
Pour ce qui est des produits laitiers, vous savez qu’ils sont riches en calcium et sont importants dans la composition du lait maternel mais aussi pour votre santé. Vous devez aussi en consommer à tous les repas mais préférez les produits laitiers qui contiennent moins de 2% de matières grasses pour le lait et le yaourt et sans sucre ajouté mais sans aspartame pour autant. Les yaourts grecs à 0% de matières grasses ne contiennent ni de sucre, ni d’édulcorants, ils sont sucrés avec des fruits et sont quadruplement riches en protéines que les yaourts minceurs, des marques connues. Les fromages doivent contenir moins de 20% de matières grasses comme la mozzarella, la ricotta, le cottage, etc. Ils vous apporteront des vitamines, des minéraux et surtout, du calcium qui est très important pour vous et votre bébé.

Les aliments sucrés ou riches en gras  sont à bannir de votre alimentation puisque vous souhaitez retrouver votre taille de guêpe. Je sais qu’il est bon de manger des croustilles en regardant un film amis au lieu, préférez du maïs soufflé nature, une très bonne collation pauvre en calories, gras et sodium.  Lorsque vous avez une envie de sucré, manger des fruits frais ou encore des raisins que vous aurez congelés et lorsque vous avez une envie de salé, manger une petite poignée de maïs soufflé par exemple.

Entraînement

C’est la même chose que pour la femme qui allaite alors vous n’avez qu’à voir ci-dessus pour revoir toutes les informations pour perdre du poids après l’accouchement en faisant du sport. Il arrive parfois que certaines femmes ont des complications liées à la grossesse, ce qui pourrait faire en sorte qu’elles sont restreints au niveau de l’activité physique après l’accouchement, demandez à votre médecin si cela vous convient.

Des objectifs réalistes 

Il est important de vous fixer des objectifs réalistes, tout dépendamment de la quantité de poids que vous avez pris et qu’il vous reste à perdre à la suite de votre accouchement. Normalement, cela prendre entre 8 et 1 an maximum pour non seulement retrouver votre taille mais aussi votre poids. Il est tout à fait normal que votre ventre demeure rond et gonflé comme si vous aviez 6 mois après votre accouchement car votre bassin s’est élargi pour faciliter le passage du bébé et votre utérus a pris du volume donc ne vous inquiétez pas, cela prend en général 5-6 mois pour que votre ventre redevienne «normal».

Un objectif réaliste dans le but de maigrir après un accouchement, sachant que votre horaire de temps est maintenant très chargé, que vous n’arrêtez jamais et que vous êtes épuisée à la fin de votre journée, serait de 2 kilos par semaine, ce qui est une belle perte de poids durable.

Vous pourrez vous tourner vers des régimes promettant une perte de poids de 5 kilos en 2 semaines mais sachez que ces rondeurs reviendront vous hanter très rapidement car cette perte de poids n’est pas saine.

En vous fixant un objectif réaliste de 2 kilos par mois, non seulement vous allez les atteindre facilement et ainsi augmenter votre motivation mais vous serez certaine que cette perte de poids ne sera pas en vaine parce que vous ne reprendrez pas le poids perdu puisque vous l’aurez perdu sainement.

Malheureusement de nos jours, la patience n’est plus une qualité commune, lorsque nous souhaitons ardemment quelque chose, nous le voulons maintenant, tout de suite sans devoir attendre et en y mettant le minimum d’efforts. C’est pour cela qu’il faut que vous compreniez que vous ne pourrez jamais perdre 5 kilos en 1 semaine pour avoir retrouvévotre silhouette avant le retour à la maison ou au travail, c’est impossible et très malsain pour vous et votre enfant.

Comment Augmenter la Motivation pour Perdre du Poids?

Heureusement pour vous, il existe de nombreux cours d’activités physiques effectués par un professionnel de la santé qui cible principalement les femmes enceintes et/ou les nouvelles mamans. Que ce soit la marche, la course à pied, le vélo ou la danse, ces activités physiques vous permettent non seulement de favoriser une perte de poids plus rapide, mais aussi de profiter du temps avec votre enfant. En étant avec de nombreuses autres femmes qui sont dans la même situation que vous, il n’est pas difficile du tout d’avoir une motivation du tonnerre, mais aussi de vous faire de nombreuses copines.

Informez-vous auprès de votre municipalité afin de connaitre les groupes de sports pour femmes enceintes ou nouvelles mamans, il est certain qu’il y en a près de chez vous.

Mon Avis Personnel

Je sais que vous souhaitez enfiler vos jeans d’avant le plus tôt possible, par contre, il faut être réaliste et vous dire que cela pourrait prendre un peu plus de temps. Il ne faut pas que vous tombiez dans les régimes très restrictifs pour perdre plus rapidement du poids, surtout si vous allaitez, car en plus de ne pas consommer tous les éléments nutritifs pour vous et votre enfant, la prise de poids serait alors inévitable, car plus de 90% des personnes qui suivent des diètes reprennent tout le poids perdu et parfois davantage.
Il faut que votre objectif de perte de poids soit de 2 kg par mois pas , car plus une perte de poids est rapide, plus les risques de reprendre ces kilos sont grands. Vous ne devez pas vous mettre de la pression pour perdre du poids, vous allez réussir à perdre du poids sainement en suivant mes conseils.
Par contre, avant d’entreprendre tout régime alimentaire et activité physique, demandez l’avis de votre médecin.

N’oubliez pas que même si vous faites de  grand effort et n’avez plus beaucoup de temps à vous consacrer, le simple fait de bien manger et de vous entraîner entre copines ou encore avec le bébé vous permettra de prendre soin de vous à nouveau.

Profitez des beaux moments avec votre enfant, il serait très fière de vous et tout ce que vous accomplissez pour qu’il ait une maman en santé pour encore plusieurs années.

Félicitation à vous tous !



Pssssssss...!!!
Si tu as aimé mon article,
Ou que mes conseils t'ont aidé...




Katherine-Roxanne Veilleux on sabtwitterKatherine-Roxanne Veilleux on sabpinterestKatherine-Roxanne Veilleux on sablinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on sabgoogleKatherine-Roxanne Veilleux on sabfacebook
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Ayant souffert d’un surpoids lors de mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau, de ne pas se trouver beau ou belle et de manquer de motivation pour mieux manger, bouger plus, etc. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime en particulier mais en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. Au fil des ans, j’ai développé une passion pour la nutrition et la cuisine puis, en 2010 j’ai créé mon premier site web dans le but de partager mes connaissances pour aider les gens dans leur perte de poids.

12 Commentaires pour 'Comment Maigrir Après une Césarienne?'

 
  1. sipakel dit :

    Bonjour Roxanne! Je viens tout juste de tomber sur votre blog et j’en suis très ravie, notamment cet article qui me redonne de l’espoir car j’avais besoin de conseil pour perdre du poids alors que j’allaite. J’essaierai de les suivre surtout que mes 10 kilos en trop me font mal aux genoux.
    merci pour cet article.

    • Roxanne dit :

      Bonjour Sipakel,

      Comment allez-vous?

      Je suis heureuse de voir que cet article a su répondre à vos besoins.

      Il ne faut pas perdre espoir. Je suis certaine que vous parviendrez à perdre ces 10 kilos.

      Si vos genoux sont douloureux, il serait bien d’en parler à votre médecin pour avoir des traitements afin de vous soulager.

      Si vous avez besoin de d’autres conseils, je suis présente pour vous.

      Je vous souhaite une belle journée

      Cordialement

      Roxanne 🙂

  2. rojo dit :

    slt.moi j’ai 2enfant tous nee par cesa et je vous assure que j ai eu ma dose question prise d poids,et pour les perdre rien ne vaut quelque minute d excercice par jour

    • Bonjour Rojo,

      Comment allez-vous ?

      Je suis tout à fait d’accord avec vous.

      Le sport est un excellent moyen de retrouver la forme, avoir une meilleure santé et perdre du poids.

      Je vous souhaite une belle journée
      Roxanne 🙂

  3. salma dit :

    BJR 🙂
    Durant la période de ma grossesse j’ai pris 26 kilos :/. Avant la grossesse je pesé 69 et après 85 kilos. après mon accouchement ma ventre est devenu presque plat mais après elle devenue gonflé.je ne comprend pas la cause de cet ballonnement de ventre.

  4. Bonjour Salma

    Comment allez-vous ?

    Je crois que la meilleure personne qui puisse répondre à votre question est votre médecin

    Peut-être avez-vous des problèmes digestifs ?

    Je vous conseille donc de demander l’avis de votre médecin

    Désolée de ne pas pouvoir répondre à votre question

    Bonne journée
    Roxanne 🙂

  5. floriane raven dit :

    bonjour!! moi j ai 22ans et c est mon 1er acouchement par cesa avant la grossesse je pesai 52kg pendant la grossesse 75kg et actuelement jai le meme poid, pire jai un ventre balonner comme une grossesse de 4 mois et comme ma blessur n esr pas encore rerabli ya t il pas un regime plus adapter pour moi? surtou pour ce ventre….. j allaite

  6. Bonjour Floriane

    Comment allez-vous ?

    Pourriez-vous me dire depuis quand vous avez accouché ?

    Je ne vous conseillerais certainement pas un régime puisque vous allaitez mais bien un programme de rééquilibrage alimentaire.

    Merci de m’apporter cette précision pour que je puisse mieux vous guider
    Cordialement
    Roxanne 🙂

  7. Rajao edith dit :

    Bjr, j’ai 37 ans, et j’ai eu une césarienne pour mon 2ème accouchement, avant grossesse je pesais 52kg, fin de grossesse je pèse environ 65kg, et actuellement je suis à 58kg. J’ai accouché le 6oct2015 et j’allaite.

    J’aimerai retrouver mon pois d’avant grossesse.
    Merci
    Edith

    • Bonjour Edith

      Comment allez-vous ?

      Dans un premier temps, il n’est pas recommandé aux femmes qui allaient de suivre un régime afin d’éviter les carences alimentaires ou manque d’éléments nutritifs essentiel pour l’allaitement.

      Il faut surtout opter pour une saine alimentation équilibrée comme ce que conseille le Guide Alimentaire Canadien.

      En mangeant sainement des portions raisonnables, ça vous aidera déjà à perdre du poids tout en apportant de bons nutriments à votre bébé.

      J’aimerais que vous me dites à quoi ressemble vos activités physiques/entraînements ?

      Merci Edith et à bientôt
      Roxanne 🙂

  8. Hasna dit :

    Bjr j’ai 27 ans j’ai accoucher par cesa poids avant grossesse 68 kilo après accouchement 90 mon bébé as trois mois pouvez vous me donner un régime et la bonne méthode pour pratiquer la marche sur tapis. Et grand merci

    • Bonjour Hasna

      Comment allez-vous ?

      Premièrement, allaitez-vous votre bébé ou est-il nourri au biberon ?

      Deuxièment, êtes-vous en bonne santé ?

      Il serait recommandé de demander l’avis et l’aide de votre médecin qui est au courant de votre état de santé, de votre accouchement, etc.

      Cordialement
      Roxanne

Posez-moi vos questions ici

   Commenter avec Facebook

Friend: ,