Inscrivez-vous
Mot de passe oublié
Connexion
Mon Profil
Mes Sujets

L’Alimentation Idéale pour une Personne atteinte de Dépression

La dépression est une maladie très fréquente dans ce siècle, toutes personnes connaissent quelqu’un dans son entourage proche qui fût atteint ou est atteint de dépression. À vrai dire, rien de très étonnant avec le style et le rythme de vie que la grande majorité des personnes ont au quotidien soit de préparer les repas, les enfants et soi-même, travailler pendant de nombreuses heures consécutives avec toutes les pressions que les personnes subissent au travail, retour à la maison, entraînement, préparation à nouveau des repas, faire les devoirs des enfants, ramasser la maison, donner le bain et prendre notre bain, faire coucher les enfants, bref la grande majorité d’entre-nous ne trouvent même pas le temps de souffler et encore moins de relaxer.

Cela est encore plus important pour les personnes ayant des enfants, de grandes responsabilités au travail comme à la maison, un emploi qui demande une grande présence 24/24, difficile de ne jamais avoir d’épisode dépressif ou encore d’être atteint de cette maladie mentale.

Même en sachant que plus de 6% de la population dans les pays occidentaux, soit plus de 120 millions de personnes dans le monde, souffrent ou ont souffert de dépression, il existe des préjugés très pessimistes sur ces personnes, en disant qu’elles sont faibles, trop émotive, pas forte psychologiquement et j’en passe.

Mais ici, je tiens beaucoup plus à parler de l’alimentation à adopter pour les personnes qui ont des épisodes dépressifs ou encore qui font une dépression, car ces personnes n’ont généralement pas une alimentation très saine, puisqu’elles se sentent fatiguées constamment, les collines semblent des montagnes et toute activité normale de la vie, comme manger,  semble un grand fardeau. Les personnes dépressives ont généralement une augmentation de l’appétit afin de combler en quelque sorte le sentiment de culpabilité et de vide ou encore ont une diminution marquée dans leur faim, puisqu’elles n’ont plus envie de cuisiner, elles n’ont pas faim et la motivation est beaucoup moins présente pour toute activité de la vie quotidienne.

Néanmoins, même si cela est parfois beaucoup plus facile qu’à appliquer, adopter une saine alimentation lors du moment dépressif vous aidera assurément à vous remettre sur pied, avoir plus d’énergie et être plus positif dans les épreuves que vous pourrez rencontrer.

Qu’est-ce que la Dépression?

La dépression est une maladie mentale qui est caractérisée par un sentiment de tristesse profond, un grand négativisme, une perception déformée de soi, une incapacité à reconnaitre la valeur en tant qu’individu unique, une mélancolie permanente, des problèmes émotionnels et comportementaux,  etc.
De plus, il ne faut mettre tous les œufs dans le même panier car il existe différents niveaux dépressifs de légers, moyen à élevés. En ce qui concerne le diagnostic de cette maladie mentale, en santé, cette personne doit ressentir certains symptômes dépressifs pendant 2 semaines consécutives au minimum.
De plus, comme je vous aie dit, la dépression peut être à l’origine d’une diminution ou absence d’une hormone, soit la sérotonine, hormone qui favorise la stabilisation des humeurs, car la dépression est en quelque sorte un trouble de l’humeur dépressif généralement.
Les Causes de la Dépression
Facteurs Neurobiologiques 

  • Déficience de la neurotransmission de la sérotonine qui est un neurotransmetteur qui joue un rôle important dans l’humeur, l’appétit et la régulation du sommeil
  • Dérèglement neuro-endocrinien
  • Transmission génétique
Facteurs Psychosociaux
 
Théorie Psychanalytique
  • La dépression est causé par une perte : d’un membre de la famille, d’un être cher, un échec
  • La manie est un moyen de défense contre la dépression car les épisodes dépressifs sont difficiles et le mal-être est bien profond.

  

Théorie Cognitive


  • La dépression est dû aux distorsions négatives de la pensée
Théorie de l’Incapacité Apprise


  • La dépression est causé par un manque de maîtrise sur les évènements
Évènements de la Vie et Théorie du Stress


  • Tous les évènements négatifs importants (deuil, séparation, échec) aux yeux d’une personne, le stress et la tristesse que cela engendre peut amener une personne à souffrir de dépression ou de manie
Théorie de la Personnalité


  • Une personne peut avoir des traits de personnalité qui la prédispose aux troubles de l’humeur

 

Facteurs Héréditaires
Il est clairement démontré que certains facteurs biologiques peuvent entrer en ligne de compte en ce qui concerne la dépression. En effet, une personne ayant des antécédents familiaux de la dépression coure plus de risques d’en être atteint à son tour. On ne sait pas encore exactement pour quelle raison les facteurs héréditaires prédisposent plus une personne, car la dépression ne contient pas de gène, par contre, la sécrétion de sérotonine peut se traduire chez un individu de la même famille, ce qui peut être la cause de la dépression, qui sera alors plus d’ordre biologique.
Les Symptômes de la Dépression 


Émotionnels

  • Anhédonie (perte de plaisir)
  • Humeur dépressive, pessimiste
  • Augmentation de la dépression le matin (dépression mélancolique)
  • Réactivité à l’humeur (dépression atypique)
  • Capacité à réagir à des évènements positifs (dépression atypique)
  • Irritabilité, tristesse
  • Idées suicidaires
  • Mélancolie
  • Dévalorisation de soi
  • Sentiment de ne rien vouloir
  • Perte d’intérêt pour toutes activités autrefois appréciées
  • Sentiments de culpabilité et de honte importants
  • Diminution de la libido
  • Pleurs très fréquents sans raison apparente
Cognitifs


  • Difficulté à penser normalement, à se concentrer, difficulté dans la prise de décision
  • Pensées continuelles de mort
  • Focalisation sur sa faible estime de soi, son manque de valeur, ses incapacités
  • Sentiments excessifs de culpabilité ( dépression mélancolique)
  • Sensibilité au rejet interpersonnel ( dépression atypique)
  • Isolement social
  • Diminution de la concentration et de la production au travail et à la maison
Comportementaux


  • Perte de poids ( dépression mélancolique)
  • Augmentation de poids importante ( dépression atypique)
  • Insomnie ( difficulté à trouver le sommeil ou à dormir suffisamment) ou hypersomnie ( excès de somnolence durant la journée ou sommeil nocturne très prolongé)
  • Une augmentation ou une diminution de l’activité psychomotrice
  • Fatigue et irritabilité
  • Éveillé 2 heures avant l’heure habituelle et incapacité à retrouver le sommeil ( dépression mélancolique)
  • Sensation de lourdeurs dans les jambes ( dépression atypique)
  • Isolement social
  • Auto-mutilation
  • Anorexie
  • Diminution des sorties, reste dans la maison constamment
Sociaux


  • Retrait de toutes interactions sociales
  • Repliement sur soi-même, solitude
  • Difficulté au travail pour être concentré, organiser leur travail , commencer et terminer les tâches à effectuer
  • Perte d’emploi, divorce, séparation, éloignement de la famille
  • Querelles fréquentes avec le conjoint, les amis et les enfants
L’alimentation des Personnes Dépressives
Généralement, en grande majorité, les dépressifs prennent beaucoup moins soin d’eux donc ont moins de motivation à cuisiner, à faire les courses et encore moins de veiller à avoir une saine alimentation. Leur alimentation est riche en calories vides, pauvres en éléments nutritifs, pauvres en calories, irrégulières, non équilibrée et parfois riche en boisson alcoolisée. 
Je sais que lorsqu’une personne à moins le moral, qu’elle est déprimée ou qu’elle ressent une quantité trop importante d’émotions, nous avons tous le réflexe de dormir moins, de manger mal et peu, de boire des boissons alcoolisées plus régulièrement.
Par contre, en sachant qu’adopter une saine alimentation, pour les personnes qui souffrent de dépression, est très bénéfique non seulement pour la santé et le poids, mais aussi pour les humeurs et augmenter les chances de s’en sortir plus rapidement, car en mangeant peu et mal, cela augmente la fatigue, l’insomnie, l’irritabilité, les sautes d’humeur, le manque d’énergie, bref, un cercle vicieux. 
Augmenter la Consommation d’Hydrates de Carbone
Les hydrates de carbone sont essentielles pour toutes les personnes, même si certaines croient encore qu’elles sont malsaines lorsqu’on désire perdre du poids. Toutefois, c’est dans cela principalement que nous retrouvons les bons glucides, les fibres alimentaires ainsi que de nombreux minéraux et vitamines. De plus, les hydrates de carbone sont la principale source qui procure de l’énergie et c’est pour l’une de ses nombreuses raisons que les personnes dépressives doivent en consommer en quantités importantes, mais tout de même raisonnable. 
De plus, les aliments riches en hydrate de carbone, comme le pain, le riz, les pâtes alimentaires, les céréales, la farine, l’orge et l’avoine, les lentilles, les haricots, les pois chiches, les autres légumineuses, les pommes de terre, les fruits et les légumes, donnent un sentiment de calme et de détente lorsque nous nous en consommons. La raison pour laquelle je crois à cela, c’est que lorsque nous savons que nous allons en manger et que nous en mangeons, notre corps sécrète plus de sérotonine, une hormone favorisant la détente, l’humeur et la relaxation, d’où l’effet très bénéfique des hydrates de carbone pour les personnes dépressives, mais aussi pour tout le monde.  
Selon les recommandations du Guide Alimentaire Canadien, nous devrions consommer de 5 à 8 portions de produits céréaliers (pain, pomme de terre, pâtes alimentaires et céréales) à tous les jours, dont 50% de ces portions doivent être de 100% grains entiers pour une quantité plus importante en fibres alimentaires
Pour ce qui est des légumineuses, malheureusement les personnes vivant en Amérique n’en consomment pas assez, pour donner une plus grande place aux viandes rouges, chose que nous devrions consommer 1 à 3 fois par mois seulement. Donc, essayer de consommer plus de 3 repas par semaine de légumineuses et de tofu. 
Diminuer la Consommation de Stimulants
Caféine
Je ne sais pas pourquoi, mais en grande majorité, les personnes qui ont des maladies mentaux, peu importe laquelle, ont généralement un fort plaisir à consommer du café, des boissons gazeuses, des boissons énergétiques et du chocolat. Bref, pour ces personnes qui vivent déjà assez d’anxiété, d’angoisse, de stress et de problèmes de fatigue, il faut limiter ou encore mieux, éliminer ces aliments qui ne servent à rien pour vous remettre plus facilement sur pied. 
Boissons Alcoolisées
Même si de nombreuses personnes se tournent vers les boissons alcoolisées (bière, vin, fort) lorsqu’elles se sentent déprimées, cela ne sert à rien, à part d’empirer la situation. Sous l’effet de l’alcool, peu  importe la quantité que vous consommez, vous êtes beaucoup plus à fleur de peau, violente verbalement ou physiquement, les émotions ressenties sont amplifiées, votre fatigue est encore plus présente, bref, il n’a que des méfaits que de consommer ces boissons, surtout lorsque le moral et la santé sont à plat. 
Je sais encore ici que de nombreuses personnes diront que la consommation de boissons alcoolisées aident à diminuer leur stress, ce n’est qu’une idée, c’est comme dire que fumer une cigarette vous détendra. 
Cigarettes et Drogue
Il faut absolument cesser préférablement d’avoir recours au tabagisme et aux drogues lorsque vous vous sentez déprimé, car cela ne fait que vous «plonger» plus profond, surtout si vous prenez des drogues, même si celles-ci sont considérées comme douces. 
Manger plus d’Aliments riche en Vitamine du Complexe B 

Les vitamines du complexe B sont essentielles pour tout le monde pour être en bonne santé. Les aliments riches en ce complexe de vitamines sont les fruits, les légumes, les noix, les grains entiers, les viandes maigres, certains poissons, les légumineuses, les oeufs, le yaourt, le fromage et le lait. Bref, une personne ne consommant pas assez de vitamines du complexe B augmente ces risques de nombreuses maladies. De plus, certains éléments comme la boisson alcoolisée, le tabac, le stress, la pilule contraceptive, le café, les antibiotiques et le sucre sont des ennemis de ces vitamines, car elle diminue l’absorption de ces vitamines essentielles pour être en bonne santé. 

Vitamine B 5

La vitamine B 5 est essentiel au métabolisme énergétique, la fabrication d’anticorps prévenant ainsi de nombreuses maladies, participe à la synthèse de l’hémoglobine (pigment rouge du sang), du cholestérol et des hormones en plus d’équilibrer les sucres dans le sang. Les aliments riches en cette vitamine sont pratiquement tous les aliments sains bien entendu. 

Vitamine B 12 

La vitamine B 12 est une autre vitamine du complexe B qui participe à la production des globules rouges, est essentielle à l’ADN et ARN et des fibres des nerfs. Les aliments riches en vitamines B 12 sont tous les aliments d’origine animale comme les viandes, les poissons, les fruits de mer, les oeufs, etc. 

Vitamine B 3

Cette vitamine permet de diminuer le mauvais cholestérol sanguin lorsque vous en consommez en grande dose, est essentielle au métabolisme et à la croissance. Nous la retrouvons dans les légumineuses, les viandes maigres, les poissons et les céréales et grains enrichis. 

Vitamine B 2

Cette vitamine joue un rôle dans les fonctions des glandes surrénales et le métabolisme énergétique. Les aliments riches en vitamine B 2 sont les produits laitiers, les viandes maigres, les céréales et grains enrichis et les champignons crus. 

Vitamine B 1 

Elle soutient le métabolisme en plus de favoriser l’appétit, les fonctions des nerfs et la faim. On retrouve cette vitamine dans le porc, les légumineuses, les viandes maigres, les céréales et grains enrichis et les noix et graines. 

Vitamine B 6

Cette dernière vitamine du groupe B favorise le métabolisme énergétique, des protéines et des hydrates de carbone, permet de libérer de l’énergie et la fabrication des globules rouges. Les viandes, les poissons, les légumes verts feuilles, les grains et céréales et le soja sont riches en vitamine B 6. 

Manger plus de Tryptophane  

Le tryptophane est un acide aminé que nous retrouvons dans les produits d’origine animale comme la dinde, le boeuf, le porc, les oeufs, la volaille, les poissons, les fruits de mer, les noix, les graines de courge, le cresson, les amandes, etc. 

Cet acide aminé stimule grandement la fabrication de sérotonine, une hormone permettant la détente, de diminuer le stress, de diminuer les sautes d’humeur, d’augmenter la bonne humeur, de provoquer une euphorie en quelque sorte et à favoriser le sommeil. Bref, les aliments riches en tryptophane seraient à consommer plus régulièrement, car la dépression peut être causée dans certains cas par une mauvaise sécrétion de sérotonine. 

Mon Avis Personnel 

Avant de modifier votre alimentation, il serait préférable de consulter votre médecin afin que celui-ci vous guide vers un autre professionnel en nutrition, car cela dépendra de votre état de santé en général. Toutefois, il est cliniquement prouvé que les personnes dépressives qui adoptent une alimentation saine, équilibrée et variée connaissent une amélioration dans cette maladie mentale. 

Je sais que cela est plus facile à dire qu’à faire, surtout lorsque nous n’avons pas le moral, mais il  faut y mettre un peu du sien si vous souhaitez réellement vous en sortir. En mangeant mieux, vous allez constater une nette amélioration dans votre santé, vos humeurs, votre énergie et votre sommeil. Cela peut bien paraître banale, mais une saine alimentation au quotidien est souvent un traitement très efficace pour de nombreuses maladies et même pour les maladies mentales. 


Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Ayant souffert d’un surpoids lors de mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau, de ne pas se trouver beau ou belle et de manquer de motivation pour mieux manger, bouger plus, etc. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime en particulier mais en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. Au fil des ans, j’ai développé une passion pour la nutrition et la cuisine puis, en 2010 j’ai créé mon premier site web dans le but de partager mes connaissances pour aider les gens dans leur perte de poids.

Posez-moi vos questions ici

[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet_bg']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
[data-image-id='gourmet']
Friend: ,