Les Dangers des Régimes Hypocalorique sur Votre Santé

Les régimes pauvres en calories ont toujours connu beaucoup de popularité auprès des stars hollywoodiennes mais aussi auprès des personnes qui souffrent réellement de surplus de poids ou encore d’obésité. De nombreuses émissions télévisées de perte de poids, les professionnels de la santé qui travaillent avec ces personnes proposent la grande majorité du temps un régime hypocalorique afin de faire perdre du poids ces personnes qui souffrent depuis si longtemps. Toutefois, cela n’est pas nécessairement la meilleure solution pour le maintien du poids et pour la santé de ces personnes.

Qu’est-ce qu’un Régime Hypocalorique?

Un régime hypocalorique réside dans le fait de diminuer la consommation d’aliments riches en matières grasses et de sucres, ce qui aura comme effet de diminuer énormément l’apport calorique quotidien, puisque le gras et le sucre ont une densité calorique élevée. De plus, cela permettra à votre corps de puiser son énergie dans les réserves de graisses, ce qui vous permettra de perdre du poids plus rapidement. Ainsi, une personne qui suit un régime hypocalorique devra consommer au maximum 1200 calories par exemple, pour connaitre une perte de poids. Mais, elle devra aussi manger à des heures régulières, ne pas grignoter entre les repas et avoir une discipline de fer!

Habituellement, les personnes qui suivent ce genre de diète et qui sont actifs quotidiennement perdent une quantité importante de poids, mais malheureusement, leur alimentation est relativement assez restrictive et les risques de connaitre un effet yoyo sont élevés.

L’alimentation des Régimes Hypocaloriques

Fruits et Légumes

Votre alimentation devra être très riche en fruits et en légumes (entre 5 et 10 portions par jour) car ces aliments sont généralement pauvres en calories, contiennent pas ou très peu de matières grasses et seulement de bons glucides complexes, des sucres qui sont bons pour la santé. Vous pouvez les consommer au petit-déjeuner dans vos céréales, comme collation, une salade pour le repas du midi, comme accompagnement au repas du soir et finir cela en beauté en dessert santé.

Viandes et Substituts

Lors de régimes hypocaloriques, vous devez supprimer toutes viandes grasses (charcuterie, boeuf, peau de volaille) et toutes les noix, car elles sont riches en calories et en matières grasses. Vous devrez alors privilégier les viandes maigres comme la volaille, le porc, le filet mignon, les poissons, les fruits de mer, les légumineuses, le tofu, etc.  Si vous pouvez enlever le gras apparent de certaines viandes comme la peau du poulet, cela permettra de rendre cette viande encore plus faible en matières grasses et en calories. Votre apport en viande devra être de 2 portions par jour.

Produits Céréaliers

Les produits céréaliers sont riches en calories et en glucides, ce qui permet de donner de l’énergie et de la force mentale, puisque notre cerveau se nourrit exclusivement de glucides. Par contre, puisqu’ils sont riches en calories, vous devrez limiter votre consommation à 5 produits et moins par jour. De plus, vous devrez choisir le pain, les pâtes et les céréales qui sont pauvres en calories, en sucres et en matières grasses, mais qui sont beaucoup moins nutritives si vous voulez savoir mon avis. Même que vous devrez dire pratiquement adieu aux céréales et aux pâtes, puisqu’ils apportent une quantité importante d’énergie (calories).

Produits Laitiers

Les personnes qui suivent un régime hypocalorique devront opter pour des produits laitiers écrémés et sans sucre ajouté, comme le lait et les yaourts. Pour ce qui est du fromage, il est quasiment impossible d’en consommer puisque même ceux qui sont écrémés contiennent une quantité non négligeable de gras et riches en calories.

Sauces et Assaisonnements

Pour ce qui est de ces aliments que nous pouvons retrouver dans le groupe «autre» dans le Guide Alimentaire Canadien, vous devez pratiquement les éviter ou du moins, limiter énormément la consommation de ces aliments. Ici, lorsque je parle d’assaisonnements et des sauces, ce sont ceux que nous retrouvons dans les marchés déjà prêts à consommer comme les sauces alfredo, le fromage parmesan, la sauce à la viande, etc. Je ne parle pas du basilic, origan, persil, sauce en enveloppe et autres épices et condiments, qui ne contiennent pas de matières grasses ou en très petite quantité.

Condiments

Les condiments sont le ketchup, la mayonnaise, les huiles et les vinaigrettes. Vous devez prendre ceux sans matières grasses et sans sucre, ce qui est très rare. Un sandwich au jambon deviendra plus monotone sans mayonnaise, ce qui est de même pour une salade sans vinaigrette.

Les Dangers des Régimes Hypocaloriques sur Votre Santé

Carences Alimentaires

Puisque de nombreux groupes alimentaires ont une diminution importante de l’apport journalier recommandé selon le Guide Alimentaire Canadien, comme les produits céréaliers et les viandes rouges, d’où une augmentation des risques de carences alimentaires comme le zinc et le fer. Les personnes qui suivent un régime hypocalorique devraient prendre des suppléments alimentaires (avec l’avis d’un professionnel de la santé) afin de ne pas connaitre de carences alimentaires, qui pourrait même mener à des risques accrus d’anémie et d’ostéoporose.

Fatigue et Faiblesse

Une personne qui diminue de beaucoup son apport énergétique quotidien comparativement à son réel besoin énergétique ressentira une grande fatigue et même des faiblesses intellectuelles et physiques, puisque la consommation de glucides est diminué. De plus, les régimes hypocaloriques peuvent provoquer des sautes d’humeur, l’irritabilité, l’isolement social et même la dépression.

Prise de Poids

Une personne qui suit un régime hypocalorique diminue drastiquement les calories journalières consommées, ce qui fait perdre rapidement du poids. Par contre, lorsque cette personne aura atteint le poids désiré, si elle recommence à manger un peu plus de calories, la prise de poids est inévitable. Plus de 75% des personnes qui ont suivi un régime hypocalorique reprennent plus de poids que ce qu’ils ont perdu.Cela en vaut-il vraiment le coup?

Mon Avis Personnel

Il est vrai que l’un des facteurs majeurs de prise de poids est une alimentation trop riche en calories, sucres et matières grasses mais aussi un manque d’activité physique. Par contre, je ne suis pas d’accord avec une trop grande restriction de calories, car cela apporte de nombreux inconvénients et dangers pour la santé. Les régimes hypocaloriques sont tant qu’à moi, à proscrire, car l’apport énergétique est beaucoup trop faible. Cela diminuera non seulement votre métabolisme de base mais aussi, le stockage des graisses se fera plus facilement et rapidement, ce qui entraînera une prise de poids importante.

Pourquoi alors perdre du poids lorsque vous savez que vous avez de grandes chances de tout le reprendre?

Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on InstagramKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Pour avoir moi-même vécu des problèmes de surplus de poids à mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau et de ne pas se trouver beau ou belle. Si vous vivez la même chose, je connais les difficultés, les peurs et l'incompréhension que vous pouvez ressentir. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime mais plutôt en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. J'ai depuis développé une passion pour la cuisine et c'est pourquoi, en 2010, j'ai crée mon premier site web pour venir en aide aux personnes qui désirent perdre du poids sans régime pour enfin, se retrouver peu à peu, s'aimer, s'accepter de nouveau et être mieux dans leur peau. En ayant perdu ce poids tout simplement en intégrant une saine alimentation à mon quotidien, j'ai voulu partager mes trucs personnels pour vous aider vous aussi à perdre du poids sans casse-tête afin d'avoir des résultats durables. Au fil des années, j'ai crée de nombreux recueils de recettes et programmes minceur pour venir en aide à mes lecteurs et les soutenir dans leur démarche de perte de poids.

6 réponses sur “Les Dangers des Régimes Hypocalorique sur Votre Santé”

  1. Bonjour Roxanne , merci pour cet article très riche en explications .. je comptais justement débuter un régime hypo à 1200-1400 calories avec des barres protéinées en collation par ex , car je souhaiterais perdre au moins 10 d’içi 1mois et demi et je ne sais plus quoi faire du coup sans mettre ma santé en danger .. :s

    1. Bonjour Nono13 ,

      Comment allez-vous?

      Je crois que votre objectif de perte de poids est trop élevé. Je crois comprendre que vous souhaitez perdre 10 kilos en 40 jours environ.

      Je vous suggère d’adopter une saine alimentation en suivant les recommandations du Guide Alimentaire Canadien et de bouger davantage au quotidien. Cela sera une perte de poids saine et DURABLE contrairement à l’adoption d’un régime hypocalorique.

      Si vous avez besoin de conseils, parlez-moi de votre alimentation, vos repas et vos entraînements actuels.

      Je vous souhaite une agréable journée

      Cordialement

      Roxanne 🙂

  2. attention aux régimes, moi j’avais commencé à 16 ans pour passer de 60 à 58 kg, je suis entrée dans l’anorexie en me disant que si j’en perdais 2 de + ça me ferait une “marge de sécurité”, et de 2kg en 2Kg en moins, je suis arrivée à 38! mais après…repassée à…74! en mangeant à peine, et depuis, ma vie est rythmée de périodes de régimes à moins de 1000 cal, voire de jeûne (moins de 500cal), pendant des périodes de plus en plus longues, avec du sport en plus (30min de natation par jour!)…mais plus le temps avance, plus je garde tout mon poids même au régime, et si je remange “normalement” (= sans sucreries, alcool, gras, viande…), là c’est l’enflure assurée
    Moralité: pour 4 Kg à 16 ans, aujourd’hui, mon métabolisme s’est tellement habitué, que je suis condamnée à me priver le restant de mes jours (j’ai 42 ans) pour ne pas devenir obèse!
    mangez sainement, mais ne passez jamais ô grand JAMAIS aux régimes hypocaloriques: vous perdrez vite, puis de moins en moins vite, et un jour, même au régime le plus strict: plus RIEN!!! Car votre corps va s’adapter de plus en plus à avoir de moins en moins, et l’obésité, ça peut arriver comme ça, parce qu’on fait de son corps un champion de l’économie, et quand c’est fait, pas de marche arrière possible: on est coincé dans l’enfer de la restriction à jamais, et je vous jure que c’est à en pleurer, cette vie au régime perpétuel, pour 4 malheureux Kg de départ!
    si vous voulez maigrir, ne faites donc jamais l’erreur de vous affamer, c’est votre corps qui gagnera à la fin…

    1. Dr Kin dit :Si je ne me trompe pas, Sant Canada s’occupe de tout a. Il est clair que l’utilisation de d maerhcs rigoureuses implique des co ts et pour l’instant, ne procure aucun avantage financier pour les compagnies.Comme tu le mentionnes, le fait qu’il n’y ait pas d’ tude cr dible pour supporter les produits n’implique pas n cessairement qu’ils ne soient pas bons ou qu’ils soient dangereux. Ce qui me d range, ce sont les pratiques commerciales douteuses bien plus que la nature m me du produit.Merci pour le commentaire !

  3. Bonjour Caro

    Je suis tout à fait d’accord avec vous

    Non seulement les régimes ne sont pas efficaces à long terme mais ils bousillent le métabolisme, rendant la future perte de poids encore plus difficile et peuvent mener à des obsessions alimentaires et des troubles alimentaires

    Aujourd’hui, vous semblez manger sainement ce qui est la MEILLEURE chose à faire 🙂

    Merci pour ce commentaire qui est très intéressant :0

    Puis-je le partager afin que ce commentaire aide d’autres personnes à ne pas tomber dans ce piège ?

    Bonne soirée Caro
    Roxanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *