Répondre à: soucis d'estime de soi liés au poids

#8242 Répondre

ontheblock
Membre
  • Sujets créés: 0
  • Réponses: 33

Merci Roxanne pour ton joli petit message tout plein de bienveillance. J’aurais une petite question à te poser à toi en tant que mangeuse “régulée”. Quand tu as mis fin à ton régime, comment as-tu fait concrètement ? tu mangeais toujours de tout et tu as augmenté les quantités ? et est-ce que tu avais fixé une limite de poids ou alors est-ce qu’un jour tu t’es dit : “je me sens bien comme ca, ça me convient, j’arrête” ? finalement, comment as-tu fait pour ne pas continuer à vouloir être toujours plus mince ? (je crois que chez moi c’est le gros problème, j’assimile “le mieux” à “plus mince encore”.

LopezL, pour te répondre … tu parles à un garçon en couple avec un garçon, je ne suis donc pas forcément le meilleur écho du copain hétéro sexuel. à vrai dire j’ai les mêmes craintes que toi vis-à-vis de mon copain qui a un rapport tout à fait naturel avec la nourriture et qui est ultra-svelte de nature. je ressens le même stress que toi : ” et si un jour il venait à se dire que je ne lui conviens pas du tout physiquement”. d’où l’idée que je suis sûr qu’il s’agit surtout d’un souci de l’estime de toi. j’imagine que notre rapport tendu avec la nourriture n’en est qu’une conséquence. si nous avions de l’acnée sur tout le visage et que nous ne pouvions pas cacher tout cela, nous en ferions également toute une histoire, parce que ça toucherait notre estime.

A l’heure actuelle, de mon coté, j’essaie d’appliquer la réintroduction progressive mais ce n’est pas toujours facile. D’un coté quand on mange mieux/moins, on perd du poids mais en même temps on gagne aussi la peur de re-manger de nouveau un peu plus de choses que nous aimons tant, de perdre les pédales en exagérant et finalement reprendre le poids perdu. De l’autre coté, une fois qu’il y a excès de poids, il y a mal être et donc envie de se restreindre trop drastiquement pour voir des résultats. mais qui dit restriction, dit frustration et compensation … c’est un sacré cercle vicieux.

je crois que la solution c’est de vraiment CADRER les aliments plaisirs, en petite quantité mais souvent, pour que ça devienne presque naturel et qu’on les mange sans avoir le sentiment de devoir se gaver car il n’y en aura plus. qu’en penses-tu ?

les filles, je vous dis à très vite 🙂

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 ans et 5 mois par  ontheblock.