Bonbons, Gâteaux et Sucreries: Mon Enfant en Mange-t-il Trop?

Vous vous souvenez lorsque vous étiez plus jeune?

Vous vous rappelez de ces beaux souvenirs lorsque nos parents nous apportaient avec eux faire les courses?

Qu’est-ce que nous étions tenaces pour avoir ce que nous voulions soit un bonbon, une friandise, des petits gâteaux ou d’autres sucreries.

C’est pourquoi plusieurs parents cessent d’amener leurs enfants lorsqu’il est le temps de faire les emplettes. Si c’est pour éviter une crise devant les autres clients de ce supermarché, pourquoi pas?

Malgré tout, la très grande majorité des parents mettent des friandises et autres sucreries dans le panier d’épicerie pour eux-mêmes mais aussi pour faire plaisir à leurs enfants.

Il ne faut pas se le cacher, les enfants du moins tous ceux que j’ai connus à ce jour adorent les bonbons et autres aliments sucrés.

Certains disent que c’est à cause de l’alimentation donnée à l’enfant en bas âge en intégrant en premier lieu les purées de fruits au lieu d’utiliser les purées de légumes qui sont généralement moins sucrées au goût. Mais bon, c’est des hypothèses car voyez-vous, j’ai été nourri étant très jeune à la purée de fruits en premier lieu car je recrachais les purées de légumes….il faut croire que je n’aimais pas cela et pourtant aujourd’hui, j’adore tous les légumes!

Bref, revenons à notre principal intérêt à savoir si votre enfant mange trop de bonbons, gâteaux et autres sucreries.

Peut-être en mange-t-il beaucoup à votre avis me ne souffre pas d’embonpoint ou encore peut-être en mange-t-il relativement beaucoup mais que votre enfant connaît déjà des problèmes de poids.

Si votre enfant est accro aux bonbons, gâteaux, friandises et autres sucreries, comment lui faire manger moins de bonbons sans nécessairement avoir à gérer d’autres crises supplémentaires et lui faire plaisir pour ne pas perdre de son amour (ce que certains parents redoutent).

Mon Enfant Mange Trop de Friandises?

Est-ce que votre enfant mange trop de bonbons?

Malheureusement, contrairement aux groupes alimentaires que nous retrouvons dans le Guide Alimentaire Canadien, il n’y a pas de limites de portions accordées à la consommation de sucreries.

Évidemment, il faut en consommer le moins possible mais comment savoir si ce que votre enfant mange en sucreries, est-ce trop ?

Évaluer

Généralement, c’est vous qui faites les repas, lunchs et desserts de vos enfants. Si ce n’est pas vous qui faites les lunchs, c’est probablement vous qui lui donner de l’argent pour qu’il mange à la cafétéria. Pour les desserts, peut-être n’en faites-vous pas mais qu’elle est la touche sucrée que vous donnez à votre enfant après les repas?

Prenons un exemple pour bien comprendre comme évaluer en premier lieu si votre enfant mange trop de friandises. Il faut bien sûr pour cela, analyser l’alimentation de votre enfant ou encore celle que vous lui donnez.

(1) = 1 “portion” de sucrerie

(2) = 2 “portions” de sucrerie et ainsi de suite

Matin

– 2 tranches de pain blanc

– 3 c.à.soupe de Nutella (3)

– 1 banane

– 250 ml de lait à 1% matières grasses

– 2 c.à.soupe de sirop de chocolat (2)

Collation

– 1 fruit frais + 50g de fromage mozzarella

Midi

– 1/2 tasse de riz complet brun

– 70 g de blanc de poulet

– 1 tasse de crudités variées avec trempette légère

– 175 ml de yaourt aux fraises à 1% m.g

– 1 barre “granola” enrobée de chocolat (1)

Collation

– 2 biscuits de la cafétéria (2) + 250 ml de lait

Soir

– 1 tasse de salade mixte

– 2 oeufs

– 1 tranche de pain

–  50g de fromage

– 1 part de gâteau avec  coulis de chocolat (2)

Dans cet exemple, cet enfant mange trop de sucreries et aliments riches en sucres. Malheureusement, c’est la réalité pour plusieurs enfants de nos jours car souvent, nous souhaitons éviter les crises et c’est pourquoi nous achetons la paix en quelque sorte.

Comment donc faire en sorte que votre enfant mange moins de sucre?

Cuisiner vos propres desserts

Il est relativement assez facile de faire des desserts santé à vos enfants.

J’entends déjà des parents penser qu’un enfant n’aime pas les aliments “santé” généralement et que s’il n’y a pas de sucre comme du chocolat, l’enfant boudera cet aliment.

Par contre, un dessert santé ne signifie pas de ne mettre aucun sucre ou chocolat. C’est simplement de doser et d’utiliser des ingrédients nutritifs pour faire en sorte que ce dessert soit savoureux et nutritif.

Si vous faites des muffins par exemple, utilisez premièrement de la farine de 100% blé entier. Les enfants n’en voient que du feu.

Lorsque je gardais les enfants d’une copine, le garçon devait apporter des muffins à la classe pour un petit-déjeuner à l’école. Étant soucieuse de l’alimentation et de la santé, j’ai entrepris tôt le matin ma recette de muffins aux fruits et pépites de chocolat. Lors de son retour de l’école, ce même petit garçon apporta mon plat vide et sa soeur me dit qu’il y avait des camarades de classe à elle (ils ne sont pas dans la même année) qui parlaient des fameux muffins que le petit garçon avait apportés à l’école et c’est sans prétention.

—> Voici donc ma recette de muffins aux fruits et chocolat santé.

Un autre dessert que les enfants adorent et qui ne vous demandera pas trop de préparation, c’est la fameuse fondue au chocolat. Prenez préférablement du chocolat de qualité à 70% cacao minimum et variez les fruits utilisés comme la cerise, le raisin, la pomme, la banane, le kiwi, la manque, le cantaloup, la poire, la pêche, le bleuet, etc.

Éviter d’en rajouter le matin et midi

Je sais que les enfants aiment bien manger un petit sucré le matin pour se “réveiller” et le midi en guise de dessert pour terminer leur repas. Cependant, je vous conseille de lui donner son petit aliment sucré (1 portion) à raison de 1 fois/jour.

Si votre enfant aime le chocolat, il peut en manger le midi OU le soir…quoique certains aiment le manger le matin sur la tranche de pain.

En parlant de cela, éviter ces garnitures au caramel ou au chocolat dans votre garde-manger. Malgré les annonces publicitaires qui nous laissent croire que ces produits sont sains pour les enfants, ils ne le sont aucunement.

Préférez donc le beurre d’arachide, la confiture de fraises maison ou sans sucre ajouté, les oeufs (qui se mangent très bien avec le pain cuit), les beurres de noix variés (amande par exemple), la marmelade maison et j’en passe.

Bref, limitez votre enfant à 1 portion/jour.

Remplacer par d’autres produits plus sains

C’est ainsi que vous allez parvenir à diminuer la consommation de friandises et sucreries de votre enfant sans qu’il s’en rende trop compte.

Comme dans l’exemple des garnitures sucrées matinales, veillez à remplacer les desserts et gâteaux du midi par des biscuits que vous aurez faits à la maison en veillant à diminuer la quantité de sucre ou de chocolat ajouter, en prenant la farine de 100% blé entier au lieu de la farine enrichie, en remplaçant le sucre par des fruits séchés et autres petits trucs.

Trouver les raisons pour lesquelles votre enfant mange des bonbons

Il serait important de comprendre la raison pour laquelle votre enfant mange beaucoup de bonbons. Je sais que les enfants en mangeant parce qu’ils ont bon goût  mais plusieurs enfants en mangeant de manière compulsive et c’est pourquoi il serait bien de connaître les raisons qui poussent votre enfant à manger.

Nous aussi les adultes, nous mangeons parfois pour éviter de vivre nos émotions, pour repousser les hommes dans le cas des femmes qui ont subi des violences sexuelles par exemple ou encore lorsque nous nous ennuyons.

Voici les 3 principales raisons pour lesquelles votre enfant mange beaucoup de friandises.

Une habitude

Les enfants éprouvent plus de difficultés à reconnaître les signaux de faim et de satiété. Si un enfant va chez un parent et qu’il y a un plat de friandises sur la table, qu’il ait faim ou non, il va fort probablement en manger parce qu’il aime ça mais aussi par automatique.

Grignoter pour le plaisir

Un enfant mange généralement de petits repas tout au cours de la journée. Il grignote sans cesse du matin au soir et justement, c’est surtout le soir que l’enfant va continuer ces grignotines jusqu’au soir en mangeant des friandises.

Ennui et solitude

Lorsque votre enfant est de retour de l’école et que les parents ne sont pas arrivés, il est facile pour lui de manger des bonbons devant la télévision en regardant son émission préférée.

Il peut aussi manger plus de sucreries lorsqu’il vit des émotions comme le stress, l’ennui et l’inquiétude car les aliments sucrés ont un pouvoir réconfortant et même pour nous les adultes. Pensez aux filles en peine d’amour avec un grand bol de crème glacée.

Bricoler avec votre enfant

Il serait amusant de bricoler avec votre enfant un petit bol (fait à partir d’un petit pot de beurre d’arachide vide, lavé et sans l’étiquette) en collant des papiers, des autocollants et de la peinture par exemple. Vous pourriez ainsi dire à votre enfant de choisir 1 aliment plaisir à mettre à l’intérieur de ce bol le matin avant de quitter pour l’école.

Il aura donc droit de manger cet aliment au cours de la journée, au moment qu’il le souhaitera. S’il le mange trop tôt (et qu’il en veut un autre en soirée), il ne faut pas lui en donner un autre. Ainsi, il s’amuse à mettre SA friandise à tous les jours et cela lui permet de manger moins de sucre.

Donner de saines collations régulièrement

En donnant des collations saines à votre enfant, celui-ci se sentira plus rassasié et donc, il sera moins porté à manger des friandises.

Voici des exemples de collations santé pour votre enfant

– 1 pomme + 250 ml de lait à 1 ou 2 % matières grasses

– 1 poignée de noix et 1 banane

– 1 verre de lait (250 ml) + 1 poignée de fruits séchés

– 1 muffin maison aux fruits et pépites de chocolat

Manger à des heures fixes

Il est important en tant que parent d’avoir une routine alimentaire en mangeant à des heures régulières comme par exemple 7h00, 12h00 et 17h00.

Les collations peuvent être à 9h00, 15h00 et 19h00.

Les conséquences d’une surconsommation de sucre 
  • Caries dentaires
  • Problèmes de dentition
  • Prise de poids
  • Mauvaise haleine
  • Prédisposition au diabète
  • Hypoglycémie
  • Hyperglycémie
  • Diminution de l’énergie
  • Maux de tête voire migraine
  • Fatigue
  • Stress
  • Sautes d’humeur
  • Inattention
Mon avis personnel 

Je sais que les enfants aiment les bonbons.

Quand je gardais les enfants de ma copine, ils n’ont point mangé de friandises à la maison mais des desserts, collations et repas santé.

Eh non, ils ne se sont pas plains de ce manque de sucreries.

Par contre, en la dernière journée en tant que gardienne, nous sommes allés dans une boutique de friandises et ils avaient droit à un petit sac de bonbons de leur choix. Je peux vous affirmer qu’ils ont savouré ces friandises et même qu’ils n’ont pas tout mangé leur sac de friandises. Je suis resté étonnée.

Bref, si vous êtes un parent, il est temps d’être un exemple d’autorité et de saine alimentation à votre enfant car si votre enfant continue à manger autant de sucre, sa santé en paiera le coup malheureusement.

Vaut mieux agir immédiatement.

Bonbons, Gâteaux et Sucreries: Mon Enfant en Mange-t-il Trop?
Cet article mérite...
Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on InstagramKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Pour avoir moi-même vécu des problèmes de surplus de poids à mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau et de ne pas se trouver beau ou belle. Si vous vivez la même chose, je connais les difficultés, les peurs et l'incompréhension que vous pouvez ressentir. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime mais plutôt en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. J'ai depuis développé une passion pour la cuisine et c'est pourquoi, en 2010, j'ai crée mon premier site web pour venir en aide aux personnes qui désirent perdre du poids sans régime pour enfin, se retrouver peu à peu, s'aimer, s'accepter de nouveau et être mieux dans leur peau. En ayant perdu ce poids tout simplement en intégrant une saine alimentation à mon quotidien, j'ai voulu partager mes trucs personnels pour vous aider vous aussi à perdre du poids sans casse-tête afin d'avoir des résultats durables. Au fil des années, j'ai crée de nombreux recueils de recettes et programmes minceur pour venir en aide à mes lecteurs et les soutenir dans leur démarche de perte de poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.