15 Trucs Pour Prévenir, Éviter et Traiter la Gueule de Bois

Nous l’avons tous déjà ressenti et cela, sans exception à moins d’être une personne qui ne consomme jamais de boisson alcoolisée. Après une belle soirée bien arrosée, le lendemain est une tout autre journée qui s’avère assez difficile, tant sur le plan émotionnel que physique. Nous pouvons nous sentir très mal face à notre soirée, desfois que nous avons fait des bêtises, choses qui arrivent souvent lorsque nous avons trop bu, soit en geste ou soit en paroles mais il faut dire que les malaises physiques ressentis sont plus fréquents que les malaises émotionnelles.

Vous savez, le mal de tête, voire la migraine, la fatigue très importante aussi physique qu’intellectuelle, la sensation d’être moue et lâche, l’irritabilité ou la grande sensibilité émotionnelle, l’estomac viré en dessus-dessous, les nausées, les vomissements, un goût pâteux dans la bouche, la mauvaise haleine et odeur corporelle, etc.

C’est des journées comme celles-ci que nous regrettons d’avoir trop bu car malgré notre mauvaise mine, il faut tout de même faire ce que nous avons à faire comme par exemple se rendre au travail, s’occuper de la maison, préparer les repas, prendre soin des enfants, faire le ménage, etc. On se dit alors que c’est la dernière fois que nous allons boire autant…souvent une parole d’ivrogne comme nous le disons (ce qui n’est pas péjoratif) car même si nous savons le mal-être qui nous habite après cette soirée bien arrosée, cela ne nous empêche pas, plus tard, de retomber sous le piège d’une consommation élevée d’alcool. Nous croyons (lorsque nous sommes en état de boisson) que nous ne se sentirons pas mal le lendemain matin car on va faire attention à ne pas trop boire mais malgré cela, nous en sortons pas ainsi aussi facilement.

Dans cet article, je vais vous donner des conseils pour éviter d’avoir la gueule de bois après une soirée qui s’annonce généreuse en boisson mais aussi des astuces pour soulager la gueule de bois afin que vous vous sentiez mieux plus rapidement pour pouvoir passer une journée sans sentir que vous devez traîner tout votre poids tellement vous n’avancez pas vite (physiquement ou intellectuellement).

Qu’est-ce que l’expression : « La gueule de bois» ?

La gueule de bois est une expression qui signifie une sensation inconfortable et désagréable à la suite d’une consommation excessive en boissons alcoolisées. Cette mauvaise sensation n’est pas la même pour une personne ou une autre, cela dépend de plusieurs facteurs comme par exemple le sexe, l’âge, l’état de santé général, l’alimentation, la taille, le poids et les habitudes dans la consommation d’alcool (certaines personnes en boivent régulièrement tandis que d’autres en consomment très rarement).

La gueule de bois n’apparaît pas dans la soirée même où votre consommation en boisson alcoolisée en grande mais effectivement, comme vous le savez sans doute, le lendemain matin. Elle apparaît généralement 6 à 8 heures après la consommation d’alcool et cela est causé par l’alcoolémie qui diminue dans votre organisme, ici, la gueule de bois sera moins importante que lorsque votre alcoolémie sera nul (ou reviendra à la normale, c’est-à-dire à zéro), où là, la gueule de bois est à son plus haut niveau si l’on veut.

L’alcoolémie est le taux d’alcool dans le sang et elle se mesure par gramme dans un litre de sang. Donc, plus il vous reste de l’alcool dans votre sang, moins votre gueule de bois sera importante (par exemple, vous vous réveillez à 4h00 a.m et ne vous la sentez pas encore) que lorsque votre alcoolémie sera nulle comme par exemple, si vous vous levez à 10h00 a.m.

L’expression vient du fait que lorsque nous avons la gueule de bois, lorsque nous avons trop bu de boisson alcoolisée, est que nous avons la bouche sèche comme du bois, nous sommes tellement déshydraté après tout.
 
 

Les Causes de la Gueule de Bois

Les causes de la gueule de bois ne sont pas encore médicalement établies mais il est certain qu’il y a des éléments dont, nous n’avons pas besoin d’être des scientifiques ou des médecins pour en déduire, nous tenons responsables de la gueule de bois.

Comme je vous ait dit plus tôt, la gueule de bois est causée par une consommation exagérée en boisson alcoolisée (bière, vin, spiritueux, fort, digestif, apéritif, cocktail, etc.). Les éléments présents dans l’alcool qui seraient responsables de la gueule de bois sont:

  • les congénères (substance dans les boissons alcoolisées qui sont faites à partir de la fermentation donc plus présente dans le vin par exemple que dans les cocktails)
  • l’éthanol (ou l’alcool pur)
  • l’acétaldéhyde (produit du métabolisme de l’éthanol)
Je ne peux pas vous dire la consommation risquée qui fait en sorte que nous aurons une gueule de bois le lendemain matin parce que cela dépend de plusieurs facteurs à mon avis comme:
  • l’alcool consommé (son pourcentage d’alcool)
  • la quantité consommée (5,6,7 verres)
  • la vitesse de la consommation (laps de temps entre les verres, combien de temps pour boire un verre)
  • votre âge
  • votre taille
  • votre poids
  • votre sexe
  • votre fréquence de consommation de boissons alcoolisées
  • votre état de santé général (certains médicaments amplifient la vitesse d’absorption de l’alcool)
  • votre alimentation (si vous buvez de l’alcool le ventre vide, vous serez plus en état d’ébriété que les personnes ayant pris un repas avant)
La gueule de bois peut être aussi par la déshydratation qui s’ensuit de cette soirée bien arrosée. Bien sûr, les boissons alcoolisées ont un effet diurétique, d’où l’expression québecquoise de boire une bière mais de l’uriner 3 fois (désolé pour la vulgarité). Ce que je veux dire c’est que lorsque nous consommons des boissons alcoolisées, au même titre que notre café, nous augmentons notre diurèse et donc notre envie d’uriner. Plus nous allons uriner, plus nous sommes prédisposés à une déshydratation. Or, une déshydratation (les symptômes varient de la gravité de la déshydratation) entraîne une faiblesse, une fatigue physique et mentale, une urine foncée, un manque d’énergie, la peau sèche, une céphalée (maux de tête) ou une migraine, des étourdissements, une difficulté avec la chaleur, etc.

 
 

Les Caractéristiques ou Symptômes de la Gueule de Bois

Les symptômes ne sont pas tous les mêmes d’une personne à l’autre et cela varie selon les éléments cités ci-dessus comme la quantité d’alcool consommée.
Cependant, les symptômes de la gueule de bois se ressemblent beaucoup d’une personne à l’autre, c’est l’intensité surtout qui en diffère.
  • Sensation d’être barbouillé au réveil
  • Difficulté à sortir du lit
  • Nausée au moindre mouvement
  • Vomissement
  • Lâcheté ou paresse importante
  • Étourdissement
  • Intolérance au chaud
  • Céphalée
  • Migraine
  • Perte ou gain d’appétit
  • Ventre rond et gonflé
  • Diarrhée
  • Bouche pâteuse
  • Constipation
  • Regard vitreux
  • Fatigue physique et émotionnelle
  • Faiblesse
  • Irritabilité
  • Sensibilité
  • Émotions à fleur de peau
  • Manque d’énergie
  • Perte de plaisir et d’intérêt
  • Difficulté à la concentration et la mémoire
  • Difficulté à la mobilisation

 
 

Conseils et Astuces pour Soulager la Gueule de Bois

Boire beaucoup d’eau
Vous avez bu de nombreuses consommations lors de la dernière soirée et vous ne vous sentez vraiment pas très en forme ce matin, il faut que vous consommiez beaucoup d’eau. Les boissons alcoolisées ont sans doute provoqué une déshydratation d’où la bouche sèche au réveil. Ne pensez pas boire du café pour vous réveiller, vous ne pourrez qu’aggraver votre déshydratation, buvez au moins 10 verres d’eau pour retrouver une bonne hydratation ce qui pourra éventuellement faire disparaitre les effets ou symptômes de la déshydratation.
Mal de tête ou migraine, prenez un café seulement
Plus de 65% des personnes qui souffrent d’une gueule de bois souffrent de mal de tête ou encore de migraine à la suite de cette soirée bien festive. On recommande alors que de boire qu’un petit café car le café agit comme un dilatateur, donc de diminuer la vasoconstriction des vaisseaux sanguins ce qui vous permettra de traiter votre mal de tête.
Boire des boissons sucrées au besoin
Si vous sentez que votre glycémie est basse, que vous ressentez une faim mais n’aviez pas envie de manger, vous pourriez prendre une boisson sucrée mais pas trop acide pour votre estomac comme un jus, une boisson pour sportif, etc.
Manger petit mais santé
Plusieurs personnes, en fin de soirée bien arrosée, sont tentées vers ce que nous appelons ici, un Trip-Bouffe, qui consiste à manger des aliments transformés, frits, panés, bref très riches en calories et en gras ou encore manger des aliments très sucrés.
Il serait préférable de consommer des aliments faciles à digérer, pas trop sucrés, pas trop salé, pas trop riche en matières grasses et sans être trop acide. Vous pourriez par exemple manger quelques biscuits (soda de blé entier par exemple), un sandwich à la dinde, des oeufs, un bouillon de boeuf ou encore des fruits frais (sauf le raisin et la pomme qui sont trop acides).
Éloignez-vous du bruit et de la lumière
Lorsque nous buvons une grande quantité de boissons alcoolisées, nous devenons plus sensible aux bruits et à la lumière, des effets de l’alcool mais aussi des autres malaises engendrés par la gueule de bois. Vous pourriez par exemple, faire garder ou sortir les enfants avec une personne de votre entourage, vous coucher dans votre lit les rideaux fermés et les lumières éteintes, fermer le téléviseur, la radio, débrancher le téléphone, vous mettre des bouchons dans les oreilles s’il y a des personnes dans la maison et vous mettre un bandeau sur les yeux, etc.
Reposez-vous
Peut-être venez-vous juste de vous réveiller et que vous avez mille et une choses à faire mais pourquoi le faire si vous ne ressentez ni la force, ni l’envie et encore moins d’énergie de le faire. Le simple fait de vous fatiguer en faisant vos trucs pourraient augmenter l’intensité de vos malaises. Pourquoi ne pas faire une petite sieste de 2 heures en avant-midi sinon nous 1 heure en après-midi, afin de ne pas nuire à votre sommeil lorsque la nuit approchera.
Vous pouvez sinon, si vous vous sentez assez bien pour cela, tout simplement vous allonger sur le canapé en lisant un bon livre, prendre un bain tiède (la chaleur pourrait augmenter vos nausées) ou prendre une marche.
Faites de l’activité physique légère
Je ne sais pas si cela est un conseil commun mais personnellement, je le fais les fois que j’ai eu une soirée festive, cela me permet de retrouver mon état plus rapidement et de me sentir vraiment mieux dans ma peau et dans mon esprit. Je ne vous dis pas de faire un triathlon mais bien de faire une activité physique légère qui ne vous demande pas de grand choc (comme le jogging) qui pourrait intensifier vos maux. Cependant, il m’est arrivée à quelques reprises de faire du jogging pendant disons 20 minutes et je me sentais tellement mieux après ce sport. Vous pourriez sinon faire une petite marche d’un pas rapide, du vélo, de la natation ou encore du yoga pendant 30 minutes.
Manger des aliments riches en iode
Les aliments riches en iode ont la réputation de diminuer les malaises ressentis lors de la gueule de bois comme par exemple les huîtres, les crevettes, les moules, les langoustines, les pétoncles, les calmars, le homard, le crabe, tous les aliments faits de poissons ou fruits de mer.

 
 

Conseils et Astuces pour Prévenir la Gueule de Bois

L’abstinence ou la modération
Le meilleur moyen de prévenir la gueule de bois est sans aucun doute de vous en abstenir ou du moins, de consommer des boissons alcoolisées avec modération. Pour être certain que vous n’aurez pas de gueule de bois, consommer uniquement 1 à 2 consommations.
Choisir vos boissons alcoolisées
Pour diminuer les effets de l’alcool (malaises et gueule de bois), il est prouvé que les boissons foncées contiennent plus de congénères comme le whisky. Sinon, il serait bien que vous preniez des boissons alcoolisées qui contiennent une quantité moins importante en alcool comme par exemple les bières légères qui contiennent 4% d’alcool en moyenne. Éviter par dessus tous les spiritueux, les digestifs, les appétitifs, le porto et le vin qui sont plus riches en alcool. Pour ce qui est des cocktails, demandez à mettre moins de spiritueux à l’intérieur de ceux-ci ou encore les dissoudre avec une plus grande quantité de jus ou autres ingrédients non alcoolisés.
Boire lentement
La sensation d’ébriété mais aussi de l’apparition de la gueule de bois est parfois causé par la vitesse de notre consommation en boissons alcoolisées. Buvez lentement, boire dans un verre et éloignez votre verre de vous pour ne pas être porté à prendre une gorgée aux 2 minutes. Il serait préférable que vous preniez 1 consommation aux 2 heures par exemple, en plus de la gueule de bois, vous allez davantage apprécier et savourer votre consommation.
Boire de l’eau entre chaque gorgée
Depuis des années, après qu’une de mes tantes m’en ait parlé, je prends de grandes quantités d’eau lorsque je bois des boissons alcoolisées ce qui me permet de demeurer hydratée, d’éviter par le fait même la déshydratation, de boire moins rapidement et de ne pas sentir une gueule de bois le jour suivant. Pour cela, toujours traîner avec vous une bouteille d’eau et boire des gorgées après chaque gorgée de boissons alcoolisées ou du moins, 4-5 fois pendant votre consommation.
N’oubliez pas non plus de prendre 2 grands verres d’eau avant le coucher.
Ne buvez pas le ventre vide
Lorsqu’une personne consomme des boissons alcoolisées alors qu’elle a le ventre vide depuis quelques heures, elle sera beaucoup plus rapidement en état d’ébriété contrairement à une autre personne qui consomme les mêmes choses dans les mêmes délais mais qui a l’estomac un peu plus plein. En effet, la nourriture dans l’estomac permet de retarder les effets de l’alcool et du même coup, la gueule de bois.
Vous pourriez par exemple, si vous prenez du vin en préparant le repas ou encore que vous êtes reçu pour un repas, de prendre une collation comme un fruit frais, 30 g de fromage maigre, une trempette de légumes, etc.
Évitez les mélanges mortels
Cela nous est tous déjà arrivé de ne pas se limiter seulement à des bières en soirée mais de mélanger le tout avec du vin, des cocktails et pour terminer, des spiritueux. Il faut se limiter à 1 sorte de consommation préférablement comme uniquement le vin ou la bière. Lorsque vous êtes reçu, personne ne vous oblige à prendre l’appétitif, le vin et ensuite le digestif, vous pouvez refuser poliment sans offusquer personne. De plus, préférez les alcools blancs contrairement aux alcools foncés qui contiennent plus de congénères et causant ainsi plus facilement la gueule de bois.
Éviter les aliments salés et la cigarette
Les personnes qui fument ont tendance à boire davantage puisque la combinaison de ces 2 produits semble être meilleurs au goût. Il serait bien d’éviter tout simplement de fumer alors que vous buvez ou encore de diminuer le nombre de cigarettes.
Pour ce qui est des aliments salés, n’avez-vous jamais remarqué que dans les bars, nous retrouvons soit des bretzels ou encore des noix, des aliments salés qui augmentent votre soif donc votre consommation de boissons alcoolisées, ce qui vous fait plus dépenser de l’argent et en donner au propriétaire du bar si l’on veut. Éloignez-vous des noix, des croustilles, du maïs soufflé salé, des biscuits et autres aliments salés lorsque vous consommez des boissons alcoolisées.

 
 

Mon Avis Personnel

Je ne vous cacherai pas qu’il m’est déjà arrivé à quelques reprises d’avoir une gueule de bois après avoir passé une belle soirée (du moins, il me semble, je ne me rappelle plus trop) arrosée, eh oui, je bois moi aussi parfois en trop grande quantité, ce que je regrette amèrement le lendemain matin par contre.
Voyez-vous, le temps des Fêtes arrive très prochainement et je sais que dans cette période festive de l’année, plusieurs personnes auront à se réveiller avec une belle gueule de bois qu’elles devront dissimuler car un autre repas arrive très rapidement dans la même journée….oufffffff une grosse journée s’annonce n’est-ce pas ?
Comme vous le voyez, il n’y a pas de solution magique pour ne pas avoir la gueule de bois, ce n’est pas en prenant un ingrédient magique que cela vous protégera, c’est à vous d’y mettre un peu plus d’efforts en évitant bien sûr de boire de l’alcool ou encore limitant la consommation de boissons alcoolisées tout simplement.
Je ne dis pas que la gueule de bois arrive seulement dans le temps des Fêtes mais n’oublions pas que c’est la période dans l’année où les commerçants voient leurs profits augmentés par l’achat de produits alcoolisés.
Alors à tous, modérez votre consommation et santé!
Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on InstagramKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Pour avoir moi-même vécu des problèmes de surplus de poids à mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau et de ne pas se trouver beau ou belle. Si vous vivez la même chose, je connais les difficultés, les peurs et l'incompréhension que vous pouvez ressentir. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime mais plutôt en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. J'ai depuis développé une passion pour la cuisine et c'est pourquoi, en 2010, j'ai crée mon premier site web pour venir en aide aux personnes qui désirent perdre du poids sans régime pour enfin, se retrouver peu à peu, s'aimer, s'accepter de nouveau et être mieux dans leur peau. En ayant perdu ce poids tout simplement en intégrant une saine alimentation à mon quotidien, j'ai voulu partager mes trucs personnels pour vous aider vous aussi à perdre du poids sans casse-tête afin d'avoir des résultats durables. Au fil des années, j'ai crée de nombreux recueils de recettes et programmes minceur pour venir en aide à mes lecteurs et les soutenir dans leur démarche de perte de poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *