L’Obésité et la Génétique, Mythe ou Réalité?

Quel est le 1er fléau Mondial de nos jours et la plus grande maladie non infectieuse de l’histoire de l’humanité?

L’Obésité!

Tout comme moi, je suis certaine que vous avez déjà entendu dire à la télévision, à la radio ou dans les journaux que le taux d’obésité augmente annuellement, ce qui apeure bien des professionnels de la santé.

Certains d’entre eux vont jeter le blâme sur les restaurations rapides, sur le manque d’activité physique et certain sur la génétique.

Qui dit vrai?

Qu’est ce que l’Obésité?

En fait, l’obésité est un état grave de masse adipeuse (grasse) chez un individu. Son indice de masse corporelle, qui est calculé à partir du poids en kilos divisé par la taille au carré, est supérieur à 30 et si celui est 40 et plus, on parle ici d’obésité morbide. Le poids d’une personne n’est pas un bon indicateur à savoir si cette personne est obèse, car il ne varie pas seulement en fonction de la masse adipeuse, mais aussi de la grosseur des os, du développement et grandeur des muscles et l’eau.

Statistiques de l’Obésité

  • Sur 6 milliards de personnes au monde, 3 milliards sont sous-alimentés et les 3 autres milliards sont en train de devenir en surplus de poids ou obèses.
  • Plus de 50% des américains sont en surplus de poids et 25% de cette population sont considérée obèse morbide.
  • Entre 1987 et 1996, l’obésité a augmenté de plus de 50% (imaginez de nos jours)
  • 8 millions de Français en France sont obèses
  • 33% des obèses ont du diabète
  • 33% des autres obèses ont une pression artérielle élevée (hypertension) et les derniers 33% ont un taux de mauvais cholestérol sanguin alarmant
  • Les personnes deviennent obèses de plus en plus jeunes, il n’est plus rare de voir un enfant de 5 ans obèse de nos jours.

La Génétique et l’Obésité

Il est vrai que des facteurs génétiques prédisposent certains individus à l’obésité. Grâce aux nombreux progrès de la technologie génétique, de nombreuses études analysèrent la corrélation entre les facteurs génétiques et l’obésité.

Une personne ayant des membres de sa famille souffrant d’obésité, des concordances des jumeaux par rapport à leur masse graisseuse et la présence de gènes qui sont associés à l’obésité sont des preuves que l’obésité peut être de source génétique, mais elle n’en est pas la seule responsable.

Une personne qui a des antécédents familiaux d’obésité coure de 2 à 8 fois plus de risques de devenir obèse comparativement à une personne n’ayant pas ces antécédents familiaux. Plus l’obésité est élevée, c’est-à-dire plus l’indice de masse corporelle est grand, plus les «chances» de souffrir d’un surplus de poids, d’obésité ou d’obésité sont importants. Autrement dit, une personne qui des membres de sa famille obèses morbides courent des risques d’en souffrir à son tour.

Aussi, si certains membres de votre famille ont tendance à prendre du poids et de la masse adipeuse en vieillissant, vous êtes d’autant plus à risque d’avoir ces mêmes problèmes de santé.

De plus, certaines personnes ont un terrain ou un environnement «favorable» à l’obésité, c’est-à-dire un environnement obésigène et des antécédents familiaux et génétiques d’obésité, il est pratiquement impossible de vous y échapper à cette «maladie».

L’Environnement et L’Obésité

Je sais que certains facteurs génétiques prédisposent des personnes à l’obésité, mais il ne faut pas négliger pour autant les facteurs environnementaux. Ce que je veux dire, c’est que si vos parents avaient une alimentation riche en gras et en sucre et qu’ils étaient sédentaires, inconsciemment, vous auriez tendance à adopter ce même régime alimentaire et ce faible niveau d’activité physique.

Un autre exemple, si vous n’avez jamais vu vos parents manger des fruits et des légumes mais vu qu’ils mangeaient des croustilles, le soir devant la télévision, vous aurez un plus g rand risque de reproduire ce modèle qui vous a été si souvent démontré. De plus, si vous n’avez jamais eu l’habitude que vos parents vous donnent des aliments sains dans votre assiette, rendu à l’âge adulte, il va être très difficile de choisir par vous-même une alimentation plus saine et équilibrée.

C’est pour cette raison que je dis souvent que les parents sont les modèles de leurs enfants, et que s’ils ne veulent pas que leurs descendances connaissent des problèmes de poids, ils doivent avant tout, eux-mêmes, donner le bon exemple d’une saine alimentation.

Mon Avis Personnel

Je sais qu’il y a de nombreuses causes qui prédisposent certaines personnes à l’obésité, mais la cause génétique ne peut être tenue responsable à 100% de ce grand surplus de poids.

Si cette personne a une alimentation extrêmement riche en gras et en sucre en plus d’être sédentaire, il est certain qu’elle prendra du poids, et si n’apporte pas les correctifs pour y remédier dans l’immédiat, deviendra obèse.

Je n’aime pas entendre des gens qui jettent le blâme de leur obésité seulement la génétique, car cela n’est pas le cas! Je trouve qu’il est trop facile de mettre le blâme sur des facteurs que ces personnes ne peuvent modifier, mais s’ils s’analyseraient en profondeur, ils pourraient constater que certaines de leurs habitudes nuisent grandement à leur poids et leur santé.

L’Obésité et la Génétique, Mythe ou Réalité?
Cet article mérite...
Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on InstagramKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Pour avoir moi-même vécu des problèmes de surplus de poids à mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau et de ne pas se trouver beau ou belle. Si vous vivez la même chose, je connais les difficultés, les peurs et l'incompréhension que vous pouvez ressentir. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime mais plutôt en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. J'ai depuis développé une passion pour la cuisine et c'est pourquoi, en 2010, j'ai crée mon premier site web pour venir en aide aux personnes qui désirent perdre du poids sans régime pour enfin, se retrouver peu à peu, s'aimer, s'accepter de nouveau et être mieux dans leur peau. En ayant perdu ce poids tout simplement en intégrant une saine alimentation à mon quotidien, j'ai voulu partager mes trucs personnels pour vous aider vous aussi à perdre du poids sans casse-tête afin d'avoir des résultats durables. Au fil des années, j'ai crée de nombreux recueils de recettes et programmes minceur pour venir en aide à mes lecteurs et les soutenir dans leur démarche de perte de poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.