Inscrivez-vous
Mot de passe oublié
Connexion
Mon Profil
Mes Sujets

Le Poulet est-il Bon pour la Santé?


L’une des viandes les plus consommées ici au Canada, une viande à chair blanche, juteuse, savoureuse, qui demande peu de préparation, qui plaît à toute la famille et que, même s’il nous reste des restes de ce met, cela ne nous dérange guère puisque la congélation est très bonne et qu’il est facile de faire d’autres repas différents pourtant avec la même viande.

Nous voyons bien que depuis quelques années, les médias pointent (parfois un peu trop) du doigt les méfaits de la viande rouge, ce n’est pas tous qui spécifient que le problème n’est pas tant de manger de la viande rouge mais bien la quantité et la fréquence de la consommation de ces viandes. Il est vrai que ces viandes ne sont pas très saines pour la santé lorsqu’elles sont trop consommées mais c’est là le problème, des milliers de personnes éprouvent beaucoup de difficulté à limiter la consommation de viandes rouges à  une fois semaine. Ces mêmes médias donnent toutefois une place de choix aux poissons et substituts, ce qui est tout à fait normal puisqu’ils sont plus sains et nutritifs que les viandes rouges en contenant moins de matières grasses, de gras saturés, de nitrites et parfois d’agents de conservation.

Cependant, en mettant toute l’emphase sur ces viandes ou substituts, on ne sait plus quoi vraiment penser du poulet et toutes autres volailles à savoir si elles sont saines pour la santé et la perte de poids.

Il faut dire ici que nous parlons strictement du poulet nature, je ne parle pas du poulet qui connaît des transformations comme le poulet cuit dans l’huile, pané, frit, en croquette, en poulet sauté, dans une sauce riche en matières grasses, du poulet mariné avec une marinade commerciale, les poitrines de poulet surgelées et farcies, des doigts de poulet, etc.

Je parle seulement du poulet lorsqu’il est préparé avec de sains aliments, ingrédients, peu de matières grasses, sans la peau et avec des modes de cuisson qui ne demandent pas de matières grasses ou très peu.

Le Poulet est-il Bon pour la Santé ?

Tout comme tous les aliments qui existent dans ce monde, même s’il en a qui sont considérés comme moins sains et nutritifs comme cela est le cas des aliments plaisirs (chocolat, croustilles, gâteaux, aliments frits, aliments panés, plats prêts-à-manger, etc.), tout aliment est «bon» pour la santé. Ici, cela ne veux pas dire de manger du chocolat à volonté mais tout aliment n’est pas mauvais pour la santé en soi. Ce que je veux dire, c’est par exemple si une personne, son  grand pêché mignon, c’est le chocolat mais que cette personne désire perdre du poids, elle s’empêchera d’en manger mais il serait mieux pour sa santé physique (découragement et tomber dans les vieilles mauvaises habitudes) et mentale de prendre un petit carreau de chocolat disons une fois par semaine.

Il y a toujours des avantages (parfois nombreux, parfois moins) dans tous les aliments. Pour ce qui est du poulet, même si nous devons moins en manger que les poissons, les légumineuses et le tofu (car ceux-ci apportent plus de bien de bienfaits sur la santé et le poids que les autres viandes), il faut tout de même en consommer plus régulièrement que la viande rouge.

Ce que j’aime beaucoup du poulet c’est que si vous supprimez la viande avant la cuisson (ce qui est nettement préférable), votre viande contient alors pratiquement pas de gras et gras saturés et beaucoup moins de calories (le poulet étant pauvre en calories) puisque c’est dans la peau principalement que nous retrouvons tout le gras, le gras saturés, le cholestérol et le sodium. Il faut réellement que vous preniez l’habitude de vous procurer des pièces de poulet sans la peau ou encore de la supprimer vous-même (ce qui n’est pas complexe et prend peu de temps) pour que la consommation de cette viande soit saine et si votre objectif est de perdre du poids, c’est en faisant ce petit changement que cela fait une grande différence.

Tout dépendamment des pièces du poulet

Cela est la même chose pour un boeuf par exemple. Tout dépendamment des parties de l’animal, la viande n’a pas la même valeur nutritive et donc, certaines coupes de viandes sont beaucoup moins saines que d’autres comme par exemple le boeuf haché versus le filet-mignon de boeuf. Même si ces 2 coupes proviennent du même animal, elles ne proviennent pas de la même partie du boeuf et alors, la valeur nutritive est changée. Dans les animaux tout comme sur les humains, nous avons des parties sur notre corps qui contiennent naturellement plus de graisses que d’autres parties, transposons cela sur nous. Nous avons généralement plus de gras au niveau des cuisses qu’au niveau du torse, plus de gras au niveau du bras que de l’avant-bras, etc.

C’est la même chose pour le poulet, la valeur nutritive n’est pas la même de la cuisse à la poitrine et du haut de cuisse au pilon.

Voici maintenant des bref tableaux de valeur nutritive qui vous permettront de savoir quelle coupe de viande vous convient le mieux tout dépendamment de vos objectifs mais aussi de vos budgets, sachant que les cuisses sont plus dispendieuses que la poitrine et les pilons moins chers que les ailes.

La valeur nutritive de la poitrine, la cuisse, le pilon, l’aile et le haut de cuisse du poulet

Poitrine de poulet  (100 g de viande blanche) sans la peau 

  • Calories: 170 calories
  • Lipides: 4,5 g de gras
  • Gras saturés: 1,3 g
  • Gras trans: 0 g
  • Cholestérol: 80 à 90  mg
  • Sodium: 125 mg
  • Glucides: 0 g
  • Sucres: 0 g
  • Fibres: 0 g
  • Protéines: 30 g
  • Vitamine A: 0 %
  • Vitamine C: 3 %
  • Calcium: 0%
  • Fer: 5 %
Cuisse de poulet  (100 g de viande brune) sans la peau
  • Calories: 210 calories
  • Lipides: 10 g de gras
  • Gras saturés: 2,7 g
  • Gras trans: 0 g
  • Cholestérol: plus de 90  mg
  • Sodium: 130 mg
  • Glucides: 0 g
  • Sucres: 0 g
  • Fibres: 0 g
  • Protéines: 30 g
  • Vitamine A: 0 %
  • Vitamine C: 3 %
  • Calcium: 0%
  • Fer: 5 %
 Ailes de poulet (100 g) avec la peau
  • Calories: 300 calories
  • Lipides: 10 g de gras
  • Gras saturés: — g
  • Gras trans: 0 g
  • Cholestérol: plus de 90  mg
  • Sodium: 130 mg
  • Glucides: 0 g
  • Sucres: 0 g
  • Fibres: 0 g
  • Protéines: 25 g
  • Vitamine A: 0 %
  • Vitamine C: 3 %
  • Calcium: 0%
  • Fer: 5 %
Haut de cuisse sans la peau 
 

  • Calories: 150 calories
  • Lipides: 6 g de gras
  • Gras saturés: 3,4 g
  • Gras trans: 0 g
  • Cholestérol: 75 mg
  • Sodium: 130 mg
  • Glucides: 0 g
  • Sucres: 0 g
  • Fibres: 0 g
  • Protéines: 20 g
  • Vitamine A: 0 %
  • Vitamine C: 3 %
  • Calcium: 0%
  • Fer: 5 %
Pilon de poulet (100 g) avec la peau 
  • Calories: 215  calories
  • Lipides: 16 g de gras
  • Gras saturés: 3,6 g
  • Gras trans: 0 g
  • Cholestérol: — mg
  • Sodium: — mg
  • Glucides: 0 g
  • Sucres: 0 g
  • Fibres: 0 g
  • Protéines: 16 g
  • Vitamine A: 0 %
  • Vitamine C: 3 %
  • Calcium: 0%
  • Fer: 5 %
Comme vous pouvez le conclure, il y a des parties du poulet qui sont plus saines et minceurs que d’autres. Personnellement, je préfère le goût de la viande blanche dans le poulet même si je sais que plusieurs personnes la trouvent sèche. Il suffit alors de prendre le temps de la cuire lentement à feu doux et elle est tout aussi juteuse que la viande brune (cuisse) mais a une meilleure valeur nutritive.
Si votre but est de perdre du poids ou d’avoir une meilleure santé, je vous invite alors à regarder cette classification des meilleures aux pires parties du poulet à manger à mon avis, non pas sur le plan du goût mais bien de la valeur nutritive. Cependant ici, je parle des parties sans la peau car je ne vous recommande pas de manger des parties du poulet avec la peau, c’est beaucoup trop riche en gras, en calories et en gras saturés et cela n’apporte rien de bon, c’est simplement pour le goût.
  1. Poitrine de poulet sans la peau
  2. Cuisse de poulet sans la peau
  3. Haut de cuisse sans la peau
  4. Pilon de poulet sans la peau
  5. Ailes de poulet (elles sont toujours avec la peau)
Même si la valeur nutritive de ces coupes de viandes diffère, il faut dire qu’elles sont tous riches en nombreux minéraux, vitamines et autres éléments nutritifs indispensables à une saine alimentation et un mode de vie sain. Le problème c’est que si votre pièce de poulet est très riche en matière grasse, cela annule en quelque sorte les autres bienfaits nutritifs naturellement présents.

 
 

Riches en gras saturés 
Malheureusement, le poulet, lorsqu’il est mal consommé si l’on veut, est très riche en  gras saturés. En fait, que cela soit la dinde, le poulet, la caille, etc. tous contiennent au moins 10 g de gras saturés pour seulement 100 g alors que nous devons le plus possible  éviter la consommation de ces gras saturés. Pourquoi? Parce qu’une consommation trop importante en gras saturés augmente véritablement les risques de maladies cardiovasculaires puisqu’ils sont responsables, au même titre que les gras trans, de l’augmentation du mauvais cholestérol, qui est un facteur de risque précipitant de l’hypertension artérielle, du diabète et ainsi des maladies du coeur.
C’est pour cette raison que je prône la consommation de poulet (ainsi que la cuisson) sans la peau préférablement mais vous pouvez aussi faire cuire le poulet avec la peau et tout simplement ne pas consommer cette peau, qui mise à part apporter un peu de goût et de texture, n’apporte rien de bon pour votre santé et votre prise de poids.

 
 

Pauvre en calories
En général, 100 g de poulet sans la peau (il faut dire que la pièce de la viande consommée modifie aussi la teneur en calories donc j’irai de manière plus générale) apporte environ 100 à 150 calories, ce qui ressemble beaucoup à la valeur énergétique de 100 g de poisson maigre. Ce n’est pas en consommant une centaine de calories en mangeant de la volaille que cela vous fera grossir, plusieurs autres viandes ou poissons apportent bien plus de calories que la volaille donc pour moi, c’est une très bonne solution pour manger des protéines, peu de matières grasses et de calories dans le but de perdre du poids.

Riche en protéines 

Toutes les volailles sont riches en protéines. Or, les protéines sont des alliés de taille en ce qui a trait à la perte de poids puisque tout comme les fibres alimentaires, elles contribuent à donner une sensation de satiété plus rapidement et longuement diminuant ainsi les risques de suralimentation au moment des repas mais aussi entre les repas. En mangeant moins au moment des repas et en diminuant ou cessant complètement les grignotines entre les repas, vous contribuerez à diminuer votre apport énergétique journalier. Pour perdre du poids, il n’y a pas de solution magique, votre apport énergétique doit être inférieur à vos dépenses énergétiques.  En moyenne (mais encore ici, chaque partie du poulet apporte une quantité différente de protéines) le poulet apporte environ 15 g de protéines ce qui est très bien.

Riches en minéraux
Le poulet est très riche en nombreux minéraux et c’est pour cette raison qu’il est sain d’en consommer régulièrement au détriment de la viande rouge mais pas du poisson, des légumineuses ou encore du tofu.  En étant riche en minéraux, cela vous permet d’avoir tous les éléments essentiels au quotidien que votre organisme a de besoin et ainsi, de diminuer les risques de maladies qui sont causés parfois par une carence en ces minéraux, comme cela est le cas de l’anémie ou encore l’ostéoporose.
Le zinc 
La viande brune du poulet, viande que nous retrouvons dans la cuisse, le haut de cuisse, le pilon et dans les ailes (quoiqu’il n’est pas toujours évident de savoir la couleur de la viande dans cette coupe de viande puisqu’il y en a tellement pas mais trop de peau de poulet). Cependant, nous en retrouvons aussi dans la viande blanche qui permet de combler en partie, les besoins en ce minéral chez les hommes et les femmes.
Le zinc joue un grand rôle dans le système immunitaire ce qui permet de renforcer notre système et d’être moins à risque de maladies bactériennes ou infectieuses, il est très important au niveau du métabolisme de notre organisme, il permet de jouer un rôle dans la maturation sexuelle et dans le bagage génétique et il favorise la cicatrisation des blessures.
Le phosphore
Le poulet est très riche en phosphore, l’un des minéraux le plus abondant dans notre corps, toute suite après le calcium qui lui est le minéral en plus grande quantité dans notre organisme. Il permet de maintenir des os et des dents en santé, tout comme le calcium, il est essentiel au métabolisme et tout comme le zinc, nous le retrouvons dans les enzymes.
Le fer
Le fer est un minéral très important dans notre organisme car en cas de carence de celui-ci, cela entraîne conséquemment la carence en fer et cela peut aussi provoquer une maladie assez dérangeante soit l’anémie. Il a de nombreux rôles comme justement d’éviter les maladies reliées à une carence en fer, il entre dans la composition de l’hémoglobine et permet donc la distribution d’oxygène à travers notre organisme.
Le sélénium 
Le sélénium est un oligoélément qui connaît comme rôle un antioxydant puissant lorsqu’il est associé à la vitamine E, ce qui protège les cellules contre l’oxydation mais aussi les méfaits des radicaux libres qui sont responsables des cancers.

Mon Avis Personnel

Je vous ai fait part de ma grande affection envers le poulet, en fait, j’en consomme 2 repas par semaine en général mais petite spécification, je ne consomme pas la peau de cette volaille, mis à part quelques fois lorsque je consomme des ailes de poulet alors là, je consomme disons la moitié de la peau des ailes de poulet, le reste que je peux supprimer, je ne le consomme pas.

Depuis que je suis toute jeune je dois dire que nous avons toujours eu l’habitude de consommer assez fréquemment de la volaille puisque c’est une viande assez économique et que tout le monde raffolait à la maison. Je ne me suis jamais empêchée de manger cette viande et lorsque nous allons au restaurant, je penche souvent vers la volaille ou le poisson grillé ou rôti contrairement à la viande rouge qui est moins présente dans mon régime alimentaire pour de nombreuses raisons.

Il est difficile de ne pas aimer cette viande maigre alors c’est pour cette raison que si vous suivez mes recommandations, vous ne devrez pas craindre d’en consommer pour avoir une meilleure santé ou encore dans le but de perdre du poids car oui, le poulet est bon pour la santé et oui, il favorise la perte de poids. 
 



Pssssssss...!!!
Si tu as aimé mon article,
Ou que mes conseils t'ont aidé...




Katherine-Roxanne Veilleux on sabtwitterKatherine-Roxanne Veilleux on sabpinterestKatherine-Roxanne Veilleux on sablinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on sabgoogleKatherine-Roxanne Veilleux on sabfacebook
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Ayant souffert d’un surpoids lors de mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau, de ne pas se trouver beau ou belle et de manquer de motivation pour mieux manger, bouger plus, etc. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime en particulier mais en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. Au fil des ans, j’ai développé une passion pour la nutrition et la cuisine puis, en 2010 j’ai créé mon premier site web dans le but de partager mes connaissances pour aider les gens dans leur perte de poids.

Posez-moi vos questions ici

   Commenter avec Facebook

Friend: ,