Comment arrêter de manger ces émotions pour maigrir ?

Connaissez-vous le stéréotype de la femme qui vit une peine d’amour? femme mange creme glacee

Celle qui se lance dans un bol de crème glacée pour calmer ces émotions ou les geler même…

Nous sommes des êtres humains et oui, nous vivons constamment des émotions.

Malheureusement, il nous arrive souvent, consciemment ou pas, de manger à cause de nos émotions.

Celles-ci ne sont pas toujours négatives, on mange plus lorsque nous sommes fâchés, tristes, heureux, enjoués, stressés, anxieux, fatigués, etc.

Cela nous arrive à tous mais pour plusieurs personnes, cela devient une réelle problématique.

Ça peut se traduire éventuellement par un problème de surplus de poids ou même d’obésité.

Est-ce possible alors de ne plus manger nos émotions ?
 
 

Pourquoi on mange nos émotions ?

Nous mangeons non seulement pour nourrir notre corps et calmer notre faim mais aussi pour diminuer des émotions trop intenses et envahissantes.

Manger ces émotions, tout le monde le fait au moins une fois dans sa vie même si à mon avis, cela nous arrive plus souvent que nous pouvons le croire.

Cela nous arrive tous de manger de la crème glacée lorsque nous sommes déprimés, de manger la première chose qui nous tombe sous la main lorsque nous sommes en colère ou encore de grignoter sans cesse lorsque nous sommes très anxieux.

Ce n’est pas si “grave” de manger de temps à autre nos émotions. Cela peut même s’avérer sain lorsque c’est occasionnel et contrôlé car la nourriture ne permet pas seulement de donner de l’énergie à notre organisme mais aussi à nous apaiser, nous réconforter et diminuer les émotions plus difficiles à gérer soi-même. La nourriture comble aussi un besoin émotionnel et pas seulement physiologique.

Pensez à la bonne soupe que votre grand-mère vous préparait avec amour lorsque vous étiez malade. Réconfortant n’est-ce pas?

Comme dit plus tôt, on mange ses émotions pour ne pas ressentir ou vivre les émotions que nous ressentons. Cela permet aussi de diminuer ou d’apaiser l’intensité de cette émotion en question, souvent des émotions désagréables comme la colère, la tritesse, la peur, l’abandon, l’anxiété, etc.

On mange ses émotions de manière inconsciente, c’est-à-dire que nous nous ne disons pas nécessairement : ” Je vais manger pour apaiser ma grande tristesse”.  Cela se fait de manière automatique en quelque sorte.

Les personnes qui mangent régulièrement leurs émotions courent le risque un jour ou l’autre de ne plus être aptent à différencier la vraie de la fausse faim. Ça peut donc se traduire par une prise de poids.
 
 

La différence entre la vraie et fausse faim

 
La faim physiologique

La faim est une sensation que tout être vivant ressent au cours de la journée, puisqu’il se passe quelques heures sans manger. C’est alors que l’humain recherchera de la nourriture afin d’apaiser cette faim.

De plus, la faim se produit lorsque le glycogène dans le foie est à un niveau assez faible. Cela est causé principalement pas des cellules très sensibles lorsque survient une légère baisse de la glycémie (sucre dans le sang). Lorsque nous ressentons cette sensation de faim, celle-ci est désagréable, d’une intensité variable, des bruits digestifs se font entendre,  nous avons l’impression d’avoir un creux dans l’estomac, nous pouvons entendre des gargouillements, sentir que nous devons manger car nous sentons une faiblesse et une diminution de l’énergie et finalement, il peut y avoir présence de tiraillements.
 
 
Faim psychologique

Il ne faut pas oublier qu’il existe aussi une fausse faim ou encore une gourmandise, c’est-à-dire que la personne mange toujours à la même heure, sans réellement ressentir la vraie faim, elle salive beaucoup seulement en pensant, sentant ou voyant de la nourriture, elle mange pour le plaisir de manger ou parce que cela semble très bon, tout cela est de la fausse faim et il vaut mieux éviter de manger dans ces cas-là, pour ne pas grossir.
 
 

Comment arrêter de manger ces émotions pour maigrir?

Arrêter de manger ses émotions n’est pas une chose aussi facile que nous le croyons.

Après tout, nous ne pouvons cesser de ressentir des émotions, c’est humain et nous ressentons de nombreuses à tous les jours.

Le truc est de plutôt trouver une solution pour vivre, gérer et bien ressentir nos émotions ainsi que de trouver une alternative à manger ces émotions.

La première chose à faire est d’accepter le fait et de reconnaître que vous mangez bel et bien vos émotions.

Vous tenir un journal alimentaire

C’est l’une des meilleures solutions pour cesser de manger ces émotions.

C’est “simple”, gratuit et offert à tous.

Il suffit premièrement de vous construire un tableau sur une feuille de papier ou encore sur l’ordinateur.

Ainsi, vous allez écrire les aliments que vous mangez, à quelle heure de la journée, l’aliment et la quantité consommée ainsi que l’émotion que vous ressentez avant, pendant et après avoir mangé préférablement.

Remplissez-le pendant 15 jours. Par la suite, avec un regard, vous pourrez constater vers quels aliments vous allez lorsque vous ressentez cette émotion en question.

Il vous sera beaucoup plus facile de trouver une solution en identifiant justement l’émotion que vous ressentez à ce moment précis comme d’aller prendre une marche, écouter de la musique, écrire, prier, etc.

 
 
Supprimer les aliments consommés lorsque vous mangez vos émotions

Si, après avoir fait une introspection sur le tableau complété, vous allez constaté vers quels types d’aliments (croustilles, bonbons, chocolat, bière, etc.) vous êtes porté(e) lorsque vos émotions sont difficiles à gérer.

Si par exemple, cet aliment est des croustilles, il serait sage de ne plus en acheter et de supprimer les croustilles de votre maison.

Il est important cependant de ne pas compenser par d’autres aliments comme du maïs soufflé par exemple.
 
 
Ayez l’aide d’un programme anti-grignotage
15 astuces grignotage 1
J’ai remarqué que de nombreux lecteurs qui m’ont écrit mangent leurs émotions et c’est la raison pour laquelle, j’ai crée «15 astuces anti-grignotages + 5 recettes coupe-faim».
 
Je crois sincèrement que ce programme de perte de poids pourrait vous énormément vous aider à moins grignoter pour maigrir plus vite.
 
Dans mon programme anti-grignotage et de perte de poids,  je vous donne 15 astuces pour diminuer ou arrêter complètement de grignoter, vous aurez 5 recettes coupe-faim minceurs, je vous donne gratuitement un suivi et des conseils personnalisés avec moi et bien plus encore.
 
Cliquez ici pour en savoir plus sur «15 astuces anti grignotages» pour grignoter moins et maigrir plus vite

Demander de l’aide à des professionnels

Ce n’est pas parce que vous allez vous chercher de l’aide extérieure que vous êtes moins fort(e), plus faible ou encore que vous souffrez d’une maladie mentale quelconque.

Au contraire, c’est une grande force de reconnaître qu’il y a un problème à lequel, nous ne trouvons pas de solution ou encore avons besoin d’aide supplémentaire pour traiter le problème en question.

Vous pourriez donc aller vers une nutritionniste, votre médecin de famille ou encore une psychologue.

Ces personnes ressources ne vous jugeront pas, elles sont présentes pour VOUS aider.

Les conséquences de manger ses émotions

  • Prise de poids
  • Diminution de l’estime et confiance en soi
  • Augmentation des risques de problème de santé
  • Caries dentaires
  • Problèmes digestifs
  • Culabilité
  • Isolement
  • Boulimie ou hyperphagie

 
 

Mon avis personnel

Je serais menteuse de vous dire qu’il ne m’est jamais arrivé de manger mes émotions car elles étaient trop intenses par exemple ou encore parce que je ne voulais pas les sentir.

Ce n’est pas toujours agréable de ressentir de la fatigue, un ennui, du stress, de l’inquiétude, de la jalousie, de la colère, etc.

Cependant, une personne qui refoule, n’accepte pas ou n’exprime pas ces émotions augmentent ces risques de problèmes de santé d’ordre physiques, mentaux ou psychologiques.

Ce que notre bouche ne dit pas, notre corps l’exprimera.

Comment arrêter de manger ces émotions pour maigrir ?
Cet article mérite...
Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on InstagramKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Pour avoir moi-même vécu des problèmes de surplus de poids à mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau et de ne pas se trouver beau ou belle. Si vous vivez la même chose, je connais les difficultés, les peurs et l'incompréhension que vous pouvez ressentir. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime mais plutôt en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. J'ai depuis développé une passion pour la cuisine et c'est pourquoi, en 2010, j'ai crée mon premier site web pour venir en aide aux personnes qui désirent perdre du poids sans régime pour enfin, se retrouver peu à peu, s'aimer, s'accepter de nouveau et être mieux dans leur peau. En ayant perdu ce poids tout simplement en intégrant une saine alimentation à mon quotidien, j'ai voulu partager mes trucs personnels pour vous aider vous aussi à perdre du poids sans casse-tête afin d'avoir des résultats durables. Au fil des années, j'ai crée de nombreux recueils de recettes et programmes minceur pour venir en aide à mes lecteurs et les soutenir dans leur démarche de perte de poids.