Prise de Poids et Vieillissement : Pourquoi on Prend du Poids Quand on Vieillit?

On dit aujourd’hui que la population est vieillissante dans le sens qu’il y a de plus en plus de personnes âgées dans la population.

Ce n’est pas un jugement mais généralement, les personnes âgées sont plus sujettes à être malade étant donné qu’elles sont plus fragiles, que leur système immunitaire est affaibli et l’âge entre bien sûr en ligne de compte.

Il faut dire que nous n’avons pas encore connu le grand “boom” du vieillissement de la population car les baby boomers sont âgés à ce jour entre 67 et 37 ans.

Bref, il ne faut pas se le cacher (difficile à faire!) mais nous allons tous passer par le vieillissement, peu importe notre âge.

De nos jours, le vieillissement est perçu comme un fléau, comme un monstre, comme un obstacle, un deuil et une étape à franchir même si c’est naturel. On prône la jeunesse, la beauté, la fraîcheur et la naïveté en quelque sorte. Du moins, c’est mon avis.

Lorsque nous y pensons, au vieillissement, nous pensons à quoi?

Nous pensons généralement à ceci:

  • peau ridée
  • surplus de peau
  • relâchement de la peau
  • baisse du tonus
  • perte de cheveux
  • cheveux blancs
  • diminution de la vision
  • diminution de la force et capacité physique
  • diminution de l’endurance
  • perte de plaisir
  • difficulté à effectuer des tâches ou activités
  • perte ou gain d’appétit
  • prise ou perte de poids

Eh oui, prise de poids.

Déjà que nous les femmes, nous prenons généralement plus de poids que les hommes en vieillissant à cause des grossesses et de la ménopause, il faut en prendre encore pendant les autres années de vieillissement.
Malheureusement, dans certains cas, c’est un cercle vicieux car la personne qui vieillit ressent de la difficulté à bouger (douleur, maladie, fracture, etc.) et alors, elle prend du poids. Or, en prenant du poids, elle éprouve encore plus de difficultés à bouger et cette prise de poids occasionne des problèmes de santé supplémentaires.
Comment donc est-il possible de vieillir sans prendre du poids ou plutôt reformulons la question en se demandant pourquoi on prend du poids quand on vieillit?
Prise de poids et vieillissement

Pourquoi on grossit quand on vieillit? 

Diminution du métabolisme de base

Tout d’abord, je crois qu’il est intéressant de savoir en quoi consiste le métabolisme de base car même si nous entendons souvent parler de cet élément lorsqu’il est question de perdre du poids, peu de personnes connaissent réellement la grande importance de celui-ci dans la quête d’une perte de poids durable.En fait, le métabolisme de base (pour rester dans les termes simples)  est une dépense minimale d’énergie (calorie) de l’organisme, pour assurer sa survie. C’est aussi un ensemble des réactions biochimiques concernant une substance donnée. Au repos, même si vous ne faites aucun exercice ou effort physique, votre corps dépense beaucoup d’énergie pour assurer les fonctions de vos organes: battements cardiaques, respiration, digestion, thermorégulation (maintenir votre température corporelle), circulation sanguine, maintien de la masse musculaire, etc.

Si en plus de tout cela, vous faites de l’activité physique régulièrement, votre métabolisme de base sera alors plus élevé, ce qui fait en sorte que vous dépensiez nécessairement plus de calories qu’une personne sédentaire.

Pour résumé, plus un métabolisme de base est élevé, plus la personne aura de la facilité à perdre du poids et le contraire est tout aussi véridique c’est-à-dire que si une personne à un métabolisme basal faible, elle aura tendance facilement à prendre du poids et aura plus de difficulté à perdre du poids.

Malheureusement, lorsque nous vieillissons, la perte de masse musculaire, la masse maigre et parfois la masse osseuse diminuent, ce qui diminue aussi le métabolisme de base. On dit qu’après 50 ans, le métabolisme de base diminue de 2 à 3 % par tranches de 10 ans. Cela signifie que la prise de poids est alors plus facile et rapide. De plus, les personnes âgées ont tendance à être moins actives dans la vie de tous les jours, ce qui diminue grandement le métabolisme de base.

Diminution de la masse musculaire

Lorsqu’une personne vieillit, il est “naturel” qu’elle perde de la masse musculaire car souvent, ces personnes sont moins actives ce qui entraîne conséquemment une perte de masse musculaire. Or, la perte de masse musculaire entraîne par le fait même une diminution du métabolisme de base.

C’est alors que la quantité de calories dépensées au repos et à l’effort diminue ce qui diminue évidemment les dépenses énergétiques journalières.

Les calories qui étaient brûlées lorsque la personne était “plus jeune” sont désormais stockées sous forme de graisses. Lorsque le corps stocke des graisses, il y a une prise de poids bien sûr.

Pour éviter de prendre du poids par la perte de masse musculaire et la baisse du métabolisme de base, il est important que les personnes âgées de plus de 50 ans consomment suffisamment de protéines au quotidien afin de diminuer la perte de masse musculaire.

Les hormones et la ménopause

Lorsqu’une femme vit la ménopause, il y a une diminution d’hormones, plus précisément d’oestrogènes. La baisse de cette hormone entraîne une perte de masse musculaire qui encore ici contribue à la baisse du métabolisme de base. Tous ces facteurs favorisent donc la prise de poids.

Une femme ménopausée prend en moyenne 4 à 5 kilos.

Les grossesses

Il est tout à fait normal de prendre du poids pendant une grossesse. Cependant, de nombreuses femmes éprouvent de la difficulté à perdre du poids après la grossesse (changement de routine, alimentation, sédentarité, responsabilités chargées) ou encore à revenir à leur poids d’avant grossesse.

Si cette femme n’a pas perdu le poids de sa première grossesse et qu’elle tombe ensuite enceinte de nouveau, elle se retrouvera au final (en général) avec une plus grande quantité de poids à perdre à la fin de sa deuxième grossesse et ainsi de suite.

La sédentarité

En vieillissant, nous avons tendance à être moins actif physiquement à cause de la moins bonne condition physique, de la diminution de l’endurance musculaire et/ou cardiovasculaire, d’une lourdeur de responsabilités, de la fatigue, des problèmes de santé, etc.

Il faut dire aussi que la majorité des personnes âgées ont de la difficulté à effectuer de petites et moyennes tâches comme l’entretien de la maison, la préparation des repas, la lessive, l’entretien extérieur et j’en passe. On ne peut leur demander d’aller prendre une marche de 40 minutes alors qu’elles ont des problèmes de genoux.

C’est pourquoi, plusieurs personnes âgées restent sédentaires, surtout lorsqu’elles sont en établissement pour personnes retraitées.

L’hypothyroïdie

Nous avons tous une thyroïde, organe qui a une forme de papillon situé à la base de votre cou, et plus particulièrement sous la pomme d’Adam. Dans le cas de l’hypothyroïdie, votre thyroïde connaît une difficulté à produire ces hormones qui seront alors en plus petite quantité d’où le «hypo» que nous retrouvons dans l’ hypothyroïdie, qui signifie faible production d’hormones thyroïdiennes.

Ce problème de santé touche majoritairement les femmes âgées de 50 ans et plus, soit à la période de la ménopause. Il y a 2 à 8 fois plus de femmes que d’hommes qui sont touchés par cette affection et près de 1% de la population en général en souffre. Il n’est donc par rare de connaitre des personnes souffrant d’ hypothyroïdie.

Or, une personne qui souffre d’hypothyroïdie connaît généralement une prise de poids car le métabolisme de base diminue encore une fois, il y a davantage de stockage de graisses et autres raisons.

La perte osseuse

Nous associons régulièrement la perte osseuse à l’ostéoporose. Bref, tout comme la perte de masse musculaire, la perte osseuse entraîne une diminution du métabolisme de base ce qui fait en sorte que vous dépensiez moins de calories au repos et à l’effort et que votre corps stocke plus facilement les graisses ce qui se traduit par une perte de poids.

Il faut dire que la perte osseuse n’est pas seulement causée par une alimentation faible en calcium (lait, yaourt, fromage, légume, etc.) mais elle est aussi provoquée par une carence en vitamine D ainsi qu’une sédentarité.

 Comment ne pas prendre du poids quand on vieillit? 

Il n’est pas si évident que cela pour les personnes âgées d’éviter de prendre du poids pendant le vieillissement puisqu’il y a plusieurs facteurs qui entrent en ligne de compte comme l’âge avancé, les problèmes de santé physiques ou mentaux, la prise de certains médicaments, les limitations physiques (prothèse, fracture, etc.) ainsi que l’énergie ou plutôt la fatigue.

Voici donc quelques conseils pour éviter la prise de poids.

Bouger au quotidien

Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire. Je le sais car j’ai travaillé pendant de nombreuses années dans les CHSLD (Centre Hospitalier de Soins de Longue Durée) ainsi que dans des résidences pour personnes retraitées.

Cependant, cette activité  pourrait être  de prendre une marche dans la résidence, dans les corridors ou à l’extérieur qu’avec vos 2 jambes, avec une canne, un déambulateur ou encore en chaise roulante. Bien sûr, avec le consentement du médecin ou d’une infirmière responsable.

Sinon, dans certaines résidences pour personnes retraitées, il y a la présence d’une piscine, d’une salle de quilles, de “cours” danse, de yoga ou encore de sorties. C’est encore ici une belle occasion de dépenser de l’énergie et de demeurer actif.

Avoir une “diète” ou une alimentation équilibrée

Je sais que dans les CHSLD, ce n’est pas tout le monde qui peut choisir leur régime alimentaire car ils sont déjà pré-établis en quelque sorte. Certaines personnes n’ont guère le choix de respecter une diète particulière pour leur santé comme une diète pauvre en sodium ou encore une diète pour diabétique.

Toutefois, certaines personnes ont le pouvoir et le choix de leur régime alimentaire.

C’est pourquoi les personnes âgées doivent consommer:

– 7 portions de fruits et légumes frais préférablement/jour

– 6 à 7 portions de produits céréaliers entiers

– 2 à 3  portions de viandes et substituts maigres

– 3 portions de produits laitiers

Voici  un exemple d’une journée pour respecter ces recommandations.

Matin

– 2 tranches de pain de 100% grains entiers

– 2 c.à.soupe de beurre d’arachide ou 2 oeufs cuits durs

– 1 banane

– 1 tasse de lait à 1 ou 2 % de matières grasses

– 1 café

Collation

– 1/2 tasse de raisin frais

– 50g de fromage à moins de 20% de matières grasses

Midi

– 1 tasse de salade composée (tomate, concombre, oignon, carotte, etc.)

– 1/2 tasse de légumes cuits avec peu de matière grasse (1c.à.soupe)

– 75g de poisson

– 1 tasse de pâtes alimentaires de 100% blé entier

– 1 pomme

Soir 

– 3/4 tasse de légumineuses

– 1 tortilla au blé entier cuit au four

– 1/2 tasse de légumes cuits

– 1 fruit frais

Collation

– 1 bol de céréales entières (30g)

– 1 tasse de lait à moins de 2% m.g

Mon Avis Personnel

Je trouve qu’en vieillissant, soit que les personnes âgées deviennent assez minces à cause de la maladie entre autres ou encore qu’elles deviennent en surplus de poids car elles se dépensent moins, mangent plus et que les hormones ne sont plus les mêmes.

C’est triste car même si ces personnes souffrent d’un problème de poids, il est plus difficile pour elles de maigrir car les hormones, les médicaments, les maladies et autres problèmes de santé jouent contre eux contrairement à nous qui avons plus d’énergie et de mobilité en quelque sorte.

Cependant, il est tout de même possible de maigrir ou encore de prévenir la perte de poids en vieillissant par la saine alimentation et un mode de vie actif.

Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on InstagramKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Pour avoir moi-même vécu des problèmes de surplus de poids à mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau et de ne pas se trouver beau ou belle. Si vous vivez la même chose, je connais les difficultés, les peurs et l'incompréhension que vous pouvez ressentir. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime mais plutôt en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. J'ai depuis développé une passion pour la cuisine et c'est pourquoi, en 2010, j'ai crée mon premier site web pour venir en aide aux personnes qui désirent perdre du poids sans régime pour enfin, se retrouver peu à peu, s'aimer, s'accepter de nouveau et être mieux dans leur peau. En ayant perdu ce poids tout simplement en intégrant une saine alimentation à mon quotidien, j'ai voulu partager mes trucs personnels pour vous aider vous aussi à perdre du poids sans casse-tête afin d'avoir des résultats durables. Au fil des années, j'ai crée de nombreux recueils de recettes et programmes minceur pour venir en aide à mes lecteurs et les soutenir dans leur démarche de perte de poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.