Comment trouver et avoir le temps de cuisiner santé ?

Il est fort dommage de constater qu’aujourd’hui, les traditions culinaires ou alimentaires ne sont plus les mêmes qu’il y a 30 ans.

Nous faisons toujours la course contre la montre pour arriver à tout faire dans une seule et même journée. Ce n’est pas sans raison que de nombreuses personnes affirment qu’il n’y a pas assez de 24 heures dans une journée.

Il se peut fort bien que certaines de ces personnes aient des horaires réellement très chargés mais certaines d’entre elles ne planifient pas correctement leur horaire ou encore ne mettent pas les priorités aux bons endroits.

Voyez à quel point il est facile désormais de trouver de la nourriture peu importe le magasin où que vous vous trouvez matin, midi et soir alors qu’avant, pour trouver de la nourriture dans la nuit, il fallait se rendre sur la ferme pour ramasser quelques oeufs, cogner chez le voisin ou simplement se passer de nourriture puisque les supermarchés étaient fermés.

Notre alimentation moderne, malgré toutes les connaissances, l’accès à l’information, les tableaux de valeur nutritive et la présence de professionnels de la santé, se dégrade de plus en plus.

Cela se traduit nécessairement par la présence de nombreux problèmes de santé qui pourraient être traités ou épargnés grâce à des repas que nous faisons à la maison en prenant le temps de cuisiner.

Quoi? Cuisiner?

La réponse à tout cela est souvent la même, c’est-à-dire pas le temps.

C’est triste non?

Alors que manger est un besoin fondamental, nous le nions pour mettre plus d’importance sur un autre besoin qui n’a pas une si grande importance comme par exemple le travail et les heures que nous y consacrons.

Encore ici, j’entends déjà des personnes penser qu’il faut travailler pour avoir de l’argent et justement acheter de la nourriture.

C’est vrai!

Par contre, ne travaillons-nous pas aussi pour des biens artificiels et non indispensables comme par exemple un bateau, une roulotte, des vêtements de marque, encore des vêtements, des nouveaux outils révolutionnaires, etc?

Les causes du manque de temps de cuisiner

L’invention du four micro-onde

Le four micro-onde est un élément chauffant qui s’est démocratisé en 1965 fut une invention plus ou moins bonne pour l’homme.

Il est vrai que c’est pratique pour une personne qui a un faible revenu (donc pas de cuisinière), pour un étudiant ou une personne vivant dans un endroit restreint, pour faire cuire du pop-corn, faire dégeler la viande et faire la cuisson rapide des pommes de terre mais aujourd’hui, nous ne l’utilisons plus réellement pour ces mêmes raisons.

Plusieurs personnes ne jurent que par cette invention pour s’alimenter. Après tout, pour avoir un repas rapide, il suffit de se procurer des aliments surgelés, enlever la pellicule de plastique et faire chauffer 5 minutes.

J’imagine alors le parent crié à ces enfants : le repas est servi!

Bref, cet appareil nous pousse inconsciemment à l’utiliser pour s’alimenter rapidement et gagner du temps.

Or, les repas prêt-à-manger ou surgelés sont encore bien loin d’offrir une valeur nutritionnelle passable et j’ai bien dit passable.

Malheureusement, trop de personnes s’alimentent exclusivement de ces plats à longueur de journée dans le but de gagner temps et argent. Et la santé dans tout cela?

Les repas surgelés ou prêt-à-manger

Une autre grande raison qui fait en sorte que nous ne prenions plus le temps (et non par manque de temps) de cuisiner, c’est la facilité, la rapidité et la disponibilité des plats que nous retrouvons dans les supermarchés, les magasins grandes surfaces et même les dépanneurs.

Il faut dire qu’il est intéressant de voir que ces plats sont très abordables, qui prennent que quelques minutes à réchauffer et qu’ils ont bon goût.

Par contre, même si certaines compagnies indiquent sur l’emballage de ces produits qu’ils sont minceurs, pauvres en gras, pauvres en sodium et j’en passe, regardez attentivement la liste d’ingrédients ainsi que le tableau de la valeur nutritive de ces repas. Il y a rarement un repas surgelé ou prêt-à-manger qui répond à vos besoins énergétiques et qui est considéré comme santé. 

Mettez donc aux oubliettes cette option alimentaire et retourner à la bonne, saine et vieille méthode de cuisiner vous-même.

Plus de cours de cuisine aux enfants

Dans mon temps, il y avait la présence de cours d’économie familiale dans lequel nous apprenions la cuisine de base, la couture de base et autres apprentissages importants pour un adolescent en voie de devenir rapidement un jeune adulte.

Je me rappelle avoir fait un macaroni au fromage et aux tomates dans ce cours. J’en étais si fière que  j’ai apporté les restes à ma famille la journée même pour qu’elle goûte à ce repas.

Par contre, ce cours se fait de plus en plus rare.

Nos adolescents apprennent alors plus tard comme se débrouiller dans la cuisine sans l’aide de parents et pour certains, ils tournent alors vers les repas prêt-à-manger, la restauration rapide ou encore les plats surgelés.

Ils perdent alors de cet apprentissage de base dans la vie et cela peut créer ainsi des individus qui cuisinent de moins en moins, qui mangent de plus en plus mal, qui souffrent de problèmes de poids ainsi que de problèmes de santé et cela réduit inévitablement l’espérance de vie. C’est une roue qui tourne, un cercle vicieux.

Il serait alors primordial que les écoles augmentent la durée et la fréquence de cours d’éducation physique pour donner le goût à ces jeunes d’être actifs dans leur quotidien et des cours d’économie familiale pour apprendre les bases de la cuisine, développer leur autonomie et les sensibiliser à trouver le temps de cuisiner à la maison ainsi que de faire de sains choix alimentaires.

Ça fait peur

Saviez-vous qu’au 20e siècle, les femmes passaient la majorité de leurs journées dans leur fourneau afin de préparer les repas de la journée, faire des conserves, préparer des tartes, des tourtières, des plats surgelés maison, etc. ?

Il y a même pas 15 ans, les familles (les parents surtout) passaient en moyenne 45 à 60 minutes/jour dans la cuisine pour la préparation des repas alors qu’aujourd’hui, ce temps a chuté à 10 minutes/jour pour la préparation des repas!

C’est affreusement triste et apeurant à la fois.

Ce n’est pas sans raison qu’il y a une augmentation des problèmes de poids (embonpoint et obésité), de problèmes de santé cardiaques et de cancers.

Comment trouver et avoir le temps de cuisiner santé? 

Voici des trucs et conseils qui vous permettront de trouver et de prendre le temps de cuisiner à la maison afin d’offrir à vous et toute votre famille des repas sains, nutritifs, équilibrés, goûteux, économiques et réels!

PLA-NI-FIER

C’est l’étape la plus importante à faire avant vos courses.

Il faut que vous sachiez ce que vous allez faire comme repas dans la semaine, au moins 4 repas. Par la suite, vous devez inscrire sur votre liste de courses les ingrédients manquants pour faire ces recettes.

Une fois que cela est fait, si pour une recette, vous avez besoin de 4 oignons hachés et que dans une autre recette, vous en avez besoin de 2, hachez les 6 oignons en même temps. Vous pouvez par la suite mettre les 4 oignons hachés dans un plat hermétique et les 2 autres dans un plat différent pour avoir la quantité exacte de votre recette.

Il en est de même pour les autres ingrédients qui se retrouvent dans plus d’une recette comme par exemple des lanières de poulet. Si vous avez besoin de 2 poitrines de poulet en lanières dans une autre recette et 4 dans une autres recettes, coupez-les en même temps et laisser au frigo.

Ainsi, vous allez gagner temps et argent en planifiant correctement.

Voici un exemple de repas du soir pour 4 jours.

Jour 1 

– Spaghetti aux fruits de mer

– Haricots verts

Il faut donc du spaghetti de 100% blé entier, des fruits de mer frais ou surgelés, une sauce maison préférablement (donc crème 5% m.g, herbes fraîches, citron, etc.), du fromage pour gratiner le spaghetti, des haricots verts et ainsi de suite.

Jour 2

Côtelettes de porc aux poivrons

Jour 3 

Boulettes de viandes de légumineuses

Jour 4

Filet de saumon au pesto

Préparation des fruits et légumes

Saviez-vous qu’en lavant et coupant grossièrement vos fruits et légumes à l’avance, vous sauvez au moins 3 heures de cuisine/semaine?

Je vais vous donner mon conseil personnel.

Lorsque j’arrive des courses, je défais mes sacs mais pour ce qui est des fruits et légumes, je les laisse près du levier.

Par la suite, je lave tous les fruits et légumes que j’ai achetés (bien sûr, ceux qui en ont besoin donc ne lavez pas vos bananes ou votre ananas).

Ensuite, je coupe les fruits et légumes pour ensuite les mettre dans un sac renfermable avec un papier absorbant (pour augmenter la durée de conservation) ou dans un plat hermétique.

Donnant l’exemple du poivron.

Je lave, je vide le poivron (enlève les pépins) et coupe grossièrement ce légume en lanière (5-6 lanières/poivron). Par la suite dans ma semaine, si j’ai besoin de cubes ou de fines lanières, il ne me reste qu’à terminer la tâche.

Pour les carottes, je les lave et les épluches tout de suite pour ensuite les mettre dans un bac d’eau froide.

Idem pour les fruits. Je lave simplement les fruits car nous les mangeons entiers à la maison mais si vous avez des enfants, pourquoi ne pas couper les fruits achetés pour ensuite les mettre dans un plat hermétique et en donner comme collation dans leur lunch. C’est bien plus attrayant qu’une simple pomme rouge.

Dégeler vos viandes ou préparation

Si vous faites votre propre sauce à spaghetti et que vous prévoyez d’en faire dans 2 jours, il serait super de la sortir immédiatement et de la laisser au frigo pour qu’elle ait le temps de décongeler sécuritairement jusqu’à ce jour.

Si vous avez l’intention de faire un filet de porc demain, sortez-le ce soir. Il serait alors bien de le décongeler et vous pourrez exécuter votre recette sans attendre qu’il soit décongelé.

Vous pensez faire des muffins santé aux fruits à vos enfants? Il serait temps de sortir vos fruits surgelés.

Vous voyez ce que je veux dire?

C’est prendre de l’avance pour gagner du temps et ainsi, avoir plus de temps à consacrer à vos repas.

En faire plus pour le lendemain

Quand vous faites une recette, pourquoi ne pas vous simplifier la vie en faisant le double de la recette?

Par la suite, avec le surplus, vous préparez des lunchs pour vos enfants (pas le lendemain de préférence) ou encore vous le surgelé pour le consommer dans une autre semaine. Il ne vous restera qu’à décongeler et accompagner de légumes et de pâtes par exemple.

En parlant de pâtes, lorsque vous en faites pour un repas, ne vous limitez pas à cette quantité mais faites-en pour 3 repas. Vous pourrez ensuite en redonner aux enfants (et votre conjoint) pour un lunch du midi, réinventer un autre plat avec des pâtes comme par exemple un sauté asiatique au lieu du fameux spaghetti, une salade froide aux pâtes ou même dans les soupes!

Idem pour les pommes de terre. Ne vous limitez pas à la purée de pommes de terre traditionnelles pour accompagner une viande mais faites-en plus pour par la suite en prendre pour faire un pâté chinois ou des bonbons aux pommes de terre.

Soyez garni

Ce que je veux dire ici, c’est d’avoir les ingrédients de base pour l’exécution de nombreuses recettes. Ainsi, vous allez inconsciemment vouloir cuisiner pour ne pas gaspiller cette nourriture et éviter de jeter votre argent par les fenêtres.

Voici que nous devrions avoir dans…

Le frigo 

– Lait

– Fromage à moins de 20% de matières grasses (chèvre, ricotta, mozzarella)

– Yaourt à moins de 2% de m.g sans sucre ajouté et sans faux sucre

– Légumes frais lavés et coupés

– Fruits frais lavés

– Viande, volaille et poissons

– Oeufs

– Tartinades (pesto, hummus, etc.)

– Tofu

– Beurre biologique de préférence

– Condiments (ketchup, mayonnaise allégée, moutarde, relish, sauce soja)

– Jus de fruits 100% et de légumes

Dans le placard ou garde-manger

– Pâtes alimentaires de 100% blé entier (spaghetti, macaroni, linguini)

– Riz brun de 100% blé entier

– Avoine et autres céréales (orge, quinoa)

– Céréales pour le déjeuner

– Conserve de tomate

– Conserve de légumes réduites en sodium et dans l’eau (carotte, champignon, haricot, etc.)

– Conserve de poisson (saumon, thon, sardine)

– Conserve de poulet ou jambon faible en gras

– Conserve de légumineuses (haricots, lentilles, pois chiches)

– Fruits en conserve dans l’eau

– Soupe en conserve faible en gras et en sodium

– Bouillon de poulet et de boeuf

– Farine de 100% blé entier

– Noix et graines

– Chocolat noir

– Boisson de soya (sous vide)

– Sucre et cassonade

– Huile végétale et d’olive

– Vinaigre balsamique, de vin rouge, de riz, etc.

– Épices et herbes séchées (cari, paprika, poivre, sel de mer, basilic, aneth)

– Fécule de maïs

– Bicarbonate de soude

– Fruits séchés

– Maïs soufflé nature

– Jus en carton emballé sous vide

– Pain de 100% blé ou grain entier ou complet (pita, hot-dog, muffin anglais)

Dans le congélateur 

– Pain de 100% blé ou grain entier ou complet

– Volaille (poulet entier, haut de cuisse, cuisse, poitrine)

– Viandes rouges maigres (filet ou longe de porc, rôti, filet mignon, etc)

– Foie (de veau, de boeuf ou de porc)

– Poissons (maquereau, truite, saumon, sole, hareng, morue, pangasius)

– Fruits de mer (crevettes, pétoncles, calmars, langoustines, etc.)

– Fruits et légumes surgelés

– Muffins santé faits maison

– Fromage râpé

– Repas préparés à la maison (pizza, lasagne, mijoté, etc.)

– Soupes maison

– Bouillon

– Restes d’un repas

Demander de l’aide

Nous n’aimons pas cela habituellement demander de l’aide à notre conjoint ou encore nos enfants pour la préparation des repas. Nous mettons le tout sur les épaules et c’est pourquoi, après une difficile journée au travail, que nous lâchons prise en mangeant des aliments surgelés au lieu de demander l’aide d’une personne.

Vous en avez pourtant le droit.

Pourquoi ne pas demander de l’aide et la contribution de votre famille?

Certains pourront mettre et débarrasser la table, d’autres couper les légumes et pour certains passer le balai. Il faut travailler en équipe!

Mon avis personnel

Lorsque je parle à mes amis ou encore à ma famille du fait que j’aime cuisiner et que mon congélateur est toujours plein, ceux-ci me disent à quel point je suis chanceuse d’AVOIR le temps de cuisiner.

Ce n’est pas que j’ai plus de temps que ces personnes mais bien que je prends le temps et que je le trouve.

Il arrive que je consacre une bonne partie d’une journée du week-end à la cuisine afin de préparer des plats qui se conservent bien au congélateur comme par exemple, dans disons 6 heures de cuisine je peux faire:

– 4 repas de poissons panés

– 1 grande quantité de sauce à spaghetti aux légumineuses

– 25 boulettes d’hamburger aux légumineuses

– 20 boulettes d’hamburger au saumon

– 24 biscuits au beurre d’arachide

Bon d’accord, il faut avouer que j’aime beaucoup cuisiner mais je peux vous affirmer que le soir venu, je ne me casse pas la tête, c’est mon copain qui m’invite au restaurant et je crois bien le mérité non?

Comment trouver et avoir le temps de cuisiner santé ?
Cet article mérite...
Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on InstagramKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Pour avoir moi-même vécu des problèmes de surplus de poids à mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau et de ne pas se trouver beau ou belle. Si vous vivez la même chose, je connais les difficultés, les peurs et l'incompréhension que vous pouvez ressentir. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime mais plutôt en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. J'ai depuis développé une passion pour la cuisine et c'est pourquoi, en 2010, j'ai crée mon premier site web pour venir en aide aux personnes qui désirent perdre du poids sans régime pour enfin, se retrouver peu à peu, s'aimer, s'accepter de nouveau et être mieux dans leur peau. En ayant perdu ce poids tout simplement en intégrant une saine alimentation à mon quotidien, j'ai voulu partager mes trucs personnels pour vous aider vous aussi à perdre du poids sans casse-tête afin d'avoir des résultats durables. Au fil des années, j'ai crée de nombreux recueils de recettes et programmes minceur pour venir en aide à mes lecteurs et les soutenir dans leur démarche de perte de poids.

4 réponses sur “Comment trouver et avoir le temps de cuisiner santé ?”

  1. Merci Roxanne pour cet article ! Il est remplit de très bons conseils que je n’ai toujours pas encore mis en place. Ils sont très utiles surtout lorsqu’on a une famille nombreuses comme la mienne.

    1. Bonjour Kelyane,

      Je suis heureuse de voir que cet article vous plaise.

      Il faut dire que j’ai eu un grand plaisir à le rédiger 🙂

      Ces conseils sont bien pour les grandes familles, les couples, les étudiants ou encore les personnes seules.

      N’hésitez pas si vous avez besoin d’aide pour mettre ces conseils en place.

      Passez une excellente fin de journée

      Amicalement

      Roxanne 🙂

  2. Merci Roxanne,
    Super bonne idée d’avoir rédigé cet article. Tu es un modèle à suivre dans une cuisine. Merci de nous donner tes trucs, j’en ai grandement besoin et j’aimerais bien un jour prendre des cours de cuisine. Je viens de décider ça 😉

    1. Bonjour Denise,

      Comment allez-vous en ce lundi matin ?

      Nous avons un tapis de neige, Noël commence à se faire sentir.

      Vous savez, même moi, j’aimerais avoir des cours de cuisine pour en connaître plus comme par exemple, faire des plats plus poussés.

      Je vous encourage à le faire, cela doit être vraiment agréable d’en suivre.

      Passez une belle journée

      Cordialement

      Roxanne 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.