Inscrivez-vous
Mot de passe oublié
Connexion
Mon Profil
Mes Sujets

L’alimentation Pendant la Grossesse, Viandes et Substituts


Les Viandes et Substituts (2 à 3 portions par jour)

Le principal rôle des viandes et de ses substituts est de vous fournir les protéines nécessaire qui permettent de construire et défendre votre organisme.

De plus, les viandes sont d’excellentes sources de fer qui facilite la formation de globules rouges de la mère et du fœtus. Le fer est un minéral nécessaire pour le transport de l’oxygène dans les muscles et les tissus de l’organisme.

Qu’est ce qu’une portion de viande ou de substitut?

  • 90 g ou 3 onces de viande maigre, de volaille, de poisson, ou d’abats après la cuisson
  • 2 oeufs
  • 1 tasse (250ml) de légumineuses (pois secs, pois chiches, lentilles, haricots) après la cuisson
  • 90 g, 3 onces ou 2 tranches de viandes froides et cuites comme le jambon, le pastrami, le boeuf fumé ou smoke meat, etc…
  • 4 c.à. table de beurre d’arachides 

Tout comme les produits laitiers, certains aliments représentent une demi-portion de viande et de substitut comme:

  • 50 g ou 1 1/2 once de viande maigre après la cuisson de celle-ci
  • 50 g ou 1 1/2 once ou 1 tranche épaisse de viande froide comme le jambon cuit, le pastrami, etc…
  • 1 gros oeuf
  • 30 ml ou 2 c.à.table de beurre d’arachides
  • 1/4 tasse (60 ml) de noix
  • 1/2 tasse (125 ml) de légumineuses comme les pois chiches, les lentilles, les haricots, les fèves sèches après leur cuisson.
  • 1/3 tasse comble ou 100 g de tofu ferme

Les oeufs… bon ou pas?

L’œuf peut constituer un danger de salmonellose lorsque celui-ci est cru ou pas suffisamment cuit. Heureusement, lorsqu’il est bien cuit, il contient une haute teneur en protéines. Il n’est donc pas dangereux pour la femme enceinte de consommer 5 à 7 œufs par semaine.

Autre élément important à spécifier, les viandes hachées NE DOIVENT PAS être rosées. Elles doivent être bien cuites pour ne pas apporter de danger au foetus et aussi pour prévenir les bactéries comme le ténia, la salmonelle ou encore «la vache folle».

Il est de même pour toute forme de volaille pas assez cuite et les sushis, qui contiennent du poisson cru.

AVERTISSEMENT

Pour les femmes attendant un enfant et qui consomme de la viande, il est important de spécifier que les abats (comme le foie) peuvent être de nouveau introduit dans l’alimentation à partir du 3e mois de grossesse à raison de 1 à 2 fois par semaine.

Certains abats et poissons NE SONT PAS recommandés comme les abats de gibiers, de chevreuil, du caribou et de l’orignal, le doré, la truite grise, la perchaude, le requin, la lotte, le meunier, le brochet, l’achigan, le maskinongé, l’espadon, l’anguille, le thon frais et surgelé.

Pourquoi certains abats ne sont pas recommandés?

Parce que ces animaux présentent divers degrés de contamination, ce qui peut nuire au développement optimal du foetus. Ceci est principalement causé par la pollution environnementale et des produits toxiques comme le mercure, les organochlorés et le cadmium.

En résumé…

Finalement, il est facile de consommer des viandes ou des substituts lors de la grossesse, peut importe votre régime alimentaire (carnivore, végétarienne, végétalienne). Les protéines vous aideront à défendre votre système immunitaire de plusieurs bactéries environnantes et permettront à votre enfant de se construire parfaitement.

Vaut mieux prévenir que guérir, alors mangeons équilibrées.



Pssssssss...!!!
Si tu as aimé mon article,
Ou que mes conseils t'ont aidé...




Katherine-Roxanne Veilleux on sabtwitterKatherine-Roxanne Veilleux on sabpinterestKatherine-Roxanne Veilleux on sablinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on sabgoogleKatherine-Roxanne Veilleux on sabfacebook
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Ayant souffert d’un surpoids lors de mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau, de ne pas se trouver beau ou belle et de manquer de motivation pour mieux manger, bouger plus, etc. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime en particulier mais en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. Au fil des ans, j’ai développé une passion pour la nutrition et la cuisine puis, en 2010 j’ai créé mon premier site web dans le but de partager mes connaissances pour aider les gens dans leur perte de poids.

Posez-moi vos questions ici

   Commenter avec Facebook

Friend: ,