Inscrivez-vous
Mot de passe oublié
Connexion
Mon Profil
Mes Sujets

crises alimentaires

Accueil Forums Troubles Alimentaires crises alimentaires

Ce sujet a 3 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Katherine-Roxanne Veilleux, il y a 2 ans et 6 mois.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Soyez avisé(e) par courriel de chaque nouvelle réponse à ce sujet ==>
  • #21156 Répondre

    Doreg
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    bbPress ANTISPAM: Referrer: Bonjour
    J’ai 20 ans, je pèse (normalement) 43kg pour 1,60m. Mon poids va vous sembler normal, mais il ne l’est pas pour moi. Obsédée par mon corps depuis des années que je trouve énorme, difforme et disgracieux, je suis constamment au régime pour tenter de perdre des kilos. Mais depuis quelques temps et suite à de nombreux problèmes, je me jette sur la nourriture. Il y a des jours ou je mange très peu, d’autres ou je fais de véritables crises de boulimie, parfois vomitives…

    Je peux engloutir des tablettes de chocolat entières ou des paquets de gâteaux, atteindre un nombre de calories monstrueux, et cela peut se passer plusieurs jours d’affilée. En fait, je ne peux pas commencer un aliment plaisir sans eprouver le besoin de manger completement le paquet, me dire que tout est fichu et ensuite avoir envie de me gaver toujours plus, tout manger, jusqu’à avoir le ventre plus que plein. Suite à cela, dégoût profond, devalorisation, insomnies…
    A cause de ces crises, j’ai pris 3 kilos, parfois un peu plus, et cela me dégoute, j’ai complètement perdu l’estime de moi même et me dis que de toute façon, je ne pourrai pas sortir de ce cercle vicieux, que je ne les reperdrai pas ou du moins pas assez vite a mon goût.

    Ayant eu des problèmes d’anorexie plus jeune, je sais qu’il m’en reste encore des traces, mais je ne veux pas me résoudre à m’accepter telle que je suis, et aucun suivi psychologique n’y a changé quelque chose a ce jour. Je ne pratique pas d’activité sportive, en tant normal je mange des aliments sains (étant végétarienne, mes repas sont souvent des steaks de soja, des salades, légumes, crudités… Je n’aime pas les féculents comme les plats de pâtes). Mes compulsions alimentaires sont tout le temps sucrées, souvent sur du chocolat, et je sais que cela peut paraitre comme étant une tentative de me remplir pour « combler un vide affectif ». Mon histoire personnelle fait que, je pense, je n’irai jamais totalement bien…

    J’ai pourtant un copain, qui m’aime, mais qui ne voit aucun problème ni dans mon apparence physique ni dans mon comportement alimentaire (que ce soit en période de restriction ou en période de boulimie). Peut être cela ne m’aide t’il pas non plus…

    Ma question aujourd’hui est : comment arrêter ces compulsions alimentaires? Sur d’autres sujets, j’ai déjà vu vos réponses : s’autoriser davantage d’aliments plaisirs au quotidien, mais je sais que si je commence, cela partira en crise et ne s’arrêtera pas. Je ne peux pas me contrôler alors je préfère me priver.
    Le suivi psychologique n’ayant jamais aidé, ceci ne serait pas une solution non plus. Et l’idée de manger davantage en période  » normale » me fait un peu peur car je n’arrive pas a réaliser si c’est trop ou pas assez, si je considère que cela est déjà trop je peux m’en vouloir et partir sur une crise.

    Quels sont vos conseils? Merci d’avance.

    (Je n’ai parlé à personne de ce problème dans mon entourage, l’anonymat du site me permet de le faire, mais sachez que j’en ai honte, et un peu peur de vos réactions…)

    #21191 Répondre

    Katherine-Roxanne Veilleux
    Administrateur
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2525

    Bonjour

    Comment allez-vous ?

    Tout d’abord, vous ne devez pas avoir peu de mes réactions car je suis ici pour vous et non pour vous juger.

    Je comprends que vous ne trouvez pas la solution dans un suivi psychologique mais je vous encourage fortement à le faire.

    Peut-être que ça n’aura pas d’impact direct sur vos compulsions mais au moins, vous pourrez en parler avec un professionnel, vous alléger de ce fardeau que vous gardez secrètement.

    Et pour les compulsions, il y a un moment, une émotion particulière qui vous pousse aux compulsions ?

    Malheureusement, je ne peux vous aider directement mais je peux vous écouter bien sûr et c’est pourquoi, consulter un professionnel de la santé serait la solution je crois.

    Qu’en pensez-vous ?

    À bientôt
    Roxanne 🙂

    #21263 Répondre

    Doreg
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    bbPress ANTISPAM: Referrer: Bonsoir à vous, merci pour vos conseils.
    Concernant la raison de mes crises, je ne peux pas en donner une particulièrement. Cela peut être causé par de l’ennui, ou une simple compulsion envers un aliment sucré qui me ferait très plaisir. Seulement des que j’ai commencé, je ressens le besoin de me remplir, d’avoir le ventre plein à craquer pour me sentir mieux, et une fois la crise commencée je me dis qu’il faut que je finisse entièrement le paquet, et que je mange tout le reste.

    Cela peut virer à l’obsession si l’envie n’est pas assouvie, dès lors que je craque sur un gâteau, je me dis que je suis faible, et puis allez tant pis, je n’ai qu’à m’enfoncer encore plus et tout engloutir. La nuit qui suit la crise est atroce, maux de ventre, culpabilité bien sur… Souvent le lendemain je jeûne, ou alors seulement jusqu’au soir, où je succombe à une autre crise. Ces crises à répétition me font perdre totalement l’estime de moi, je me dis que je suis « fichue » et que ces crises se répéteront toujours, je n’arrive pas à savoir quel regard porter sur le miroir, suis-je normale? Suis-je trop grosse? Les autres me trouvent t-ils énorme Je n’ai pas vraiment confiance en moi et ces crises ne m’aident pas.

    Je cogite très souvent toutes ces questions dans ma tête, c’est pourquoi cela me pèserait encore plus d’en parler ouvertement à un spécialiste. Lui raconter mon histoire, et au final n’avoir que des mots qui pourraient aider sur le moment mais ne jamais régler mon problème, je ne sais pas si cela serait utile…

    Je ne sais pas si vous pourrez m’aider, mais cela fait du bien d’en parler. Merci pour votre écoute, j’attends votre réponse…

    #21292 Répondre

    Katherine-Roxanne Veilleux
    Administrateur
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2525

    Bonjour

    Donc c’est un cercle vicieux que vous vivez si je comprends bien.

    Ressentez-vous un vide intérieur que vous tentez de combler par cette prise de nourriture ?

    Est-ce pour chercher du réconfort émotif car on sait que les aliments sucrés sont une source de réconfort ?

    Je comprends que c’est difficile d’en parler à un professionnel mais je suis persuadée que cette personne pourrait vous donner des pistes à réflexions. Ces professionnels sont là pour vous écouter mais aussi vous porter à faire une introspection.

    Ce travail est le vôtre si on veut. Ces professionnels sont là pour vous pister afin de vous aider.

    Peut-être qu’en vous exprimant verbalement, vous pourriez trouver la source de ces crises et avoir alors les outils nécessaires pour travailler sur cette source afin de réduire les crises.

    Avez-vous constaté que les crises ont empiré (fréquence, quantité d’aliments) depuis un certain temps ?

    Au plaisir
    Roxanne 🙂

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
Répondre à: crises alimentaires
Vos informations:




Les commentaires sont clos.

[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
Friend: ,