Répondre à: régime paléolithique bon ou pas?

#6757 Répondre

Mundo
  • Sujets créés:
  • Réponses:

Bonjour,

Je ne sais pas trop comment commencer mon post, mais bon… Je souhaiterai vous faire part de mes impression sur ce “régime” que je qualifierai plus de mode que de régime (comme ce fut le cas avec la mode de la soupe au chou etc…). Mise apars que cette fois-ci il peut s’avérer dangereux, et je voudrais réagir sur certain points qui “caractérise” ce régime.

Tout d’abord j’ai lu qu’il diminuerai les risques de cancer et diminuerai les pathologie cardiovasculaire, car les hommes du paléolithique ne développais pas ce genre de maladie. Alors je suis d’accord, mais il faut néanmoins rappeler que la moyenne d’age de ces hommes était d’une 20ène d’année… contre plus de 67 a l’heure actuel, et les troubles cardiovasculaire et cancer son pathologies qui se développe chez les gens “plus vieux” en général puisqu’il s’agit de maladie dégénérative ! C’est a dire schématiquement que le risque d’apparition augmente en fonction de la vieillesse des cellule, d’où le fait que les hommes de paléolithique ne les développait que très rarement.

Ensuite, ce régime ne diminue pas les risque d’atteinte cardiovasculaire car justement, la surconsommation de viande (voyez ici protéines)créer une hyperprotidémie ou hyperprotéinémie (comme on peux le voir chez certains sportifs qui utilise beaucoup de complément alimentaire) du fait que ces protéines qui seront contenue dans le sang, ne sont pas utilisé.

Et oui vous aimez comparer votre alimentation a celle des homme du paléolithique… mais ceux-ci avait une vie bien plus “sportive” que nous autre. Ils ne mangeais pas régulièrement et beaucoup moins que nous sur 24 heures et faisait beaucoup plus d’exercice que nous (sans le vouloir) rien que pour se battre, s’échapper, chasser… c’était pour eux une question de survie ! Les protéines contenue dans leur sang étaient donc utilisé.

Du fait de notre métabolisme, et mode de vie différent du leur, suivre le même régime qu’eux signifierai suivre leur mode de vie, ce que l’on ne fait pas… ce qui créera une accumulation de protéines dans le sang qui induit maladie cardiovasculaire, trouble rénaux et intestinaux.

De plus, je voudrais ajouté que, de manière générale, les régimes ne favorise pas une perte de poids à long terme, vous n’avez qu’a prendre comme exemple un gréviste de la faim. En effet après avoir suivi un régime, une ré-alimentation normal, va stimuler le complexe de “l’acide gras synthase” au niveau transactionnelle (c’est à dire au niveau génétique, qui sont des régulations du corps réserver pour le long terme, et pour une réponse massive !) ce qui induit une reprise de poids rapide et massive, car la biosynthèse d’acide gras va avoir pour but de recréer un “pool” d’acide gras pour le corps qui seront stocker dans les adipocytes (graisses). Cf biochimie métabolique : Biosynthèse des acides gras et des tri glycérides Médecine général 1er et 3ième années.

Il vaut donc mieux préconisé une alimentation équilibré, et une activité sportive régulière qui comporte 4 séances d’au moins 1h par semaine, pour ne pas prendre de poids, et NE PAS CèDER A LA GOURMANDISE !

Pour une perte de poids efficace, augmenter l’activité sportive mais ne pas réduire ou restreindre l’alimentation, au contraire, si vous sentez que dès le début de votre entrainement vous êtes fatigué vous tournez de l’œil, vous vous sentez faible, augmenter les rations de nourriture (toujours équilibrer) car le corps a besoin d’énergie pour faire du sport !

Voila j’espère que mon post sera lu par beaucoup, n’hésitez pas a vous renseigner auprès d’autre médecins ou médecin nutritionniste (titulaire d’un doctorat de médecine !) qui vous soutiendrons le même discours que moi.

Cordialement