soucis d’estime de soi liés au poids

Ce sujet a 91 réponses, 6 participants et a été mis à jour par Katherine-Roxanne Veilleux Katherine-Roxanne Veilleux, il y a 6 ans et 7 mois.

92 sujets de 1 à 92 (sur un total de 92)
  • Auteur
    Messages
  • #8057 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Bonjour à toutes et tous et merci de m’accueillir au sein de ce forum. Voilà, mes soucis à moi sont plus liés à mes chutes d’humeur et de confiance en moi quand ma balance me rappele mon poids, qui est pourtant correct je pense (57kg pour 1m70). Je vous explique. J’ai eu il y a quelques années (vers mes 14-15ans)un épisode anorexique (aménorhée, 46kg pour la même taille qu’actuellement) où je contrôlais excessivement mes prises alimentaires. J’ai rencontré mon copain actuel dans cet état, il m’aimait, et tout allait pour le mieux ou du moins c’est que je me disais. L’idée que l’amour des autres, le mérite et l’estime de soi sont liés au poids a fait du chemin dans ma tête, seulement voilà, depuis j’ai changé. Je sais que je dois chasser cette idée, mais elle me taraude régulièrement et me met le moral danss les chaussettes. Mon copain m’accepte toujours avec ces 10kg de plus, mais je me dévalorise seule.
    Je suis quelqu’un d’actif et ai toujours fait du sport. Tennis, danse, fitness, course, peu importe. Actuellement je fais pas mal de cours collectifs et ça me change les idées.
    Côté alimentation ma mère, avec qui je vivais quand j’ai déclenché l’anorexie et chez qui je dors environ 4nuits/semaine actuellement, m’a inculqué de bonnes habitudes alimentaires: des légumes à chaque repas, une cuisine variée, des fruits, des laitages, des gucides complexes, poissons, viandes…bref, de tout.
    Mais cet équilibre m’a obsédé à un moment donné. Maintenant je m’estime plus flexible, je m’adapte aux dîners à l’extérieur, entre amis, mais aussi… Je dérape. parfois sur tout le weekend, les jours où je ne vais pas au sport. J’aime énormément manger. Parfois aussi c’est par solitude, désemparement. Et ça ne me rend pas fière du tout.
    Des idées/conseils?? Merci à ceux qui me liront!

    #8066 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour Lopez L,

     

    Bienvenue ici parmi nous 🙂

     

    Je souhaite vraiment que ce message soit lu par d’autres lecteurs et lectrices car il est pertinent, intéressant et nous permet de grandir.

     

    Il est vrai que votre poids actuel est très bien, vous avez votre poids santé mais il ne faudrait pas descendre plus bas pour maintenir votre poids santé mais aussi votre santé mentale puisque vous avez souffert de troubles alimentaires, soit l’anorexie.

     

    Je comprends ce que vous voulez dire par la confiance, le mérite, l’admiration et la reconnaissance que nous pouvons parfois plus avoir tout dépendamment de notre poids et de notre taille. Cependant, c’est des mentalités que nous-même, nous nous imposons. Cela peut-être simplement être causé par une augmentation de votre confiance et assurance du fait que vous avez perdu du poids car de nos jours, bien-être, confiance, assurance et séduction sont très reliés à l’apparence physique et la perte de poids et ce, de manière personnelle. C’est nous qui nous infligeons ces jugements sévères, ces cadres précis, ces douleurs, etc.

     

    Il y a bien des personnes “rondes” qui sont autant appréciées et séduisantes que des personnes minces ou maigres. Je trouve que de nos jours, plusieurs éléments plutôt psychologique sont basés sur notre apparence physique, que nous nous infligeons ou encore que la société influencent sur nous. Juste un exemple, dans les films populaires, les actrices sont belles, minces, jeunes et elles nous semblent parfaites à nos yeux. Souvent dans ces films, ces femmes sont très séduisantes et sont capables d’avoir n’importe quels hommes dans leur vie ou leur lit. Cependant, lorsque nous demandons aux hommes ce qui trouvent séduisants chez une femme, ce n’est pas vraiment la réalité que nous projette la société et le marketing.

     

    Peut-être a-t-il fallu que vous tombez dans “l’enfer” de l’anorexie pour comprendre certaines choses. Vous le disiez vous-même que vous ne pensez pas autant ainsi.

     

    Heureusement, vous semblez vous en êtes partiellement sorti.

     

    Est-ce que vous êtes suivie pour ce problème alimentaire?

     

    Quel aide avez-vous eu recours?

     

    Vous arrive-t-il encore d’avoir des périodes d’anorexie?

     

    Quels sentiments vous habitent lorsque vous mangez un repas équilibré?

     

    Ce qui est bien, c’est que vous mangez beaucoup mieux et que vous demeurez active. C’est plus sain pour votre bien-être mental mais aussi pour votre santé physique. Souffrez-vous toujours d’aménorrhée ?

     

    Pour votre dénigrement, il serait peut-être bien d’en parler à un professionnel comme un psychologue. Personnellement, je faisais la même chose lorsque j’étais plus enrobée ou encore lorsque j’étais plus mince. Je n’étais pas mieux dans ma peau et je me dévalorisais mais avec l’aide que j’ai reçu, cela m’a permis de m’accepter telle que je suis maintenant et je peux vous dire qu’on se sent extrêmement bien. Bon, il arrive parfois encore que je me dévalorise mais c’est souvent pour rigoler ou taquiner qu’autre chose.

     

    Pourriez-vous me dire sur quel aspect vous vous dévaloriser?

     

    Est-ce sur l’apparence physique ou vos compétences?

     

    Pour ce qui est de votre appréciation, vous voyez bien que avec ces 10 kilos de plus, votre copain vous aime encore et encore. Peut-être même qu’il vous trouve plus belle ainsi avec plus de “rondeurs”, un meilleur teint de peau et plus d’énergie nécessairement.

     

    Une dernière petite question, quels conseils plus précisément souhaitez-vous avoir?

     

    J’attends de vos nouvelles avec impatience ma chère

     

    Prenez soin de vous

     

    Amicalement

     

    Roxanne 🙂

     

    #8160 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Bonsoir Roxanne, et merci pour cette réponse rapide et pertinente. Ca me réchauffe le coeur, croyez-le. J’ai mis du temps à trouver le courage de parler de ça sur un forum, je me disais que ce n’était pas pour moi, mais à présent je ne regrette pas ce choix.
    Je vais donc prendre le temps de répondre à vos questions.
    Je n’ai jamais été suivie pour ce problème d’anorexie, d’ailleurs ma famille n’a jamais prononcé ce mot pour justifier ce qu’il m’arrivait. Comme pour la plupart des filles, c’est parti du désir de perdre de toutes petites rondeurs et de ne plus sortir de table le ventre plein à craquer, car je reconnaît que j’aime manger, j’y prend du plaisir au quotidien 🙂 Je vvais alors en Afrique (avec ma mère et mon beau père) et quand je suis rentrée en vacances en Belgique voir papa, il a été assez dépité de me voir amaigrie, mais jamais on ne m’a parlé d’aller consulter, je faignais (en fait j’étais convaincue) d’être en pleine forme. A partir de ma rhétorique (dernière année de secondaire), j’ai expérimenté les désagréable crises de boulimie qui sont couramment observées en période de rémission. Je n’ai plus jamais eu de période d’anorexie, car j’ai réalisé qu’il fallait me remplumer un peu, je ne me suis jamais fait vomir non plus et j’ai retrouvé mes menstruation (d’abord artificiellement, mais maintenant tout est en ordre). Tout était dans le contrôle et si je “crise” je garde tout et j’essaye d’assumer.
    Actuellement je suis étudiante en 3ème bac psycho (et très renseignée sur les troubles alimentaires du coup) et comme tous les participants de ce forum j’imagine, je suis passée par tous les stades (contrôle, idées noires, excès, culpabilité, tentatives de “normalisation”…) et je suis à la recherche de mon équilibre.
    J’ai le grand espoir de m’en sortir seule, la psycho aidant, et je pense que tout est question de temps.
    Ce que je cherche ici ce sont des pistes pour réguler un peu mes prises alimentaires. Voilà, en fait je me laisse parfois aller à m’offrir tout ce que j’aime: biscuits, gâteau ou dessert (j’adore le crumble) maison, céréales sucrées (plutôt que l’habituel muesli de grains entiers), pain et tout les accompagnements pas toujours très catholiques…Ca survient généralement après une période (tout au plus 6jours) où j’ai réussis à me tenir…Et ça peut durer 2jours, voire une matinée supplémentaire car c’est dûr d’en sortir. Généralement il me faut attendre la séance de sport suivante pour me ressaisir. C’est pas terrible pour l’estime hein? Et puis ces grands dérapages se transforment progressivement en un peu de cellulite sur mon ventre. Pour tenter de les diminuer, je me suis dit qu’il fallait essayer d’équilibrer mes apports en étant pas trop sévère les jours où je suis très active. Je vous donne une journée type “raisonnable”, comme aujourd’hui, où je vient de rentrer d’un peu plus de 2h de sport:
    matin: un jus de citron dans eau tiède, kiwi, une banane en petits morceau dans un porrigde fait avec du son d’avoine(4cuillères à soupe) et qqes flocons (avoine, seigle), thé vert
    midi: une soupe, un sandwich(blé noir ou baguette complète)copieusement garni (ajd: poulet, caviar d’aubergine, tomates séchées), puis un cappuccino lait de soja
    une pomme vers 4h
    soir: un plat chaud que maman me laisse: par ex du quinao, des légumes poêlés et un oeuf. Un yahourt dans la soirée(souvent soja vanille ou yahourt bio entier avec une petite cuillérée de miel)
    Voilààà. Qu’en pensez-vous? J’aime manger des choses savoureuses mais j’aimerais avant tout repousser mes envies de “tout balancer” et d’exagérer.
    Merci de votre soutien et bonne soirée 🙂

    soir:

    #8169 Répondre

    ontheblock
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    Bonjour LopezL,

    Je me reconnais vraiment dans ton message : anorexie sans vomissement, puis phase boulimique sans vomissement non plus, puis phase de normalisation avec des excès de temps à autre. Puis retour au calme pas facile (après un ou plusieurs jours) grâce à la séance de sport.

    Je ne sais quoi te donner comme conseil, car je vis la même chose que toi, mais je crois que la meilleure des pistes et de se faire plaisir au quotidien, s’autoriser par exemple 1-2 carrés de chocolat quand on adore les chocolat. Les périodes sans “crises” les plus longues que j’ai pu avoir sont celles durant lesquelle j’étais plus “gentil” avec moi-même.

    Le gros problème est qu’il y a toujours ce désir compensatoire : je mange trop, je prends du poids, alors je veux le (re)perdre rapidement. Chez moi, je sais que l’erreur se trouve. A trop vouloir perdre (Et trop vite d’ailleurs), on mange moins et on crée les frustrations qui amènent gentiment vers un nouvel excès, 1, 2 ou 3 semaines après …

    Bonne continuation, j’ai été très touché par ton message, sache que tu n’es pas la seule et pourtant je suis un garçcon, donc ça touche bien tout le monde !

    #8170 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Bonjour LopezL,

    Je me reconnais vraiment dans ton message : anorexie sans vomissement, puis phase boulimique sans vomissement non plus, puis phase de normalisation avec des excès de temps à autre. Puis retour au calme pas facile (après un ou plusieurs jours) grâce à la séance de sport.

    Je ne sais quoi te donner comme conseil, car je vis la même chose que toi, mais je crois que la meilleure des pistes et de se faire plaisir au quotidien, s’autoriser par exemple 1-2 carrés de chocolat quand on adore les chocolat. Les périodes sans “crises” les plus longues que j’ai pu avoir sont celles durant lesquelle j’étais plus “gentil” avec moi-même.

    Le gros problème est qu’il y a toujours ce désir compensatoire : je mange trop, je prends du poids, alors je veux le (re)perdre rapidement. Chez moi, je sais que l’erreur se trouve. A trop vouloir perdre (Et trop vite d’ailleurs), on mange moins et on crée les frustrations qui amènent gentiment vers un nouvel excès, 1, 2 ou 3 semaines après … d’où le tendance à toucher fortement l’estime de soi !

    Bonne continuation, j’ai été très touché par ton message, sache que tu n’es pas la seule et pourtant je suis un garçcon, donc ça touche bien tout le monde !

    #8171 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Je suis très étonnée de trouver un garçon qui ait ce problème, et ça me touche, merci ontheblock 🙂 Je suis très frustrée ce matin, car je suis en train d’appliquer la stratégie “être gentil avec soi” mais ma balance (je ne me pèse qu’une fois par semaine, je te rassure) indiquait presque 58kg ce matin et j’ai le moral en berne. J’ai pour objectif de ne pas craqué ce weekend, mais je sais que ça va être dûr car le dimanche j’ai un job dans la restauration, je sert de bonne choses toute la journée et quand je rentre chez moi, vers 15h, même après un grand bol de soupe maison et du pain grillé, jambon et pesto, he ben…souvent j’ai envie de sucré, je dois bosser pour ma semaine à l’univ'(donc pas super contente) et j’ai un laps de temps seule avant l’arrivée de mon copain. Souvent ça se transforme en après-midi où j’essaye d’avancer dans mon travail mais en grignotant, puis souper gourmand également, puis l’engrenage infernal continue souvent jusque mardi. Bouuuuu, pas bien. J’ai peur que ma balance continue à s’emballer…
    Des astuces pour gérer ces moments? Merci à tous, je suis vraiment contente de pouvoir échanger avec vous ces petites tracasseries 🙂

    #8172 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    pour ta balance, ne t’inquiète pas trop … tu sais il suffit de ne pas être passé aux toilettes ou de faire un peu de rétention d’eau pour que le poids change de manière assez radical. si tu n’as pas spécialement exagéré il n’y a pas de raisons que par magie tu aies pris du poids !

    c’est clair que le weekend, c’est le relâchement après la semaine, on a tendance à “faiblir”. moi, je te conseille plutôt d’éviter la technique du “quand je rentre, je mange quelque chose, mais pas ce j’ai vraiment envie” (si c’est bien l’idée qu’il y a derrière la soupe ???). Change ta facon d’agir, le principle c’est de définir avant meme de manger l’aliment que tu adores que tu vas manger en rentrant. pour éviter les dérapage tu prévois qu’une certaine quantité, ni plus ni moins quitte à jeter le reste pour ne pas en avoir encore, c’est qui te force à apprécier chaque bouchée, car de toute manière il n’y en aura plus. qu’en dis-tu ?

    #8173 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    ce qu’il y a, c’est que ça me dit bien de manger soupe et pain (donc consistant mais sain) en guise de repas, mais dans l’après-midi, j’ai envie de tout envoyer péter et de me lâcher sur du sucré. Je suis miss tout ou rien, j’essaye d’atténuer cette tendance et ça va légèrement mieux, mis mon poids s’en ressent. Honnêtement, je me sens mieux avec 55kg que 58, mais pour ça la case frustration est inévitable. Dur choix. Vais juste essayer d’être moi-même et de garder le moral pour que le reste suive… Quant à la peur maladive que mon copain me voit comme moi je me vois (c’est à dire un tas de défauts, de la cellulite là, un peu trop épaisse par rapport à lui qui est super svelte), c’est aussi très prenant. Vu que j’ai un homme sous la main, tu as un avis? Et sinon, comment t’en tires tu pour l’instant? Tu te sens plutôt bien on dirait :)bises

    #8237 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour LopezL et Ontheblock,

     

    Comment allez-vous tous les 2?

     

    Je souhaite vous dire que ça me fait très plaisir de voir des personnes comme vous échanger sur les problèmes qui semblent avoir plusieurs similarités.

     

    Je ne veux point couper vos échanges très pertinents mais je comprends comment vous pouvez vous sentir. Je suis aussi passée par là d’une certaine manière. Lorsque j’ai commencé à entreprendre mon “régime” pour perdre mon surplus de poids vers l’âge de 14 ans, j’ai changé de manière assez drastique mon alimentation. Moi qui avait l’habitude de manger 2 gâteaux en arrivant de l’école et de manger 1 sandwich au “Nutella” et aux croustilles après le souper, je savais que je ne pourrais plus me permettre ces aliments, ce qui me rendait triste et frustrée.

     

    Cependant, après un court laps de temps, j’ai décidé de m’offrir une journée plaisir, une journée où l’entraînement n’était pas là et que je mangeais ce que je désirais soit pour petit-déjeuner, des oeufs, des patates frites, 2-3 tranches de pain, de la tartinade de chocolat, du fromage gras, du bacon, etc. Pour le repas du midi, en fait, c’était un petit-déjeuner tardif, une tradition bien connue chez nous le dimanche. Dans l’après-midi, si j’avais faim, je mangeais un muffin au chocolat que ma maman nous faisait ou encore des croustilles. Pour le repas du soir, c’était toujours un peu la même chose, une pizza maison et je ne me gênais pas pour en prendre une bonne portion, des frites, de la mayonnaise et de la salade césar sans compter une généreuse portion de dessert maison.

     

    Depuis que j’ai atteint mon poids santé, j’ai cessé cette routine d’excès alimentaire. Désormais, comme Ontheblock dit si bien, il faut se “gâter” quotidiennement avec modération. Ainsi, la frustration va diminuer, l’envie aussi par le fait même et vous allez être heureux de manger cet aliment en le savourant.

     

    Dans mon cas, c’est le chocolat, les desserts, les frites ou encore la pizza commerciale. Or, je m’offre une petite portion de dessert pas mal à tous les jours, de la “poutiche” ou “bagatelle” comme nous appelons ici au Québec. Sinon, je m’offre une petite coupe de vin rouge ou une bière pourquoi pas.

     

    Pour la fin de semaine, je sais ce que vous voulez dire. On dirait parfois que c’est simplement parce que nous sommes plus libres, moins de responsabilités et de casse-tête que nous avons plus l’envie de succomber aux tentations, de manger plus, etc. C’est la même chose dans mon cas. On change nos routines alimentaires lors du week-end, on ne mange pas le même repas, on change de recette, on sort dans les restaurants ou souvent, nous invitons ou sortons manger chez des copains. Or, nous ne demanderons pas à ces personnes de faire un repas sain parce que nous serons présent, c’est impoli je trouve alors on mange de tout mais en petite quantité, on prend 1 ou 2 coupes de vin et c’est tout!

     

    Il ne faut pas se casser la tête, il faut tout de même profiter du plaisir de manger comme vous le ressentez tous les 2. Il faut apprendre à manger sainement et s’offrir des plaisirs alimentaires limités en petites quantités pour ne pas culpabiliser et ne pas prendre du poids car cela est une source d’inquiétude pour vous 2.

     

    Parlant de poids, LopezL, Ohtheblock a tout à fait raison. Il y a plusieurs facteurs qui entrent en ligne de compte comme le fait que vous n’avez pas été à la toilette, que vous avez mangé et/ou bu avant, que vous ne vous êtes pas pesée à la même heure, que vous êtes en période d’ovulation, etc. Il ne faut pas s’inquiéter et j’aimerais avoir de vos nouvelles de votre “balance” dans 1 ou 2 semaines.

     

    Pour ce qui est de vos périodes d’excès alimentaire suivies d’une “prise de conscience” ou sentiment de culpabilité et de votre remise à l’entraînement, je crois que les conseils émis précédemment vous permettront justement de diminuer la fréquence de ces journées d’excès alimentaire et ainsi, favoriser le maintient ou la perte de poids et une meilleure santé.

     

    Merci de vous entraider, ça me fait chaud au coeur 🙂

     

    Si vous avez d’autres questions ou inquiétudes, je suis là 😉

     

    Passez une belle soirée à tous les 2

     

    Cordialement

     

    Roxanne 🙂

    #8242 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Merci Roxanne pour ton joli petit message tout plein de bienveillance. J’aurais une petite question à te poser à toi en tant que mangeuse “régulée”. Quand tu as mis fin à ton régime, comment as-tu fait concrètement ? tu mangeais toujours de tout et tu as augmenté les quantités ? et est-ce que tu avais fixé une limite de poids ou alors est-ce qu’un jour tu t’es dit : “je me sens bien comme ca, ça me convient, j’arrête” ? finalement, comment as-tu fait pour ne pas continuer à vouloir être toujours plus mince ? (je crois que chez moi c’est le gros problème, j’assimile “le mieux” à “plus mince encore”.

    LopezL, pour te répondre … tu parles à un garçon en couple avec un garçon, je ne suis donc pas forcément le meilleur écho du copain hétéro sexuel. à vrai dire j’ai les mêmes craintes que toi vis-à-vis de mon copain qui a un rapport tout à fait naturel avec la nourriture et qui est ultra-svelte de nature. je ressens le même stress que toi : ” et si un jour il venait à se dire que je ne lui conviens pas du tout physiquement”. d’où l’idée que je suis sûr qu’il s’agit surtout d’un souci de l’estime de toi. j’imagine que notre rapport tendu avec la nourriture n’en est qu’une conséquence. si nous avions de l’acnée sur tout le visage et que nous ne pouvions pas cacher tout cela, nous en ferions également toute une histoire, parce que ça toucherait notre estime.

    A l’heure actuelle, de mon coté, j’essaie d’appliquer la réintroduction progressive mais ce n’est pas toujours facile. D’un coté quand on mange mieux/moins, on perd du poids mais en même temps on gagne aussi la peur de re-manger de nouveau un peu plus de choses que nous aimons tant, de perdre les pédales en exagérant et finalement reprendre le poids perdu. De l’autre coté, une fois qu’il y a excès de poids, il y a mal être et donc envie de se restreindre trop drastiquement pour voir des résultats. mais qui dit restriction, dit frustration et compensation … c’est un sacré cercle vicieux.

    je crois que la solution c’est de vraiment CADRER les aliments plaisirs, en petite quantité mais souvent, pour que ça devienne presque naturel et qu’on les mange sans avoir le sentiment de devoir se gaver car il n’y en aura plus. qu’en penses-tu ?

    les filles, je vous dis à très vite 🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 ans et 9 mois par  ontheblock.
    #8261 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour Ontheblock,

     

    Merci beaucoup, c’est vraiment très agréable à mes yeux de voir que vous vous entraidez entre vous 🙂

     

    Pour ce qui est du moment où j’ai mis fin à ce “régime”, ce fût progressif et graduelle. Je veux dire que j’ai ré-intégrer des produits céréaliers en plus grande quantité. J’ai augmenté aussi ma consommation de fruits et de légumes et m’offrir plus d’aliments et de repas plaisirs.

     

    Ainsi, j’au retrouver une alimentation plus équilibrée même si ce “régime” était tout de même équilibré. Je me suis plutôt offert davantage les aliments et repas plaisir.

     

    Pour le poids, c’est sûr que j’ai mis une certaine limite de ne pas prendre 15 kilos par exemple mais c’est plutôt mon bien-être intérieur et extérieur qui primaient. Bref, c’est la même formule que vous présentement et honnêtement, c’est la meilleure. Pourquoi uniquement être fixé sur le poids que la balance affiche si nous, dans notre intérieur, on se sent bien dans notre peau ? La balance n’est qu’un chiffre, ce n’est pas du tout comparable à notre bien-être.

     

    Je tiens à vous dire que je trouve très bien que vous énoncé votre homosexualité ici sur le forum. Ceci étant dit, vous pouvez être un bon confident à Lopez L et en plus, vous vivez les mêmes craintes pour votre copain comme c’est le cas pour cette femme donc une plus grande compréhension 🙂

     

    Il est vrai que votre peur est plutôt causé par votre propre insécurité physique. Si vous en vous sentez pas bien dans votre peau et que vous ne vous trouver “pas beau”, vous vous remettez alors en question à savoir comment les autres personnes autour de vous peuvent vous trouver beau et attirant. Par contre, la beauté a ces critères bien individuels. Nous ne nous trouvons pas toujours beau mais aux yeux de notre copain, nous le sommes. Moi aussi ça m’arrive, ce n’est pas parce que je suis bien dans ma peau (pas à tous les jours par contre) que je ne vis pas cela. Il y a des jours que je me trouve horrible, laide, pas séduisante, attirante, etc. D’autres jours, je me trouve “potable” et d’autres, je me trouve bien sans me dire que je suis “pétard” ce qui pourrait être prétentieux à mon avis. Les personnes qui se trouvent très belles, qu’elles le savent elles-même et qu’elles se le font dire régulièrement ont généralement un gros égo, ce qui n’est point attirant.

     

    On a beau avoir le plus beau contenant (comme par exemple un plat tupperware) mais l’intérieur peut-être parfois pourrit. Je préfère un contenant moins beau mais qui à l’intérieur, c’est merveilleux. Je trouve que de plus en plus, ces critères de beauté intérieur tentent de prendre le dessus de l’apparence physique. De toute façon, nous ne garderons pas cette apparence physique immortellement, nous vieillissons, nous avons des rides, nos poignées d’amour se forment, notre visage et autres parties perdent de leur élasticité et fermeté, c’est la vie donc un jour, ces personnes qui ne basent que sur le contenant seront peut-être choquées ou déçues.

     

    Pour votre avis sur le fait de manger ces aliments plaisirs plus régulièrement mais en petites quantités, je crois que c’est la clé pour maintenir votre poids et casser ce cercle vicieux qui vous pourrit la vie un peu.

     

    L’important, c’est le plaisir alimentaire et la modération. Moi par exemple, lors du week-end, je m’offre une ou 2 coupes de vin au dernier repas de la journée, parfois plus mais sans exagération. Cela permet de me détendre en lisant un bon livre sur un sujet quelconque. Ces moments sont mes préférés et ils me rendent comblée 🙂

     

    Je sais que vous parviendrez à briser ce cercle vicieux, même si cela semble immense, vous y arriverez, j’ai confiance en vous 2. Vous avez déjà nommer votre “problème” de compensation et restriction, le pire est fait à mon avis.

     

    J’attends de vos nouvelles.

     

    Petite question pour ma curiosité, d’où venez-vous?

     

    Et aussi, est-ce que vos copains vous font de belles ou méchantes remarques sur votre apparence physique? Que disent-ils de votre alimentation et vos rituels alimentaires?

     

    Passez une belle fin de semaine

     

    Cordialement

     

    Roxanne 🙂

    #8264 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Merci pour ta réponse Roxanne, c’est chouette de voir que tu prends le temps de répondre 🙂

    Pour te répondre, je viens de Suisse. Sinon pour mon copain, selon ces mots, il me trouve “super bien”. il déteste quand je perds du poids par contre, quelle ironie ! mais évidemment quand dans son for intérieur c’est pas le cas, on ne fait que s’écouter soi-même…

    Il est au courant de ma relation un peu tumultueuse avec la nourriture et il s’énerve parfois quand je mange trop peu à ses yeux. Il me pousse vraiment à manger plus, à être plus gentil avec moi-même, ce qui est une bonne chose, même si c’est pas toujours évident car je fais de la résistance. Il est clair que se sentir aimé quand on a de la peine à se trouver bien soi-même, ça aide, mais le travail je dois tout de même le faire sur moi, pour que mon estime dépende que de moi.

    Un bon weekend à vous 2 ! 🙂

    #8427 Répondre

    patsyjo
    Membre
    • Sujets créés: 2
    • Réponses: 8

    Hello je vous lis avec intérêt et je me permet de donner un avis, dur dés fois de pas se mêler…

    d’abord ce que j’aime chez Roxanne, c’est ses conseils avisés, avec elle on mange de tout ce qui est bon sans culpabiliser, on est loin des régimes privations, on apprend à équilibrer et cela marche. elle analyse notre cas et j’adore son avis extérieur…

    tu es en psychologie? ma fille aussi mais en doctorat, qu’elle chance c’est tellement intéressant.

    à mon avis tu fais quand même pleins de bonnes choses pour ton corps, sport, bonne alimentation…

    oui tu as des craquages qui te font culpabilisés, je me permet de te dire comment j’ai résolu ce problème, je prend les aliments comme des amis, ils apportent tellement de bonnes choses… et je cherche dans les aliments autorisés dans le cadre de mon régime les bons.
    exit dans la maison les mauvaises choses, on achète à mesure, on fait ses repas…
    je dis pas privation… mais bon choix… par exemple j’adore le poisson, le curry, le riz basmati… donc je programme des repas avec ce que j’adore…
    J’ai remarqué aussi que pas avoir faim en mangeant des bonnes choses permet de moins craquer en quantité d’aliments pas autorisés et manger ce que tu adores donne l’impression de pas être au régime…
    et si tu essayais par exemple lors de ces week end ou tu craques d’y mettre dedans des choses que tu adore aussi… des fruits, une salade composée que tu adores, ton poisson préférés…

    ma solution a été de manger donc ce que j’adore et je perd en me régalant… ok pas de chips pour moi j’ai la chance de pas craquer quand je suis rassasiée…

    tu culpabilises chose que je comprend totalement, pourquoi tu prendrais pas une feuille et dans la semaine écrire chaque fois que tu donnes une bonne chose à ton corps. du positif… par exemple du sport, un fruit,…. je pense que tu vas avoir pleins de choses à écrire… je suis sure que tu vas te rendre compte que tu fais des choses que beaucoup de gens font pas…

    un autre conseil te mesurer le corps. moi pdt 5 mois je faisais très attention sans vraiment maigrir un petit kilos par mois, du désespoir pur, mais avec le recul je me suis rendue compte trop tard, que je m’affinait même si je maigrissais pas, exit la cellulite par exemple… je pense avoir 75% de moins de cellulite qu’avec 20 kilos de moins…

    je suis sure que ta taille et ton poids te permet d’avoir une très jolie silhouette , mais je comprend que l’on se voit pas comment on est du tout. j’ai privé mon corps et fait des régimes idiots avec 55 kilos le résultat a été catastrophique. baisse du métabolisme etcccc effet yoyo…
    pdt longtemps je me suis privée de très bonnes choses saines pour le corps au nom du régime idiot. alors que je maigris très bien en mangeant les choses soit disantes interdites.

    pour ma part je pense que les régimes bidons nous font culpabilisés… on est un peu ronde et hop on est jugé, on se juge mal aussi… certains docteur idiots nous font faire des bêtises…. sachets protéines pour moi avec 3 mois en mode lapin, sachet dégueulasse, salade et salade et légumes et légumes rien d’autres.

    maintenant je sais qu’en suivant des conseils comme ceux de Roxanne, on peut maigrir sans avoir faim, en donnant à son corps ce qu’il a besoin…

    à toi de trouver avec Roxanne ce qui te convient comme régime alimentaire

    et si tu nous donnais une idée de tes week end ou tu craques
    tu craques sur quoi?
    quelle quantité?

    tiens je me rends compte que ma fille aussi fonctionne comme toi, elle mange sains la semaine et fait des week end gastronomie… je lui offre des livres de cuisine et ils se régalent. le pire c’est qu’elle culpabilise pas la garcette lol… elle fait quand même comme toi plein de sport et mange pleins de choses saines…

    il parait que manger 80 % de son alimentation avec de bonnes choses est super… on peut laisser les 20 % pour des petites choses.

    voila bonne continuation moi je commence à me remaquiller…
    l’estime revient petit à petit…

    #8429 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Coucou patsyjo ! Je sais pas si ton message s’adressait aussi à moi, mais comme je passe sur le forum autant te répondre. Pour ma part je fais 4h de sport (musculation).

    Je dois dire que j’ai pas vraiment de plaisir à manger des fruits et légumes parce que je m’en suis gavé en faisant des régimes ridicules en ne mangeant que ça. J’y reprends goût maintenant en les assaisonnant vraiment pour Gr qui est des légumes.

    Tu sais j’ai souvent le sentiment que mon problème passe pour un caprice. J’ai été à 1kg de l’obésité il y a de cela 7 ans et j’ai perdu 35 kilos avec un régime alimentaire équilibré, c’est à ne pas savoir m’arrêter, à chercher toujours “mieux” qui m’attire des ennuis. Je ne sais pas me contenter de ce que j’ai, là et tout le problème. Je vais entamer une thérapie avec un psy car je crois qu’il y a peut-être quelque chose qui bloque. Je commence mercredi prochain 🙂

    Pour te donner une idée du côté pathologique de la situation quand je parle de crise, ça se compte en dizaine de tartines de nutella, 1-2 litres de lait, des paquets de biscuits et la plaque de chocolats. Tu imagines le trop plein dans l’estomac et même cela ne m’arrête pas … Que des aliments dont je me prive.

    En attendant je vais de moi-même réintégrer de manière bien cadrée ces aliments au quotidien, même si ça me fait un peu peur car je sais que c’est uniquement comme ça que j’ai pu avoir de longues périodes sans pertes de contrôles ! Actuellement mon régime alimentaire est beaucoup trop hypocalorique et pas tenable sur la durée, il me faut changer !

    Je vous embrasse toutes les 3 !

    #8430 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Bonjour à tous et bienvenue à vous patsyjo! Votre approche et sans aucun doute la meilleure, nous l’avons énoncé plusieurs fois au cours de nos posts. Vous me motivez tous énormément en tout cas, le fait de savoir que j’aurais une oreille attentive si des pensées invasives sur la nourriture m’assaillent, eh bien, c’est un soulagement.
    Ontheblock je tiens quand même à te féliciter pour ces 35kg perdu, je comprend un peu mieux ton histoire maintenant… Le mieux est l’ennemi du bien mais c’est difficile de s’en convaincre n’est-ce pas? Moi pour l’instant, poids stable, je pète la forme au sport: ces 3 dernières semaines, 6 heures +ou- 🙂 Ca serait déjà une bonne chose à noter si je faisais un journal. Mon petit défaut ces jours-ci, c’est d’avoir piquer la balance de ma mère pour voir si mon poids évoluais, car je reconnais que j’aimerais voir le 55 virgule quelque chose s’afficher dessus un matin, et je suis consciente que c’est pas primordial. Un caprice, comme toi peut-être?
    Tes crises sont quantitativement très importantes ontheblock, mais les miennes sont peut-être équivalentes si on comptabilise les 2jours sur lesquelles elles s’étalent. Pour moi c’était déjà un pas de les étaler dans le temps, histoire que ça fasse pas trop “compulsif”.
    Bon, pour vous donner une idée, je vais essayer de me rappeler du weekend passé: ça a commencé dimanche pendant mes heures de boulot, on avait ouvert du pain d’épice, j’ai dit non une 1ère fois, et une heure après j’ai craqué (j’aime bcp ça)et j’en ai grignoté par-ci par-là toute la matinée avec un choco chaud . Puis à 14h30 j’ai eu terminé et là je me suis fait une grande soupe, et du pain au noix garni avec jambon et pesto rouge, fromage et miel (c’était copieux, mais dans ma tête une fois que j’ai craqué c’est fichu). Arrivée à la maison j’ai ouvert mes cours, puis j’ai eu envie de me faire un crumble (pas sucré, mais quand même farine et beurre…). Un biscuit ou deux encore en fin d’après-midi puis mon copain est arrivé. Le soir je sais plus trop mais c’était gourmand mais sans éxagération. Lundi matin j’ai déjeuner fruit, yahourt grec 0% et tartines grillées avec un peu d’huile d’olive ou du miel, puis milieu de matinée me suis ruée sur le distributeur (twix, biscuits petits dej). A midi un sandwich saumon-fromage blanc-crudités.Un smootie et une barre de sésame pour le retour, dans le train. Le soir je crois que j’ai récupéré un este de poulet rôti pour l’accommoder en crumble de légume avec une croûte au parmesan… Le lendemain je crois que j’ai encore avalé un muffin chocolat en plus de mon petit dej dans le train. Puis j’ai décidé de diminuer mes prises. Vous voyez, c’est copieux mais c’est tout ce que j’aime, et mes journées “crises” comprennent quand même toujours pas mal de fruits et légumes parce que j’aime ça, à la base. Mais il faut que j’arrive à espacer et à modérer les plaisirs… Demain par exemple, faut que je mette en place un plan pour ne pas refaire comme la semaine passé. Il suffit parfois de se concentrer sur le boulot et de tjs trouver quelque chose à faire. Je pourrais peut-être tenter de me faire un petit déj gourmand mais sain avant d’aller au boulot. Mon cake à base de farine complète, yahourt et pomme râpée ou fruits secs… Miam. C’est une tare d’aimer manger de bonnes choses ainsi?? Ca me fait une belle jambe, lol.
    Je vous tiens au courant du déroulement de mon dimanche les amis. Merci d’être là et bon weekend!

    #8431 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Salut ma chère ! Je crois que t’es en bon chemin, j’ai le sentiment que c’est plus que tu te permets pas de manger des trucs que t’aimes beaucoup plus souvent et du coup un jour où l’autre tu exageres. Tu ne parles pas des quantités, et je ne sais pas combien tu manges hors régime, mais ces craquages ne me paraissent pas si excessif. C’est peut-etre plus que d’habitude mais pas hyper excessifs ! Essaie de manger chaque jour ce que tu aimes vraiment mais en quantité modérée je suis sur qu’avec l’habitude t’auras plus ce besoin de tout avaler, car tu réalises dans ta tête que le lendemain et le surlendemain tu en mangeras encore !

    Vraiment, ça vaut la peine d’essayer, ce n’est pas des quantités modérées qui vont t’empêcher de perdre si tu as encore vraiment du poids à perdre. Moi je n’ai pas été assez mature quand ça a commencé pour penser ainsi (j’avais 17 ans) donc la situation s’est péjorée avec le temps. ce phénomène de compensation de frustration est devenue une sorte d’habitude depuis des années, donc le travail que j’fais et d’autant plus compliqué mais pas impossible. Je crois vraiment qu’à forcer pour me donner un peu plus de liberté de plaisir n’est pas si compliqué au fond ! Donc, toi, de ton côté, foncé également 🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 ans et 8 mois par  ontheblock.
    #8433 Répondre

    justemoi1
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 2

    bonjours a tous je vien d arriver donc pour faire cour j ai 45 ans ,je me sent vraiment pas bien dans ma peau et j arrive pas a maigrir comme mon compagnon me laisse souvent seul je me jette sur les leo toute c est petite choses sucre qui nous réchauffe , j ai décider de me reprendre en main je mange pas beaucoup la journée et le soir car je travail beaucoups et j oublie souvent c est en rentrant que je me fait un bol de lait chaud avec 1 sucre de canne et un ou deux leo et je bois 5,6 canette ice thé sur la journée je voudrais savoir comment me passer de sucre et d arriver a pas y penser pour le sport cela me dit rien de rentrer dans un centre voila j ai essayer d être concise une douce journée a tous

    #8434 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    C’est dimanche, je pars au boulot après un bon dej: kiwi, muesli avec yahourt grec et une demi banane… c’est parti, positive attitude et surtout penser à se maintenir sur la bonne voie!
    A tout à l’heure!

    #8435 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Bonjour et bienvenu à toi, justemoi1. Que je suis contente, malgré une journée chargée à craquer, pas de dérapages! Soupe, pain 5grains grillé avec houmous de petits pois et jambon cuits vers 15, après le boulot. Et ce soir, pour terminer le weekend sur une note douce, j’ai décider de “cadrer” un de mes plaisirs favoris: me faire mon petit cake maison, il cuit ça sent drôlement bon, donc ce sera un souper comme un petit dej: avec une pomme, un fromage blanc à la cannelle, et mon cake juste sucré avec une bonne cuillère de confiture de fraise light. Je me sens d’aplomb pour la semaine, et je vous remercie de m’accompagner.
    Justemoi1, si j’ai un conseil à te donner, c’est d’essayer de te faire plaisir modérément, mais attention au sucre: c’est une spirale sans fin: la glycémie fait des montagne russe, ce qui donne envie de recommencer, et ce qui réconforte par la libération de certains neurotransmetteurs. Conclusion: miser sur les sucres à faible index glycémique et aussi trouver un moyen de se réconforter autrement…
    Je n’ai pas beaucoup de temps pour échanger avec vous, encore plein de choses à préparer pour demain, mais je suis sûre que vous allez peu à peu remédier à ce petit problème car vous avez fait la démarche d’en parler et de chercher du soutien et de bons conseils!
    Je vous souhaite à tous une bonne soirée.

    #8438 Répondre

    justemoi1
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 2

    merci lopezi pas évident mais bon j ai tenu sans canette toute cette journée et juste manger un yaourt et maintenant juste pour une note douce avant de dormir un lait avec un sucre de canne…bone et douce journée

    #8440 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Bonjour aux internautes!
    J’aurais une question pour toi Roxanne, ou plutôt des petits conseils à te demander. Voilà, il y a des aliments que j’aime beaucoup, mais plutôt que de craquer excessivement dessus, j’aimerais des idées saines et futées pour les intégrer raisonnablement. Par exemple, le fromage de chèvre…Avec une touche sucrée j’adore, mais faudrait pas que ça tourné en craquage sur pain+confiture ou miel+fromage. Les patisseries ou desserts sains mais qui font plaisir, genre biscuits ou cake maison, je suis preneuse de recette (pour portion individuelle ou pour 2 au maximum…) Sinon j’ai déjà découvert pas mal de recettes pour accommoder des légumes de façon savoureuse (petit gratin, etc), là j’aimerais réaliser une parmiggiana d’aubergines mais allégée, alors si quelqu’un a des idées…
    Voilà, sinon je me maintiens aujourd’hui encore sur la bonne voie, avec des céréales complètes des fruits et café au lait ce matin, soupe et sandwich avec pas mal de légumes à midi.
    Pourvu que ça dure!
    Et toi ontheblock, comment te portes-tu?
    Justemoi1, bravo pour ton effort de journé sans cannettes de ice-tea, je pense que rien qu’en retirant ça et en mangeant sain et consisitant tu devrais arriver à te stabiliser et à gagner en santé! Courage à toi.
    Bonne journée à tous…

    #8441 Répondre

    ontheblock
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    je viens donc te donner de mes nouvelles … gros craquage ce weekend, mais je ne peux m’en vouloir qu’à moi-même. j’ai réintégré des choses petits à petits, mais justement en beaucoup trop petite quantité, ce qui fait l’effet d’être encore plus frustré de devoir se limiter à des quantités minimes. je sais pas trop quoi faire pour bien faire … quand je suis gentil avec moi-même, j’ai peur, donc je limite trop jusqu’à ce que l’occasion se présente pour exagérer. cette fois-ci c’était un resto et le retour chez moi s’est mal passé. comment fais-tu pour te dire : j’ai droit à ça, ni plus ni moins et t’en contenter ? merci d’avance, parce que moralement, c’est un peu difficle aujourd’hui … si je recommence dans la restriction, c’est pour mieux reproduire dans quelques temps ce qui s’est passé aujourd’hui :/

    #8442 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    je viens donc te donner de mes nouvelles … gros craquage ce weekend, mais je ne peux en vouloir qu’à moi-même. j’ai réintégré des choses petits à petits, mais justement en beaucoup trop petite quantité, ce qui fait l’effet d’être encore plus frustré de devoir se limiter à des quantités minimes. je sais pas trop quoi faire pour bien faire … quand je suis gentil avec moi-même, j’ai peur, donc je limite trop jusqu’à ce que l’occasion se présente pour exagérer. cette fois-ci c’était un resto et le retour chez moi s’est mal passé. comment fais-tu pour te dire : j’ai droit à ça, ni plus ni moins et t’en contenter ? merci d’avance, parce que moralement, c’est un peu difficle aujourd’hui … si je recommence dans la restriction, c’est pour mieux reproduire dans quelques temps ce qui s’est passé ce weekend :/ néanmoins, je suis content de voir que tu gères bien 🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 ans et 8 mois par  ontheblock.
    #8444 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Ne te relance surtout pas dans la restriction, tu as bien raison ça relancerait la machine infernale. En fait moi mon truc, pour m’accorder une portion quand même raisonnable de ce que je m’aime, c’est de faire maison, comme ça je dose ce que j’y met et je sélectionne les produits. Un conseil donc, aux fourneaux et un peu de créativité. Mais je comprend qu’aujourd’hui tu n’aies pas le coeur à ça, je sais comment on se sent après un gros craquage, ça nous ronge. Ce qui me sort parfois du cercle vicieux, c’est de me dire: ok, tu as des personne pour quelques bonnes heures, donc de laisser venir la faim avant de remanger, et de plannifier ce repas avec de bonnes choses mais saines. Une grande assiettes, des couleurs et un aliments de chaque groupe dedans, ça a l’avantage de me rassurer sur ma capacité à bien faire les choses… Et en attendant ce prochain repas, trouver une activité ou un sport qui me change les idées… Voilà. Qu’en penses-tu?

    #8450 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    oui tu as raison. Je vais commencer par vider mes placards des quelques fins de paquets de biscuit qu’il reste. Je sais que si j’y touche après une crise ça recommence et ça se prolonge ! Un jour m’a suffi ! Par contre il faut que malgré le poids pris avec la crise je mange des féculents des demain. J’en ai aucune envie, parce que je voudrais éliminer les excès mais je crois qu’il faut que j’aille contre mon gré mais pour la bonne cause pour une fois ! Si je me restreins je reprogramme 1 crise ! Donc pain, riz, etc suffisamment chaque jour ! Je l’écris ici pour m’auto-convaincre que je dois le faire ! Je vais cuisiner par portion et puis faut dire que même si j’en mange un peu trop au départ ça n’a pas le même impact que mes excès fous sur le chocolat !

    #8452 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Désolé pour les fautes d’orthographe et de frappe tout à l’heure (je voulais parler de “réserves” pour quelques heures). Et oui en effet, je pense que même si aux 1ers repas d’après-crise on mange un peu sans faim, c’est important de le faire pour se recadrer. Après il faut retenter le long travail de “manger à satiété” et pas bcp plus ni beaucoup moins, de faire confiance à son corps. Car instinctivement, si on s’écoute, on est programmé pour alimenter le corps en fonction de notre activité physique et notre dépense énergétique, ni plus ni moins. Ce sont les trop fortes émotions ou les influences sociétales qui nous dérégulent. J’essaye ceci pendant mes repas: “tu as vraiment encore faim ou bien tu continues par automatisme?”. Ou l’inverse “est-ce que ce n’est pas trop peu pour tenir xxheures jusqu’au prochain repas?”… Et au pire, si j’ai faim, une grande boisson chaude, une banane ou deux poignée de noix et c’est reparti. Essayer de s’écouter et de voir du monde, c’est les garants de mon équilibre pour l’instant…
    Voilà, j’espère que ces paroles te serront utiles.
    Bon courage, prend soin de toi 😉

    #8455 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    tu touches un point sensible …. je réalise que j’ai peur d’avoir faim. ce que je veux dire par là, c’est qu’en mangeant peu je sais que je peux remanger même souvent sans risquer un instant de prendre du poids (c’est comme ça que je perds du poids …6-7 petits repas par jour). si je mange de plus gros repas donc à plus haute teneur calorique, j’ai peur d’avoir faim et donc de devoir remanger et prendre du poids. ma solution n’est de toute facon pas la bonne, parce que tu imagines bien que si je mange 7 repas par jour, ca fait des petits repas donc il n’y a pas de satisfaction à la fin des repas, je ne me sens pas vraiment calé ou rempli pour de longues heures. tu vois ce que je veux dire ?

    #8500 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour à tous et à toutes,

     

    Je crois perdue quelque peu le fil de la discussion mais comme c’est très agréable à mes yeux et à mon coeur de vous voir échanger vos histoires et de vous entraider, vous soutenir et vous encourager. Ça me touche sincèrement et je vous remercie de votre grand coeur les uns envers les autres.

     

    Je tiens tout d’abord à répondre à LopezL pour votre demande concernant l’intégration des aliments plaisirs dans certains repas pour éviter la compulsion alimentaire sans non plus se sentir frustré.

     

    Vous ne m’avez pas fait mention des aliments plaisirs qui vous font craquer mais vous m’avez donné un exemple avec le fromage de chèvre. Tout d’abord, ce fromage est sain pour la santé puisqu’il contient moins de 20% de matières grasses. Une portion de fromage équivaut à 50 g. Vous pourriez par exemple vous préparer un repas complet avec 50 g de fromage de chèvre allégé si possible, des endives, 1/4 tasse de noix de Brésil, un filament de miel ou de sirop d’érable, 35 à 70 g de croûton de pain maison avec du pain de 100% grains ou blé entier. Vous pourriez prendre votre 50g de fromage de chèvre, ajouter les noix sur le dessus en guise de viandes et substituts, couler un peu de miel et ajouter de ce mélange dans les endives et sur les croûtons de pain. Accompagner ce repas avec 1 portion de légumes supplémentaire et 1 fruit frais en guise de dessert.

     

    J’aime aussi beaucoup ce repas et ce que je fais assez régulièrement, c’est d’en ajouter dans mes pains de viande aux légumineuses, ma lasagne, mes pâtes, les pizzas et les farces pour farcir la viande par exemple.

     

    Pour les desserts santé, je ne connais pas beaucoup de recette pour portion individuelle mais ce que je fais, c’est que je fais la recette complète (ou 1/2). Je coupe ou sépare le dessert individuellement ou pour 2 personnes et je congèle le reste. Lorsque j’ai envie d’en manger, je le laisse décongeler et je savoure le moment 🙂 Voici des recettes de desserts santé d’une nutritionniste bien connue ici au Canada. J’aimerais bien, si vous en faites, que vous m’en redonniez des nouvelles 🙂

     

    http://tva.canoe.ca/emissions/toutsimplementclodine/recettes/fiche.php?source=0&type=1&article=66786

     

    http://tva.canoe.ca/emissions/toutsimplementclodine/recettes/fiche.php?source=0&type=1&article=69571

     

    http://tva.canoe.ca/emissions/toutsimplementclodine/recettes/fiche.php?source=0&type=1&article=69566

     

    http://tva.canoe.ca/emissions/toutsimplementclodine/recettes/fiche.php?source=0&type=1&article=98886

     

    http://tva.canoe.ca/emissions/toutsimplementclodine/recettes/fiche.php?source=0&type=1&article=60891

     

    http://tva.canoe.ca/emissions/toutsimplementclodine/recettes/fiche.php?source=0&type=1&article=57271

     

    http://tva.canoe.ca/emissions/toutsimplementclodine/recettes/fiche.php?source=0&type=1&article=66046

     

    http://tva.canoe.ca/emissions/toutsimplementclodine/recettes/fiche.php?source=0&type=1&article=66041

     

    http://tva.canoe.ca/emissions/toutsimplementclodine/recettes/fiche.php?source=0&type=1&article=59401

     

    En ce qui a trait à la parmigiana d’aubergine, cela n’est pas une recette malsaine 🙂 Il faudrait par exemple, pour l’allégé, diminuer la quantité de corps gras ajouté (comme par exemple 1 c.à.soupe d’huile d’olive au lieu de 4 c.à.soupe) et remplacer le fromage mozzarella standard pour du fromage mozzarella écrémé.

     

    Maintenant, je décèle des “problèmes” ou plutôt des difficultés similaires chez chacun d’entre-vous.

     

    Ontheblock, vous disiez ne pas savoir comment vous y prendre pour vous limiter c’est-à-dire vous offrir un aliment plaisir quelconque mais vous limiter et contenter de cette petite quantité. Comme vous le disiez, je crois qu’il serait fort intéressant que vous fassiez un petit ménage non seulement dans votre garde-manger mais aussi votre frigidaire. Déjà là, la tentation sera beaucoup moins grande mais il ne faut pas non plus tout jeter les aliments plaisirs car il serait “irréaliste” de ne plus en manger du tout alors que cela fait des années que vous êtes pris dans ce cercle vicieux. Ce que LopezL m’a demandé, des portions individuelles, pourrait être une solution intéressante dans votre cas. Je ne connais pas vos aliments plaisirs mais ils sont sucrés il me semble n’est-ce pas? Disons par exemple du chocolat, vous pourriez par exemple vous acheter une petite barre de chocolat au lieu de prendre celle qui est de format géant. Ce que je fais, c’est que j’en mange un carré lorsque j’en une envie de chocolat. Je me limite à cela mais avec ce carré de chocolat, je termine ma collation (ou plutôt je commence en mangeant…) par une pomme ou 1/2 tasse d’ananas, 125 ml de lait écrémé et je termine en savourant mon carreau de chocolat en prenant le temps de le laisser fondre dans ma bouche. Il faut dire aussi que vous avouer vous-même que votre alimentation est faible et que cela inquiète votre copain, ce qui est tout à fait normal et “cute” 😉 Il semble tenir beaucoup à vous, à votre santé et votre bien-être. Si vous, vous le verrez manger avec un appétit d’oiseau, que vous le verriez avoir une mauvaise relation avec la nourriture, le voir perdre du poids, être très soucieux de son poids et apparence physique, je crois que vous ne seriez pas laissé indifférent.

     

    Maintenant, je parle à tout le monde.

     

    Il est important de faire une rétrospection.

     

    À quel moment dans votre vie cette “compulsion alimentaire” est-elle arrivée? Cela peut être à la suite d’une perte de poids, de la mort d’une personne importante dans votre vie, d’une séparation, d’une enfance avec de la violence ou encore de la pauvreté, des antécédents dans votre famille de compulsivité alimentaire, la solitude, un sentiment de vide, une non-expression des sentiments, manger ces émotions pour fuir votre monde émotionnel, etc.

     

    Sinon, nous savons que nous avons faim et sommes plus tentés à grignoter un peu de ceci ou de cela toute la journée. Or, la faim et la sensation de satiété sont étroitement influencés par votre alimentation. Si votre alimentation est déficiente en protéines et fibres alimentaires, il se peut fort bien que les tentations alimentaires soient plus présentes et fortes. Si vous ne ressentez pas la faim, nous n’avons pas vraiment le goût généralement de manger.

     

    C’est comme si, lorsque vous êtes rassasié, vous n’avez pas en tête l’idée d’un aliment quelconque car vous n’avez pas faim mais en ayant faim, tout nous semble bon et alléchant alors là = danger aux compulsions alimentaires.

     

    Pour cela, il serait bien de savoir combien de grammes de viandes et substituts ainsi que la quantité de fibres alimentaires vous mangez à tous les jours. Pour être certain que vous mangez suffisamment de protéines et de fibres alimentaires, ce qui diminuerait fortement les tentations alimentaires et les compulsions, il faut que:

     

    – Vous mangiez 3 portions de viandes et substituts par jour soit 1 portion par repas. Une portion de viandes et substituts constitue 75g de viande rouge, de volaille, de poisson ou de fruits de mer, 2 oeufs entiers, 3/4 tasse de légumineuses, 175 g de tofu, 1/4 tasse de noix ou encore 2 c.à.soupe de beurre de noix.

     

    – Vous mangiez au moins 2 portions de légumes à tous les repas. Une portion de légumes équivaut à 1 tasse de salade (feuillus), 1/2 tasse de légumes cuits, 1 tasse de légumes crus et 250 ml de jus de légumes. Il ne faut pas oublier de consommer la pelure des légumes car c’est là que nous retrouvons les fibres alimentaires en plus grande quantité.

     

    – Vous mangiez 1 portion de fruit à tous les repas en guise de dessert par exemple. Il est important de les préférer frais et de consommer la pelure de ces fruits.

     

    – Vous mangiez environ 5 portions de produits céréaliers de 100% grains entiers ou blé entier ou complet à tous les jours. C’est à vous de répartir les portions mais généralement, cela pourrait ressembler à 2-2-1 soit 2 le matin et le midi et 1 portion le soir.

     
    Une portion de produit céréalier équivaut à 1 tranche de pain (35 g), 1/2 tasse de pâte alimentaire, 1 pomme de terre de taille “normale”, 30 g de céréales froides, 3/4 tasse (175 g ) de céréales chaudes, 1/2 pain hot-dog, hamburger, pain pita, tortilla, muffin anglais, bagel, etc. Il vaut mieux manger les produits céréaliers de 100% grains entiers car ces produits contiennent beaucoup plus de fibres alimentaires que les autres produits céréaliers faits de farine blanche ou farine enrichie.

     

    Ainsi, en mangeant des protéines de qualités et une quantité généreuse de fibres alimentaires, vous ne devriez pas ressentir la faim d’une manière aussi importante et cela contribuera à la diminution des compulsions alimentaires.

     

    Il faudrait aussi savoir désamorcer la compulsion alimentaire. Lorsque vous sentez que vous allez tomber dans ce cercle vicieux, il serait très bénéfique pour vous de prendre 10 grandes respirations profondes en prenant une inspiration de 5 secondes et une expiration de 5 secondes en mettant votre main sur votre abdomen car vous devez respirer par l’abdomen et non par le thorax.

     

    Par la suite, pour désamorcer la compulsion, le fait d’écrire ce que vous ressentez, ce que vous craignez, l’intensité de cette compulsion (1 étant faible et 10 étant intense), les moyens que vous pourriez utiliser pour supprimer cette compulsion, le moyen utiliser, les aliments consommés ainsi que la quantité. Ça pourrait être comme un journal de bord pour vos compulsions alimentaires et même si cela paraît “ringard”, ça marche vraiment pour plusieurs autres aspects dans notre vie comme nos chicanes conjugales lorsque nous sentons que nos paroles vont dépasser nos pensées.

     

    Pour ces compulsions, c’est, à mon avis, un réel cercle vicieux et nous pouvons le constater en lisant vos commentaires. Vous vous restreignez pour compenser votre ancienne compulsion alimentaire et afin d’éviter la prise de poids. Cependant, il vient un temps où la frustration augmente et augmente puisque vous vous restreignez sur le plan alimentaire. La frustration prenant le dessus, vous vous laissez aller en mangeant des aliments ou repas que vous vous étiez alors interdits. Vous mangez ces aliments mais après, lorsque vous constatez ce que vous venez de faire, la peur de grossir revient, la culpabilité et la déception face à vous même. C’est alors que pour compenser ces écarts alimentaires, vous recommencer à vous restreindre et c’est alors que ….on connaît la suite.

     

    Pour éviter d’être sous l’emprise de ce cercle vicieux, il est important de s’offrir des aliments plaisirs en petites quantités mais de manière régulière. Si une personne craque pour des croustilles, elle pourrait par exemple se procurer des sacs de croustilles à 100 calories (bon d’accord, généralement je n’aime pas les aliments en portion à 100 calories mais de ce cas-là, ça serait préférable car la personne devra alors se limiter à manger ce petit sac) et en manger à tous les jours ou 2 jours préférablement. Si vous sentez que ce n’est qu’une mauvaise habitude et que ce n’est pas nécessairement par “rage” ou envie alimentaire, il faudra regarder plus loin.

     

    Dans mon cas, mon aliment plaisir #1 est le chocolat. Autrefois, je m’empêchais d’en manger (lorsque j’étais plus “ronde”) mais j’étais tellement frustrée que j’en rêvais par moment…ouf! Un jour, j’ai compris que l’alimentation doit être un plaisir, non pas de manger tout ce que nous voulons mais de manger sainement, d’y trouver un réel et sincère plaisir et de se permettre de petits écarts alimentaires contrôlés. Pour certaines personnes, elles ne peuvent pas se passer d’un aliment plaisir pendant une journée alors que d’autre, cela peut aller à 1 fois/semaine. Dans mon cas, au début, c’était une fois aux 2 jours et maintenant, cela peut arriver 1 fois/ semaines. Je ne laisse pas cette envie grandir et grandir, je donne à mon corps de cet aliment et après, je suis bonne pour m’en passer pour 2 semaines sans ressentir l’envie d’en manger.

     

    J’aime vraiment votre dernier commentaire LopezL, c’est tout à fait véridique. On voit déjà un cheminement dans chacun de vos histoires à tout le monde. Patsyjo apporte des éléments forts intéressants et Justemoi1 commence déjà a faire des améliorations et je tiens à tous vous féliciter.

     

    Si vous avez besoin d’aide personnalisé, puisque nous sommes quelques-uns à discuter ici, ce qui est très bien, je vous invite simplement à citer mon nom et alors, je saurais que vous souhaitez savoir ceci ou cela.

     

    Je vous souhaite une très belle soirée à vous tous

     

    Je suis certaine que les améliorations seront incroyables pour chacun d’entre-vous.

     

    Il ne faut pas trop se mettre des objectifs irréalistes mais bien d’y aller graduellement. C’est la clé du succès.

     

    J’attends de vos nouvelles

     

    Cordialement

     

    Roxanne 🙂

    #8502 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Roxanne, si je peux te (on se tutoie ?) donner une idée précise de mon alimentation c’est : protéines maigres (poulet, dinde, laitage maigre délactosé), fibres (sons d’avoine, son de blé), 1 tranche de pain (même pas tous les jours) et un tout petit peu de légumes. En gros, il n’y a pas du tout de lipides, presque pas de glucides (un tout petit peu dans les laitages délactosé càd 2g au 100g et dans la seule tranche de pain que je mange certains jours). On voit vite où est le problème : une peur profonde des glucides et des lipides. les protéines ne me font par contre pas peur, car physiologiquement parlant il est plus difficile de faire du gras avec des protéines qu’avec des glucides ou des lipides.

    C’est donc ça mon régime alimentaire “habituel” en dehors des compulsions qui se présentent environ 2-3 jours par mois. tu imagines bien la frustration que ça engendre et pourquoi ces crises sont presque inévitables quand arrive la fatigue physique (4h de musculation intensive par semaine + les études) et moral (frustration)

    J’ai le sentiment de ne jamais avoir le “temps” de finalement atteindre un équilibre alimentaire. Après les crises, il y a de le désir intense de perdre le poids pris avec la crise, mais ca prend du temps et c’est durant ce moment qu’une nouvelle crise va s’installer.

    La solution semble simple : manger équilibré dès le lendemain de la crise et perdre gentiment le poids pris, mais il y a un tel malaise post-crise, que j’ai vraiment vraiment du mal de m’autoriser à manger des féculents (et pourtant mon corps en aurait besoin avec le sport) et je ne parle même pas des lipides qui sont tout aussi essentiels.

    C’est aussi la peur de m’autoriser les féculents après une compulsion et d’exagérer et de continuer la compulsion sur plusieurs jours. c’est vraiment bizarre de l’écrire, tu pourrais me dire: “arrête toi de manger et voilà”, mais je me sens carrément plus du tout moi quand il y a compulsion …

    Est-ce que je ne devrais pas planifier mes repas équilibrés et les prendre comme une prescription médicale : ni plus, ni moins ?

    #8507 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Bonjour à tous et merci baucoup pour les idées recettes Roxanne, la salade de chèvre aux noix avec une bonne quantité de légumes, ça va me permettre de combiner ce que je m’occtroie déjà en petite quantité, mais séparement, donc du plaisir à l’état brut!
    Au vu des recommendations journalières que tu donnes, je constate que je suis dans le bon, mais je m’inquiète un petit peu pour les glucides: 5portions par jour, sachant qu’une tranche pain=1portion… Ca me paraît pas mal, mais par exemple, quand je mange une 1/2 buchette de blé noir (sandwich garni) à midi, ça doit bien faire 3portions d’un coup, mais ça me permet de tenir toute l’après-midi. Hier c’est ce que j’ai mangé à 13h, et j’ai soupé vers 20h avec une demi assiette de spaghetti bolognèse (viande de veau, mais vraiment pas bcp) et une 1/2 assiettes de légumes chauds… Donc hier beaucoup de glucides mais très longue journée. Est-ce trop?
    Mon poids est stable, toujours 57kg au matin à jeun, mais j’aimerai un tout petit peu moins. Pour ce qui est des protéine je pense aussi être dans le bon (avec surtout des viandes blanches, du jambon, des oeufs, poissons blanc et gras, yahourt pas spécialement écrémé mais c’est 150gr par jour, lait de soja au matin en général…) et les fibres en grandes quantité également. Je me dis que je dois me limiter à 3 fruits par jour, car le sucre pourrait aussi se transformer en graisse si je ne le brûle pas.
    Bon, donc je retiens: faire un tout petit peu attention aux glucides mais veiller à être quand même rassasiée aux repas.
    Je me suis lancée un defis: demain je fais une course de 10miles (16km), le but étant d’arriver au bout et le dépassement de soi of course!
    Ontheblock, tu es bien lucide sur ton alimntation, c’est déjà un bon pas, et je suis d’accord pour dire que tes repas ne sont pas assez complets et équilibrés, même si je ne suis pas une spécialiste, les conseils de Roxanne le confirme. Le son d’avoine et de blé, c’est très bien, mais sache qu’en tant qu’étudiants, notre cerveau est très gourmand en glucides, et en tant que sportifs encore plus! Essaye doucement de t’en convaincre et peut-être de tenter d’éclaircir les raisons decette peur du gras et des glucides (qui m’a tenu au corps pendant quelques années, comme toi). Fie toi aux recommandations des médecins, aux régimes méditérranéen ou crétois, qui vantent les bienfaits de l’huile d’olive (sur du pain complet grillé au matin, ça améliore le transit, oups, et ça éradique la frustration dans mon cas… Mais je le fait quand j’ai envie de varier de mon bol de muesli ou de porridge), ceux du poissons gras, des fruits, des légumes, des noix en petites quantité… Donne à ton corps du bon gras et il te remerciera, ton humeur également…
    Voilà, je vais terminer là-dessus, repartir dans les auditoires et tenter de me préparer à cette course pour demain.
    Bonne journée à tous, je vous souhaite pleins de bonnes choses!

    #8508 Répondre

    oceane4513
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 1

    Bonjour,

    Quelqu’un peut me dire comment contacter Roxanne, car 3ème forum que je laisse un message + un e-mail envoyé directement dans les contacts de ce site avec délai de 1 à 3 jours, et toujours aucune réponse… Dans l’attente d’une éventuelle réponse…. cordialement,

    #8509 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Probablement qu’elle reçoit beaucoup de mails et qu’elle prend le temps pour y répondre sérieusement. Sois encore un peu patiente j’imagine que ça ne va pas tarder 😉

    #8525 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour à tous,

     

    Tout d’abord, Océane, j’ai bien reçu vos messages et je vous ai répondu hier via https://maigrirsansfaim.com/mon-avis-sur-phen375-une-alternative-a-la-phentermine/ et présentement sur votre adresse e-mail.

     

    Comme Ontheblock le dis, je prends toujours le temps de vous lire quotidiennement mais par respect pour les autres, je tente de répondre à tous les messages que je reçois quotidiennement mais ce n’est pas toujours irréalisable et le week-end, je ne suis pas présente sur le forum ou le site de maigrirsansfaim.com même si je prends le temps de lire chacun de vos messages.

     

     

    Maintenant, Ontheblock.

     

    Il n’y a aucun problème à me tutoyer, cela ne me dérange pas du tout 🙂

     

    Je vois maintenant la réelle peur que vous éprouver face aux glucides et aux lipides. J’avais un peu les mêmes peurs que vous autrefois lorsque je voulais perdre du poids mais après avoir parlé et échangé avec des professionnels en nutrition, j’ai bien compris (comme vous en avez conscience) de l’importance de ces éléments dans ma vie quotidienne pour bien fonctionner à tous les jours. LopezL a bien raison, puisque vous êtes étudiant, que vous êtes actif quotidiennement et que vous souffrez de compulsions alimentaires 2 à 3 fois/mois, il serait important d’intégrer glucides et lipides à tous les repas de votre journée. C’est facile à dire, je le sais bien mais c’est “faisable”. Les personnes qui ont les mêmes peurs que vous sont bloquées lorsqu’il est question de ré-intégrer ces éléments dans les repas d’une journée. La peur est très intense voir paralysante et cela vous affecte non seulement physiquement mais aussi psychologiquement.

     

    Cependant, une fois que vous intégrez de nouveaux ces éléments dans votre alimentation, petit à petit, nous voyons que cette peur était trop grande et d’une certaine manière, irrationnelle. Je ne vous dis pas que votre peur n’est pas valide au contraire mais elle est trop grande par rapport à la réalité, c’est ce que je sens. Vous n’êtes guère obligé de faire ce changement du jour au lendemain de manière complète mais pourquoi pas le faire de à votre rythme jusqu’à ce que vous ayez vraiment intégré ces habitudes dans votre alimentation.

     

    Vous sentez que 5 portions de produits céréaliers est une quantité très importante et cela vous stress, je le sens mais peut-être que je me trompe. Vous avez présentement de la difficulté à manger 1 portion de produits céréaliers/jour mais justement, comme premier objectif, vous pourriez en manger 1 portion/jour à tous les jours. Vous choissirez à votre discrétion le moment que vous pourriez manger ce produit céréalier mais 1 portion, ce n’est pas ça qui va vous faire grossir, loin de là! Vous allez être un peu plus énergétique autant physiquement que psychologiquement en étant plus concentré, moins de fringales et être plus de bonne humeur comme LopezL l’a si bien dit car il est vrai qu’un étudiant dépense beaucoup d’énergie (calories) seulement en étudiant car notre cerveau carbure de glucides pour la concentration, les calculs, la mémoire, etc.

     

    Aussi, je suppose fortement que vos fringales “fréquentes” sont justement causées par une absence de glucides dans votre régime alimentaire, de fibres alimentaires qu’apporte les bons aliments riches en glucides et de lipides. Ainsi, avec les petits objectifs pour augmenter la consommation de glucides et de lipides à votre rythme, je crois que cela contribuera beaucoup à la diminution de vos fringales et peut-être même qu’elles ne seront plus présentes. Il serait mieux pour votre poids, votre santé physique et mental d’augmenter ces éléments au quotidien plutôt que de vivre de grandes fringales car vous devez, pendant ces fringales, absorber une grande quantité d’énergie, de sucre, etc.

     

    Votre corps étant constamment privé des glucides et lipides, cherchent à compenser en vous envoyant des envies ou rages alimentaires. Les glucides sont de bons sucres, en fait, les glucides que nous retrouvons dans les produits céréaliers (pain, pâte, pomme de terre, céréales à déjeuner et céréales (orge, avoine, blé)) de 100% grains entiers ou blé entier ou complet, les fruits, les légumes, les légumineuses…bref nous retrouvons des glucides dans pratiquement tous les aliments, sont sains pour la santé et la perte de poids puisqu’ils vous permettent d’avoir une sensation de satiété, d’apporter des glucides, d’avoir une meilleure humeur et concentration et de diminuer les rages de sucre car les glucides sont bien connus pour cela donc vous aideront probablement sur plusieurs aspects.

     

    Pensez-vous être capable de manger 1 portion de produit céréalier/jour pendant 7 jours et par la suite, la semaine prochaine, augmenter à 2 portions/jour ?

     

    Pour les gras, les bons gras sont très favorables à une bonne santé et la perte de poids. Je sais que ça fait peur mais les bons gras ne font pas grossir à moins d’en consommer exagérément. Le contraire est aussi vrai, si vous ne mangez pas ou très peu de gras, votre corps transforme plus facile un élément quelconque en graisse ou encore en stockant un petit peu de glucides sous forme de réserves graisseuses, ce qui n’aide pas à la perte de poids. Autrefois, je ne consommais pratiquement pas de gras ou très très peu. Un jour, après avoir consulté une nutritionniste, j’ai compris que je devais augmenter ma consommation de bons gras même si je craignais la prise de poids. À mon grand étonnement (comme cela fût le cas avec l’augmentation des glucides et des produits céréaliers par le fait même), je n’ai aucunement pris du poids au contraire, je perdais du poids plus facilement et j’étais plus en forme physiquement et intellectuellement si l’on veut.

     

    Les sources de bons gras sont l’huile d’olive, les olives, les jaunes d’oeufs, les avocats, l’huile de tournesol, l’huile de canola, etc.

     

    Normalement, nous recommandons une consommation de 2 c.à.soupe de bons gras à tous les jours ou encore disons 1/2 avocat. Vous pourriez commencer tranquillement en ajoutant 1 c.à.soupe d’huile d’olive dans votre salade, ce qui ne vous fera point grossir, je vous l’assure mais donnera un bon goût à votre salade.

     

    Comme LopezL le disait, il serait bien peut-être de fouiller les raisons possibles pour lesquelles vous craignez ces éléments soit les glucides et les lipides. Oui, il y a la peur de la prise de poids ou de la perte du contrôle alimentaire mais pourquoi avez-vous peur de prendre du poids ou de perdre le contrôle?

     

    Votre santé est-elle moins importante que votre apparence physique?

     

    Aimez-vous mieux être mince plutôt que d’avoir des problèmes scolaires?

     

    Avez-vous vécu la pauvreté ou encore des problèmes de poids autrefois?

     

    Avez-vous eu des chocs importants lors de votre jeunesse?

     

    Cela pourrait-il avoir un lien avec votre aveu concernant votre orientation sexuelle et ainsi, vous avez peur de ne plus plaire aux autres?

     

    Ce ne sont que des exemples mais étant donné que je ne connais pas beaucoup de votre passé, il m’est difficile de vous donner des exemples concrets, des pistes.

     

     

    Pour LopezL, je suis contente que mes recettes vous plaisent et que vous trouvez la solution avec le chèvre pratique 🙂

     

    Pour les portions de produits céréaliers, c’est 5 à 6 portions/jour donc si vous mangez 1 tranche de pain le midi, 1 sandwich le midi et 1-2 tasses de pâtes alimentaires le soir (sans compter le blé, l’avoine, etc.) vous en consommer déjà correctement et regarder, vous ne prenez pas de poids. Ce n’est pas de manger 5 tranches de pain par jour que je voulais dire mais plutôt 5 portions de produits céréaliers qui sont le pain, les pâtes alimentaires, la pomme de terre, les céréales à déjeuner froides ou chaudes et les céréales (orge, quinoa, millet, etc.).

     

    Encore ici, je sens une peur des glucides mais ils sont importants pour votre bien-être et perte de poids. Les glucides sains ne font pas grossir à moins d’en manger exagérément. Avez-vous déjà connue une personne qui mangeait 3 portions de fruits/jour dire qu’elle a prise du poids à cause de cela? Les fruits contiennent du fructose (sucre du fruit) mais ils sont sains pour la santé et oui, manger 3 portions de fruits par jour c’est l’idéal, la perfection mais si jamais vous en consommez 2 portions pendant quelques jours de la semaine, il faut compenser en mangeant 1 portion supplémentaire de légume car l’important, c’est de manger 5 à 10 portions de fruits et de légumes/jour 🙂 N’ayez pas peur, un fruit contient en moyenne entre 30 et 80 calories, généralement alors ce n’est pas ça qui vous fera grossir et pour la relation glucide –> transformation en graisses, c’est SI vous mangez trop de glucides comme si vous mangeriez 10 portions de produits céréaliers et fruits en conserve dans un sirop épais par exemple.

     

    Pour votre objectif, wow!

     

    J’espère cependant que ce n’est pas uniquement pour perdre du poids mais simplement pour vous donner un objectif tout en ayant du plaisir. Il faut aussi que vous respectiez votre corps, si celui-ci vous crie de prendre une pause ou d’arrêter, cesser votre course pour éviter les blessures mais sinon, vous êtes très bonne de vous donner ce grand objectif, je vous en félicite 🙂

     

    Merci LopezL d’avoir dit votre impression à Ontheblock, il y a beaucoup de bon sens dans vos écrits 🙂

     

    Je vous souhaite à tous une très belle journée.

     

    Ici, la joie règne, il fait beau, chaud et la neige fond tranquillement, le printemps est enfin arrivé 😀

     

    Prenez soin de vous et je suis là pour vous

     

    Au plaisir

     

    Roxanne 🙂

    #8528 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    bien le bonjour roxanne, merci de prendre tant de temps pour me répondre ça me fait chaud au coeur.

    oui, je me sens capable d’intégrer une portion de féculents tous les jours, mais que représente une portion ? j’aime particulièrement le riz, le pain et les pâtes. peux-tu me donner une mesure au niveau des quantités ?

    si je recherche dans le passé … j’ai fait un grand régime durant mon adolescence parce que je me sentais mal dans ma peau et incapable de plaire à quiconque. je suppose que j’ai cherché là-dedans à viser la perfection physique (qui n’existe d’ailleurs pas), une sorte d’état ou personne ne pourrait plus rien avoir à redire sur moi. je n’ai pas su m’arrêter à la fin du régime en voulant toujours perdre, jusqu’à ne manger plus que des feuilles de salades. et c’est là que les compulsions ont commencé : privation la semaine, compulsion le weekend. au départ de petites compulsions, puis toujours plus de restrictions et donc toujours de plus grandes compulsions.

    si je prends un peu de recul, je me rends compte que je vis constamment deux états :

    – le “rattrapage” de la compulsion par de la restriction alimentaire
    – la compulsion causée par la restriction et la frustration.

    je ne peux pas dire que j’ai vécu des événements traumatisants, simplement que l’image que j’ai de moi est profondément liée à ma silhouette : si je considère que j’ai des kilos en trop dans le miroir, je me sens mal. si je considère que ca va, je vais bien. on en revient au sujet de départ, je crois qu’il y a un souci d’estime de soi et c’est la raison pour laquelle j’entame une thérapie sur le plan psychologique mercredi. je pense que je suis trop sensible au regard des autres sur moi. un peu comme si, je devais toujours plaire pour compenser des années où je me suis senti si invisible, mais qu’au final je n’assume pas le regard des gens et m’impose des restrictions alimentaires pour être sûr, encore une fois, qu’il n’y aura rien à dire de négatif sur mon physique.

    il est évident qu’entre le moment où la thérapie commence et le moment où les choses iront mieux, il faut que sur le plan alimentaire, je fasse cet effort, de rajouter petit à petit des portions des féculents et de lipides. Je vais commencer par une portion de féculent cette semaine, quand tu m’auras donné quelques équivalence pour les quantités et je vais rajouter une cuillère à soupe d’huile d’olive dans ma salade, au mieux 1 cuillère à soupe par jour, au moins 1 cuillère un jour sur deux.

    j’espère que mon récit t’as donné de plus amples informations 🙂

    à très vite, bisous à vous toutes !

    #8533 Répondre

    oceane4513
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    Bonsoir,

    Merci Onetheblock pour votre message et effectivement roxanne j’ai bien pris connaissance de votre mail que ce matin, hier soir on s’est croisé en fait…^^ la prochaine fois je me coucherai plus tard…lol, merci à vous de m’avoir répondu,

    cordialement,

    #8534 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour Ontheblock,

     

    Je suis heureuse si vous êtes heureux 😉

     

    J’aime bien discuter avec vous tous, c’est un réel plaisir pour moi aussi.

     

    Je suis fière de vous à ce que vous soyez prêt à manger 1 portion de produits céréaliers à tous les jours.

     

    Pour savoir à quoi ressemble 1 portion de féculent, vous pouvez vous référer à cela:

    • 1 tranche de pain (35g)
    • 1/2 tasse de pâtes alimentaires (riz, couscous, spaghetti, macaroni)
    • 1 pomme de terre moyenne
    • 30g de céréales froides
    • 175g de céréales chaudes
    • 1/2 pain hamburger, hot-dog, bagel, pain pita, tortilla, muffin anglais

    Bravo Ontheblock pour cette rétrospection sur vous-même. Ce n’est pas tout le monde qui est capable de faire cela. Donc, si j’ai bien compris, cette peur des glucides, des lipides et ces gestes de compulsion et compensation sont causés par le désir de plaire à tout le monde, avoir l’impression d’être “en vie” et que les personnes prennent conscience de votre présence, d’éviter d’être blesser et d’avoir des regards désapprobateurs (ou des pensées négatives à votre sujet) et de vous plaire à vous-même.

     

    Je crois que le fait de suivre une thérapie vous sera fort utile, qu’elle sera très bénéfique pour votre santé psychologique et physique car dans la majorité des cas, pour les personnes souffrantes d’obésité ou encore de troubles alimentaires, il y a une cause à cela, souvent une cause psychologique d’ordre émotionnel donc vous n’en ressortirez que plus grand, c’est certain et je vous félicite d’avoir pris le courage à 2 mains car plusieurs personnes craignent le mot thérapie mais vous, vous l’avez affronté. Bravo!

     

    Pour Océane 4513, oui je crois que nous nous sommes manquées de peu hihihi 😛

     

    J’attends de vos nouvelles avec impatience

     

    Prenez soin de vous

     

    Cordialement

     

    Roxanne 🙂

    #8569 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Hmmmm, la crème au chocolat à base de tofu soyeux et chocolat 70%, ça me paraît très correct (pas d’oeuf, pas de corps gras supplémentaires ni de sucre), avec quelques amandes grillées et framboises pour la déco. J’essayerai ce weekend tiens, ça m’occupera tout en me faisant plaisir!
    Ontheblock, je comprend tout à fait ce que tu exprimes: ce désir d’être reconnu en tant que personne et ce souci d’être irréprochable après des années à se sentir insignifiant, éffacé, mal dans notre peau… Seul un long travail sur toi fera changer les choses petit à petit, et c’est un pas que tu as franchi en prenant RDV avec un thérapeute. Moi je ne l’ai jamais fait, et je me dis maintenant que ça m’aurait permis de relativiser beaucoup de choses plus vite que je n’ai pu le faire toute seule. Mais riche de mon expérience, j’espère pouvoir aider les gens dans cette situation plus tard. Si en plus tu y ajoutes des petits efforts de réintroduction des aliments, tu vas te sentir mieux en quelques semaines, avec des hauts et des bas, certes, mais garde toujours espoir, nous sommes avec toi!
    Patsyjo, je crois avoir lu que ton régime, c’est celui (qui n’en est pas vraiment un, mais plutôt un mode de vie) à I.G faible. C’est ce que j’essaye d’appliquer, en mangeant des céréales, pains, pâtes al dente à satiété, et ça fais 9 jours que je n’ai pas envie de craquer, parce que je m’occtroie un dessert lacté au soir et suis indulgente avec moi. Les glucides c’est vraiment mon carburant, quand j’essaye de les limiter, même une tranche de pain en moins par jour, comme hier (avec sport dans l’après-midi), j’ai tendance à avoir faim la nuit… 🙁 Cette nuit vers 5h du matin j’avais déjà faim.
    Roxanne, crois-tu que mon souper (2 petites tranches de pain d’épautre et graines de courge, 2 sardines, salade arrosée d’huile d’olive et balsamique, et un bol de soupe carottes) et mon yahourt soja vanille (donc pas light) sont insuffisants? Objectivement ça me paraît pourtant bien…
    Je te rassure, le but de la course des 16km aujourd’hui est de profiter du paysage et de passer un bon moment avec 2 amis, pas de maigrir, car je sais de le sport donne faim et qu’il faut adapter son alimentation pour ne pas retomber dans les excès après coup…
    Voilà, je vous souhaite une belle journée ensoleillée (en Belgique c’est le cas, chose rare) à tous!

    #8570 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Pour le coup, LopezL, je crois pouvoir t’aider pour cette histoire de faim la nuit car j’en avais discuté il y a quelques moi avec ma nutritionniste.

    La faim durant la nuit est généralement liée à un trop faible apport calorique (tjs cette différence entre apport et dépense calorique). Ce n’est pas forcément lié au repas que tu as mangé avant de te coucher, mais c’est plus global, donc lié à ta journée. Ton corps pendant la période de jeune pendant la nuit n’a pas suffisamment de réserve à puiser et il crie famine. Dans ce cas-là, mange un petit quelque chose de léger : yahourt, tranche de jambon , …

    sinon, elle m’avait aussi parlé d’un repas du soir qui serait hyper riche en aliments à IG élevé et donc quelques heures plus tard, il y aurait possibilité d’être réveillé parce que le taux de sucre fait un pic vers le bas et engendre un sentiment de grosse faim.

    #8571 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour à Tous,

     

    LopezL, merci de nous partager votre expérience personnelle concernant le travail que vous avez fait sur vous-même sans l’aide de personne. Certes, le processus fut plus difficile et long que si vous auriez eu l’aide d’un thérapeute mais vous y êtes parvenue, ce qui est très bien. Vous devez vous sentir mieux dans votre peau et vous fichez un peu plus de ce que les autres peuvent penser de vous.

     

    J’avais de la difficulté avec cela, me “foutre” ou plutôt demeurer indifférente sur ce que les autres pensent de moi, que ça soit ici sur ce site avec parfois des propos pas très flatteurs ou encore dans ma vie personnelle. Par contre, je sais très bien que je ne peux pas plaire à tout le monde et pourquoi devrais-je plaire à tout le monde? Ce désir d’être aimé ou respecté de tous est un terrain glissant du fait que nous changeons notre réelle personnalité et identité dans le but de plaire. Nous faisons comme un caméléon en quelque sorte qui s’adapte aux personnes ou endroits où il se trouve pour être accepter. Parfois, dans des cas plus importants où une personne veut plaire à tout le monde pour diverses raisons, la personne peut en venir à une dépression puisqu’elle ne sait même plus qui elle est réellement et c’est une douleur assez importante.

     

    Bref, aujourd’hui, même si j’aimerais plaire encore, je sais que je ne peux pas plaire à tout le monde et je m’assume beaucoup plus autant physiquement que du côté de ma personnalité et ceux qui ne sont pas contents bien regarder dans une voie car moi, je veux demeurer qui je suis. Mais bon, l’aide de thérapeute est souvent nécessaire pour tous.

     

    Pour ce qui est du régime IG bas, il est bien mais il ne faut pas être trop sévère car parfois, certaines personnes s’empêchent même de manger des produits céréaliers de grains entiers (ou complet). Pour moi, il serait plus simple d’éviter les aliments à IG élevé ou très élevé comme les pâtisseries, les sucres raffinés, les beignes, biscuits, céréales sucrées et j’en passe.

     

    Justement LopezL, le fait que vous mangiez plus de produits céréaliers de 100% grains entiers semble avoir un effet bénéfique sur vos compulsions alimentaires ainsi que sur votre faim et votre niveau d’énergie. Je vous en félicite! Pour votre repas de hier soir, il me semble assez bien mais à quoi ressemble (en gramme) vos 2 petites tranches de pain?

     

    Pour les sardines, cela représente-t-il 75g de viandes et substituts?

     

    Sinon, il aurait été bien de prendre un fruit en fin de repas en guise d’aliment sucré mais santé pour manger plus de bons glucides ainsi que de fibres alimentaires, si bien sûr vous consommez la pelure de ce fruit. Votre repas semble bien équilibré sinon alors je vous encourage à poursuivre sur cette voie mais il est vrai que je ne connais pas les autres repas de votre journée, ce n’est pas seulement votre dernier repas qui fait en sorte que vous pouvez vous réveillez avec une faim mais bien l’ensemble de votre journée surtout si votre consommation de protéines et de fibres alimentaires étaient insuffisantes.

     

    Concernant votre course de 16 km, comment cela a été?

     

    Maintenant, parlons à Ontheblock 😉

     

    Je n’avais pas lu votre message avant de répondre à LopezL mais vous avez très bien expliqué la situation.

     

    Il serait bien aussi de prendre une collation (si vous avez faim) 1h30 avant le coucher, une collation légère sans quoi, une collation trop riche ou trop lourde pourrait aussi perturber votre sommeil, chose que vous ne souhaitez pas non plus je crois bien.

     

    Et vous Ontheblock, comment allez-vous?

     

    Je vous souhaite une très belle journée sous le soleil chaud ici 🙂

     

    Prenez tous soin de vous

     

    Au plaisir de vous relire prochainement

     

    Amicalement

     

    Roxanne 🙂

    #8572 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Et bien, ça va, je suis confiant. Premier rendez-vous dans quelques heures avec ma thérapeute et très franchement je m’en réjouis, c’est le début d’un beau travail sur moi, je crois !

    Je compte manger ma portion de féculent aujourd’hui après le sport pour mieux récupérer. Tu sais Roxanne, j’ai calculé mon apport quotidien de glucides et ça m’a fait vraiment réaliser que c’est de la folie : je suis à 45g de glucides, pas un de plus. je pense que si mon corps pouvait parler, il serait en train de pleurer, tant mon cerveau que ma musculature ! enfin …raison de plus pour en manger !

    je vous tiendrais au courant de ma première consultation 🙂

    sinon, pour ce qui est des lipides, j’aime étonnamment beaucoup de le gout de l’huile de colza à froid, est-ce que je peux en rajouter une grande cuillère au moins une fois par jour dans mon yahourt nature 0% pour le rendre bien onctueux ? (ce n’est qu’une portion pour le moment, mais il faut bien commencer gentiment)

    Voilà, je crois que j’ai tout dit,

    bonne journée à vous toutes et à très vite !

    #8609 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Bonjour à tous,
    j’émerge d’une longue nuit de sommeil après cette course de 16km, que j’ai terminé, en papotant avec une amie en 1h40. Je suis reconnaissante envers mes jambes! Pas vraiment courbaturée, mais l’état de mes genoux laisse à désirer aujourd’hui…
    C’était une expérience vraiment agréable, mêlant dépassement de soi ( des côtes à grimper qui ne terminent jamais 🙂 ) et beaux paysages! Mais résultat des courses (c’est la cas de le dire), 1 bon kilo de perdu (à jeun au lever) et une grande faim ce matin.
    Je n’ai pas envie de reprendre ce petit quelque chose perdu mais je vais continuer à bien m’alimenter et on verra.
    Par exemple, ce matin:
    verre d’eau tiède avec jus de citron
    une orange
    deux petites tranches de pain complet (à mon avis un peu -de70gr)
    une bonne cuillère d’huile d’olive dessus
    140gr de yaourt soja vanille avec 3cuillères à café de son d’avoine
    un thé vert

    Qu’en penses-tu Roxanne?
    Pourrais-tu me conseiller sur le genre d’aliments qui font récupérer après l’effort, dans des proportion raisonnable.
    Je pense de ce midi je vais manger de la viande blanche, des légumes poêlés et on verra pour les féculents.
    Je prend toujours autant de plaisir à vous lire, merci d’être là!
    Ontheblock, comment s’est passé cette première séance de thérapie?
    Le courant passe bien? Tu as réussi à introduire une portion de produits céréaliers tous les jours? (Mon dieu, si je ne mangeais qu’une tranche de pain par jour je serais constamment affamée!)
    Beaucoup de courage à toi.
    Bonne journée, à tout à l’heure 😉

    #8610 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Bonjout tout le monde et bonjour LopezL,

    bravo pour ta course, moi j’ai beau faire 4h de musculation, mais niveau cardio je ne fais pas le poids a cote de toi 🙂

    bilan positif de cette première séance. le courant passe bien avec la psy, je la sens vraiment compétente ! j’ai beaucoup parlé, elle un peu moins évidemment et comme elle est medecin à la base elle m’a dit qu’on allait gentiment rééquilibré mon alimentation, mais que pour ca il faut que la tete suive car faire des changements sans vraiment les intégrer mentalement : ca ne dure pas !

    il m’est d’ailleurs revenu quelque chose en tête hier lorsque je parlais de mon parcours : j’avais pris du poids gentiment durant mon adolescence et je pensais que c’était simplement parce que j’aimais manger et que je me préoccupais pas d’un certain équilibre alimentaire ou de mon apparence physique (quand on est dans son cocon familial..). Soudain, je me suis rendu compte que je cachais des bonbons dans mes tiroirs en sachant qu’il ne fallait pas que ma mère les découvre. Donc effectivement j’exagérais et j’avais conscience de le faire. Maintenant la question est de savoir si j’avais créer une sorte de dépendance aux sucres rapides et que j’étais pris ds l’engrenage des “coup de punch puis baisse d’energie” et que du coup j’avais souvent l’impression d’avoir besoin de sucres rapides ou si je comblais un manque par la nourriture. Là encore, mes parents m’ont toujours aimé, je n’ai jamais souffert à ce niveau-là. Je sais par contre que ma mère a eu une grossesse gémellaire donc moi et un autre, et vers 3-4 mois on lui a appris qu’il y avait eu 2 “bébés” mais qu’il n’en restait qu’un, elle a donc appris cette gémellité qu’après. Ensuite, sans qu’elle ne m’en parle j’ai longtemps joué “avec mon frère jumeau” quand j’étais petit, puis un jour elle m’a raconté que je suis rentré en pleurant comme un fou en disant qu’il était parti. Je n’ai aucun souvenir de cela, sauf qu’une fois je jouais dans ma chambre et j’étais avec mon frère jumeau, sans pour autant le voir physiquement. Je n’ose pas trop m’aventurer là-dedans trop sérieusement, parce que je ne voudrais pas en quelque sorte “inventer” une raison de cette compensation par la nourriture. prochain rendez-vous le 31 mars, à suivre 🙂

    sinon, je continue ma réintroduction de féculent à midi 1x par jour pour le moment en tout cas. ce qui est chouette c’est que cette psy connait l’alimentation … je lui ai parlé de mes baisses de moral lié au manque d’alimentation et je n’ai pas du attendre plus longtemps pour qu’elle me dise que les glucides sont des précurseurs de la sérotonine qui stabilise l’humeur et la rend généralement meilleure. Je le savais, mais le fait qu’elle le dise me fait avoir encore + confiance en elle et me conforte dans mon idée de continuer dans le bon sens …

    Maintenant, Roxanne, j’ai une petite question pour toi … je vise cette réintroduction de féculents. crois-tu que je peux continuer quand même à perdre le poids pris rapidement avec mes compulsions si mon apport global journalier reste hypocalorique ? je te pose la question, car souvent on peut lire que pour perdre du poids il faut épuiser sa reserve glucidique et que le corps puise après dans les graisses, mais si je recharge le corps par des apports glucidiques est-ce que ça ne va pas empêcher la perte ? est-ce que ça se fait juste plus lentement que si je continuais à manger presque que des protéines ? (ce qui n’est d’ailleurs pas un problème, perdre plus lentement, mais être en meilleur forme au quotidien, c’est tout de même mieux, que tirer difficilement de l’énergie des protéines)

    assez parlé, à vous 🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 ans et 8 mois par  ontheblock.
    #8616 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Encore une petit chose Roxanne, décidément tu es indispensable ! Pourrais-tu me donner une fourchette en terme de calories à ne pas dépasser chaque jour pour ne pas prendre de poids, càd un apport calorique où mon poids sera plus ou moins stable.

    J’ai 25 ans (au mois de mai), je pèse 71 kilos et je mesure 1m83. Je fais 4x 1 heure de musculation par semaine, pour le reste du temps, je suis à moitié à l’école et à moitié assis devant mon ordi donc pas de travail physique.

    Je pense qu’un chiffre, même s’il n’est pas parfaitement exact pourrait m’aider à ajouter des féculents, donc des calories, sans que je sois stressé. Si je te dis que je suis à 1300 kcal / jours, tu tombes parterre ? 🙂 trêve de plaisanterie, je sais que ce n’est qu’une question de temps et que je vais en ajouter sans cesse, jusqu’à ce que je me sente bien !

    #8623 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour Ontheblock,

     

    Je vous félicite d’avoir été chercher de l’aide. C’est un très grand pas que vous avez fait pour ne pas dire le plus difficile puisque vous avez pris conscience du “problème” que vous avez, autant sur le plan alimentaire qu’émotionnel.

     

    Un gros BRAVO! Vous avez maintenant intégrer 1 féculent par jour et comme nous disons ici au Québec, “petit train va loin” donc tranquillement “pas vite”, en suivant votre rythme, en respectant votre peur mais aussi votre désir d’être mieux dans votre peau, nous pourrions ajouter de petits objectifs ainsi qui vous permettraient de perdre du poids peut-être plus lentement mais surement plus durablement en plus d’avoir plus d’énergie physique et mental, une meilleure humeur, une vie sociale plus épanouie, un copain qui aimera vous voir manger davantage 😉 et aussi une baisse de vos rages de sucre.

     

    En ce qui a trait à l’huile de colza dans votre yaourt, c’est parfait. C’est une huile aussi bonne que l’huile d’olive côté profil santé alors oui 🙂

     

    Concernant votre séance, je suis contente que vous sentez déjà un bon “feeling” avec votre psychologue qui est aussi médecin 🙂 C’est très bien et dans ces temps, cela nous aide à être ponctuel à toutes les rencontres et non lâcher au bout de 2 séances seulement.

     

    En passant, vous ne devez pas vous sentir jugé ici par l’histoire de votre frère jumeau et de vos amusements ensemble. Même s’il n’était pas présent physiquement, vous l’avez senti lorsque vous étiez jeune et oui, cela pourrait être tout de même une cause de vos rages de sucres, comme pour combler le vide qu’à créer le décès de votre frère jumeau.

     

    Pour la relation entre glucides et sérotonine, c’est tout à fait vrai! Les personnes qui souffrent de dépression doivent augmenter leur consommation de glucides complexes pour favoriser la bonne humeur et la détente 🙂 Même histoire pour nous les femmes, qui vivons les fameuses SPM 😉

     

    Pour votre question concernant la consommation de glucides et la perte de poids, si vous les intégrer graduellement, votre organisme s’habituera à cette quantité de glucides et donc, la perte de poids pourra continuer. Les “pires” situations sont que votre perte de poids soit moins rapide, que vous maintenez votre poids ou encore que vous prenez une très petite quantité de poids mais qui se perdra tout aussi rapidement. Après tout, il vaut mieux être en bonne santé physique et mental que de prendre 0.5 kilo non?

     

    Pour les réserves de glucides épuisées pour perdre de la graisse, je trouve que cela devient trop compliqué pour rien en quelque sorte. Cela peut être aussi le contraire, si vous ne mangez pas assez, votre corps transformera le peu d’aliment en graisses et alors, la perte de poids est inexistante ou ralentit. Ça se jour donc dans les 2 cas.

     

    Finalement, pour votre dernière question concernant votre apport calorique pour ne pas prendre du poids mais bien continuer à maigrir et maintenir la perte de poids, je vous dirais (de manière approximative) de 2000-2200 calories/jour. Non seulement vous êtes actif mais vous êtes jeune, vous ne souffrez pas d’un surplus de poids, vous étudiez longtemps, etc.

     

    Cela peut faire peur mais ne vous inquiétez pas, cela ne vous fera pas grossir. Du moins, si jamais il y a une petite prise de poids, vous en perdrez plus sainement et rapidement par la suite 🙂

     

    LopezL…ouf quel parcours et encore félicitation!

     

    Les genoux sont-ils encore douloureux?

     

    Sinon pour votre alimentation, elle est quelque peu hypocalorique et il manquerait des aliments pour qu’elle soit plus saine et équilibré.

     

    Le matin par exemple, il faudrait ajouter une source de protéine, surtout que hier, vous aviez fait une grande “course” comme par exemple 2 oeufs entiers, 2 c.à.soupe de beurre d’arachide, 75 g de jambon maigre, etc.

     

    Pour les collations post-entraînement, cet article pourrait vous intéresser.

     

    L’Alimentation Après l’Entraînement ou le Sport

     

    Sinon, ces collations pourraient être:

     

    – 1 tasse de lait au chocolat

     

    – 1/2 sandwich de beurre d’arachide

     

    – 1 fruit frais et 175 ml de yaourt grec

     

    – 1 muffin maison

     

    – 50 g de fromage à moins de 20% m.g et 1 fruit

     

    – 20 raisins et 1/4 tasse de noix

     

    – 1 tasse de smoothie maison

     

    Je vous souhaite à tous une très belle soirée

     

    On se reparle bientôt 😀

     

    Amicalement

     

    Roxanne Veilleux

    #8634 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Bonjour Roxanne et ontheblock!
    Vous avez peut-être raison, mon alimentation est peut être très légèrement hypocalorique, mais très franchement je n’ai jamais compté les calories, j’essaye de m’alimenter ‘au feeling” et selon les portions recommandées. C’est une excellente idée d’essayer d’intégrer des protéines à mon petits déjeuner pour les grosses journées, mais je n’ai pas vraiment le coeur à manger du jambon ou du blanc de poulet le matin. Je sais qu’un yahourt grec ou une tasse de lait de soja en conteiennent déjà pas mal non? Se faire un oeuf, pourquoi pas mais ça met un certain temps… Alors, le weekend peut-être.
    En fait cette histoire de portions glucidiques (5à6par jour) m’a fait penser que j’en mangeait peut-être un peu trop, car moi c’est 3fois/jour. Le matin mon bol de porridge, c’est sûrement 1 portion, mais si je toaste 2 tartines de pains ça fait déjà 2portions! Plus le pain au lunch (il faudrait que le pèse, mais sûrement +de 70gr donc + de 2portions) plus une part de féculents dans mon assiète au soir!
    Chez moi ça fonctionne comme ça, alors… Puis ma mère, qui est fine et athlétique (beaucoup de sport et de yoga) en mange plus que moi, quasi à tous les repas!
    Alors ces jours-ci je continue d’en manger à tous les repas, mais en faisant un tout petit peu attention et consommant aussi tous les autres nutriments. Malgré ça, ça m’est encore arriver d’avoir faim ce matin vers 5h, où la nuit avant la course.
    J’ai pourtant essayé les collation avec quelques amandes, noisettes, noix de cajou, etc. Hier j’ai du manger une banane 2h après le dîner car je commençais à ressentir de la faim.
    Qu’en dis-tu Roxanne? Tu crois qu’un yahourt un peu sucré après le souper peut provoquer une baisse de glycémie la nuit? Pafois je lis qu’une note sucrée le soir favorise l’endormissemnt…
    Et tant que je mange aux 3repas et que je prend une collation saine si j’ai faim, ça reste équilibré non?
    Aujourd’hui par exemple, j’ai une marche de 10km prévue cet après-midi: voici le menu:
    -matin: jus de citron, eau tiède, 2kiwis, porridge de son d’avoine avec un peu de flocons (avoine, seigle) entiers (ça me fait une grosse moitié de bol à potage) cuit dans du lait de soja, un thé vert
    -11h: une pomme
    -vers 13h, un bol de potage, 3 tranches de pain (épautre et pépins de courges, miam) que j’ai garnies de jambon (sans couenne) et salade et de pesto vert.
    Après je vais marcher et je prendrai peut-être un lait soja chaud ou un yahourt (entier nature ou soja vanille, chez maman je fais avec ce qu’il y a)et 1/2 banane.
    Le soir je verrais ce qu’il y a au menu…
    Que penses tu des portions??
    Merci, une belle journée à vous tous!

    #8635 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Coucou LopezL ! Puisque je passe par là, je vais te répondre pour ce que je sais, car oui quand on a des souçis avec la nourriture et qu’on veut s’en sortir on finit par en savoir beaucoup sur la nutrition, sans forcément appliquer les choses.

    Déjà une chose, je pense que c’est super que tu ne vois pas les aliments comme des calories, mais que tu fasses au feeling, c’est la meilleure manière d’arriver finalement à manger de temps en fonction de ses activités et donc de sa faim. On retrouve ainsi le sentiment de satiété qui s’effacer avec la restriction alimentaire, ça prend du temps, mais ça revient !

    La banane du soir a un IG moyen, donc effectivement il y a une augmentation du taux de sucre dans le sang. mais est-ce que tu l’as mangé seul ? c’est peut etre de la que vient le problème de la fin de la nuit ou tôt le matin. Si tu veux ta banane du soir ajoute des protéines (fromage blanc avec un peu d’édulcorant ?) ou des oléagineux pour faire baisser la charge glycémique de cette petite collation. attention aux yahourts, parfois ils sont riches en sucre (le fameux glucides dont sucre : X g)

    La note sucrée du soir qui favorise l’endormissement c’est bien vrai, ca serait plutôt une note glucidique que sucrée, manger une tranche de pain serait un peu mieux au sens où en plus de favoriser l’endormissement, ça a moins d’impact sur la glycémie qu’un aliment qui contient du sucre blanc, donc on évite le fameux pic de sucre. Et puis cette idée de favoriser l’endormissement par les glucides est surtout lié au tryptophane, je te laisse un lien pour en savoir plus : http://elveapharma.com/l-tryptophane.php

    et ici un autre pour savoir ou en trouver : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tryptophane

    Voilà pour ce que je sais !

    Quand à moi, c’est particulier : j’ai encore + faim depuis que j’ai introduit les féculents que quand je n’en mangeais pas. Normal, roxanne ?

    #8643 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour LopezL et Ontheblock,

     

    Comment allez-vous?

     

    LopezL, à ce que je vois, votre alimentation s’est améliorée il me semble depuis quelques jours. C’est très bien de suivre ces signaux de faim et de satiété sans les nier. Il est vrai que la discipline principale d’une saine alimentation consiste à manger lorsque vous avez faim, cesser lorsque vous êtes rassasié et manger de sains aliments.

     

    La question que je me pose c’est pourquoi, depuis quelques jours, vous vous réveillé aux petites heures du matin et que vous ressentez la faim. Mes hypothèses sont une alimentation hypocalorique, une alimentation faible en protéines et/ou fibres alimentaires. Peut-être est-ce le cas? Lorsque vous vous réveillez en ressentant la faim, est-ce que vous mangez un petit quelque chose avant de vous re-coucher si c’est le cas?

     

    Sinon, pour votre alimentation de hier, elle est assez bien oui 🙂 Pour le matin, si vous ne voulez pas vous faire 2 oeufs, 175 ml de yaourt grec 1% m.g, sans sucre ajouté et sans aspartame fera bien l’affaire. Pour le repas du midi, je vous suggérais, si vous ne prenez pas votre lait de soja ou yaourt, de prendre un produit laitier lors de ce repas pour avoir une alimentation un peu plus équilibrée comme par exemple du fromage à moins de 20% m.g ou 250 ml de lait de soja ou 175 ml de yaourt grec par exemple.

     

    Les portions semblent bien mais est-ce possible que vous ressentez de la peur envers les glucides? Vous-même, vous voyez votre mère en consommer quand même “beaucoup” selon vos propos et elle est pourtant mince mais elle est aussi assez active.

     

    Selon vous, combien de portions de produits céréaliers consommez-vous à tous les jours?

     

    Sinon, en somme toute,votre alimentation est bien, soyez fière de vous 🙂

     

    Bonjour Ontheblock,

     

    Ce que vous disiez à Lopez L est entièrement vrai concernant sa faim et son feeling pour manger.

     

    Pour la collation, je ne suis pas certaine sur ce point. Il est vrai que la banane contient des glucides, quel fruit n’en contient pas. Je crois qu’il serait bien aussi de prendre une source de protéines maigres avec votre fruit comme par exemple, un verre de lait, un yaourt, une petite poignée de noix, etc.

     

    Pour l’endormissement, il est vrai que nous retrouvons ces effets en prenant une tranche de pain, un yaourt, un verre de lait chaud ou encore un bol de céréale avec du lait, c’est la collation idéale pour bien dormir et être rassasié 🙂 Je vous le recommande fortement.

     

    Ontheblock, habituellement, vous ne devrez pas ressentir plus la faim depuis l’introduction d’une portion de produit céréalier. Se pourrait-il que vous avez diminué la consommation d’un autre groupe alimentaire ou aliment pour compenser la prise de ce produit céréalier? Sinon, se pourrait-il que vous avez été plus sportif ou ayez moins mangé dans cette journée ce qui pourrait se traduire par la présence de la faim?

     

    Je tiens à vous dire que c’est difficile à “évaluer” car cela ne fait que quelques jours que vous prenez 1 portion de produit céréalier. Au bout d’une semaine, nous pourrons revoir cela si vous le souhaitez.

     

    Je vous souhaite à tout les 2 une très belle fin de semaine 🙂

     

    Continuez vos beaux efforts, cela sera récompensé

     

    Amicalement

     

    Roxanne

    #8654 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Salut Roxanne,

    Pour mon souci de faim grandissante, je n’ai pas vraiment fait plus d’activités sportives ou d’efforts intellectuels ou je ne sais quoi encore. Tout comme d’habitude … Je me souviens par contre que ma nutritionniste m’avait dit une fois que quand je remangerais un peu de glucides, j’allais avoir très envie d’en manger encore plus car c’est le carburant du cerveau. Mon corps ne recevant habituellement pas assez de glucides doit généralement transformer les protéines en glucides pour avoir de l’énergie ce qui demande beaucoup d’énergie. Donc dès qu’il reçoit des glucides, nutriments de base dont il a besoin, il en réclame d’avantage, car le processus est plus facile pour produire de l’énergie. Ce n’est qu’une supposition pour expliquer ma faim …

    Sinon, je voulais vous poser une question, autant à toi Roxanne, qu’à LopezL. Vous savez maintenant que j’ai cette peur des glucides, mais d’un autre coté, j’ai envie de les réintégrer au plus vite, simplement parce que ça fait vraiment du bien d’avoir une assiette qui ressemble à celle des autres, de pouvoir manger des pâtes ou du riz au restaurant (surtout que j’adore ça) … J’ai découvert un produit sur internet et je voulais votre avis (si vous avez eu des échos peut être ?) et sur le plan de l’impact psychologique. Voici le lien : http://www.supersmart.com/fr–Glycemie-Glycation–Carb-Blocker-500-mg–0412

    Il s’agit d’un produit naturel qui bloque 66% de l’assimilation des glucides avec 2 gélules par repas (produit utilisé aussi chez les diabétiques). Selon vous, ne serait-ce pas une bonne façon de réintégrer d’un coup toutes les portions de féculents ? par exemple 1 portion le matin, 2 le midi et 2 le soir tout en prenant ces gélules le midi et le soir pour diminuer fortement l’absorption des glucides… puis avec le temps, ne prendre plus qu’un gélule à chaque repas, puis uniquement sur un des deux repas, puis plus du tout. ça ne semble pas très logique au premier abord, mais de l’autre ça me permettrait de prendre l’habitude de manger des portions normales sans la peur qui va avec et sans passer graduellement par 1,2,3,4 et 5 portions (parce que oui c’est difficle de s’autoriser les féculents et d’en manger finalement si peu) Qu’en pensez-vous ?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 ans et 8 mois par  ontheblock.
    #8680 Répondre

    patsyjo
    Membre
    • Sujets créés: 2
    • Réponses: 8

    il y a trop à lire lol et j’ai plus beaucoup de temps de connexion…

    courages vous tenez le bon bout,

    allez on nettoie ses placards des paquets de biscuits et on pense à ce que l’on aime et qui es autorisé
    ma lubie de cette semaine est la fraise miam….

    il est normal de craquer pour quelque chose qui est pas loin de vous

    vous privez surtout pas votre alimentation doit tjs avoir un glucide à chaque repas comme un fruit…, un féculent par jour,
    ces aliments là rassasient et cela facilite le non craquage

    pourquoi parceque si j’ai vraiment plus faim j’arrive à passer à côté des mauvaises choses sans sourciller…

    bvo pour votre sport je suis une larve lol

    ha oui savez vous que le poids est relatif

    57 kilos peut faire quand on est grande une super silhouette

    mais on peut avoir deux personnes à 57 kilos une sportive et bien faite et l’autre toute en graisse…
    même poids, même taille et pas même corps

    donc regardons nous bien
    quelle taille vous faites? en vêtement?
    et vos mesures?

    parceque si j’avais commencé par cela je serais jamais rentrée dans ce cercle vicieux des régimes yoyo

    attention si vous passez à un régime à basse calories votre métabolisme de base baisse
    notre petit corps apprend vite
    et aprés vive la galère on peut grossir à 1200 calories et maigrir à 2000 calories
    je le vie en ce moment
    yessss

    soyez sages

    #8689 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Bonjour à tous! Heureuse de vous retrouver après un weekend sans connexion internet (saleté de taxe télédistribution non payée!).
    Tout d’abbord Patsyjo, vous avez tout à fait raison, peut-être vaut il mieux se mesurer (tour de taille, de ventre) que se peser car c’est finalement aléatoire et frustrant, mais j’ai pas de mètre-ruban, alors je me fie à mes jeans!
    56kg, c’est vrai que ça fait beaucoup chez certaines, peu chez d’autres, mais avec 1m70, je suis dans la moyenne on va dire, et je suis quand même assez ferme… Mais toujours frustrée par cette petite cellulite qui s’accroche sur mon ventre (ça se voit pas qiand je suis couchée, mais assise oui et debout un chtit peu…). Elle est présente depuis 2_3 ans et s’installe suite à des périodes de laisser-aller alimentaire. J’ai éssayé quelques crèmes, mais je les appliquais 1fois/jour au lieu de 2 (pas le temps). Ca m’énerve car j’estime avoir une alimentation saine et être active, je me masse tout les jours les jambes et le ventre (une simple lotion hydratante ou une huile parce que découragée de ces produits assez coûteux!).
    Auriez-vous des conseils pour traiter ce fléau assez répandu 🙂 ?
    Maintenant à toi Ontheblock: je me reconnais dans ces stratégies “pillules brûle-ceci, bloque-cela”… J’aai utilisé des brûleurs (guarana, caféine..) à une époque, des supplément de fibres, des bloqueurs de glucides également… Et si je peux te dire quelques chose, c’est que même si j’avais l’impression de pouvoir m’autoriser tel ou tel aliment grâce à eux, j’entretenais ma peur et je n’apprennais pas à ME FAIRE CONFIANCE… Et je considère que cette étape est vraiment celle qui m’a lancé sur le chemi du mieux-être. On ne peut pas jouer au stratège toute la vie avec son corps, le tromper, lui dire je te donne ça mais je ne t’autorise pas à l’assimiler… C’est un leurre. Maintenant je comprend très bien à quel point tu dois être frustré en essayant de manger des glucides mais en si petites quantités. Je comprend tout à fait le mécanisme que ça peut déclencher dans le cerveau: quand il est en mode famine, il ne crie plus, il survit, mais quand tu lui donne ce qu’il aime mais en quantité dérisoire, là il crie! Logique non? Je sais que c’est dûr mais je crois que seul toi pourra franchir le pas.
    Et je suis sûre que dans peu de temps tu arriveras à manger à ta faim, faire du sport, étudier et te consacrer à ceux que tu aimes en t’écoutant et sans être fixé constamment sur ces questions.
    C’est comme n’importe quelle expérience, il faut procéder par “essai-erreur”: moi parfois je tentais de manger comme tout le monde, puis je me rendais compte que j’avais exagéré car ce mécanisme de “tu me donnes, je veux plus” était en jeu… Mais il faut se remettre en chemin, rectifier et repartir sur de bonnes bases, écouter ses sensations. Voilà. Ca peut parraître beaucoup mais c’est ce que j’ai retiré de ces années. Mais si je suis là c’est parce que j’ai toujours peur. Début du weekend j’ai eu peur de ne pas arriver au bout sans que le barrage ne craque et que je me rue sur tout ce que je trouvais. Mais il faut laisser couler ces peurs gentillement pour s’apercevoir que la vie continue. Un bête exemple, samedi soir, une fois arrivée chez mon copain après une matinée chargée en sport et un repas sandwich plutpôt léger, j’avais très très envie de sucré, de quelque chose de savoureux pour le soir et l’angoisse s’est fait sentir: traverser une gare où ça sent bon la gauffre, passer devant une pâtisserie, être dans les bras de celui que j’aime mais avec cette peur de ne pas lui plaire… Alors j’ai décidé de m’offrir une salade de chèvre sur toast chaud, avec de la confiture de fraise allégée dessus, quelques graines de courges grillées parsemées dessus… Glycémie élevée ou pas (lol), elle m’a complée et j’étais rassasié, sans doute grâce au pain (très consistant, avec des graines de pavot dessus). Il a sans doute des choses que tu aimes toi aussi, mais que tu t’interdit depuis des années… Je pense que le gros travail c’est de les réintroduire naturellement, ssans autre artifices.
    Une dernière petite chose: concerant la cellulite, j’ai reçu avec le magasine top santé un electro-stimulateur (4 petits patch que je peux coller sur mon ventre), il paraît que ça peut favoriser la perte de cellulite. Tu y crois Roxanne??
    Beaucoup de courage à tous et merci d’être là!

    #8690 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Oui, tu as tout à fait raison. Ces pullules sont une mauvaise ruse. Je vais m’enlever cette idée de la tête car je risque de transférer la dépendance sur ces compléments !

    Pour ton histoire de cellulite je sais que 2 choses sont ultra efficace :

    1) le massage rigoureux en lui meme
    2) la caféine !!!

    Mélange de la mare à café avec de l’huile d’Aragan et masse encore et encore : pas cher et efficace, c’est de la caféine pure ! Bien plus que les 10 ou 20% autorisés dans les crèmes de supermarchés 😉

    Cette semaine je rajoute encore un peu entre 1,5 et 2 portions de féculents, la semaine prochaine c’est l’huile de colza puis de nouveau féculents et ainsi de suite. Gentiment mais sûrement, j’avance et c’est bien l’essentiel 🙂

    #8704 Répondre

    patsyjo
    Membre
    • Sujets créés: 2
    • Réponses: 8

    pour la cellulite ben cela n’a dés fois rien à voir avec le poids

    j’étais surprise de voir des américaines ici en short avec un gros gros surpoids et dés fois sans cellulite.

    alors qu’à l’époque avec 15 kilos de moins j avais 75 % de plus de cellulite

    en lisant et Roxanne nous confirmera j’ai vu que la cellulite cela se diminue grandement par l’alimentation. c’est long mais efficace. cela aide destocker le gras.

    d’abord il faut avoir tjs un bon gras dans son assiette mais en toute petite quantité style une cuillère à soupe, le corps, le cerveau a besoin de ce bon gras.
    parceque bon gras = calories quand même
    je choisissez le bon gras en fonction du repas
    ex quelques noix au gouter…
    une cuillère d’huile d’olive
    une cuillère de guacamole
    un carré de chocolat
    des noisettes
    une cuillère de graines de lin mixé

    tjs avoir du calcium dans son alimentation
    en europe certaines eau sont bourrées de calcium
    et prendre de la vitamine D avec vive le soleil
    voulez vous une liste de bons aliments

    trois fois par semaine prendre du poisson gras
    pour son oméga 3 et pleins de bons bienfaits

    à mort la cellulite moi on voyait même ma cellulite à travers mes pantalons fins
    la je dois pincer pour la voir le monde à l’envers encore
    pourtant je suis loin loin de mon poids de forme

    ha oui boire aussi

    #8705 Répondre

    patsyjo
    Membre
    • Sujets créés: 2
    • Réponses: 8

    je rigole quand je lis ton repas que tu considères glycémique

    Alors j’ai décidé de m’offrir une salade de chèvre sur toast chaud, avec de la confiture de fraise allégée dessus, quelques graines de courges grillées parsemées dessus… Glycémie élevée ou pas (lol), elle m’a complée et j’étais rassasié, sans doute grâce au pain (très consistant, avec des graines de pavot dessus)

    mon régime étant basé sur la glycémie je te réponde lol

    on peut se faire du pain à index glycémique bas et le fromage de chèvre peut être autorisé trois fois par semaine à midi pour mon régime, donc je peux manger ce plat sans problème
    la confiture de fraise peut définitivement se manger. mais pourquoi pas faire la sienne en quelques minutes…
    la mienne est à la framboise avec du fructose cristallisé un sucre fait à partir de la betterave
    on limite sa consommation à 3 cuillères par jour

    les graines génial trés trés bon

    tu vois je maigris mais en mangeant autrement lol

    donc ton repas je peux me le faire sans culpabilité

    vive les aliments yessss

    #8730 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour à tous,

     

    Premièrement, je tiens à revenir sur Ontheblock ainsi que de l’interaction et opinion TRÈS intéressante de LopezL. Ce que vous avez écrit pour répondre à l’envie d’utiliser ces brûleurs ou capteurs de glucides était véridique, réfléchi, songé et posé. Ce fût un plaisir de lire la réponse que vous avez écrit à Ontheblock et je ne sais pas si j’aurai su aussi bien répondre en disant les choses telles comme elles sont.

     

    Ontheblock, je suis du même avis que LopezL. Je comprends votre grande envie de recommencer dès maintenant une alimentation plus équilibrée et “normale” mais pourriez-voiuus me dire qu’est-ce qui vous empêche? La peur de perdre du poids? Car je crois que si en intégrant rapidement les produits céréaliers au sein de votre alimentation, que les risques de prise de poids sont plus élevés et ainsi, j’ai peur que vous retombiez dans votre alimentation sans produit céréalier et retomber dans ce cercle vicieux.

     

    Par contre, si vous les intégrez graduellement, non seulement vous ne prendrez surement pas de poids mais en plus, vous encrez bien la consommation de produits céréaliers dans votre régime alimentaire, vous éviter les chocs sur votre glycémie et diminuer les risques de retomber dans ce cercle vicieux.

     

    Comme cette semaine, vous pourriez manger 2 portions de produits céréaliers, cela pourrait être votre objectif si votre premier objectif (1 portion/jour) est bien encré dans votre quotidien et que cela vous procure plus de bienfaits que de méfaits.

     

    Je suis aussi d’accord avec Patsyjo du fait que le poids qu’affiche notre balance, c’est relatif. Une personne peut peser 70 kilos, mesurer 1.7 m et avoir un corps “normal” de poids santé mais elle pèse plus que d’autres personnes ayant la même taille puisque sa masse musculaire est plus importante par exemple. Si vous n’avez pas de ruban, les jeans ou chandails sont de bons indicateurs sauf pour les femmes qui ovulent ou sont menstruées, alors là, nous avons le bidon rond et gonflé et semblons enceintes de quelques mois 😉 Du moins, c’est mon cas.

     

    Pour la cellulite, voici un article qui pourrait vous intéresser.

     

    Cellulite: Causes et Traitements Pour la Diminuer ou la Prévenir

     

    Sinon, il est vrai que Patsyjo m’avait fait mention de la diminution de plus de 75% de sa cellulite en mangeant de manière plus équilibrée, en faisant du sport régulièrement mais les autres conseils bénéfiques sont de boire de l’eau abondamment (8 verres d’eau et plus/jour), de vous appliquer des crèmes anti-cellulites et de vous masser les parties du corps en question. LopezL, pour les patchs, je ne connais pas beaucoup des produits alors c’est difficile pour moi de me prononcer là-dessus mais vous pourriez me dire le nom du produit et j’effectuerais quelques recherches pour ensuite vous dire mon avis 🙂

     

    LopezL, je suis bien contente de voir que vous vous êtes “gâtée” sainement ce week-end. Je n’ai jamais goûté de fromage de chèvre avec de la confiture de fraises mais cela semble très bon. Pour les conseils que Patsyjo vous fait sur cette recette, n’oubliez pas que Patsyjo “suit” un régime, c’est pour cela qu’elle vous dit que vous pouvez en manger (selon son régime) 3 fois/semaine le midi mais personnellement, vous pourriez manger 50g de fromage de chèvre à moins de 20% m.g à tous les jours sans problème dans le cadre d’une saine alimentation 🙂

     

    Pour Patsyjo, voyez LopezL et Ontheblock, elle mangeait 1200 calories et prenait du poids alors que maintenant, en mangeant 2000 calories/jour, elle réussit à perdre du poids.

     

    Pourquoi?

     

    Parce que cette alimentation a un apport énergétique plus normal qui répond à ces besoins énergétiques. Le métabolisme de base augmente donc elle dépense plus de calories au repos et à l’effort. De plus, son corps a diminué le stockage des graisses, chose qu’il devait probablement faire dans le temps des 1200 calories car elle n’en donnait pas suffisamment à son organisme et alors maintenant, il ne le fait plus ou beaucoup moins. Cela fait en sorte qu’elle perd du poids sainement!

     

    Félicitation à tous pour vos propos et les prises de conscience 🙂

     

    Passez une belle fin de journée

     

    Au plaisir de vous relire

     

    Cordialement

     

    Roxanne 🙂

     

     

    #8741 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Oui, tu as tout à fait raison Roxanne, tout autant que LopezL. Des aides telles que capteur du sucre ou je ne sais quoi ne seront qu’une tricherie pour manger. Ce n’est pas manger en paix.

    Mieux vaut continuer sur ma lancée, réintégrer peu à peu les féculents pour ne pas prendre du poids et être affolé. Je me rends simplement compte que plus je mange de féculents, plus j’en ai envie, tout simplement parce qu’il s’agit d’aliments que j’aime vraiment et dont je me suis privé depuis bien longtemps. comme on le dit en italien : chi va piano, va sano e va lontano (qui va doucement, va sainement et va loin)

    Et puis tu as tout à fait raison … il fut un temps ou j’avais remonté gentiment les calories et mon poids s’était sabilisé à 2300 calories et j’étais arrivé à 2700 calories par jour en ne prenant pas plus d’un kilo (et de muscle, grâce à mes entrainements musculaires) donc avec mes 1450 de la semaine passée, j’ai encore du chemin à faire … Cette semaine je suis aux alentours des 1600. Je ne me pèse plus, je juge au feeling que j’ai dans un jean qui est un peu ma “mesure” et avec le miroir. Je me vois tout à fait dans la norme, il y a juste ce fameux ventre qui me convient pas tellement … mais comme on ne peut perdre localement, ça partira gentiment !

    Quel plaisir de manger des féculents !

    Une bonne journée à vous toutes et à très vite !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 ans et 8 mois par  ontheblock.
    #8743 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour Ontheblock,

     

    Il est vrai que votre souhait d’utiliser ces capteurs de glucides, ce n’est que comme mettre un pansement sur une blessure déjà infectée. Cela sert-il à quelque chose ou serait-il mieux d’utiliser des désinfectants pour combattre cette blessure? C’est ainsi que je vois cela.

     

    Je vois cela comme une béquille qui vous aurait aidé à vous sentir moins coupable, retrouver une alimentation plus équilibrée rapidement mais par la suite, après les avoir arrêté, que serait-il passé? Je trouve que cela n’aiderait pas à combattre votre peur des glucides ou encore de la consommation de produits céréaliers.

     

    Je crois, que pour se sortir sainement de ce cercle vicieux, d’affronter le problème “tranquillement pas vite” en augmentant graduellement la consommation de produits céréaliers jusqu’à ce que cette portion soit bien intégrée dans votre alimentation et vos habitudes.

     

    Je voulais vous demander, maintenant il me semble que vous mangez 1 1/2 à 2 portions de produits céréaliers/jour. Avez-vous constaté une perte de poids, un élément qui vous empêchait de manger ces aliments justement car je sens que vous aviez peur de perdre le contrôle de votre balance en quelque sorte?

     

    Je dois vous dire que moi aussi, il y a quelques années, je m’étais privée de ce groupe aliemntaire pour perdre du poids ou encore pour mieux contrôler mon poids. Cependant, je savais que cela ne m’aidait pas et qu’un jour, je devrais recommencer à manger ces produits céréaliers. Au départ, j’étais super heureuse mais comme vous le disiez, je m’en étais privée pendant un laps de temps et alors, j’en voulais plus parce que j’avais une grande affection pour ces produits céréaliers mais ma “peur” était plus grande que mon “amour” pour le pain, les pâtes, etc.

     

    Cependant, lorsque vous allez manger 5 portions de produits céréaliers/jour, je crois que vous allez en être satisfait et que vous n’en voudrez pas plus. Il faudra vous limiter à 6 portions maximum par jour, en fait entre 5 et 6 portions, c’est parfait mais au delà de cela, à moins qu’une personne soit très sportive, cela peut risquer une prise de poids. Ce que je veux dire, c’est que généralement, les personnes souffrantes d’un surplus de poids mangent beaucoup trop de produits céréaliers. Un exemple, une pizza “9” ou encore un spaghetti à la viande avec le pain à l’ail peut compter justement 4-5 portions et sans compter les autres produits céréaliers consommés dans la journée.

     

    Il faut savoir se limiter et ne pas tomber dans l’autre extrême, d’en manger 8-9 portions/jour. C’est ça que je tiens à dire. Puisque vous êtes passé d’une personne qui n’en mangeait pas, il ne faudrait pas que vous tombiez dans l’autre extrême pour compenser vos années sans ces produits céréaliers.

     

    Je crois que le fait que vous ne souhaitez pas vous peser est un grand pas que vous avez franchi car en ayant une obsession envers la nourriture, vous deviez en avoir une envers la balance non?

     

    Simplement en vous regardant dans le miroir ou en jugeant au niveau du confort dans vos jeans, cela vous aidera simplement à savoir si vous êtes sur la bonne voie.

     

    Pour ce qui est de votre “complexe” au niveau de votre ventre, la perte de poids est généralement bien répartie. Les endroits que nous perdons du poids en premier sont le visages, les seins (et oui, nous sommes chanceuses nous 😐 ), les bras, les cuisses et le ventre. Moi, quand j’ai perdu du poids, je savais que j’avais perdu du ventre car on voyait de légers plis sur mon abdomen donc je savais que j’en avais perdu 🙂

     

    J’attends de vos nouvelles Ontheblock

     

    Prenez soin de vous

     

    Je vous souhaite une agréable journée

     

    Cordialement

     

    Roxanne 🙂

    #8750 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Bonjour Roxanne,

    je suis bien d’accord avec ta métaphore du désinfectant 🙂 c’est tout à fait ça, je ne l’aurais pas aussi bien dit.

    oui maintenant je mange entre 1 1/2 et 2 portions par jour, ça se passe plutôt bien. j’essaie d’appliquer ça strictement, car il ne faudrait surtout pas descendre et me laisser prendre par l’envie d’en manger plus qui pourrait amener à une exagération. mieux vaut le faire lentement, toujours un peu plus. je vois tout à fait pour ce qui de passer à une sorte de restriction à de la boulimie, c’est la raison pour laquelle je reste strict, jamais plus que prévu, jamais moins que prévu !

    je ne pèse plus et c’est une folle délivrance, quelle pression ça pouvait être ! et ca m’aide à avancer, car même si le poids devait augmenter avec les féculents (ce dont je suis sûr que non pour le moment), ça risquerait de me faire stagner ou reculer. Je préfère encore manger l’esprit libre en disant que je donne à mon corps ce dont il a besoin et qu’il s’occupe de faire le reste …

    Effectivement le visage est le premier endroit où je perds du poids (et celui également ou je gonfle littéralement quand j’avais ces crises). Maintenant pour mon ventre, j’essaie de ne pas trop me focaliser dessus au quotidien. J’en ai parlé à ma psy, car c’est toujours mon ventre qui me faisait décider de moins manger … je pense qu’il y a un blocage à niveau-là. à moi de travailler là-dessus. de toute façon je ne cherche pas le 6 packs, simplement d’avoir un ventre avec lequel je suis bien.

    Prochain RDV avec elle samedi à 10h, je me réjouis d’y aller. je me réjouis d’avancer … et je me réjouis encore plus du jour où je pourrais manger plus librement 🙂

    A très vite et merci de prendre le temps de répondre, ça fait chaud au coeur !

    #8757 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour Ontheblock,

     

    Wow!

     

    Je suis émue de voir à quel point, votre visite ici en parlant à d’autres personnes vous a aidé à prendre conscience de “l’obsession” de la nourriture et de vos problèmes de compulsion-restriction alimentaire.

     

    Non seulement vous êtes allé chercher de l’aide mais en plus, vous grandissez intérieurement vous-même. Peut-être ne vous en vous rendez pas compte mais moi oui!

     

    Vous connaissez maintenant vos limites, vos points faibles sur l’alimentation et les limites à respecter pour ne pas retomber dans le piège 🙂 Je suis vraiment fière de vous et je serais là pour vous encourager à persévérer dans cette voie 🙂

     

    Il est mieux pour vous de ne plus vous peser et de continuer votre progression intérieure en allant voir votre psy mais aussi en continuant de manière constante la consommation des produits céréaliers principalement.

     

    Encore Félicitation Ontheblock

     

    Au plaisir de vous reparler prochainement

     

    Cordialement

     

    Roxanne 🙂

    #8765 Répondre

    patsyjo
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    d’après mon expérience et je parle en ex yoyotteuse depuis tellement d’année…

    je suis totalement d’accord avec Roxanne, quand elle vous parle des céréales…

    parceque je me suis rendue compte que manger chaque repas des glucides et des protéines coupaient la faim

    la restriction amène la frustration et plus tard le craquage avec toute les implications psychologique…

    dans ma journée et comme Roxanne le préconise je prend des céréales, des féculents, des fruits frais et secs en petite quantité…
    chaque repas à son glucide en quantité raisonnable bien sur

    et vous savez quoi cela favorise une grande satiété

    donc pas faim = pas de crise de boulimie…
    un bien être total pour moi moralement
    je peux être dans une pâtisserie avec une totale indifférence

    dans mes précédents régimes restrictifs j’étais au bord du malaise dans les grandes surfaces, ma tête tournait en voyant des glucides….

    Roxanne a raison se priver en croyant maigrir est faux

    mon conseil mangeait les aliments que Roxanne vous préconise,

    je perds en moyenne 3 kilos par mois, un peu plus même
    je suis en pleine forme
    pas de sensations de faim

    le fameux steak salade n’est pas suffisant

    la preuve dés fois j’ai tellement plus faim le soir que je pourrais me priver de souper

    allez courage les filles

    on culpabilise plus

    on fait sa liste d’aliments autorisés par rapport à votre régime

    on choisit ses préférés

    et on se régale

    et on culpabilise plus

    bises à tout le monde

    #8789 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour Patsyjo ,

     

    Merci de nous partager cette expérience, cette vision et ces encouragements 🙂

     

    Je suis certain que cela va aider ces personnes

     

    Au plaisir

     

    Roxanne 🙂

    #8795 Répondre

    LopezL
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    Bonjour à tous! Je vous retrouve après un petit moment d’absence.
    Je suis contente que ma réaction ait été validée par toi Roxanne, en ce qui concerne les pillules qu’ontheblock voulait tester.
    Mais depuis quelques jours, je dois vous avouer que j’ai dérapé, je me sens très mal dans ma peau et coupable, et en lisant tout vos messages d’un coup, je me dis que je suis du genre “fais ce que je dis et pas ce que je fais”… Ca me fait une belle jambe de donner des conseils puis de partir en sucette comme ça. L’illusion d’être libérée des excès aura duré 2semaines pour moi, et j’ai tout ruiné en une après-midi, puis 2jours consécutifs de grignotages dans mes déplacements pour aller à l’univ’ et revenir, chaque pause était un prétexte pour manger une douceur, c’est complètement stupide. Je sais que je ne peux plus m’offrir une pâtisserie sans que ça ne dérape. J’ai sûrement pris 2kilos :(((((
    Bref, maintenant je suis partagée entre l’envie de me punir en sautant quelques repas, et l’envie de retrouver un équilibre comme lors de ces deux dernières semaines…
    Je suis fatiguée car tracassée, donc je dors assez mal, mais je vais me forcer un peu pour retourner à la salle de sport, ce sera sûrement un nouveau départ. En fait j’ai eu pas mal d’émotions négatives ces jours-ci, et ça n’a pas aidé à sortir des excès. J’ai appris que ma mère (avec mon beau-père et ma petite soeur) vont repartir à l’étranger pendant les grandes vacances, et ce pour toute l’année scolaire. J’ai assez peur de cette situation car l’année scolaire passée, j’ai décroché des cours notamment parce que je manquais de ressources financières pour vivre chez mon copain. Il était prévu que je soit chez mon père à cette époque, mais la cohabitation chez lui n’est pas facile, je n’aime pas le village, il est éloigné de l’univ où je me suis réinscrite cette année… Bref, je suis déstabilisée. Chaque rentrée est stressante (même si je sais que c’est encore loin) car il faut à chaque fois s’adapter à un nouveau fonctionnement.
    Ma mère, malgré les sentiments d’envie que je peux parfois ressentir envers elle, he bien c’est un point de repère pour moi. Son mode de vie est garant de mon équilibre quand je suis chez elle, même si je sais que c’est un équilibre artificiel car il est lié à son fonctionnement à elle. Quand je m’éloigne de ce mode de vie sain, la moindre émotion négative est difficile à surmonter.
    Pfff, quelle ruine.
    Je continue de vous lire avec intérêt et je vais m’appuyer un peu sur ces échanges pour sortir de ce cercle vicieux.
    A bientôt

    #8802 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Ma chère LopezL, tu sais les cordonniers sont les plus mal chaussés. On sait tous ce qui est bon, comment ça devrait être fait, mais on peut parfois avoir de la peine à le mettre en pratique pour soi.

    Ne t’en veut pas, ce qui est fait. Essaie de faire un peu light quelques jours ( un peu seulement ) car je sais cque ca semble impossible de manger comme si de rien n’était (si par contre tu y arrives tant mieux). Sache une chose, le parcours parfait, la “guérison” parfaite n’existe pas. Ces comportements excessifs sont en toi (comme en moi d’ailleurs), avec le temps ils deviennent des mécanismes, à la limite de l’habitude. Vois cela comme un faux pas dans ton cheminement et pas comme une rechute profonde. Le plus important maintenant c’est de ne pas repartir dans la restriction, et je sais que c’est pas facile si tu as pris ces deux kilos.

    1/ ne te pèse pas pendant une bonne semaine (à quoi bon ?)
    2/ mange comme tu le sens, mais en visant le plus rapidement possible ton équilibre des deux semaines passées.

    Pour ce qui est de ta maman, cette sorte de transfert que tu fais si j’puis l’appeler comme ça, à quel stade est-il quand tu dis que son mode de vie est garant de ton équilibre ? tu as conscience que ça n’est pas le tien, ce qui est déjà une très bonne chose. mais par quoi se traduit-il ? est-ce que tu te permets de manger plus, c’est-à-dire comme elle ? est-ce que ça t’enlève la crainte de trop manger ? si tu es d’accord, j’aimerais bien en savoir un peu plus 🙂

    Une dernière chose, l’alimentation est également un “médicament” du coeur, la majorité des gens se servent parfois d’aliments en guise de doudou. Là n’est pas le problème, il ne faut pas blamer ce reflexe, c’est naturel en lien avec le fait qu’on tétait nos mamans (ou biberons) et que ca nous calmait. on ne fait que reproduire le schéma. On mange > on est calmé > ca a mieux > aliment doudou a joué son rôle. Le souci réside plutôt dans l’incapacité à avoir d’autres solutions que de manger pour se consoler ou à manger un aliment doudou sans qu’il ne joue vraiment son rôle de réconfort. Si ça arrive de temps en temps, ça n’est pas bien grave. Si c’est un réflexe quotidien, hebdomadaire ou à chaque émotions négative, là ça devient un problème. C’était juste une parenthèse pour dédiaboliser la chose.

    Garde le sourire 😉

    #8813 Répondre

    LopezL
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    Oui, je vois tout à fait ce que tu veux dire, les aliments doudou je connais ça, moi c’est chocolat chaud et biscuits et fruits secs en tout genre, la crème glacée…
    Et concernant la relation à ma mère, en fait elle a toujours été un modèle pour moi, et à l’époque où j’étais limite anorexique, ‘était comme un jeu d’essayer d’être à la hauteur. Maintenant les choses ont changé, mais mon individualisation ne s’est pas passé sans heurt, d’où les extrêmes inverses et excès. Mais actuellement en période d’équilibre je mange à ma faim, ni plus ni moins, je n’essaye plus de me comparer à elle. Je n’aime pas parler de boulimie car je ne veux plus me coller d’étiquette, je veux me libérer de tout ça, mais c’est pas toujours évident. Enfin, quoi qu’il en soit, je vais devoir retrouver l’équilibre par moi-même car elle part. Et si je me retrouve chez mon père, bon, ce n’est pas un super cadre mais il règne quand même une certaine structure à la maison, et j’ai eu des périodes où j’avais une routine correcte chez lui.
    Ahhh tout me fait peur, je bouillonne toujours de pensées en tout genre. Il faut que je souffle un coup.

    #8814 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Le sport ! Vraiment, ça aide, on a pas forcément toujours envie au départ si on est tracassé, mais les hormones du sport font leurs effets ! Essaie, si ça te dit !

    Moi, les doudous c’est tartines de nutella, biscuits nature et lait … on est pas si loin 😉 et d’ailleurs je compte commencer à les intégrer chaque jours pour qu’ils perdent un peu leurs effets “aliments d’exceptions” …

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 ans et 8 mois par  ontheblock.
    #8858 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Bonjour à tous!
    Tu as raison à 100% ontheblock, en ce qui concerne le sport. J’ai décidé de me remuer hier et les hormones ont fait leur effet! 45 minutes d’elliptique +2h de danse (bodyjam, c’est génial), un petit marathon presque! ça fait du bien de bouger dans tous les sens, d’oublier ces “fixettes” qui nous tracassent. Je suis rentrée à 21h30, vidée et heureuse. Un bol de soupe et au lit!
    Il faut que je me modère parce que la culpabilité et le désir de rattraper ces écarts sont toujours très présents, mais je sais que si je me restreint trop… Frustration assurée. Je préfère me dire que le sport brûle en grande partie ces excès et que l’équilibre alimentaire est garant de mon humeur.
    Et toi Ontheblock, comment te portes tu? Toujours à 2glucides par jour? Tu as bien progressé on dirait… Le truc du café pour la cellulite, bon, ça marche sûrement mais ça peut être un peu compliqué à appliquer quand on partage la salle de bain avec d’autres. Tant pis, sport et sauna atténueront peut-être un peu la peau d’orange.
    Patsyjo ton alimentation est exemplaire, le même genre que celle de chez ma maman, mais elle demande d’avoir assez de temps pour cuisiner me semble-t-il, alors qu’en tant qu’étudiante moi j’essaye d’adapter les classiques sandwiches et repas sur le pouce en version saine… Mes les céréales complètes sont essentielles, of course!
    Ohlala, j’espère ne plus tomber dans le panneau, dans ces grignottages éffrénés pour un bon moment!
    Ce site est quasi mon anxiolytique, alors merci à Roxanne!
    Bonne journée à tous 🙂

    #8859 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Petit passage du matin en coup de vent !

    Je suis ravi que tu reprennes du poil de la bête. Cette histoire maintenant c’est derrière et tu continues d’avancer.

    Pour ma part, je suis officiellement à deux portions oui, quel plaisir d’ailleurs ! Je me réjouis presque que le temps passe pour aller toujours vers plus de normalité. Vraiment, ça fait du bien de se voir manger un peu plus comme tout le monde, alors que j’ai l’habitude d’avoir été complètement décalé !

    Bonne journée à vous toutes !

    #8874 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour à tous les 2 !

     

    Comment allez-vous?

     

    Chère LopezL, Ontheblock a soulevé plusieurs points forts intéressants.

     

    Je comprends que vous êtes “déçue”, triste et fâchée envers vous-même, plutôt envers votre comportement alimentaire que vous avez eu dernièrement.

     

    Je vous suggère aussi de vous limiter sur la balance, plus une personne se pèse souvent, plus elle le fera alors que l’inverse est aussi vrai. Autrefois, je me pesais 2 fois/semaine….le stress et cauchemar à chaque fois. Maintenant, si je ne me trompe pas, ça doit faire au moins 8 mois que je ne me suis pas pesée et j’ai la conscience bien plus tranquille. De toute manière, je me dis que peu importe le poids qu’elle afficherait, je sais que je mange bien dans la majorité du temps et que je m’entraîne donc à quoi bon. Bon c’est sûr, je n’ai pas une alimentation et entraînement parfait 100% du temps, moi aussi j’ai mes petits vices même si je vous guide sur la saine alimentation et un mode de vie actif mais il arrive que je mange de grosses portions d’aliments lorsque je vais au restaurant ou encore qu’une soirée soit un peu plus arrosée ou encore une bonne petite entrée frite, etc.

     

    Bref, même une nutritionniste qui est très ardue sur l’alimentation fait des écarts. Je sais que celle que j’ai connu mangeais au moins 1 fois/semaine de la poutine du restaurant et elle n’était pas grasse pour autant.

     

    Bref, LopezL, il est vrai qu’il ne faut pas tenter de compenser ces écarts alimentaires par la restriction car encore ici, le cercle vicieux sera enclenché et la frustration et crises reviendront.

     

    Le jour que vous serez prête, vous serez capable d’avoir une alimentation équilibrée en tout temps tout en mangeant des aliments que vous affectionnez.

     

    Pour cela, il serait bien par contre de voir des professionnels à savoir la raison pour laquelle, vous passez d’une restriction à une compulsion car il y a surement une raison à cela.

     

    Pour le rôle que votre mère a sur votre alimentation, il est vrai qu’elle s’en va dans un endroit plus éloigné prochainement. Ce que je comprends, c’est qu’elle vous permettait d’avoir un équilibre alimentaire mais aussi de vous encadrer en quelque sorte sur votre alimentation, est-ce exact?

     

    Sur l’encadrement, vous ne le ressentez pas autant avec votre père, cela est-il possible?

     

    Bref, retrouver un équilibre alimentaire mais aussi diminuer ces comportements alimentaires sont des travaux à faire au quotidien et toute la vie. Il ne faut pas se mettre de la pression inutilement, il y a des jours qui seront meilleurs et d’autres moins mais c’est l’équilibre qui compte, ce mot que tant de personnes cherchent à avoir dans leur vocabulaire de nos jours car l’équilibre est aussi présent dans la conciliation travail-famille, l’entraînement physique, la nourriture, les relations interpersonnelles et conjugales, le lâcher prise, la prise de temps pour soi, etc.

     

    Le fait que vous vous échangiez ici tous les 2 (et les autres personnes bien sûr) vous aident beaucoup plus que vous pouvez le penser. Cela vous permet de vous confier, de vider votre charge émotionnelle, d’avoir de petits trucs qui font la différence, de comprendre le pourquoi du comment et bien d’autres.

     

    Je suis là pour vous et il me fait plaisir de vous voir vous entraider ainsi.

     

    Je vous souhaite une très belle fin de semaine

     

    Prenez soin de vous

     

    Merci pour votre honnêteté et vos partages.

     

    Amicalement

     

    Roxanne 🙂

    #8883 Répondre

    LopezL
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    Bonsoir roxanne, et merci pour cette réponse pertinente, comme d’habitude 😉
    Ne t’inquiète pas, je ne me met plus en restriction malgré ces écarts, j’ai juste décider hier soir de ne prendre qu’un bol de potage en rentrant tard du sport… C’était une façon de me reconnecter à mes sensations de faim et de repartir du bon pied. Mais déjà aujourd’hui j’ai refait 3repas normaux “comme si rien ne s’était passé”, et vu la charge d’entraînement (2h45 hier, 1h30 ajd, 1h45 demain), il vaut mieux se nourrir correctement pour éviter coups de pompe et autres désagréments…
    Je me remet en chemin vers l’équilibre en essayant de me convaincre que tout écart est réparable et permet d’apprendre…
    Roxanne, que penses tu du menu d’aujourd’hui?
    -matin(7h45): jus de citron eau tiède, petite orange et kiwi, son et flocon d’avoine (4+5cuillères à soupe) cuits dans lait de soja.
    Vers 11h: une banane
    -13h30: un bol de minestrone avec un peu de quinoa(récup’ de ma maman…), 2toast de pain complet avec une tranche de jambon cuit, salade/tomate arrosée d’huile d’olive et balsamique
    -19h45: un dos de saumon en papillote, 3-4cuillères de riz basmati, épinard, ail et épinard, puis une yahourt soja vanille (150gr)
    Voilààààà. Le sport m’aide à me permettre ces quantités, j’essaye d’écouter ma faim.
    En ce qui concerne ma maman, en fait ce n’est pas vraiment elle qui encadre mon alimentation, elle considère que je suis majeure et vaccinée! Mais j’ai l’impression d’être dans un contexte favorable à l’équilibre avec elle. Chez mon père, on mange aussi assez équilibré, et ci ce n’est pas le cas pour certains repas, on me laisse la liberté de remplacer un aliment par un autre, par exemple.
    Bref, je sais que j’ai la capacité de me “tenir”, mais je ne comprend pas pourquoi certains jours tout s’écroule si facilement.
    En attendant vos réponses, je vous souhaite une très belle soirée à tous. A très bientôt

    #8891 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Encore aujourd’hui je n’ai pas beaucoup de temps …

    Mais une question me vient à l’esprit, est-ce qu’il y a pas un apport calorique vraiment trop faible … même si c’est une alimentation diversifiée et avec des féculents, j’ai l’impression que ça reste tout de même fortement hypocalorique. tu préfères faire au feeling, mais si l’apport calorique est faible, le corps le ressent et va avoir tendance naturellement à compulser…

    Ne voudrais-tu pas essayer de faire le calcul, juste comme ça, pour voir ?

    Je vous laisse j’ai vraiment un weekend très très très chargé ! Dimanche, je serais plus présent 🙂

    gros bisou à toi, à roxanne, et tout le monde !

    #8898 Répondre

    LopezL
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    Bonjour à tous!
    J’ai été absente ce weekend, mais c’était assez chargé, comme toi ontheblock… Tu penses que le menu de l’autre jour est hypocalorique, et il l’est sûrement un peu, mais c’était le 2ème jour après mon grand dérapage de plus 2jours :=/ Il faut bien que je sois un peu en mode hypo après ces dérèglements non? Peur que tout ce gras s’accumule, comme il a déjà commencé à le faire… Et cette peur ne me lâche pas, c’est triste, et pas facile d’être sereine dans les bras de mon copain dans ces conditions. Sinon le weekend s’est bien déroulé. J’aurai quand même une anecdote à vous raconter. Samedi matin je vais au sport (1h de danse, un peu de marche rapide et des abdos cette fois), puis je file à Namur voir mon copain. Il était prévu d’aller manger chez ses grands-parents le soir, avec toute sa famille… Mais mon humeur et mon estime étaient au plus bas en arrivant chez lui, et j’ai décidé de rester dans l’appartement et ne pas aller voir tous ces gens. Me montrer n’était pas envisageable, allez savoir pourquoi. Et puis je craignais que le menu ne fasse grimper l’addition calorique et ne soit pas équilibré. (Et en effet, c’était des quiches acheter dans dans une pâtisserie, donc la dose de crème, oeufs, beurre, avec de la salade, puis plateau de fromages avec pain, puis tartes pour ceux qui souhaitaient). J’estime donc que j’ai éviter une belle occasion de me frustrer face à des mets qui n’auraient eu pour effet que de me culpabiliser, mais le revers de la médaille, c’est de passer la soirée seule. D’habitude je trouve un moyen de m’adapter et de limiter la casse, mais là je savais que ça serait difficile et j’ai préféré rester seule, me faire un petit plat léger et regarder un film. Quand même, ces peurs irrationnelles prennent trop de place dans mes pensées certains jours.
    Roxanne, je ne sais pas vraiment calculer les calories, et les méthodes diététiques les plus censées désapprouvent le comptage en général, mais pourrais tu me donner une idée de ce que vaut ma journée d’hier par exemple??
    -matin (9h): une orange, 2petits suisse 0% (120gr) avec muesli riche ne fibre (il vaut 350kcal/100gr, et je me’en sers… peut-être 5à6 cuillères à soupe)
    -je travaille jusque 14h30, et ensuite je mange sur place: une grande soupe épinard, légumes verts, une grosse tranche de pain complet (elle vaut bien 2tranches) au levain grillée, avec huile d’olive au basilique et une tranche de jambon braisé et une demi tomate en petits morceaux
    -vers 18h: une mandarine
    -vers 20h: environ 60gr de blanc de poulet (piqué à mon copain), de la courgette et poivrons rouges grillés avec de l’huile d’olive, un quart de baguette multi-céréales tartiné de houmous aux fines herbes.
    Dans la soirée: 150ml de lait demi-écrémé chaud avec une petite cuillère de miel
    Voilà, je ne sais pas combien ça peut faire, il faut aussi tenir compte de la dépense énergétique: ce jour là je piétine pendant 5h dans le restaurant et dans l’après-midi je me suis promenée une bonne demi heure, puis les tâches ménagères, etc.
    Qu’en penses-tu roxanne? Tu penses que j’atteindrais les 55kg si je reste raisonnable dans la durée?
    Je vous souhaite une belle journée à tous, à bientôt!

    #8902 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Coucou LopezL,

    tu me fais penser … à moi. j’ai décidé de commencer à voir un spécialiste, le jour où j’étais en voyage avec mon copain et j’ai refusé d’aller manger avec ses amis de Londres. Je me suis senti comme un imbécile, à me rendre compte que j’étais complètement dirigé par ces peurs de trop manger, par ce manque d’estime de moi-même parce que j’avais vraiment exagéré les jours avant. Je crois qu’il faut vraiment faire un travail sur soi à ce niveau là parce que le jour où on prend 10 kilos parce qu’on a un souci de santé et que le traitement fait prendre du poids. on fait quoi ? une dépression ? …non ! Faut apprendre à lâcher prise, à s’aimer dès aujourd’hui et pas être constamment dans l’attente du mieux pour être bien, car mieux il y aura toujours. Bon j’imagine que tout ca, tu le sais, mais ca fait du bien de le dire, de m’en rappeler et de l’écrire. Je sais que moi ca va me prendre du temps avec cette psy, parce que c’est un travail profond que de faire évoluer l’estime de soi et tout ce qui va avec (regard des autres, lacher prise, …) …surtout que moi je traine tout ca depuis des années ! mais je suis tellement motivé, tellement ras-le-bol de penser trop ma nourriture !

    Pour tes calories c’est un peu difficile, parce que tu n’as pas mis le pois de tous les aliments, et puis il suffit de lipides par-ci par là pour changer l’addition, donc un peu difficile à évaluer. si tu me donnes les poids, je fais volontiers le boulot ! Après c’est clair qu’il ne faut pas se fixer par rapport aux calories, mais ca c’est quand on est un mangeur régulé parce que le corps le fait tout seul. quand on a tendance (trouble alimentaire, restriction volontaire,…) à trop manger ou à ne pas assez manger, je crois que c’est une bonne chose de savoir où on en est pour éviter de sombrer petit à petit dans le vraiment trop ou le vraiment pas assez. mais on est pas à la calorie près hein …

    De mon coté, j’augmente toujours les calories, gentiment et ça va, je fais vraiment ça comme un devoir. ni plus, ni moins. j’ai revu ma psy qui est okay avec le principe et qui voudrait que je rajoute un repas libre par semaine ou il n’y a aucun décompte de calorie mais dans un cadre ou la compulsion est impossible : resto avec quelqu’un ou à la maison un bon dessert mais ne pas rester seul en suite pour trop y penser. Je le fais jeudi, mais ca va bien se passer, je le sais 🙂 Elle compte sur ça pour relancer mon métabolisme, car elle craint qu’avec trop peu de calories comme j’augmente petit à petit et sans aucune crise, mon métabolisme ne ralentisse et que je me retrouve ensuite à devoir manger comme un oiseau toute ma vie pour ne pas prendre du poids. Quand je pense que j’étais monté à 2600 calories et que j’avais meme pas pris 500grammes … mes 1500 calories me font rire, mais au moins c’est rassurant, je sais que mon corps sait utiliser ce que je lui donne à bon escient ! voilà 🙂

    bonne journée à toi 🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 ans et 8 mois par  ontheblock.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 ans et 8 mois par  ontheblock.
    #8911 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour à vous 2!

     

    Avez-vous passé un beau week-end?

     

    Pour LopezL, je suis contente de voir votre nouvelle résolution et manière de penser et non de compenser. Oh là là, je viens de faire un petit jeu de mot moi 😉

     

    Je comprends maintenant mieux au sujet de l’équilibre que vous avez davantage chez votre mère mais aussi chez votre père. Justement, si votre père fait une poitrine de poulet et des frites pour le repas du soir, vous pouvez au moins remplacer les frites par des légumes par exemple 🙂

     

    J’ai une petite question, est-ce que vous éprouvez du plaisir à vous entraîner ou est-ce que vous vous entraînez uniquement pour brûler des calories et éviter la prise de poids?

     

    Vous êtes très active à tous les jours mais il ne faudrait pas tomber dans l’excès encore ici car près de 3 heures d’entraînements pendant certains jours, j’ai l’impression que c’est peut-être un peu excessif surtout si ce n’est pas pour les bonnes raisons. Je ne dis pas qu’il est mal de s’entraîner pendant un certain laps de temps mais simplement en faisant 1 heure de sport quotidiennement, c’est déjà très bien comme entraînement.

     

    Maintenant, passons à votre alimentation de hier.

     

    Matin

     

    – Jus de citron et eau tiède
    – 1 petite orange et 1 petit kiwi
    – 30g de son et avoine
    – 250 ml de lait soja

     

    * C’est très bien 🙂

     

     

    Collation

     

    – Banane

     

    * Excellent

     

     

    Midi

     

    – 1 bol de minestrone avec quinoa (quelle quantité de soupe…1 tasse?)

    – 2 toasts de pain complet

    – 75g de jambon maigre

    – salade/tomate (quelle quantité?)

    Collation au besoin

    – 1 fruit frais ou 1 tasse de légumes crus

     

     

    Soir

     

    – 75g de saumon

    – 1/2 à 1 tasse de riz basmati

    – 1 tasse d’épinards

    – 1/2 tasse de légumes cuits ou 1 tasse de légumes crus

    – 175 ml de yaourt grec à 1% m.g sans sucre ajouté, sans édulcorant mais très riche en protéines (donc donne une sensation de satiété rapidement et longuement) et sucré avec des sucres naturels comme le miel ou les dattes par exemple. C’est le meilleur yaourt à mon avis pour perdre du poids.

    – 1 fruit frais

     

     

    * Il faudrait préférablement ajouter 1 portion de légumes et changer le yaourt de soja pour le yaourt grec 🙂

     

     

    Qu’en pensez-vous?

     

    Ontheblock, si vous n’avez pas le temps d’écrire, nous allons comprendre. Les personnes doivent écrire quand elles veulent et peuvent, cela ne doit pas être une obligation mais un plaisir donc ne vous inquiétez pas pour nous 😉

     

    Pour votre question, me parliez-vous?

     

    Merci de nous répondre 🙂

     

    Passez une belle journée à tous les 2

     

    Cordialement

     

    Roxanne 🙂

    #8925 Répondre

    LopezL
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    Bonjour Roxanne et merci pour ta réponse…
    Je vais donc répondre à ton dernier commentaire.
    Pour ce qui est du sport, ne t’inquiète pas, le jour où je me suis entraînée 2h45 il y avait 2h de cours collectif de danse, donc le but était de m’amuser sur de la bonne musique! Mais j’avoue que tu touches à un point un peu vrai: parfois, mon seul but est de brûler des calories, et je visualise même quels aliments ingurgités lors des crises je suis en train de brûler, combien de temps ça va me mettre, etc. Pas bien, je sais, mais comment se déculpabiliser autrement si je ne veux pas me mettre en disette? Heureusement je participe à des cours collectifs, et là je ne suis plus seule sur une machine en train de faire mes calculs…
    Concernant mon menu de l’autre jour, tu as sans doute raison: le yahourt grec maigre remplacerait avantageusement le soja vanille qui est sucré… J’ai acheté ces yahourts grecs ( ou parfois des petits suisse 0%, riches en protéines également)le weekend, quand je vais chez mon copains, mais le reste du temps, c’est ma mère qui rempli le frigo. Peut-être que mon alimentation est légèrement hypocalorique parce que là par exemple, alors que je vous écrit, ça fait 2h20 que j’ai petit déjeuné et j’ai faim… Hier, avant de partir m’entraîner, vers 16h30 j’avais faim, et la grande banane que j’ai mangé n’y a pas changé grand chose. J’avais pourtant mangé un bon plat de lentilles avec pleins de légumes, mais ça manquait probablement de protéines (pourtant les lentilles en contiennent non? Mais peut-être qu’elles sont moins bien assimilées que les animales…) Je me suis rattrapée au soir avec 100gr de thon au naturel, avec 2 tartines grillées, une soupe, de la salade, et un peu de réconfort sucré avec du yahourt à la vanille (ça me donne l’impression de me faire plaisir modérément, toujours ça de gagné).
    J’espère tenir le coup et me réguler au plus vite.
    Je vous embrasse tous!
    Comment fait-il au Québec? Et en Suisse? En belgique le soleil chauffe de temps à autre et j’en profite dans mon jardin, avec mes cours…
    A bientôt

    #8930 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    LopezL si tu savais comme je te comprends pour ton histoire de faire des équivalences entre les calories que tu as mangé en “trop” et les calories que t’es en train de brûler sur une machine ! Moi m’a solution c’était de ne plus faire de cardio mais de la muscu (y a pas de compteur sur les machines ah ah !) et puis le cardio c’est en extérieur de temps en temps !

    Pour ce qui est de ton histoire de faim … Et je sais comment c’est désagréable, je pense pas que ça viennent de la nature des aliments que tu manges mais plutôt au niveau des quantités. Ce que je veux dire c’est que tu manges des féculents, des fibres, des protéines donc ce n’est pas vraiment un problème de pic glycérique … Je crois plutôt que ta faim vient de ta dépense énergétique. Tu te dépensés beaucoup mais tu ne manges pas plus …. Je pense que c’est pour zapper tes excès au plus vite, mais pourquoi ne pas manger de grande quantité de légumes par exemple ? Tu vas perdre le poids pris et de l’autre côté tu auras + de choses dans le ventre donc moins vite faim. Après le corps n’est pas dupe si tu manges vraiment trop peu même si c’est un kilo de légumes, tu auras le ventre bien arrondi car tres plein avec la faim en même temps ce qui est pas des plus agréables ! J’avais lu ça dans le livre du docteur zermatti et ça m’avait fait tilt parce que c’est ce que j’avais tendance à faire pour me donner l’impression de manger !

    Sinon moi de mon côté ça va plutôt bien, il fait beau et j’ai trouvé un job de barman 🙂 par contre je voulais votre avis à vous deux car j’étais devoir travailler de la fin d’après midi jusqu’à 3 h du matin …. Mes pauvres 1500 calories me font peur parce que là j’aurais ma journée habituelle + ma nuit de travail 2 à 3 fois par semaine. Les jours ou je travaille je ne devrais pas rajouter des calories à la pause repas ? Combien a votre avis ? J’ai peur de devenir faible et irritable si je ne mange pas assez et comme 1500 calories c’est déjà très insuffisant si en plus j’ai cette activité professionnelle en plus sans manger plus : dur dur

    Lopezl où vis-tu en belgique ? Je vais venir voir un concert à l’ancienne belgique à Bruxelles a la mi-juin. C’est sympa cette ville ? J’y connais strictement rien !

    Bisous a vous 🙂

    #8931 Répondre

    LopezL
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    Ah que je suis contente de lire que je ne suis pas la seule à faire des math en salle de sport, ahahh! Heureusement que je m’occupe les mains, parce que en ce moment même, les pensées envahissantes sur la nourriture me viennent, comme des vagues sur le bord de mer, pfff. Encore une fois, repas fini ( un peu de pêtes grecques, un oeuf sur le plat, une poêlée de légumes)avec une pomme pour terminer, et je sentais déjà le creux 1h après! Je me demande si c’est pas dû au fait qu’à la maison, on attend longtemps entre le petit déj et le repas (on a mangé à 14h après une ballade dans la nature). Du coup, l’après midi, un repas normal me semble peu pour toutes ces heures où on “tient”. J’ai mangé quelques noisettes et des amandes, et l’envie de grignoter encore est très présente. HELP! Quel fléau!
    Moi aussi je comprend ta crainte face à ce job Ontheblock, l’horéca c’est très physique tu peux me croire, il faut de l’énergie et de la bonne humeur! Moi j’ai travaillé (plusieurs jours par semaine l’an dernier) et je travaille toujours le dimanche dans un Pain Quotidien, vous connaissez?? Eh bien c’est très prenant, il faut parfois tenir plus de 6h sans manger, mais heureusement un bon café au lait peut me faire tenir. Le truc c’est qu’après cette disette, quand on mange il ne faut pas “chipotter” sur les quantités, sinon ça garantit le craquage quand on rentre chez soi… Tu devras tester toi-même tes besoins, tâtonner, ajuster. Mais 1500kcal, c’est déjà très peu en temps normal, alors pour des journées avec boulot jusque 3h du matin, hum hum!
    J’ai très envie de craquer les amis, l’après midi va ressembler à une lutte contre moi-même 🙁
    Merci de me donner la possibilité de vous écrire.
    A très vite.

    #8932 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour LopezL,

     

    Je comprends que lorsque vous suivez un cours d’entraînement physique quelconque comme la danse, c’est difficile de quitter le cours alors qu’il n’est pas terminé. Je souhaiterais, ce qui serait mieux pour votre bien-être, que la motivation première à être active ainsi serait d’avoir du plaisir et d’avoir une meilleure santé tout en gardant la ligne par contre 😉

     

    Je ne suis pas certaine de comprendre. Lorsque vous faites du sport, vous pensez aux aliments que vous pourrez manger lors des crises tout dépendamment de la dépense énergétique que vous aurez vécue, est-ce exact?

     

    Je crois aussi qu’il est plus bénéfique à plusieurs niveaux de suivre des cours physiques en groupe. Nous brisons notre solitude, rencontrer de nouvelles personnes et persévérer dans notre motivation.

     

    Pour votre appétit, je crois plutôt que votre faim était causé par un entraînement intensif et non pas nécessairement par un manque de protéines ou de fibres alimentaires.

     

    Pour votre dernier repas, cela semble bien équilibré, continuez ainsi 🙂

     

    Je suis certaine que vous allez réussir à tenir le coup.

     

    Au Québec aujourd’hui, nous avons droit à un gros soleil, une température d’environ 8 degrés Celsius et ce matin, lors de mon jogging matinal, un vent assez fort et froid mais il semble avoir tombé. J’ai si hâte d’avoir les 2 mains dans mon jardin, ça me manque vraiment beaucoup 🙂

     

    Ontheblock…je viens de constater que nous avons eu la même réflexion tant qu’à la faim de LopezL. Pour votre nouveau travail, tout d’abord félicitation 😀 Je crois aussi que vous devrez prendre une collation entre vos 2 “journées” dans la même journée en prenant une collation complète car en tant que barmaid, vous n’avez pas vraiment de pause alors il faudrait prendre cette collation avec votre quart de travail. Cela pourrait être par exemple:

     

    – un demi sandwich de beurre d’arachide (2 c.à.soupe) + 1 banane

     

    – 125 ml de noix et 50g de fromage à moins de 20% de m.g

     

    – 1 smoothie maison

     

    – 250 ml de soupe aux légumes et poulet

     

    – un demi sandwich au thon

     

    – 1 bol de céréales entières et 250 ml de lait à 1% m.g

     

    – 2 fruits frais

     

    LopezL, pour votre faim qui était présente, il faut dire qu’il y a ici peut-être un manque de protéines et de fibres alimentaires. Une portion d’oeuf = 2 oeufs complets et une portion de pâtes alimentaires = 125 ml donc il aurait été préférable de manger 1 tasse de pâtes alimentaires de 100% blé entier et 2 oeufs. De plus, vous auriez pu manger 1 tasse et plus de légumes.

     

    LopezL, c’est déjà très bien que vous disiez et exprimez ici vos peurs de tomber dans les rages alimentaires.

     

    Pourquoi ne pas aller prendre une belle grande marche à l’extérieur ou encore aller prendre un café avec une copine? Cela vous changera les idées, c’est ce que vous devez faire, sortir de la maison et occuper votre esprit. Sinon, aller dehors de la maison, installez vous confortablement et écrivez ce qui vous vient en tête ou prenez un bon livre pour vous occuper l’esprit et le tout, à l’extérieur de la maison soit sur votre patio ou encore dans un parc.

     

    Si vous avez besoin, réécrivez nous

     

    Je vous souhaite tous les 2 une belle journée

     

    LopezL, nous sommes avec vous 🙂 Ça va bien aller

     

    Au plaisir

     

    Roxanne 🙂

    #8933 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour LopezL,

     

    Je comprends que lorsque vous suivez un cours d’entraînement physique quelconque comme la danse, c’est difficile de quitter le cours alors qu’il n’est pas terminé. Je souhaiterais, ce qui serait mieux pour votre bien-être, que la motivation première à être active ainsi serait d’avoir du plaisir et d’avoir une meilleure santé tout en gardant la ligne par contre 😉

     

    Je ne suis pas certaine de comprendre. Lorsque vous faites du sport, vous pensez aux aliments que vous pourrez manger lors des crises tout dépendamment de la dépense énergétique que vous aurez vécue, est-ce exact?

     

    Je crois aussi qu’il est plus bénéfique à plusieurs niveaux de suivre des cours physiques en groupe. Nous brisons notre solitude, rencontrer de nouvelles personnes et persévérer dans notre motivation.

     

    Pour votre appétit, je crois plutôt que votre faim était causé par un entraînement intensif et non pas nécessairement par un manque de protéines ou de fibres alimentaires.

     

    Pour votre dernier repas, cela semble bien équilibré, continuez ainsi 🙂

     

    Je suis certaine que vous allez réussir à tenir le coup.

     

    Au Québec aujourd’hui, nous avons droit à un gros soleil, une température d’environ 8 degrés Celsius et ce matin, lors de mon jogging matinal, un vent assez fort et froid mais il semble avoir tombé. J’ai si hâte d’avoir les 2 mains dans mon jardin, ça me manque vraiment beaucoup 🙂

     

    Ontheblock…je viens de constater que nous avons eu la même réflexion tant qu’à la faim de LopezL. Pour votre nouveau travail, tout d’abord félicitation 😀 Je crois aussi que vous devrez prendre une collation entre vos 2 “journées” dans la même journée en prenant une collation complète car en tant que barmaid, vous n’avez pas vraiment de pause alors il faudrait prendre cette collation avec votre quart de travail. Cela pourrait être par exemple:

     

    – un demi sandwich de beurre d’arachide (2 c.à.soupe) + 1 banane

     

    – 125 ml de noix et 50g de fromage à moins de 20% de m.g

     

    – 1 smoothie maison

     

    – 250 ml de soupe aux légumes et poulet

     

    – un demi sandwich au thon

     

    – 1 bol de céréales entières et 250 ml de lait à 1% m.g

     

    – 2 fruits frais

     

     

    LopezL, pour votre faim qui était présente, il faut dire qu’il y a ici peut-être un manque de protéines et de fibres alimentaires. Une portion d’oeuf = 2 oeufs complets et une portion de pâtes alimentaires = 125 ml donc il aurait été préférable de manger 1 tasse de pâtes alimentaires de 100% blé entier et 2 oeufs. De plus, vous auriez pu manger 1 tasse et plus de légumes.

     

    LopezL, c’est déjà très bien que vous disiez et exprimez ici vos peurs de tomber dans les rages alimentaires.

     

    Pourquoi ne pas aller prendre une belle grande marche à l’extérieur ou encore aller prendre un café avec une copine? Cela vous changera les idées, c’est ce que vous devez faire, sortir de la maison et occuper votre esprit. Sinon, aller dehors de la maison, installez vous confortablement et écrivez ce qui vous vient en tête ou prenez un bon livre pour vous occuper l’esprit et le tout, à l’extérieur de la maison soit sur votre patio ou encore dans un parc.

     

    Si vous avez besoin, réécrivez nous

     

    Je vous souhaite tous les 2 une belle journée

     

    LopezL, nous sommes avec vous 🙂 Ça va bien aller

     

    Au plaisir

     

    Roxanne 🙂

    #8977 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Bonjour tout le monde… Eh bien voilà, ce qui devait arriver est arrivé, l’autre jour j’ai effectivement craqué. J’avais l’impression que c’était la seule chose qui arrêterait mes pensées obsédantes et mon envie constante de grignoter. Me voici donc dans la rubrique Troubles Alimentaires, moi qui essaye juste de trouver un équilibre dans ma vie… He bien, si c’est pour des questions pratiques je peux comprendre. Mais personnellement je préfère ne pas me considérer dans cette catégorie, je pense que ça donnerait trop d’importance à un problème qui n’en est pas un à partir du moment où on relativise. D’ailleurs cette après-midi, je vais visiter un service de trouble alimentaire et interviewer des psychologues dans une clinique dans le cadre de mon projet de fin de bac, je pense que ça va être très enrichissant.
    Si vous saviez comme je suis lassée. Je pense que ce craquage (au bout de 6jours à peine!) est dû à un excès de zèle, un excès de contrôle par rapport à ma grande dépense physique, un dîner sauté,etc. Je suis fatiguée de chercher sans cesse cet équilibre. Je ne me pèse plus, en tout cas pas cette semaine, pas envie de me plomber le moral. Mon dérapage a duré une après-midi et s’est déclenché quand ma mère a quitté la maison. Le lendemain j’ai de nouveau exagéré un peu au petit-déj’, mais ensuite je me suis repris et je suis retournée au sport au soir. Je n’ai plus envie de me prendre la tête, j’aime la danse et le sport en général, je veux continuer d’en profiter et essayer d’être conviviale et de manger normalement. Je ne sais plus ce qui est bon.
    Quand je suis arrivée sur ce forum j’avais l’enthousiasme de celle qui pensait qu’elle atteindrait l’équilibre grâce au soutien des internautes, mais la bouffe nous renvoie à des mécanismes bien plus ancrés qu’on ne le croit. Et ils resurgissent à la moindre déconvenue. Je suis officiellement en blocus, et cette période d’étude n’est jamais très propice à un comportement alimentaire irréprochable. Et puis il y a le fait, que depuis que jj’ai appris le départ de ma mère pour l’Afrique (à la fin de vacances d’été), j’ai l’impression que je vais devoir me réadapter à vivre selon mes principes, et je sais que ce ne sera pas facile, donc je stresse, je me décourage… Parfois je pense que toutes ces heures de sport dans ce chouette centre de fitness n’auront servi à rien, car je ne pourrais plus y retourner l’année scolaire prochaine. Adieu les chouettes cours collectifs.
    Il faudra trouver autre chose, mais c’était vraiment gai.
    Enfin, voilà pour mes sentiments d’aujourd’hui.
    Et toi Ontheblock, où en es tu avec cette psy?
    Pour le concert à L’ancienne Belgique, je n’ai jamais été dans cette salle, mais tu verras, Bruxelles est une ville qui bouge sans cesse, climat assez festif, et avec un grand patrimoine culturel et historique…
    Je vous laisse les amis. A bientôt

    #8978 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Ma chère LopezL,

    je n’ai pas beaucoup de temps mais ton message m’interpelle trop pour ne pas m’y consacrer même quelques minutes.

    j’aimerais te dire une chose … il n’y a pas de chemin parfait vers l’équilibre. d’une part, les “rechutes” font parties du cheminement. mais surtout l’équilibre alimentaire c’est un ensemble de déséquilibres alimentaires qui font un équilibre alimentaire. je veux dire par là, que l’équilibre se fait plutot sur une semaine, pas sur un repas. peut-être que tu te préoccupes trop que chaque repas soit équilibré en nutriments et qu’au final tu ne t’écoutes pas vraiment. Et si tu as envie que de pain beurré ? il manque des protéines, et alors ? ton corps te le fera sentir par des envies de produits laitiers ou de viande. je crois qu’on doit apprendre à se faire confiance. Écouter nos envies et ne pas écoute l’alimentairement correct. C’est ce que j’essaie de faire pendant les jours que je travaille, sans compter, en me demandant si j’ai vraiment faim, si j’ai besoin de manger encore ou si je suis satisfait. C’est pas facile, mais c’est une bonne voie. n’oublions pas que notre corps sait se réguler, c’est trop penser la nourriture qui le dérègle.

    Garde la tête haute, tu ne vaux pas moins parce que tu as un peu trop mangé. Tu restes la fille que tu étais hier et avant hier, et avant avant hier.

    Un gros bisous de réconfort !

    #8981 Répondre

    LopezL
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    Très touchée alors je te répond même si je dois filer…
    Tu as raison, je vais m’écouter et temps pis pour les “déséquilibres” sur un repas, tout est rattrapable, tout se régule de par soi-m^me quand on y pense pas trop… Merci pour ton soutien Ontheblock, tu es une personne en or!
    Là dessus je file au sport, défouloir de mes peines et pourvoyeur d’hormones du bien-être… Bonne journée à toi 😉

    #8989 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Comment vas tu depuis ?

    #9023 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour LopezL,

     

    Je tiens à vous dire que je ne voulais pas blesser ou étiquetter personne ici en changeant l’emplacement de nos conversations mais si vraiment, je viens vous blesser ou quoique ça soit, je préfère que vous me le disiez et ainsi, je vais rediriger notre conversation où elle était auparavant.

     

    Je fais ce déplacement car je crois qu’ici, nous traitons de problèmes “alimentaires” soit les compulsions alimentaires qui sont considérées comme de l’hyperphagie en quelque sorte, un trouble alimentaire répandu. Je ne vous donne point de diagnostic ou d’étiquette sur votre front mais c’était pour que les nouvelles personnes qui viennent visiter ce forum et qui souffrent de cela tout comme vous se retrouvent facilement sur ce forum de discussions.

     

    LopezL, je vois que vous avez cédé aux compulsions alimentaires il y a quelques temps et qu’à votre avis, c’était la seule solution pour que ces idées qui semblent être obsédantes cessent et que vous vous sentiez mieux (plus concentration et j’en passe). Je suis vraiment fière de vous pour le service de trouble alimentaire que vous avez visité même si ce n’était pas directement pour vous mais plutôt pour vos études. Cela vous permettra tout de même d’en connaître davantage à ce sujet et peut-être, un jour, être prête à aller chercher de l’aide comme ce fut le cas d’Ontheblock mais je ne vous juge pas, je dis pas que Ontheblock fait mieux mais il l’a fait pour lui et cela lui procure beaucoup de bien je crois.

     

    Je compathie beaucoup avec vous LopezL, je comprends que vous êtes lassée de ce comportement alimentaire 🙁 Il est vrai que si vous sautez un repas, que vous mangez peu pendant un repas ou encore que vos dépenses énergétiques sont plus importantes pendant une journée que cela ne vous aidera pas à diminuer ces pulsions alimentaires et à avoir plus de contrôle sur celles-ci.

     

    Trouver l’équilibre dans tous les domaines de notre vie n’est pas une tâche facile, que ça soit au travail, au sein des relations familiales, amicales, amoureuses, conjugales, de l’entraînement, de l’alimentation, des dépenses et j’en passe. Cependant, un jour, nous trouvons un équilibre dans la majorité de ces domaines 🙂 Pour cet équilibre souhaité dans le domaine alimentaire, il me semble que votre alimentation était quand même généralement bien non? Pourriez-vous me dire en quoi elle a consisté ce dernier jour? Pour vos entraînements, à quoi cela ressemble présentement?

     

    Je sens que présentement, lors de l’écrit de ce message, que vous étiez perdue dans un sens que vous ne savez plus ce qui est bon et mauvais. Que voulez-vous dire? Au niveau de l’alimentation? Si oui, voudriez-vous m’expliquer avec plus de précision ce que vous aimeriez savoir de ce qui est bon et je pourrais vous répondre?

     

    Il faut dire que les conseils, recommandations et avis nutritionnels changent d’une personne à l’autre. Il y a encore de nos jours des personnes qui disent que les bons gras ne sont pas sains pour la santé, qu’il faut avoir une alimentation pauvre en glucide, sans gras ou hypocalorique encore. Bref, ce domaine connait beaucoup de confusion.

     

    Même si présentement, vous croyez que l’alimentation l’emporte sur vous, un jour, cela ne sera plus le cas mais pour cela, je vous invite fortement à voir un spécialiste ou un professionnel. Non seulement il vous aidera à trouver le bobo sous la plaie mais cela vous aidera à en parler avec une personne qui en a vu plus d’un. Mais bon, c’est à votre discrétion mais le simple fait que vous en parliez ici avec des personnes qui vous comprennent et qui vous soutiennent vous aide beaucoup plus que vous en pouvez le penser à mon avis car ainsi, vous ne refoulez pas toujours à l’intérieur de vous ce qui pourrait augmenter la fréquence de vos compulsions alimentaires.

     

    Je sens que vous vivez de nombreuses sources de stress ces derniers temps soit le départ de votre mère en Afrique dans peu de temps, vos études, votre absence au centre de sport l’an prochain, vos compulsions alimentaires, vos peurs de prise de poids, etc.

     

    Ontheblock, merci de les propos échangés envers LopezL, touchants, encourageants et intéressants. Il est vrai que notre corps est complexe mais très intelligent. Si vous ne buvez pas assez, vous pourrez ressentir une fausse faim, une fatigue ou encore une déshydratation (bouche sèche par exemple). Si vous ne mangez pas assez de protéines et de fibres alimentaires (produits céréaliers de grains entiers), vous pourriez vous réveiller la nuit ou le matin affamé alors qu’autrefois, cela n’arrivait jamais. Il faut être à l’écoute de notre corps et nos sensations, c’est essentiel non seulement pour manger plus sainement ou perdre du poids mais pour trouver un équilibre.

     

    LopezL et Ontheblock, j’ai bien hâte de vous relire prochainement.

     

    Prenez soin de vous à tous les 2

     

    Passez un beau Mardi

     

    Amicalement

     

    Roxanne 🙂

    #9024 Répondre

    LopezL
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    Bonjour Roxanne et merci pour ce message attentionné…
    Comme tu l’as senti, je suis dans une période un peu “down”. Il y a eu ces craquages, puis quelques jours où j’ai réussi à me tenir (environ 3jours de sports et de repas très raisonnables) et puis, le weekend est arrivé, et je suis venue chez mon copain. Son père est venu nous faire une visite depuis l’Afrique, et j’ai mangé 3fois au restaurant en 4jours. Autant te dire qu’il y a eu des exagérations (un repas japonais avec potage au crabe, puis 6gros sushis, puis une brésilienne de 2 grosses boules de glaces…), il y a eu un repas italien où je n’avais pas le coeur à manger de la pizza et j’ai opté pour une salade chèvre chaud mais elle était pleine de lardons (j’ai quand même fait un peu le tri) et hier soir pour finir, c’était une grillade à la grecque ou j’ai principalement mangé de la brochette de poulet grillé, j’ai goûté l’agneau, une belle quantité de légumes grillé et crudités, une pomme de terre… Voilà, tu vois, je suis vraiment fatiguée de compter, me limiter, devoir refuser des invitations et rester seule. Le bilan, grâce (ou à cause) de la balance que mon beau-père avait emprunter pour peser sa valise avant de repartir, 58kg ce matin. Je n’ai plus envie de me juger, me punir, me stresser pour rattraper ces écart. Peut-être que je suis destinée à enfler sans fin???? Ce qui m’embête vraiment, c’est que mis à part ces resto, j’ai passé des moments seule car je devais étudier un syllabus (totalement inintéressant et rébarbatif, mais pas le choix) et ces heures de solitudes m’ont conduit à grignoter par-ci par-là des choses pas très saines: une tartine au choco, un verre de lait au chocolat, un paquet de gâteaux petit déjeuner de lu, un snickers… Des crasses en somme. C’est automatique: je suis seule, j’ai du boulot pas passionnant, je vais chercher un truc réconfortant… C’est un sale cercle vicieux, et je me sens bête quand je vois mon copain qui profite des bonnes occasions pour manger ce qu’il veut, mais sans dépasser sa faim. Alors oui je suis perdue, pas en ce qui concerne les repères nutritionnels, que je connais sur le bout des doigts, comme Ontheblock, mais par rapport à mon comportement, à ce que je vaux, à ce que je fais de ma vie. Pourtant j’ai passé de bons moments avec mon copain, nous nous aimons beaucoup, mais il y a toujours un moment où je vais me sentir inférieure ou stupide ou difforme. Il a de quoi… Peut-être que ce n’est pas qu’une question de volonté, peut-être un thérapeute m’aiderait-il, peut-être mais je n’ai pas les moyens. Les finances ne sont pas au beau-fixe et le départ de ma mère ne laisse rien présager de bon à ce niveau-là non plus… Enfin, la vie continue, avec 2kg en plus, je ne suis absolument plus frustrée et je remarque même que je n’ai plus envie de “compulser”, alors même que je suis seule en ce moment. J’ai envie de me faire confiance, d’y voir clair sur mes objectifs dans l’avenir, de tant de choses… Mais j’ai peur aussi. Et cette peur est lassante, si au moins je peux m’éviter d’avoir des craintes sur la nourriture ce serait une bonne chose. Et pour ça j’ai testé des tas d’options: comme ces jours-ci avec toutes ces invitations, ou d’autres fois en m’isolant chez moi, ou en concentrant toute mes pensées sur le contrôle et la bonne conduite alimentaire…
    En un mot comme en 100: l’EQUILIBRE, où est-il??

    #9026 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Salut LopezL, content de te lire en tout cas ! Ton message me parle, parce que c’est les mêmes questions que je me pose assez souvent. A chaque fois que je craque … d’ailleurs je continuais tranquillement mon rééquilibrage alimentaire, puis arrive dimanche soir le jour où j’avais prévu avec ma psy de ne pas compter les calories et ce fut … une sorte de compulsion masquée par le coté festif. J’ai trop mangé, maximiser les aliments car je savais que d’habitude tout est compté. J’ai trop mangé, beaucoup trop, je n’étais pas bien avec tout ce qui avec (dégout, envie de compenser, honte, haine, mésestime de moi). Plutôt que de me laisser crever de faim, j’ai faim light le lendemain parce qu’évidemment je n’avais pas très faim, mais depuis mardi je suis reparti sur ma ligne de conduite, comme d’habitude, ni plus, ni moins. Oui c’est difficile, car j’ai aimé manger beaucoup de choses différentes et quantités plus élevées, mais je m’y tiens, je sais que ce n’est qu’en mangeant que progressivement + que je peux en faire une habitude. Si je te raconte tout ça ce n’est pas pour que tu me plaignes, mais pour te dire que comme on en avait déjà parlé, ces douloureuses “rechutes” ou perte de pédale font parties de cheminement. L’erreur c’est de penser qu’on a tout foiré et de repartir dans une restriction encore plus forte. Je te conseille donc de mettre ça dans un coin de ta tête : oui on a trop mangé, oui on a pris du poids, mais oui c’est derrière aussi. on passe à autre chose, on zappe. Et puis tu sais, je crois que notre poids sera complètement stable uniquement le jour où on sera nous aussi stable avec notre alimentation. Donc mieux vaut viser une solution de stabilité sur le long terme pour un poids stable, plutôt que de vouloir essayer de l’avoir tout de suite en se limitant trop pour perdre du poids étant donné qu’on se rend bien compte qu’au final notre poids fait plutôt des vagues.

    Tiens bon, retrouve ton sourire rapidement. tu n’est pas ton poids.

    belle journée (meme si pluvieuse) à toi 🙂

    #9029 Répondre

    LopezL
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    Heureusement on n’est pas qu’un chiffre sur la balance,
    mais ce qui me caractérise, je crois, c’est ma gourmandise. J’ai toujours aimé m’offrir une pâtisserie, des biscuits ou un repas copieux en famille, et les soucis sont apparu quand j’ai voulu changer. Me revoilà à l’université pour des travaux de groupe, et je n’ai pas résisté à une gâterie pour prendre le train. En fait je me rend compte que la bouffe occupe une place beaucoup trop importante dans mes pensées: que vais-je cuisiner de bon au prochain repas, etc… Je suis une boulimique qui s’est longtemps fourvoyée je pense. Et pourtant, m^me quand je ne me surveille pas, comme actuellement car ça me semble impossible, je ne me dégoûte pas, je vois mes défauts mais je les accepte même mieux que quand je cherche à tout prix à les faire disparaître. En ce moment je n’ai plus la force de lutter contre moi-même, et je me dis que ça cache sans doute des blessures qui n’ont pas été soignée. Mon dieu, et dire que je veux aider les gens, c’est ce à quoi j’aspire. Je sais que cela donnerait du sens à ma vie, mais il faudrait avant ça que je me fasse aider un peu. Mais les mêmes pensées reviennent toujours: “manger plus, manger moins, est-ce un problème? Cela se régule sûrement tout seul et cela fait partie des aléas de la vie… Il y a des choses bien plus graves…”etc.
    Que penser de tout ça? Est-ce que ça vaut la peine de le considérer comme un souci? Cela m’affecte oui, mais les gens de l’extérieur me voient comme quelqu’un de volontaire et de déterminé, ils ne connaissent pas ces aspects de ma personnalité et ne comprendraient pas…

    #9030 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Tu aimes manger, ça n’est pas un défaut. Quoi de plus logique que d’y prendre du plaisir puisque c’est ce qui nous fait vivre ?

    Le souci, c’est qu’à trop s’en préoccuper, ça finit par occuper trop de place dans nos têtes. les gens régulés pensent à manger quand ils faim généralement. quand ça prend trop de place c’est qu’il y a bel et bien un problème (souvent l’hypercontrôle … comment controler quelque chose en n’y pensant pas !?). D’où la piste d’être gentil avec soi et du lâcher prise, mais ça demande du travail parce que les mauvaise réflexes sont devenus des habitudes.

    En ce qui me concerne, je sais que j’ai toujours minimiser le problème, me prenant pour un superman qui a la solution. Là, maintenant, j’ai juste voulu mettre un stop en me faisant aidant parce que j’ai été honnete avec moi-même : mes solutions m’ont fait tourner en rond et pas avancer …

    Est-ce que tu ne penses pas minimiser toi aussi un peu la situation à coup de “personne ne le sait”, “y a bien plus grave”, “c’est la vie”… ? C’est humain d’avoir peur de prendre conscience des faits. Se rendre compte que son propre comportement est parfois anormal, ne plus être “comme tout le monde”, être dépassé par son comportement sans pouvoir le changer définitivement, tout ça c’est déstabilisant … parce qu’encore une fois on n’a pas le contrôle, on n’arrive pas à changer, le cercle devient vicieux. Ensuite il est difficle, pour moi en tout cas, d’arriver à se dire “j’ai besoin qu’on m’aide, seul je n’y arrive pas” (un bon coup sur la fierté) et finalement de se bouger les fesses pour trouver et aller voir les gens compétents. Moi, je te conseille vivement de voir quelqu’un (psychiatre : remboursé par l’assurance maladie de base / psychologue : remboursé soit par l’assurance de base, soit par une complémentaire si tu as).

    Essaie, si ça te dit, de voir par ici : http://www.gros.org/praticiens
    Ils référencent des gens qui sont compétents dans la réconciliation alimentaire, manger en paix quoi … (Dr. Zermatti et sa bande, si tu connais)

    #9060 Répondre

    LopezL
    Membre
    • Sujets créés: 1
    • Réponses: 17

    Bonjour Roxanne, bonjour Ontheblock.
    Cela fait un petit moment que je ne vous écrit pas, et aujourd’hui je viens aux nouvelles 🙂
    Suite à mon dernier laisser-aller de quelques jours et à tous ces resto enchaînés, j’ai tranquillement repris le chemin d’une alimentation plus raisonnable et à mon avis plus saine. En fait quand je rentre dans le cercle du sucres (dissimulé dans pâtisseries, biscuits et boissons chaudes que j’affectionne beaucoup), ça met toujours un certain temps pour en sortir. Pourtant j’ai passé quelques journées seules, dans l’appartement de mon copain, mais j’ai réussi à me modérer et je suis contente. Mon truc ça a été d’essayer d’assumer mes petits plaisirs mais de les encadrer. Par exemple, en grande fan de chocolat chaud (que je me refuse habituellement), je me suis acheter une poudre à 50% de cacao avec de l’édulcorant. Bon je sais que ce n’est pas l’idéal, mais 1 cuillère bombée par jour, ça ne doit pas avoir une grande incidence non? J’ai testé ça dans un nouveau lait végétal aux amandes, qui est délicieux et sans graisses saturées. Miam. J’ai aussi beaucoup cuisiné. J’ai trouvé une recette imitant la moussaka, mais sans pommes-de-terre, dans un article sur le régime Dukan (viande de veau hachée, tomates pelées, oignons, aubergines, béchamel légère). J’ai quand même mouillé une tranche de pain de seigle dans cette préparation. Un délice. Puis il y a eu un poulet thaï avec riz complet(lait de coco, curry, beaucoup de légumes). Que penses_tu de ces recettes du point-de-vue nutritionnel Roxanne?
    Hier soir, nous sommes aller souper chez les grand-parents de mon copains, et là… C’était filet pur, croquettes, salade, chicons braisés… J’ai donc laisser tomber les croquettes et fait un repas sans féculents. Mais bon, de temps à autres et après des excès ça ne me fera pas de mal non?
    Enfin, je suis un vrai cordon bleu et mon homme apprécie. Maintenant je devrais me remettre au sport, parce qu’étant seule et pas à proximité de ma salle de sport, je n’ai pas encore fait grand chose cette semaine. Peut-être de l’escalade cette après-midi.
    En fait je pense qu’auparavant, je m’accrochait tellement à cette idée de faire durer cet équilibre, de compter les jours qui passent comme une victoire, que ça me procurait beaucoup de stress et me mettait de mauvaise humeur au bout d’un moment… J’étais (et je suis encore parfois) presque heureuse de me coucher pour me dire, “ok, les tentations sont terminées, t’as tenu bon, on verra demain…”
    Bref, qui vivra verra. Je suis toujours aussi désillusionnée de moi, de ces idées qui ne me lâchent pas à certains moments, de cette restriction qui n’a jamais eu d’effet sur ma silhouette, si ce n’est momentanément.
    Voilà le petit billet du jour. Demain une grande journée de boulot au Pain Quotidien m’attend (8h-17h), ça va m’occuper donc me faire du bien.
    Je vous laisse et j’attend de vos nouvelles…

    #9061 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Coucou ma chère,

    Content de lire que l’orage est passée m’as surtout que tu fais pas le coup de la sécheresse après 🙂 tu vois la métaphore pourrie ? ah ah ! Bref, il est essentiel non pas de revenir à notre équilibre volontaire qu’on se stresse à s’imposer mais de bel et bien retourner vers le plaisir raisonnable. Pas trop, mais suffisamment de ce qu’on adore ! Moi j’ai réintroduit le chocolat par exemple et bon sang ça me fait un bien fou … Je cadre beaucoup parce que je pense que tu sais qu’une grosse compulsion chocolatée ça ne pardonne pas sur le plan physique !! Je prends un plaisir fou à le manger et comme j’en mange tous les jours je ne le vois plus comme un aliment sacré et je ne ressens pas le besoin d’en manger trop!

    Mon copain en ce moment s’énerve un peu car il voit que j’ai trop souvent faim … Monter les portions progressivement ça prend du temps et donc la faim reste encore parfois difficilement supportable,avec le boulot en plus il s’énerve un peu de ne pas me voir augmenter plus ce que je mange. Ce n’est pas facile parce que ça me fait peur non pas d’augmenter mais de le faire trop vite à mes yeux.

    Demain 1 repas complet genre repas de fete sans compter comme la psy me l’a préconisé : j’apprehende car le week-end passé ça ressemblait à une compulsion cachée sous la robe d’un repas festif. Je vais le faire car je n’ai pas pris un gramme 1 semaine après ce repas et je n’ai pas spécialement compensé ce grand écart. Il est clair que je vais le cadrer mieux que la semaine passée !

    Sinon lopezl je te comprends tout à fait quand tu parles de : “fiou une journée de passée on verra demain maintenant” c’est usant de voir les jours de vie comme ça … Je le pense encore les jours ou ça va pas trop :-/ tout comme le “je vais être très occupé aujourd’hui ça me laissera peu de temps pour penser trop ma nourriture”… Enfin..

    Continuons sur notre chemin du plaisir constant et raisonnable !

    À bientôt :)))

    #9070 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour LopezL et Ontheblock,

     

    Comment allez-vous?

     

    Pour ce qui est de vos messages, vous avez soulevé de nombreux aspects intéressants tous les 2. Je trouve que maintenant, au lieu de vous concentrer uniquement sur l’aspect physique (compulsion de nourriture, restriction par la suite, etc.), vous chercher à trouver la vraie raison profonde de ce comportement alimentaire qui semble vous pourrir la vie physique, psychologique, émotionnelle, financière, conjugale, etc.

     

    LopezL, je crois aussi qu’il serait fort intéressant que vous alliez voir un spécialiste qui pourra ainsi vous aider à trouver la raison pour laquelle ces compulsions sont si fortes par moment, trouver des alternatives et solutions pour les comprendre, les gérer et les diminuer graduellement.

     

    De plus, en dehors de ces journées de compulsion, à quoi ressemble votre alimentation quotidienne?

     

    Il faut dire que vous êtes loin d’être “grosse” avec votre poids, même si je ne suis plus certaine de votre taille. Je comprends qu’il y a des jours que c’est comme si vous étiez très amie avec vos compulsions et alors, elles vous font du mal alors que d’autres jours, on dirait que ces compulsions sont vos ennemis et alors, vous avez plus confiance en vous, vous acceptez davantage vos “défauts”, etc.

     

    Sachez qu’en allant vous chercher de l’aide, cela ne sera que bénéfique pour vous. Il faut cependant être capable d’accepter qu’on a un “problème” et être prête à aller dans des “racoins” de nos vies qui ne sont pas toujours plaisants à aller visiter en parlant avec ce professionnel. Je tiens à ne choquer personne ici mais si vous êtes chrétienne, si vous croyez en Dieu, priez-le et demandez-lui de vous aider pour ces comportements blessants et ces rituels alimentaires (compensation, restriction, compulsion, etc.) Mais bon, je ne vous connais pas sur le terme religieux alors ne soyez pas vexé(e) si ce n’est pas votre cas.

     

    Sinon, pour les recettes dont vous me parliez, je ne connaissais pas la moussaka mais je vois que cela ressemble à une lasagne mais qu’au lieu d’utiliser des pâtes, c’est des pommes de terre finement coupées? Cela me semble très bien mais une petite chose, au lieu d’utiliser le veau haché, vous pourriez utiliser de la dinde ou poulet haché ou encore des légumineuses (lentilles) ce qui serait plus nutritif, moins gras et un peu moins calorique.

     

    Pour l’autre recette, c’est très bien aussi et cela me semble délicieux 🙂

     

    Bref LopezL, je vous suggère aussi de consulter un professionnel car même si vous pouvez penser qu’il n’y a pas anguille sous roche, il pourrait en y avoir et cela pourrait vous aider vraiment beaucoup. Voyez comme Ontheblock se sent mieux depuis ses visites, du moins, c’est ce que je perçois.

     

    Ontheblock, je comprends la réaction de votre copain mais il serait bien que vous lui expliquiez que vous préféré y aller graduellement et tranquillement pour que ces habitudes alimentaires soient réellement intégrées dans votre alimentation au quotidien et ainsi, diminuer les risques de “reprise” de mauvaises habitudes. Il doit vous soutenir et vous encourager dans ce “travail” et non vous mettre de la pression car comme on dit “petit train va loin”.

     

    Pour votre lâcher prise que votre psychologue vous propose en ne comptant pas et tout, pourriez-vous me donner plus de précisions car je ne suis pas certaine de comprendre entièrement cet aspect.

     

    Bref, vous êtes vraiment gentils de vous entraider ainsi, c’est très beau à voir 🙂

     

    Continuez cette belle rétrospection que vous faites envers vous-même, peu de personnes le font par peur de ce qui pourrait y retrouver mais c’est ainsi qu’on garde une ouverture d’esprit, de meilleures relations et une maturité et croissance personnelle.

     

    Vraiment, je vous félicite d’en parler ouvertement ici mais aussi de prendre conscience d’éléments dont vous n’aviez pas encore pris conscience justement.

     

    J’attends de vos nouvelles

     

    Prenez soin de vous

     

    Amicalement

     

    Roxanne 🙂

    #9256 Répondre

    LopezL
    • Sujets créés:
    • Réponses:

    Bonjour tout le monde, je viens vous faire un coucou après une longue absence…
    Comment allez-vous, Onthebblock et Roxanne?
    Ici en Belgique le temps était maussade pendant longtemps et je suis tombée malade (fièvre, nez bouché, mal de gorge…). Enfin, c’est peut-être aussi à cause de mes débordements émotionnels ces derniers jours, parce que habituellement je suis assez résistante aux intempéries.
    Ma relation avec mon copain ne me rend pas toujours heureuse, je suis parfois en attente de certaines choses, choses que je ne peux pas exiger mais dont j’ai besoin, comme de la communication(je veux dire par là qu’on essaye de comprendre ce que l’autre ressens), de l’attention,… Mais voilà, dans un couple, on a chacun des périodes où on a plus ou moins besoin d’être centré sur soi, où on a pas spécialement envie de comprendre pourquoi l’autre râle…
    Pas facile pour moi, surtout parce que je passe pas mal de temps seule n’ayant pas beaucoup d’amis ni temps à leur consacrer tant je cours toute la semaine et je me démène pour réussir ces études…
    Toutes ces émotions ce sont traduites par un grand craquage dimanche après-midi, j’étais en fait un peu déboussolée car je croyais que je travaillerai mais il y avait eu un malentendu avec ma patronne, et puis mon copain est parti visiter sa famille sans me proposer de venir avec lui. Avec du boulot bien frustrant sur les bras, je n’ai pas pu résister: j’ai essayer de manger équilibré, mais l’après-midi ça s’est emballé: chocolat chaud, paquets de biscuits, pain avec toute sorte de choses dessus… Et personne pour me juger, m’arrêter. Sauf ma culpabilité, quelques heures après. Heureusement, je me suis ressaisie,nous avons été au cinéma avec mon homme et je n’ai pas manger au soir. J’ai mangé léger le lendemain et me suis limité à une soupe, un yaourt avec un peu de miel et un fruit au soir…
    Maintenant j’essaye de ne plus me fixer sur cet excès, mais je me suis quand même pesée ce matin: 57kg. Bon, après des excès, il y a pire, mais ce n’est pas un poids qui me donne le sentiment de pouvoir être bien dans ma peau, pas complexée… Je rêve toujours de ce 55, mais je sais que toutes ces émotions sont de grands parasites.
    Me faire suivre, ça resterait une bonne solution, mais je déteste demander de l’argent à mes parents, j’essaye de tendre à l’autonomie au maximum et je ne peux m’offrir ce luxe pour l’instant.
    J’attend de vos nouvelles…
    A bientôt!!

    #9257 Répondre

    ontheblock
    Membre
    • Sujets créés: 0
    • Réponses: 33

    Content de te lire ma chère 🙂

    Est-ce que ta famille est au courant de tes soucis ? Moi non plus je n’aime pas demander de l’argent, mais une fois que j’ai parlé de la situation avec ma mère, elle a été très compréhensive et s’est proposée pour me payer les première centaines d’euros pour passer la franchise et que le reste soit ensuite remboursé par l’assurance. Effectivement ce n’est pas facile, mais quand la situation ne s’améliore pas, je crois qu’on peut dire que ça devient urgent de se faire aider par quelqu’un de compétent.

    De mon coté, pas facile. Je continuais avec mon rehaussement de calorie, tout semblait bien se passer. Arrive samedi passé, la journée du “je mange ce qui me plait, sans compter, sans exagérer” comme le préconisait ma psy. Ce jour s’est toujours bien passé les semaines précédentes mais là … craquage, compulsion intense je dirais même ! C’était vraiment difficile. Ca ne vient que du fait que j’ai réintroduit les féculents et les aliments plaisirs en petite quantité et le fait de devoir toujours contrôler les portions me frustre beaucoup et là j’ai effectivement complètement perdu mon calme. J’ai trop mangé samedi soir (beaucoup trop !), j’ai trop mangé dimanche soir (toujours trop, mais moins que le samedi) et j’ai trop mangé lundi matin (toujours un peu trop, mais toujours un peu moins que le samedi). Résultat : + 2kg aujourd’hui avec le moral qui va avec. Je te laisse imaginer …

    J’ai repris ma routine depuis hier, mais il y a une grand envie de moins manger pour reperdre ça rapidement et me sentir à nouveau super bien dans ma peau … mais on n’efface pas 2kg en 3 jours. C’est violent car prendre tant de poids en si peu de temps, l’excès s’accumule visiblement sur le ventre et franchement ça ne me rend triste, je ne me sens pas bien.

    Et puis il faut dire que c’est difficile de me remettre dans ma routine privative, même si elle évolue et tend vers la fin de la privation. ça prend du temps et j’ai le sentiment que les compulsions gâchent ma motivation d’être plus gentil avec moi-même, de remanger + tranquillement car je me sens coupable et j’ai envie de me restreindre pour retrouver mon ancien poids.

    Difficile de relativiser même 2 kilos, difficile de remanger des féculents et des aliments plaisir avec cette culpabilité.

    Je crois que je dois me faire un peu violence. J’ai le sentiment de manger comme un oiseau (comparé à la compulsion où je pouvais me dire je suis rassasié, même si je continuais à manger…) donc c’est compliqué de gérer à nouveau la faim mais il faut que je tienne bon. Sans routine, sans évolution lente, je ne pourrais pas avancer sur le long terme…

    Pas très positif tout ça, mais je comprends au moins ce que toi aussi tu peux traverser en ce moment.

    Soyons courageux 🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 6 ans et 7 mois par  ontheblock.
    #9271 Répondre
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Katherine-Roxanne Veilleux
    Admin bbPress
    • Sujets créés: 7
    • Réponses: 2532

    Bonjour Lopez L,

     

    Ça va très bien et vous 2?

     

    Votre rhume a-t-il passé?

     

    Il est vrai que lorsque nous sommes plus vulnérables physiquement ou émotionnellement, nous sommes plus sujettes aux problèmes de santé comme le rhume par exemple.

     

    Concernant maintenant vos “problèmes” conjugaux, ne minimiser pas vos besoins car ils sont importants personnellement et en couple. Avez-vous déjà essayé d’en parler avec votre copain, de l’importance de vos besoins et que vous aimeriez qu’il soit attentif à ceux-ci? Je sais que le fait d’écrire permet à l’autre personne de mieux comprendre et alors, les sentiments ne sont pas en jeux car parfois, si on parle de nos besoins que l’autre ne comble pas, les émotions et frustrations arrivent et cela peut se terminer par une querelle qui aurait pu être évité.

     

    Je crois que toutes les femmes ont besoin que leurs hommes (ou femmes) communiquent avec elles. Elles aimeraient savoir ce qu’ils ressentent, à quoi qu’ils pensent, etc. Cependant, les hommes et les femmes sont des êtres bien différents à ce niveau et c’est là qu’il est important de comprendre nos différences, de les respecter tout en se respectant mutuellement.

     

    Personnellement, j’ai lu le “Best-Sellers” ” Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus” et cela m’a permis de comprendre de nombreuses choses. De comprendre davantage l’homme, ses comportements, ses réactions, ses pensées, etc. Peut-être cela serait-il bénéfique et pour vous, et pour lui et pour votre couple. Toutefois, laissez-lui savoir de vos besoins et de vos sentiments car si vous ne lui dites pas vos frustrations, déceptions ou colère, le ressentiment en fera qu’augmenter et cela va “pourrir” le couple au fil du temps.

     

    En plus de cela, vous me disiez que vous n’avez pas beaucoup d’amis et pas beaucoup de temps à leur consacrer. Par contre, vous savez sans doute que nous n’avons pas besoin d’avoir 700 amis Facebook mais simplement avoir 2-3 VRAIS amis qui sont là pour vous à toutes heures du jour ou de la nuit et avec lesquels vous pouvez tout dire sans vous sentir jugé(e).

     

    Pour votre craquage, il faut dire que vous avez eu des éléments déclencheurs comme le problème de communication au travail et l’histoire de votre copain. Je me mets à votre place et j’avoue que je n’aurai pas aimé que mon copain visite sa famille sans même m’inviter. Lui avez-vous fait part de votre déception face à sa décision et cette non-invitation? Y’avait-il une raison pour qu’il y aille seul à votre avis?

     

    Encore une fois, je vois que vous compenser sur l’alimentation dès que vous avez un excès comme ce fut le cas le soir même de votre craquage et le lendemain. Ce n’est point pour vous faire la moral, ce n’est pas mon intention mais il faut apprendre ensemble petit à petit à éviter cette compensation. Certes vous pouvez mangez plus léger dans un certain sens mais pas de manière aussi drastique à mon avis.

     

    Pour l’aide que vous pourrez avoir, je ne connais pas tant les “règles” de votre pays. Ici au Québec, lorsque nous passons pas les CLSC (Centre local des services communautaires) nous pouvons consulter des professionnels de la santé “sans coût” mais quand c’est au privé, si nous avons des assurances ça va mais sans assurance, nous devons alors débourser.

     

    Je comprends que vous souhaitez votre autonomie. Vos parents sont-ils au courant de ce comportement alimentaire? Si oui, je crois qu’en tant que parents, ils préfèrent débourser de l’argent et voir leur fille aller mieux plutôt que de se sentir impuissant face à cette situation.

     

    Ontheblock, vous êtes sur une bonne lancée malgré le craquage de la semaine dernière. Cela fait partie du processus. C’est comme une personne qui cesse de fumer. Il se peut qu’elle ne fume pas pendant 1 mois et puis oupssss…petite “rechute”. Cela ne veut pas dire qu’elle doit recommencer à 0 mais bien voir la raison de cette rechute et de se retrousser les manches pour repartir sur une base plus forte. Demeurez positif! 🙂

     

    Je comprends vos émotions Ontheblock, la frustration envers votre nouveau régime alimentaire mais je sais qu’un jour, cela vous plaira aisément et cela vous satisfera complètement.

     

    Présentement, votre déprogrammation n’est peut-être pas encore complète mais cela viendra 🙂 Je reste positive pour vous.

     

    J’espère que tout se replacera pour vous 2 à retrouver l’équilibre

     

    Je vous souhaite une belle journée

     

    Prenez soin de vous

     

    Cordialement

     

    Roxanne 🙂

     

92 sujets de 1 à 92 (sur un total de 92)
Répondre à : soucis d’estime de soi liés au poids
Vos informations:





<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre> <em> <strong> <del datetime=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">