11 Trucs Pour Rester Mince et ne pas Grossir Pendant les Fêtes

Le temps des Fêtes arrive à grands pas, en fait d’ici quelques jours, nous serons déjà à la vieille de Noël. Bien que le temps des fêtes nous remplissent de joies puisque nous allons revoir des parents éloignés ou que nous voyons rarement, que nous ferons notre petit Noël intime entre familles ou avec les copains, qu’il y aura des cadeaux pour tout le monde mais aussi, des tables garnies, très garnies de nourriture en abondance et en variétés.

On passe tout d’abord avec les petits fours, les entrées, les petites bouchées, les sandwichs, les salades, les plats chauds, les repas traditionnels, les repas modernes, les pâtés et les desserts.

Bref, pour plusieurs personnes d’entre-nous, le temps de fêtes est synonyme de plaisirs mais aussi de sources d’inquiétudes à cause justement de la nourriture en grande abondance à toute heure de ces réceptions, des nombreux repas un à la suite de l’autre et des boissons en grande abondance aussi. Ici, ce n’est pas seulement les personnes qui souffrent d’un problème de poids ou celles qui sont en plein processus de perte de poids mais aussi les personnes minces, les personnes ayant leur poids santé, les hommes, les femmes, les adolescents de nos jours et même moi! Eh oui, même si je connais quelques petites astuces pour traverser le temps des fêtes sans prendre de poids, cela me rend toujours un petit peu inquiète (beaucoup moins que lorsque je voulais perdre du poids) car il ne faut pas se cacher que ce n’est pas dans toutes les familles que les mêmes plats reviennent sans d’année en année, ce qui n’est pas négatif au contraire, cela peut être un grand avantage pour les personnes soucieuses de leur apparence physique puisqu’elles savent à s’attendre sur le plan alimentaire.

Nous ne sommes quand même pas pour aller à ces réunions traditionnelles et familiales avec une table garnie de repas de toutes sortes sans prendre une bouchée, manger très peu ou encore critiquer la nourriture en disant que vous n’en mangez pas (chose que vous avez toujours mangé autrefois) en disant que c’est trop riche, c’est trop gras, c’est trop sucré, que vous êtes au régime, etc. Vous n’êtes pas du tout obligé de vous justifier en disant à tous que vous êtes au régime, cela ne les regarde point du tout, à moins que votre but est d’attirer l’attention des autres lorsque vous prendrez tel ou tel plat. Il faut que vous profitiez des repas de Noël ou encore des fêtes pour les plats réconfortants et traditionnels qui seront posés sur la table car il faut le dire, cela arrive seulement une fois par année après tout. Cependant, cela ne veut pas dire non plus de manger tout ce qui se trouve sur la tablée, encore ici, les mots-clés pour passer à travers ce temps des fêtes c’est l’équilibre et judicieux.

Je sais que je parle et que cela me semble facile mais n’oubliez pas que je comprends tout à fait que vous ressentiez du stress pour l’approche des fêtes qui est souvent synonyme de grandes quantités de nourriture mais aussi de repas réconfortants et traditionnels. Même moi je ressens cette inquiétude mais en moins grande importance qu’autrefois, je vous le dis, en suivant ces conseils, vous allez pouvoir profiter du temps des fêtes, manger des aliments que vous appréciez bien tout cela, sans vous retrouver avec 4-5 kilos à perdre.

Comment ne pas Grossir pendant Noël et le temps des Fêtes

1.  Prendre une petite assiette à la fois

Pour favoriser le maintien de votre poids pendant le temps de fêtes ou encore éviter le pire, c’est-à-dire de vous retrouver au bout du compte avant une prise de poids de quelques kilos, il faut que vous preniez de petites assiettes pour choisir les plats que vous allez privilégier dans votre petite assiette.

En préférant de prendre une petite assiette, cela vous permettra de diminuer votre apport énergétique car lorsque nous avons une grande assiette, nous sommes davantage porté à la remplir à rebord alors que dans une petite assiette, nous allons mettre une plus petite quantité de nourriture puisque le contenant est plus petit. Or, il n’y a rien de compliqué, s’il y a moins de nourriture dans une assiette contrairement à une autre, vous allez manger moins de calories n’est-ce pas? C’est comme dire qu’il y a moins de calories dans 1 pointe de pizza contrairement à 2 pointes, c’est tout à fait logique. Je sais qu’ici, c’est aussi le contenu (et non seulement la quantité d’aliments) ou plutôt la nature des aliments présents dans votre assiette qui modifie beaucoup la valeur nutritive de votre repas mais voulez-vous, en suivant les conseils suivants, vous allez comprendre davantage mon raisonnement de prendre une plus petite assiette mais y mettre les aliments ou repas les plus sains.

Veillez à regarder s’il y a la présence de petite assiette sinon, il y en a surement pour le dessert et sinon, ne demandez pas à votre hôte de vous donner une petite assiette, cela ferait un peu bizarre mais faites une séparation visuelle dans votre assiette pour la séparer en 2 et mettre des aliments seulement dans une portion de cette assiette.

2. Commencez votre repas par des soupes ou potages 

En commençant le «buffet» avec une soupe aux légumes, une soupe au pois, une soupe au poulet, une crème de carottes, de brocoli ou encore avec un verre de jus de tomate, cela vous aidera à maigrir ou du moins à maintenir votre poids pendant la période des fêtes. En effet, le fait de prendre du liquide avant de prendre du solide, mais un liquide qui apporte tout de même de l’énergie apaisera votre faim, remplira votre estomac et permettra de manger moins. Si vous sentez votre estomac déjà un peu plus «rempli» vous allez moins manger ce qui va diminuer votre apport énergétique. S’il n’y a pas de soupes, de jus de légumes ou encore de potage sur la table, prenez tout simplement un bouillon de boeuf ou de poulet ou encore 1 à 2 tasses de thé.

Par la suite, attendez 15 minutes avant de vous rendre au buffet ou si cela parait trop parce que vous êtes peu nombreux, parlez avec une personne ou encore approchez-vous lentement en vous servant une petite assiette d’aliments présents sur la table.

3. Manger lentement 

Il est démontré que les personnes qui mangent normalement ont habituellement plus de facilité à perdre du poids que les personnes (dont plusieurs d’entres-vous j’en suis certaine et même moi parfois) qui mangent sur le coin de la table à la vitesse de l’éclair par manque de temps…ou mauvaise organisation.

Il est vrai que manger lentement favorise la perte de poids parce qu’en mangeant lentement, plus précisément en mangeant lentement pendant 20 minutes, votre cerveau a le temps d’envoyer les signaux de faim et de satiété et donc, de savoir si vous avez encore réellement faim ou si vous êtes rassasié. Pour cela, il faut inévitablement être à l’écoute de notre corps, nous ne pouvons pas se dire que nous n’avons plus faim lorsque nous commençons à avoir des nausées tellement nous avons mangé. Pendant ce temps à manger tranquillement, posez-vous régulièrement la question avant de prendre une autre bouchée à savoir si vous avez encore faim. Si vous constatez que cela est affirmatif, continuez à manger lentement mais en vous posant encore cette même question. Si vous n’avez plus faim (même si vous n’avez pas terminé votre assiette, cessez de manger et levez-vous de table, de peur de vous obliger inconsciemment à terminer votre assiette alors que votre corps vous envoie des signaux de satiété.

J’ai déjà émis quelques petits trucs forts simples et sympathiques pour vous aider à manger plus lentement et être davantage à l’écoute de vos signaux de faim et de satiété.  Je vais vous énoncer les principaux conseils qui sont utiles, non seulement pendant les repas du temps des fêtes mais bien à tous les jours ainsi qu’à tous les repas.

  • Prenez le temps de couper vos aliments avec votre couteau et non avec vos mains et vos fourchettes, cela vous fera apprécier davantage le moment ainsi que manger plus lentement.
  • Prendre une gorgée d’eau fréquente entre les bouchées et en même temps, vous poser la question à savoir si vous avez toujours faim (et non la gourmandise) ou si vous êtes rassasié.
  • Manger dans le calme, sans télévision, sans musique, sans journal ou revue mais bien en communiquant avec les personnes qui partagent votre repas.
  • Déposez votre fourchette régulièrement entre les bouchées
  • N’ayez pas cette mauvaise habitude de prendre une bouchée, mastiquer légèrement  et reprendre une autre bouchée avant même d’avoir avalé votre première bouchée. Prenez une bouchée à la fois tout simplement.
  • Mastiquez lentement, ne faites pas comme cela nous arrive régulièrement d’avaler d’un coup sans même que la bouchée n’a été complètement mastiquer.
  • Savourez chaque bouchée et ici, j’ai bien dit savourer

4. Prioriser les fruits et légumes frais

Lors d’un repas du réveillon, nous retrouvons toujours des plats, des salades, des crudités, des fruits frais ou une salade de  fruits sur la table. Je ne vous demande pas de commencer votre repas par une salade de fruits mais plutôt de privilégier les crudités (en n’utilisant pas trop de trempette), les salades vertes (si c’est vous qui ajoutez la vinaigrette, allez-y mollo! ), les légumes rôtis, grillés ou cuits à la vapeur, la salade de chou, etc.

Laissez une plus grande place dans votre assiette aux fruits et légumes, au moins la moitié. Si vous prenez plus qu’une petite assiette, faites la même chose, que plus de la moitié de votre assiette soit des fruits et légumes.

Si jamais les salades sont déjà toutes préparées, faites attention, elles peuvent contenir plus de calories que dans un pilon de dinde tout dépendamment de la présence de vinaigrettes, de miettes de bacon, de croûtons, de fromage, d’huile, de sucre, etc. Dans ce temps-là, lorsque vous voyez que cette salade semble contenir plus aliments ou assaisonnements riches en calories et en gras, évitez-la tout simplement ou encore en consommer en petite quantité seulement.

Les crudités demeurent à mon avis l’accompagnement le plus sécuritaire car les légumes sont frais et crus, vous êtes certain de ne pas tomber dans le piège de la salade césar de grand-maman très riche et apportant plus de calories qu’une pointe de pizza. S’il y a la présence de crudités, mangez-en sans compter mais faites attention à la trempette, même si elle est aux «légumes», elle est très riche en gras, calories, etc.

Pour ce qui est des fruits, il ne m’est jamais arrivé de voir des fruits frais sur une table des fêtes, que ce soit décoratif ou comme dessert. Peut-être est-ce nos traditions alimentaires festives au Québec mais non, je n’ai jamais vu cela. Par contre, vous pouvez avoir des fruits frais (surtout des raisins) dans un plateau de fromages (au lieu de manger le fromage, vous vous régalez avec les raisins…et 1 ou 2 petits morceaux de fromage) ou encore lors d’une fondue au chocolat. Si vous dégustez une fondue au chocolat, je ne vous dis pas de ne pas tremper ces aliments sains dans ce liquide sucré mais de vous limiter à 2-3 pièces de fruits frais trempés dans le chocolat en guise de dessert bien sur.

5. Donnez place aux bonnes protéines

Les protéines seront aussi vos alliés pendant ce temps festif pour ne pas grossir pendant Noël parce qu’elles donnent une sensation de satiété plus rapidement et longuement dans le temps ce qui diminuera votre faim. Or, en ayant moins faim, nous mangeons moins et sommes moins gourmands ce qui contribue à diminuer votre apport énergétique. La raison première pour laquelle plusieurs personnes prennent du poids pendant les fêtes, c’est parce que leur apport énergétique est supérieur aux dépenses énergétiques causant ainsi une prise de poids. La clé du succès pour ne pas grossir pendant Noël, c’est de diminuer votre apport énergétique en privilégiant certains aliments plus que d’autres et d’augmenter vos dépenses énergétiques en augmentant la durée, la fréquence ou l’intensité de vos entraînements.

Bon, pour en revenir avec les protéines, elles sont généralement assez nombreuses sur la tablée de repas à perte de vue mais pour ce qui est des bonnes protéines, disons que c’est moins fréquent. Celles que vous devez favoriser et qui doivent représenter 1/4 de votre assiette, si cela n’est pas 1/3. Les bonnes protéines à consommer lors des repas des fêtes sont:

  • La poitrine de dinde sans la peau
  • Le jambon cuit au four
  • Les crevettes nature (crevettes cocktail)
  • Le saumon fumé
  • Les fèves au lard
  • La farce maison au porc haché (si possible, moins riches en gras que la farce de boeuf)

6. Limitez-vous à 1 à 2 consommations pas plus

Le temps de fêtes est aussi connu comme étant une période de l’année bien arrosée de vin, spiritueux, bière, digestif et appétitif. Je sais qu’il est parfois difficile de ne pas prendre plus de 2 verres mais il y a d’autres boissons que vous pouvez prendre sans risquer de prendre du poids comme par exemple le thé, les tisanes, l’eau et les bouillons.

Il est préférable de favoriser le vin parce qu’il connaît plus de bienfaits (riche en antioxydants) que la bière et autres boissons alcoolisées. Éviter les spiritueux et les liqueurs comme les boissons alcoolisées que l’on met dans le café car elles sont très riches en calories, en gras, en sucres et en glucides.

Évitez de boire ces 2 boissons l’une à la suite de l’autre, prenez-en une avant ou pendant le repas et l’autre après le repas ou en fin de soirée. Entre ces 2 consommations, utilisez les autres boissons qui n’apportent aucune calorie comme celle indiquée ci-dessus.

Pour les autres boissons comme le lait, le café, le jus de fruits et les boissons gazeuses (même si elles sont diètes), sont à éviter pour ne pas dire bannir. Il est vrai que le lait est une boisson saine, si vous désirez, prendre une coupe de vin et un verre de lait, il n’y a pas de problème. Il faut juste trouver le juste équilibre, après le temps des fêtes, vous pourrez consommer du lait comme vous le fassiez avant, c’est-à-dire avec modération.

7. Mangez quelques petites bouchées d’aliments plaisirs

Les repas ou plats que vous aimez depuis tant d’années seront sans doute encore présents en cette journée, que ça soit la tourtière, la tarte au sucre, la farce de grand-maman, les fromages ou encore la bûche de Noël, ils ne disparaîtront pas parce que vous faites attention à votre alimentation.

Pour moi, il est très important que pendant les repas des fêtes et de Noël, que vous preniez plaisir à manger vos bouchées favorites. Le mot-clé encore ici est la modération, bien sûr que vous avez le droit de prendre 2-3 morceaux de fromage ou une petite portion de bûche de Noël mais il faut que cette portion soit petite. En fait, votre aliment ou repas plaisir doit être présent dans votre petite assiette mais en petite quantité sans quoi, vous pourriez lâcher complètement prise, tomber dans le plateau de fromage et manger en grande quantité ces aliments plaisirs. Ceux-ci peuvent être:

  • les ailes de poulet
  • le brun de la dinde
  • la farce
  • la tourtière ou pâte de viande
  • les petites bouchées en entrée
  • les pommes de terre pilées
  • le pain
  • les salades de pâtes alimentaires
  • les salades
  • le gâteau des anges
  • la bûche de Noël
  • la tarte au sucre
  • la tarte aux pacanes
  • les petits biscuits
  • etc.

Vous ne devez pas vous culpabiliser en vous offrant une portion d’aliment plaisir pendant ce repas, ce n’est pas ça qui va vous faire grossir, au contraire, cela vous aidera à maintenir le cap pendant tous les repas du temps des fêtes.  Mon petit conseil personnel, puisque les repas sont pratiquement les mêmes d’années en années dans certaines réunions familiales, je sais ce qui sera présent sur la table et je sais vers quels aliments je suis plus portée. Il serait bien qu’au tout début du repas, vous sachiez quel aliment sera votre aliment plaisir du repas, que vous consommez en petite quantité, et que vous vous limitez qu’à celui-là. Votre décision doit être prise, vous ne devez pas être ambiguë sans quoi, vous pourriez prendre une petite portion de ces 2 aliments et ainsi, prendre plus de calories que vous n’auriez dû.

8. Ne vous faites pas influencer

Si vous savez que des personnes de vos entourages sont très gourmandes et mangent beaucoup, il serait mieux de ne pas vous tenir à la table à côté de ces personnes, de manière polie bien sûr. Il en est de même pour les hôtes (souvent plus âgées) qui vous disent et vous demandent : « Tu ne manges pas beaucoup. Tu ne manges déjà plus ? Prends plus de pommes de terre pilées. Voudrais-tu prendre une petite bouchée? Bien voyons, tu en prenais toujours avant. Voudrais-tu encore du dessert? Es-tu au régime?

Bref, plusieurs paroles peuvent nous influencer. Nous nous sentons alors coupables de ne pas manger alors que la personne qui a cuisiné a passé des heures dans les fourneaux mais vous pouvez tout simplement dire à cette personne (si elle vous lance un interrogatoire) que vous n’avez plus faim pour l’instant mais que si jamais vous avez faim plus tard, que vous allez en prendre une petite portion (ceci étant dit, vous n’êtes pas obligé d’en prendre, vous ne lui avez pas dit oui et ni non). Vous pouvez aussi répondre que vous n’avez tout simplement plus faim, on ne peut pas forcer une personne à prendre une bouchée de plus, c’est à vous de conserver la même décision finale, ce n’est pas la personne qui met la bouchée dans votre bouche, c’est vous qui cédez, demeurez ferme mais souriant et poli.

9. Levez-vous après avoir terminé votre repas

Nous avons toujours eu la polie habitude de rester à la table jusqu’à ce que tous les membres n’aient pas terminé de manger leur repas, ce qui est bien en fait. Cependant, lorsque nous restons à la table (et même moi, ça m’arrive à l’occasion), nous avons tendance à prendre encore une petite portion de ceci et cela ou à terminer l’assiette de notre conjoint ou enfant pour ne pas gaspiller et c’est alors que les calories s’accumulent rapidement.

Ce que je vous suggère et ce que je fais, c’est simplement de vous lever pour jeter votre assiette dans le sac à cet effet (s’il elle est en plastique) ou encore de la mettre sur le lavabo si cela a toujours été l’habitude de tous dans ces réunions. Vous pouvez aussi simplement aller jouer avec les enfants, ceux qui mangent plus tôt habituellement ou encore pousser votre chaise pour vous éloigner de la table.

Vous allez voir que cela fait une différence, vous allez consommer moins de calories, surtout si vous aviez l’habitude (consciente ou inconsciente) d’en prendre encore un petit peu plus.

10. Prenez une collation avant de vous y rendre

Il est vrai que si vous prenez une petite collation avant de vous rendre à votre réunion, cela vous aidera beaucoup à mieux contrôler votre faim et ainsi les nombreuses tentations alimentaires présentes.

Il serait vraiment bien de prendre une collation complète, c’est-à-dire qui contient protéines et glucides comme par exemple:

  • 1-2 poignées de raisins et 30g de fromage à moins de 20% de matières grasses
  • 1 poignée de noix et 1 pomme
  • 1 banane avec 1 c.à.soupe de beurre d’arachide
  • 1 smoothie maison
  • 1 verre de lait et 1 poire
  • etc.

Prenez votre collation disons 1h maximum avant votre réunion, après tout, je ne crois pas que vous mangerez tout de suite lors de votre arrivée et si cela est le cas, prenez-la 2 heures avant de vous y rendre.

En plus de consommer des aliments-santé et nutritifs qui vous couperont l’appétit pour ne pas arriver affamé lors du souper et dévorer tout ce qui pourrait se retrouver sous votre nez.

11. Ne pas sauter de repas

Certaines personnes (moi aussi j’en fais partie) ont tendance à vouloir consciemment ou non consciemment de sauter un repas dans la journée où ils sont reçus afin de pouvoir manger plus d’aliments au moment de ce repas sans se sentir coupables et sans nécessairement prendre du poids. En fait, c’est l’une des pires choses que nous pouvons faire car ainsi, non seulement nous mettons notre organisme sur le mode alarme (et il pourrait alors sotcker davantage de graisses ce qui vous ferait prendre du poids) et en plus, nous allons ressentir une plus grande faim donc manger plus. Si nous prenons nos 2 repas avant le repas dont nous sommes reçus, nous allons calmer grandement notre faim et alors, nous serons moins tenté et allons en fin de compte, consommer moins de calories.

Il faut vraiment que vous preniez ses autres repas de la journée et même, faire une provision d’aliments sains en prenant des repas riches en fruits, légumes et protéines maigres. Ainsi, vous allez ressentir pratiquement 4 fois moins la faim que si vous n’auriez pratiquement rien mangé de la journée.

Mon Avis Personnel pour rester mince pendant les fêtes

Les conseils que vous venez de lire pour ne pas grossir et prendre du poids pendant les fêtes ou Noël sont forts simples à mon avis et faciles à appliquer du jour au lendemain. Vous pouvez aussi vous y prendre 2-3 jours à l’avance pour vous habituer mais aussi pour mettre toutes les chances de votre côté pour maintenir ou encore même, perdre du poids pendant Noël.

Ce que j’apprécie aussi c’est que ces petits trucs passeront ni vu ni connu donc cela vous permettra de ne pas vous justifier à tous les membres de votre famille à savoir pourquoi tu ne fais plus ceci, pourquoi tu fais cela, etc. C’est discret et poli, personne ne risque d’être blessé, chose qui peut parfois arrivé (chose que je sais très bien) lorsque nous passons des heures et des heures à cuisiner et que certaines personnes, trop soucieuses de leur apparence physique, disaient tout haut que cela était pas assez si, trop ça, bref c’ests frustrant, insultant et gratuit à mon avis, tous les aliments contiennent des calories ou presque, il faut tout de même pas en faire une phobie mais il faut être plus flexible et ouvert à essayer des repas, bouchées ou autres qui diffèrent de notre alimentation platonique et moi, qui fait des petits plats sains, nutritifs et savoureux pour le temps des fêtes.

Oui il faut faire attention (et non pas se mettre au régime) lors du temps des fêtes mais il ne faut pas oublier que cette période de l’année doit être une source de joie, de réunion, d’échange, de plaisir, de rire, de beaux moments en famille ou entre amis et de présents. Il faut se donner le droit de manger en petite portion des aliments que nous aimons, il faut simplement nous mettre des limites alimentaires et les respecter car je ne crois pas que vous seriez très heureux de vous retrouver avec 5 kilos à perdre le 2 janvier.

Je vous souhaite un joyeux temps des fêtes, un joyeux Noël et une très belle Année.

Gardez à l’esprit qu’une alimentation doit être aussi une source de plaisir et de choix sains.

11 Trucs Pour Rester Mince et ne pas Grossir Pendant les Fêtes
Cet article mérite...
Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on InstagramKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Pour avoir moi-même vécu des problèmes de surplus de poids à mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau et de ne pas se trouver beau ou belle. Si vous vivez la même chose, je connais les difficultés, les peurs et l'incompréhension que vous pouvez ressentir. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime mais plutôt en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. J'ai depuis développé une passion pour la cuisine et c'est pourquoi, en 2010, j'ai crée mon premier site web pour venir en aide aux personnes qui désirent perdre du poids sans régime pour enfin, se retrouver peu à peu, s'aimer, s'accepter de nouveau et être mieux dans leur peau. En ayant perdu ce poids tout simplement en intégrant une saine alimentation à mon quotidien, j'ai voulu partager mes trucs personnels pour vous aider vous aussi à perdre du poids sans casse-tête afin d'avoir des résultats durables. Au fil des années, j'ai crée de nombreux recueils de recettes et programmes minceur pour venir en aide à mes lecteurs et les soutenir dans leur démarche de perte de poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.