Répondre à: Hyperphagie

#8693 Répondre
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
Admin bbPress
  • Sujets créés: 7
  • Réponses: 2532

Bonjour Katou,

 

C’est vraiment drôle comme sensation de voir une personne m’écrire qui vient de mon coin de pays. Dans mon cas, je demeure à Saint-Georges 🙂

 

Je tiens à vous dire que je suis flattée. Il est important à mes yeux que vous vous sentiez confortable de me dire tout ce que vous désirez et de savoir que vous pouvez parler à une personne de confiance.

 

Pour la rapidité de mes réponses, il faut simplement que vous sachiez que le week-end, je ne réponds habituellement pas aux messages mais je prends le temps de les lire. Je suis de retour le lundi matin alors il se peut que si vous m’écrivez le vendredi en fin d’après-midi ou soirée, vous n’aviez que la réponse le lundi matin suivant.

 

Pour votre amie qui est au courant de ce que vous vivez, même si elle est occupée, elle se montre tout de même présente pour vous à ce que je vois et comme vous pouvez vous en douter, rare sont des vrais amis sur qui, nous pouvons compter entièrement et leur dire des choses secrètes sans craindre qu’elle nous juge. Elle et vous avez de la chance de vous avoir, cela vous permet de vous rapprocher l’une de l’autre et celle-ci sera alors plus ouverte à vous faire des confidences à son tour ce qui unifie et solidifie une amitié.

 

Pour votre conjoint, vous croyez qu’il rirait de vous ou banaliserait? Comment (vous le connaissez plus que moi) pourrait-il banaliser ce cercle vicieux destructeur? Du moins, c’est mon avis.

 

En ce qui a trait aux livres, je comprends que vous préférez acheter, c’est tout à fait normal mais le livre que je vous ai suggéré, ce n’est pas la première fois que j’entends parler de ce livre québécois. Je ne l’ai pas lu personnellement mais je songe à le lire car ce sujet me touche et touche tout le monde en quelque sorte. Je crois que cela vous aiderait beaucoup à faire un “deuil” de votre relation conflictuelle avec votre mère, de lui pardonner intérieurement et ainsi, d’aller de l’avant car peut-être, comme vous le disiez, que votre hyperphagie est causée par les problèmes relationnels que vous avez vécu à l’enfance, adolescence ou même à l’âge adulte. C’est pourquoi, je trouve primordial que les enfants aient une bonne éducation, de l’amour, de la discipline équilibrée, qui ne vivent pas dans la peur, sans reproche sur leur apparence physique du moins, le moins possible, etc. Certes, je ne peux pas tout savoir là-dessus, je n’ai pas d’enfants mais je sais à quel point, l’enfance d’une personne influe beaucoup plus qu’on ne le croit sur sa vie adulte, ses relations, son amour-propre, sa confiance, etc.

 

Justement hier, je suis allée chez Archambault en passant à vous. J’ai regardé à plusieurs reprises dans les livres de la psychologie mais je n’ai pas trouvé “grand-chose” qui aurait pu vous aider autant que le livre que je vous ai suggéré. Je sais que j’ai déjà pris un bouquin à la bibliothèque de Saint-Georges qui traitait de la relation mère-fille, un vieux livre mais la bibliothèque ne peut pas voir nos ” antécédents” de livres si l’on veut et je ne l’ai pas lu par faute de prendre du temps alors je ne me souviens plus du titre mais j’essayerais d’aller à la bibliothèque prochainement et vous y trouver des ouvrages intéressants autant sur la relation mère-fille ou encore sur les “troubles alimentaires” comme l’hyperphagie.

 

Pour votre question à savoir si vous devriez passer plus de temps avec votre mère, malheureusement, je ne connais pas beaucoup votre relation, vos propos, vos sujets de conversation et vous 2. Puisque vous avez déjà essayé de lui en parler et qu’elle a refusé de voir ces “fautes” maternelles, je me demande si cela ne vous irritera pas un petit peu plus car elle ne voit pas qu’elle vous a blessé et que cela a peut-être conduit à vos pulsions alimentaires.

 

Parfois, certaines personnes sont réfractaires aux paroles, je ne sais pas, je vous propose cela ainsi mais je trouve personnellement que les lettres sont mieux prises. Vous écrivez, vous vous exprimez calmement, la personne peut lire et comprendre davantage ce que vous ressentez et les douleurs qu’elle vous a fait “subir”, etc. Cela marche aussi pour les couples. Lorsque cotre conjoint et vous vous chicanez, au lieu “d’exploser”, il est bien qu’une personne part en retrait dans la maison par exemple, prend le temps d’écrire ce qu’elle ressent en parlant au “JE”, sans attaque et ainsi, la personne est plus réceptive. Si vous souhaitez que votre conjoint soit au courant, je crois qu’il serait bien que vous lui écriviez car en paroles, je crois que cela vous demandera un grand effort et beaucoup de stress. C’est un petit conseil “comme ça” car après avoir lu plusieurs livres sur les relations conjugales, on apprend des techniques fortement applicables dans nos relations. C’est pour moi, un sujet très intéressant de lecture et nous sommes tous touchés par les problèmes de couple car à mon avis, c’est inévitable. Pour votre information, je vous suggère le livre “Les Hommes viennent de Mars, les Femmes de Vénus” c’est comme une “Bible” des relations amoureuses 🙂

 

Pour la compagnie de votre mère lors d’achat des livres, cela serait-il possible de lui écrire cette lettre (c’est votre décision, c’est simplement un conseil) avant vos achats car je crains qu’elle ne le prenne mal et personnellement ce qui pourrait bousiller votre journée, chose que vous ne souhaitez pas je suppose.

 

Que pensez-vous de tout cela?

 

Soyez honnête, les choses qui vous rende inconfortables par exemple. Après tout, vous connaissez plus votre mère et son caractère que moi.

 

J’attends de vos nouvelles avec impatience Katou

 

Si vous avez besoin, vous savez où me trouver 😉

 

Prenez soin de vous Katou, sincèrement

 

Merci de votre confiance, ça me fait chaud au coeur

 

Cordialement

 

Roxanne 🙂