Inscrivez-vous
Mot de passe oublié
Connexion
Mon Profil
Mes Sujets

Mon Avis sur le Régime Paléolitique ou «Paléo»

Le régime Paléo ou encore Paléolithique n’est pas un régime en soit, mais plutôt l’alimentation que les hommes préhistoriques adoptaient il y a plus de 30 000 ans.

Ces hommes avaient une alimentation très riche en fruits, légumes et viandes maigres.

avisregimepaleo

Autrefois, les animaux sauvages dont se nourrissaient les hommes préhistoriques étaient pratiquement touts maigres, c’est-à-dire qu’ils contenaient moins de 4% de matières grasses puisque ces animaux mangeaient que de l’herbe et étaient très actifs physiquement.

De nos jours, une grande majorité de nos viandes contiennent plus de 25% de matières grasses, puisqu’ils sont nourris avec plus d’agent de croissance, mais aussi parce qu’ils sont emprisonnés dans des fermes d’élevage et bougent très peu.

Il y a quelques années, un professeur du département des sciences de la santé de l’Université du Colorado s’est penché sur ce sujet, car les hommes d’autrefois n’avaient pratiquement pas de problème de poids, de mauvais cholestérol sanguin élevé, d’ostéoporose et ceux-ci avaient une espérance de vie élevée.

Selon lui, l’alimentation idéale de nos jours devrait ressembler de très près à celle des hommes préhistoriques pour assurer une bonne santé et avoir un poids santé.

Qu’est ce que le Régime Paléo ?

Comme mentionner ci-dessus, le régime Paléo est le régime alimentaire qu’ont adopté les hommes préhistoriques, c’est-à-dire 500 générations avant celle d’aujourd’hui, juste avant l’apparition de la révolution agricole vers 10 000 ans avant Jésus-Christ.

On l’appelle le régime Paléolithique, ce qui signifie à l’âge de pierres taillées.

Les hommes de cette époque étaient attirés naturellement vers certains aliments comme les viandes maigres, les poissons, les fruits et les légumes, ce qui est comparable avant l’attirance «inné» des tigres envers la viande.

Ce phénomène est connu sous le nom de la théorie de l’évolution selon Darwin. C’est pour cette raison que l’humain est attiré immédiatement vers certains aliments, qui s’avèrent naturels et sains pour sa santé.

On le sait bien, les hommes préhistoriques avaient une alimentation peu variée, c’est-à-dire qu’il y a des milliers d’aliments que vous retrouvez dans les supermarchés de nos jours, qui ne faisaient pas partie de leur alimentation, comme les pains, les céréales, les sucres raffinés, les friandises, etc.

De plus, dans ce temps, les hommes avaient un équilibre à ce qui a trait aux bonnes graisses, c’est-à-dire les oméga-3 et oméga-6, qui avaient alors une proportion de 1 pour 1, tandis que de nos jours, les personnes consomment environ 6 fois plus d’oméga-6 que d’oméga-3 et créent alors un déséquilibre.

De plus, ces hommes consommaient des bonnes graisses polyinsaturées provenant essentiellement des huiles d’olives, de pépins ou encore du colza.

De nos jours, les personnes choisiront une huile en fonction du prix et non en fonction de sa valeur nutritive, donc les huiles de canola sont en vedettes, mais sont des graisses saturées mauvaises pour la santé, tout comme plusieurs produits transformés (croustilles, repas prêt à manger, restauration).

Finalement, le régime Paléo ne permet pas une alimentation composée de produits laitiers (lait, yaourt ou fromage) et de produits céréaliers (pains, pâtes ou riz), puisque ces aliments sont transformés et riches en matières grasses saturées.

alimentationregimepaleo

Les Principes du Régime Paléo ou Paléolithique

Les Produits Laitiers

Avant la révolution agricole, les hommes ne consommaient pas de produits laitiers comme le lait, le fromage et les yaourts, cela n’existaient simplement pas.

Plusieurs personnes diront qu’un régime sans produit laitier est dangereux pour la santé osseuse et dentaire, mais en fait, étant donné que les hommes préhistoriques consommaient en grande quantité des fruits, des légumes, des poissons, des fruits de mer et des viandes, ils puisaient leur besoin en calcium dans ces aliments.

Ce ne sont pas seulement les produits laitiers qui renferment du calcium, mais bien les légumes et les viandes.

La différence est que les produits laitiers en renferment en plus grande quantité, mais une partie de ce calcium est éliminée ou pas absorbée, contrairement au calcium que nous retrouvons dans les brocolis, en plus petite quantité, mais absorbé presque complètement par le corps humain.

En étudiant le squelette des hommes préhistoriques, les chercheurs n’ont pas vu d’ostéoporose ou encore d’autres maladies osseuses et dentaires, même si ceux-ci ne consommaient pas de produits laitiers, au contraire, les os et leurs dents semblent bien plus robustes que l’homme d’aujourd’hui.

En fait, cela repose énormément sur l’équilibre calcique, ce qui signifie la quantité de calcium ingérée et la quantité excrétée. Une alimentation trop riche en aliments acides ou alcalins provoque la perte de calcium, il faut tout simplement trouver l’équilibre entre les deux pour avoir une alimentation neutre au niveau du ph.

C’est ce que faisaient inconsciemment les hommes préhistoriques, car ils consommaient une quantité importante de fruits et de légumes, ils trouvait un équilibre de ph.

L’homme n’a jamais vraiment été habitué à la consommation de produits laitiers, pensez aux milliards de personnes dans le monde qui sont intolérantes au lactose à des niveaux différents (70% des adultes), surtout lorsque ce lait provient de la vache. Lorsque nous sommes enfants, nous avons des enzymes lactases qui sont essentielles à la désinformation du lactose, mais en vieillissant, nous perdons peu à peu ces enzymes.

Pourquoi croyez-vous que de nombreux nourrissons ont des coliques lorsqu’ils sont nourris au lait de vache?  N’oublions pas que les fromages, certains laits et yaourts sont des sources importantes en graisses saturées et en cholestérol, ce qui n’aide nullement en ce qui concerne la perte de poids et les maladies cardio-vasculaires.

Pauvre en Glucides

Il y a plusieurs régimes de nos jours qui prônent une alimentation pauvre en glucides, mais les glucides qui ne sont pas présents dans le régime Paléo sont ceux que vous retrouvez dans les céréales, les pains, les pâtes alimentaires, etc.

Les hommes préhistoriques consommaient des glucides certes, mais les glucides qu’ils consommaient étaient ceux présents dans les fruits et les légumes tout simplement.

Contrairement au régime Montignac ou Atkins, la consommation en glucides est illimitée seulement si elle provient des fruits et des légumes. Ces régimes diminuent drastiquement la consommation de tous aliments contenant des glucides (fruits, légumes, pains, céréales, pâtes alimentaires), ce qui ne favorise pas forcément une perte de poids et entraîne une grande fatigue physique et mentale.

De plus, les régimes faibles en glucides comme Atkins et Montignac prônent une alimentation faible en glucides mais une consommation illimitée en graisses et en protéines (viandes grasses, crème, lait, beurre, fromages), tandis que le régime Paléo prône une alimentation riche en glucides provenant des fruits et légumes, mais aussi une alimentation riche en protéines maigres et bons gras (fruits de mer, poisson, viande sauvage, huile d’olive).

Riche en Bonnes Graisses

Les bonnes graisses que consommaient les hommes préhistoriques étaient celles que nous retrouvons dans les noix, les poissons gras, les fruits de mer et certaines huiles (olive, colza).

De nos jours, c’est pratiquement tout le contraire, les personnes consomment beaucoup trop d’oméga-6 comparativement aux oméga-3, des huiles saturées, des aliments contenants des gras trans et saturés, etc…

Bref, les gras que consommaient ces hommes ne font pas prendre du poids, à moins que ces graisses ne soient consommées en trop grande quantité, de plus celles-ci n’apportent pas de conséquence à ce qui a trait à la santé cardio-vasculaire.

Riche en Viandes Maigres

De nos jours, plusieurs régimes semblent alléchants puisqu’ils permettent de manger pratiquement toutes viandes à volonté. Mais les viandes d’aujourd’hui sont 6 fois plus grasses qu’auparavant, notamment parce que les animaux sont boostés par des agents de croissance et sont enfermés constamment dans les fermes industrielles, ces animaux se dépensent très peu, donc nos viandes actuelles contiennent généralement plus de 20% de matières grasses.

Les animaux d’il y a 20 000 ans ou avant étaient tous des animaux sauvages qui mangeaient des herbes et qui couraient sans cesse pour fuir leurs prédateurs, donc contenaient moins de 4% de matières grasses, c’est pour cette raison que nous disons de ces viandes qu’ils étaient maigres. C’est de même pour les poissons et les fruits de mer, qui contiennent des gras essentiels mais peu de lipides (gras).

En consommant des viandes maigres et des bons gras, les hommes préhistoriques avaient de faibles risques de maladies cardio-vasculaires, de mauvais cholestérol sanguin élevé et prévenait l’athérosclérose.

Aliments Permis dans le Régime Paléo

  • Fruits et légumes à faibles index glycémique
  • Les viandes maigres (chevreuil, orignal, abats d’animaux, volaille sans peau, porc maigre)
  • Les poissons (thon, saumon, sardine, sole, truite)
  • Fruits de mer (crevette, langoustine, pétoncle, homard, moule, huitre)
  • Petits animaux (escargots, grenouille, insectes, larves)
  • Fleurs, champignons, feuilles
  • Les noix (arachide, amande, noix de Brésil, pécane)
  • Oeufs
  • Bons gras (huile d’olive, avocat, noix, huile de colza)

Aliments Interdits dans le Régime Paléo

  • Fruits et légumes avec index glycémique élevé (pomme de terre, carotte, betterave, raisin, melon)
  • Les légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots)
  • Les viandes grasses (porc salé, boeuf, côtes levées)
  • Produits céréaliers (pains, pâtes alimentaires, céréales)
  • Produits laitiers (yaourt, lait, fromage)
  • Les aliments transformés (grignotines, conserves, plats prêts à manger)
  • Les sucres chocolat, pâtisserie, friandises (sauf le miel avec modération)

Mon Avis Personnel sur le régime paléo

Il est vrai que le régime paléo est un régime qui remonte à l’ancienne époque.

Notre alimentation a extrêmement changé depuis ce temps. Pour le meilleur et pour le pire malheureusement car on sait que dans ce temps, les aliments étaient naturels et non transformés.

Malgré tout, nous ne pouvons revenir en arrière malheureusement. Nous devons vivre aussi avec ce que nous avons aujourd’hui comme aliments.

Cela ne veut pas dire de manger tout et n’importe quoi.

C’est pourquoi, il est important d’être encadré dans les premiers temps, quand on désire perdre du poids. On ne peut y arriver seul(e) et sans aide.

« Mes 4 semaines de menus équilibrés et minceur » est la solution!

7livrescover

Ce programme alimentaire vous offre 50 délicieuses recettes variés, un encadrement et du soutien de ma part.

Il me fera plaisir de répondre à toutes vos questions.

« Mes 4 semaines de menus équilibrés et minceur » compte les 4 groupes alimentaires que le Guide Alimentaire Canadien suggère soit les fruits et légumes, les produits céréaliers de 100% blé ou grains entiers, les produits laitiers écrémés ainsi que les viandes et substituts.

Aucun groupe alimentaire n’est mis de côté, ce qui fait en sorte que votre alimentation est diversifiée.

De plus, le régime Paléo prônent une alimentation riche en fruits et légumes, sauf si ceux qui ont un index glycémique élevé. Il est vrai que la grande majorité de la population mondiale ne consomme pas suffisamment de fruits et de légumes au quotidien, mais je n’aime nullement l’histoire des IG (index glycémique) dans ce type de régime.

Un fruit ou un légume qui a un index glycémique supérieur ne fait pas de lui mauvais pour la santé, il reste un fruit ou un légume. Je n’ai jamais connu une personne qui est devenue obèse parce qu’elle mangeait trop de carottes.

Bref, je suis d’accord avec la grande majorité des principes de ce régime, mais pas en ce qui a trait aux produits laitiers, à l’index glycémique de certains fruits et légumes et aux produits céréaliers.

Roxanne 🙂



Pssssssss...!!!
Si tu as aimé mon article,
Ou que mes conseils t'ont aidé...




Katherine-Roxanne Veilleux on sabtwitterKatherine-Roxanne Veilleux on sabpinterestKatherine-Roxanne Veilleux on sablinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on sabgoogleKatherine-Roxanne Veilleux on sabfacebook
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Ayant souffert d’un surpoids lors de mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau, de ne pas se trouver beau ou belle et de manquer de motivation pour mieux manger, bouger plus, etc. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime en particulier mais en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. Au fil des ans, j’ai développé une passion pour la nutrition et la cuisine puis, en 2010 j’ai créé mon premier site web dans le but de partager mes connaissances pour aider les gens dans leur perte de poids.

2 Commentaires pour 'Mon Avis sur le Régime Paléolitique ou «Paléo»'

 
  1. julien dit :

    Bonjour Roxanne

    Vous nous donnez encore un article très complet!!!

    Il est vrai que dans sa forme « brute », le régime paléo est difficile à adopter, surtout avec toutes les tentations que nous avons.

    Je l’ai adapté pour justement profiter à la fois de ses bienfaits mais aussi des tentations de notre monde moderne.

    En gros j’applique le régime pour 80-90% de mon alimentation, et pour le reste je sélectionne des produits « interdits » de qualité pour me faire plaisir.
    En procédant ainsi, j’ai pu perdre mes kilos superflus et je continue à l’appliquer grâce aux récompenses que je m’accorde.

    Je raconte plus en détail mon expérience des 3 premiers mois ici http://vivre-paleo.fr/comment-jai-commence-a-vivre-paleo/

    Au plaisir de vous lire…

Posez-moi vos questions ici

   Commenter avec Facebook

Friend: ,