Répondre à: Hyperphagie

#8575 Répondre
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
Admin bbPress
  • Sujets créés: 7
  • Réponses: 2532

Bonjour Katou,

 

Wow!

 

Votre message est très touchant et rempli d’honnêteté.

 

À ce que je vois, quoique je ne suis pas thérapeute, vous mangez par ennui, fatigue mais surtout par des émotions négatives, pour vous punir ou encore vous détruire. Cela ressemble un peu aux raisons de l’anorexie c’est-à-dire que les femmes anorexiques ne mangent plus pour avoir un contrôle sur leur vie mais aussi à cause de leur vie émotionnelle et pour disparaître d’une certaine manière car souvent, l’anorexie se suit d’une dépression plus ou moins majeure.

 

En ayant l’aide de thérapeute je crois surtout dans votre cas avec l’association d’une nutritionniste, je crois que vous allez être capable de trouver la raison pour laquelle, vous souhaitez vous punir ou plutôt vous détruire. Il y a surement une cause émotionnelle là-dedans, dans votre passé ou votre présent qui fait en sorte que vous mangez vos émotions de manière importante soit l’hyperphagie.

 

Pour ce qui est des commentaires désobligeants que votre mère vous faisait, autant sur l’apparence physique que sur votre personnalité, même si ça fait longtemps, cela n’empêche pas que cela vous blesse et vous suit encore à ce jour. Les difficultés que nous éprouvons dans notre enfance nous suivent toujours à l’âge adulte et c’est pour cette raison qu’il est SI important pour les parents de “donner” une belle enfance à leurs enfants car notre enfance fait ce que nous sommes maintenant, à l’âge adulte.

 

Bref, c’est tout à fait normal Katou, ne pensez pas le contraire, le temps n’arrange pas toujours les choses mais si nous nous faisons dire le contraire. Pour le malaise que vous ressentez en présence de votre famille, il serait important d’en parler avec votre futur thérapeute car cela nuit à votre vie familiale et je crois qu’au fond de vous, vous aimeriez bien vous sentir confortable avec vos frères et soeurs.

 

Je suis en train de penser, avez-vous déjà parlé à votre mère des souffrances de ces remarques lorsque vous étiez jeune et encore aujourd’hui? Quelles furent ces réactions ou propos si cela n’est pas trop indiscret?

 

Pour les livres qui pourraient vous aider, je ferais une recherche mais pour l’instant, je ne pourrais pas vous répondre. Je vous reviendrais avec cela le plus rapidement possible et j’aimerais aussi savoir d’où venez-vous car les livres n’ont peut-être pas la même disponibilité d’un endroit à l’autre…du moins, je crois.

 

J’attends votre réponse pour votre provenance et par la suite, je ferais des recherches pour vous donner de bonnes références.

 

Je vous souhaite une belle journée Katou

 

Prenez soin de vous et ne vous gênez pas pour me réécrire simplement pour parler si vous ne vous sentez pas bien ou si vous avez envie de faire de l’hyperphagie.

 

Bien à vous

 

Amicalement

 

Roxanne 🙂