L’alimentation des Américains et le Danger qui les Guettent

On entend souvent parler de l’alimentation des Américains. Les médias en parlent abondamment, car leur taux d’obésité, le plus élevé au monde, faite peur aux professionnels de la santé, car il est certain que les risques de cancer, de diabète, de maladie cardio-vasculaire et bien d’autres augmentent avec le poids.

On croit, à tort, que ce sont tous les Américaine qui sont obèses ou en surplus de poids. Par contre, il y en a qui prennent à cœur leur santé et mettent toutes les chances de leur côté afin de ne pas être dans la majorité des personnes obèses. Depuis 30 ans, la consommation en lipides et en protéines est restée sensiblement la même, mais les calories supplémentaires ingérées proviennent des glucides, et non ceux des fruits, mais bien des boissons gazeuses, des pâtisseries, des bonbons, etc.  Saviez-vous que plus de 66% des Américains sont considérés en surplus de poids ou pire, obèse morbide.

En moyenne, une femme Américaine va consommer près de 1600 à 1900 calories par jour et les hommes 2500 à 2700 calories quotidiennement. Ce n’est pas tant le nombre de calories qui inquiètent, mais le fait que ceux-ci sont, majoritairement, sédentaire ou très peu actif physiquement.

Pourquoi les Américains Sont Plus «Gros»?

Alimentation Malsaine

Comme mentionnez ci-dessus, les Américains ont une alimentation riche en lipides et en mauvais glucides. Les restaurations rapides, sont selon moi, plus nombreuses qu’au Québec. Impossible de faire 3 kilomètres sans apercevoir un Mc Donald’s, un Wendy’s, un PFK ou un Taco Bell.

Les portions qui sont offertes dans ce type de restauration sont immenses, et souvent, il est plus «avantageux» monétairement de prendre un plus grand format pour seulement quelques sous de différence avec le plus petit format. En plus de son immensité, ces aliments sont extrêmement riches en lipides, en gras saturés et en sucre. La majorité des Américains mangent de la restauration rapide plus de 2 fois par semaine, quand on sait que la plupart des nutritionnistes s’entendent pour dire qu’il faudrait en s’alimenter au maximum 1 fois pas mois.

De plus, une augmentation inquiétante de 44% de plus de consommation de volailles (souvent avec la peau riche en gras) et en sucre simples, c’est-à-dire qui se digèrent rapidement, donc la faim revient plus vite (chocolat,pâtisserie).

Encore, les Américains consomment de plus en plus de corps gras comme la crème, le beurre, l’huile végétal, les margarines et les shortenings, une augmentation de 33%.

Aussi, les Américains prennent de moins en moins de temps pour cuisiner, donc les mets prêt-à manger sont plus populaires que jamais. Autant les plats frais ou surgelés semblent pour eux une solution rapide que satisfera toute la famille, mais la majorité de ses plats ne contiennent pas d’éléments nutritifs, mais beaucoup plus de gras et de sucre qu’autre chose. Les Américains consomment en moyenne 14 kg ou 31 lbs de pizza/ année par personne. Ils est vrai que ce produit est moins cher que d’acheter du tofu et des légumes, mais quand on les compare point de vue santé, c’est ÉPOUVANTABLE. Quels éléments nutritifs y a t-il dans une pizza traditionnelle?  Le fromage, oui cela est une source de calcium, mais aussi de gras et de cholestérol. Pour eux, l’argent remporte sur la santé, je crois.

Aussi, des données nous confirment que les Américains mangent 25% de plus qu’il y a 30 ans et que le nombre de calories ingérées quotidiennement à progresser de 30%.

Sédentarité des Américains

Plus de 130 millions ou 60% des Américains ne pratiquent pas de sport ou d’activité physique ou dans de très rares occasions. Ce chiffre fait peur, ajoutez sédentarité à l’obésité et vous avez tous les ingrédients en main pour mourir à 50 ans!

Les organisations de la santé tentent de mettre de nouveau projet sur pied afin de diminuer ce pourcentage le plus bas possible. Il est normal pour eux de craindre cette épidémie d’obésité et de sédentarité, car les risques de maladies cardio-vasculaires, de diabète, de cancers et de morts «prématurée» augmentent avec ces deux facteurs de risque.

Il est rare de voir les Américains pratiquer des sports, ils aiment beaucoup mieux les regarder à la télévision. Parlant de télévision, la moyenne d’heure devant le téléviseur d’un Américain est de 33 heures et plus par semaine, ce qui équivaut à 5 heures par jour. S’ils prenaient seulement 30 minutes de ces 5 heures pour aller marcher ou pour pratiquer un sport, il y aurait une forte diminution du taux de sédentarité.

De plus, avec toute la mécanisation des machines et des appareils, cela apporte beaucoup moins d’effort ou de pas à faire. Tout cela pour notre rendre la vie au travail plus facile, mais pour augmenter le taux de mortalité relié à la sédentarité et l’obésité, que font-ils?

Mon Avis Personnel

J’ai de la peine lorsque je vois un enfant de 5 ans déjà obèse morbide. Je me demande si ses parents ont vraiment à coeur que cet enfant vive longtemps et qu’il soit en santé. Je sais qu’il est difficile de toujours avoir un oeil sur leur alimentation, mais si votre enfant souffre de surplus de poids, c’est de VOTRE faute en grande partie.

S’il vous voit constamment devant le téléviseur mangeant une pizza à vous seul, il aura comme pensée que cela est normal, et étant donné que vous êtes son modèle, il voudra faire pareil comme vous.

Si chaque personne essayait de préparer plus de repas à la maison, de choisir des aliments plus sains et de pratiquer 30 minutes d’activité physique par jour, cela vous éviterait bien des problèmes.

Une personne qui souhaite réellement maigrir et changer ses habitudes est prête à y consacrer des efforts et d’oublier quelques peu son alimentation qu’elle avait autrefois. Je n’ai pas de tristesse pour les personnes qui, soi-disant, veulent perdre du poids, mais veulent continuer à manger extrêmement gras et pas faire de sport.

Je trouve, c’est mon opinion, que les valeurs qu’ils ont ne sont pas mis à la bonne place. Est-il plus important de commander une pizza pour satisfaire la bouche de tous et d’avoir plus de temps pour regarder le téléviseur que de devoir se creuser la tête pour manger plus sainement et devenir plus actif?

Oui, les aliments sains, sont peut-être plus dispendieux que d’acheter des croquettes congelées, mais l’argent est-elle plus importante que la santé.

Tôt ou tard, ils devront en débourser les frais de savoir maltraité ainsi, que ce soit pour des médicaments contre le diabète ou des chirurgies cardiaques que le gouvernement ne peut pas toujours subventionner.

Où sont vos priorités?

L’alimentation des Américains et le Danger qui les Guettent
Cet article mérite...
Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on InstagramKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Pour avoir moi-même vécu des problèmes de surplus de poids à mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau et de ne pas se trouver beau ou belle. Si vous vivez la même chose, je connais les difficultés, les peurs et l'incompréhension que vous pouvez ressentir. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime mais plutôt en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. J'ai depuis développé une passion pour la cuisine et c'est pourquoi, en 2010, j'ai crée mon premier site web pour venir en aide aux personnes qui désirent perdre du poids sans régime pour enfin, se retrouver peu à peu, s'aimer, s'accepter de nouveau et être mieux dans leur peau. En ayant perdu ce poids tout simplement en intégrant une saine alimentation à mon quotidien, j'ai voulu partager mes trucs personnels pour vous aider vous aussi à perdre du poids sans casse-tête afin d'avoir des résultats durables. Au fil des années, j'ai crée de nombreux recueils de recettes et programmes minceur pour venir en aide à mes lecteurs et les soutenir dans leur démarche de perte de poids.

2 réponses sur “L’alimentation des Américains et le Danger qui les Guettent”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.