La cigarette électronique est-elle dangereuse pour la santé ? Aide-t-elle à arrêter de fumer ?

On sait tous que la cigarette est très nocive pour la santé du fumeur.cigarette electro

Aujourd’hui, il est impossible pour les fumeurs de se griller une cigarette dans les endroits considérés comme publics comme les hôpitaux (franchement, j’ai beaucoup de difficulté à croire qu’on fumait dans un centre de santé….), les boutiques, les magasins, les marchés publiques, les supermarchés, les restaurants, etc.

Même si cela a déplu aux fumeurs sur le premier coup lorsque cette nouvelle, cette loi est sortie, je crois que cela fut une très bonne chose car nombreux sont ceux qui ont écrasé la cigarette pour de bon au lieu de quitter le restaurant pour fumer et se faire regarder différemment.

Même si un fumeur aimerait sincèrement au fond de lui arrêter de fumer, il a peur d’abandonner cette habitude qu’il a depuis X années, il a peur car il aime fumer, il a peur d’avoir des humeurs massacrantes, il a peur du severage, il a peur d’échouer, etc.
 
C’est alors que certaines personnes se dirigent vers la cigarette électronique, une nouvelle mode!
 
 

Pourquoi choisir la cigarette électronique plutôt que la vraie cigarette ?

On sait que la cigarette pue. Ce n’est pas tous les fumeurs qui se rendent compte à quel point, leurs vêtements et leur haleine sentent la “boucane”.

De plus, les vraies cigarettes dégagent de la fumée secondaire qui est nocive pour l’entourage du fumeur.

Les fumeurs connaissent aussi d’autres conséquences physiques à cause du tabac comme des doigts jaunis, des ongles et cheveux cassants, des vêtements brûlés ou encore avec une odeur assez forte, des rides et ridules prématurées, une haleine qui sent la cigarette, des dents jaunies et des problèmes dentaires aussi.

Par contre, la cigarette électronique ne causera aucunement cela!

C’est quoi une cigarette électronique ?

 
La cigarette électronique ou l’e-cigarette consiste en un produit électrique qui permet la simulation du geste de fumer une cigarette.

Elle a la forme qui ressemble à celle de la cigarette, c’est-à-dire de forme cylindrique.

Les personnes qui consomment la cigarette électronique pourrait dire : « J’ai envie de vapoter!» au lieu de dire «J’ai envie d’aller fumer» car vapoter va pour “vapeur” que crée la cigarette électronique.

Donc, au lieu d’être considéré comme des “fumeurs”, les personnes qui vapotent sont des vapoteurs.

La cigarette électronique produit une vapeur qui ressemble à la fumée de la cigarette lorsque celle-ci est en train de brûlée. Cette vapeur est une fumée artificielle. Elle peut être aromatisée (vanille, fruits, etc.) mais cela ne sent aucunement la fumée qui s’échappe de la cigarette ou encore de la bouche du fumeur. En consommant la cigarette électronique, les fumeurs ne sentiront pas la cigarette et garderont une bonne haleine. Par contre, il est important de dire que la vapeur qui s’échappe de la cigarette électronique n’est pas aussi nocive que celle de la cigarette mais elle l’est tout de mêm un peu car elle contient moins de substances cancérigènes que la fumée de la vraie cigarette.
 
La cigarette électronique peut contenir ou pas de la nicotine.  Elle ne contient pas de goudron également.

Peut-être êtes-vous en train de vous demander comme la cigarette électronique fonctionne-t-elle.

Les cigarettes électroniques que nous voyons sur le marché consistent en une résistance chauffant avec une une tresse ou une mèche ainsi qu’un liquide (e-liquide) qui connaît comme propriété de s’évaporer à une température de 50°C.

Le liquide contenu dans la cigarette électronique est arômatisée est l’ingrédient le plus présent est le propylène glycol ou de la glycérine végétale.

Ils sont considérés comme des additifs alimentaires que l’on utilise souvent.

Le e-liquide peut être arômatisé (selon la cigarette que vous choisissez).

Pour “fumer” la cigarette électronique, la personne doit provoquer de la résistance pour que le tout fonctionne, c’est-à-dire que le liquide se réchauffe à 50°C et que la vapeur se produise.

La personne qui vapote peut inhaler la vapeur. La personne peut alors vapoter automatiquement en appuyant sur un interrupteur ou encore en aspirant à une des deux extrémités de la cigarette électronique.

La cigarette électronique est-elle dangereuse pour la santé ?

Même si la cigarette électronique ne contient pas de goudron et de tabac, et qu’elle est moins nocive et cancérigène que la vraie cigarette, elle peut tout de même apporter des problèmes de santé même si elle s’avère être un meilleur choix que la cigarette “traditionnelle”.

Santé Canada ne permet pas la vente de cigarettes électroniques contenant de la nicotine. Le ministère recommande de ne pas avoir recours à ces “fausses” cigarettes car elles peuvent justement apporter des dangers pour la santé.

Même si elles sont moins nocives que les vrais cigarettes, aucune étude assez poussée ne permet de savoir si elles sont dangereuses pour la santé.

La cigarette électronique aide-t-elle à arrêter de fumer?

Si un fumeur qui “consommait” environ 1 paquet (25 cigarettes) / jour se tourne vers la cigarette électronique, cela pourrait effectivement l’aider à diminuer ou cesser de fumer mais étantdonné que nous ne connaissons pas encore les risques associés à la prise de celle-ci.

À mon avis, il est encore mieux pour le fumeur qui souhaite sincèrement écraser la cigarette pour de bon de consulter son médecin et d’avoir recours au besoin à la médication, aux “patchs” ou timbres transdermiques, aux gommes à mâcher, à l’hypnose, etc.
 
 

Mon avis personnel

Je sais qu’il n’est pas évident pour le fumeur de cesser de fumer du jour au lendemain.

Certains essayent donc de diminuer la consomation de cigarettes, ce qui peut fonctionner pour un certain laps de temps mais pas à long terme. La personne se remettra sans doute à refumer autant de cigarettes (si ce n’est pas plus) qu’auparavant.

Je ne vous recommanderai pas d’avoir recours à la cigarette électronique même si elle est moins nocive car les études ne sont pas encore assez concluantes concernant les risques associés à la consommation de celle-ci.

Consulter plutôt votre médecin ou encore un centre d’arrêt du tabagisme.

N’oublier pas, la motivation est la clé du succès et il faut le faire pour vous même si tout le monde vous parle des dangers que vous courez et vous citent les inconvénients de fumer.

Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on InstagramKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Pour avoir moi-même vécu des problèmes de surplus de poids à mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau et de ne pas se trouver beau ou belle. Si vous vivez la même chose, je connais les difficultés, les peurs et l'incompréhension que vous pouvez ressentir. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime mais plutôt en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. J'ai depuis développé une passion pour la cuisine et c'est pourquoi, en 2010, j'ai crée mon premier site web pour venir en aide aux personnes qui désirent perdre du poids sans régime pour enfin, se retrouver peu à peu, s'aimer, s'accepter de nouveau et être mieux dans leur peau. En ayant perdu ce poids tout simplement en intégrant une saine alimentation à mon quotidien, j'ai voulu partager mes trucs personnels pour vous aider vous aussi à perdre du poids sans casse-tête afin d'avoir des résultats durables. Au fil des années, j'ai crée de nombreux recueils de recettes et programmes minceur pour venir en aide à mes lecteurs et les soutenir dans leur démarche de perte de poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.