Comment traiter naturellement la constipation? Voici 5 astuces qui vous aideront à y parvenir

Même si la constipation est un sujet disons…tabou, c’est un “problème” de santé” très fréquent. 

Je crois même que nous serons tous un jour ou l’autre affectés par la constipation.

Cela pourrait durer que quelques jours bien sûr ou être très occasionnelle.

Si vous en souffrez, il faut en parler à votre médecin si ce problème persiste.

Qu’est-ce que la constipation ?

La constipation est un ralentissement du transit intestinal ou encore du péristaltisme qui se traduit par une diminution ou une absence de selle d’une durée minimale de 3 jours pendant plusieurs semaines.

De plus, lorsque l’on parle de constipation, on parle aussi des personnes qui éprouvent une grande difficulté à déféquer car les selles sont sèches et dures. De plus, cela peut être causé par une occlusion partielle ou totale au niveau du rectum, car les selles se sont accumulées.

Pour les personnes qui vivent cela occasionnellement, la durée est généralement de moins de quelques mois. Par contre, d’autres personnes sont quotidiennement constipées pendant une durée minimale de 6 mois.

Quelles sont les causes de la constipation ?

Il existe de nombreuses causes à la constipation, mais je tiens à préciser que certaines d’entre elles sont à l’extrême, et vous ne devez pas conclure immédiatement que c’est votre cas.

Causes occasionnelles

  • Diminution ou absence de fibres alimentaires (pâtes, pain, pomme de terre, riz etc.)
  • Insuffisance en apport hydrique quotidien (eau)
  • Grossesse
  • Voyage à l’étranger
  • Hémorroïdes
  • Fissures anales
  • Stress
  • Retient de l’envie de déféquer
  • Trop grand apport en fibres et peu d’hydratation

Causes chroniques

  • Manque d’activité physique
  • Mauvaise hydratation
  • Manque d’apport en fibres alimentaires
  • Grossesses multiples
  • Médicaments (Anti-Parkinsonien, Antidépresseur, Antihypertenseur, Anti-Arythmique, Analgésique Narcotique (morphine, codéine etc…)
  • Maladies chroniques : diabète, maladies cardiaques, hypertension, Parkinson, dépression
  • Hémorroïdes
  • Hypothyroïdie
  • Cancer colorectal
  • Diverticulite
Les personnes les plus à risques

Les femmes 

La modification hormonale et le fait que notre utérus comprime notre côlon diminue le transit et les contractions intestinales ce qui favoriserait la constipation. De plus, les femmes sont 3 fois plus sujettes à ce dysfonctionnement intestinal que les hommes, notamment à cause de la progestérone que les femmes sécrètent lors du 2e cycle menstruel et aussi lorsqu’elles sont enceintes.

Les personnes âgées 

Les personnes âgées sont très sujettes à la constipation car nombreux d’entre eux sont alitées, sédentaires ou encore ne consomment pas suffisamment de fibres alimentaires. Finalement, on sait qu’en vieillissant, les personnes âgées doivent généralement avoir recours à de nombreux médicaments afin d’atténuer ou guérir de maladies quelconques et ces médicaments peuvent être à l’origine de la constipation.

Les nourrissons

Les bébés nourrirent au lait de vache ont tendance à connaitre plus de difficulté intestinale que les enfants qui sont nourris au lait maternel, car le lait de vache ou encore le lait maternisé contient moins de fibres alimentaires.

Les enfants d’âge scolaire 

Ceux-ci prennent la mauvaise habitude de retenir leur envie de déféquer, ce qui peut amener à long terme, la constipation. C’est surtout les enfants âgés de 4 ans qui souffrent de ce problème.

Les personnes obèses ou avec un grand surplus de poids
Ici, je ne veux pas généraliser, mais les personnes qui sont considérées comme obèses ou qui ont un important surplus de poids sont parfois sédentaires, ce qui favorise la constipation car l’activité physique permet de favoriser le transit intestinal.
Comment traiter naturellement la constipation ? 

Malgré tous les médicaments en vente libre etqui sont que nous retrouvons dans les tablettes des pharmacies, il est encore plus sain de traiter autrement la constipation occasionnelle.

C’est simplement pour vous faire constater à quel point les saines habitudes de vie vous permettent d’éviter des problèmes de santé comme la constipation.

Ces recommandations vous permettront non seulement de traiter la constipation mais aussi de la prévenir.

1. Boire beaucoup d’eau 

Même si vous savez très bien qu’il faut boire une quantité d’eau généreuse à tous les jours, plusieurs personnes éprouvent de la difficulté à boire 6 à 8 verres d’eau/jour car elles n’y pensent pas, n’aiment pas le “goût” de l’eau ou encore parce qu’elles préfèrent boire d’autres boissons comme les boissons gazeuses ou les jus.

L’eau est nécessaire pour traiter et prévenir la constipation parce qu’elle permet de «ramollir» les selles, qui seront alors plus faciles à évacuer. De plus, l’eau favorise le transit intestinal, ce qui permet de déféquer régulièrement.

Un petit truc pour boire plus souvent de l’eau, c’est de toujours avoir à portée de main une bouteille d’eau fraîche, peu importe où vous vous retrouvez que ça soit au travail, dans l’autobus, dans votre véhicule, à la maison, au gym, dans votre bureau, dans votre sac à main, etc.

Ainsi, vous serez porté à prendre régulièrement des gorgées.

Sinon, veillez à prendre 1 grand verre d’eau avant chaque repas. Déjà ici, vous allez être prochaine de l’apport en eau. Bien sûr, vous pouvez en boire plus de 8 verres par jour surtout si la température extérieure est chaude et humide et/ou si vous faites du sport.

Pour les personnes qui ont peur de se réveiller fréquemment la nuit pour aller uriner et c’est la raison pour laquelle elles hésitent à “trop” boire, je vous conseille de diminuer la consommation d’eau à partir de 18h pour justement éviter de séquencer votre sommeil.

2. Manger plus de fibres alimentaires

Une autre cause de la constipation est le manque d’apport en fibres alimentaires.

Des fibres alimentaires, nous en retrouvons dans les fruits, les légumes, les pâtes de blé entiers, les céréales complètes (avoine, millet, orge, quinoa), les pains de 100% blé ou grains entiers, les pommes de terre, les céréales à déjeuner de grains entiers, le maïs soufflé nature, les craquelins de blé entier, les pruneaux séchés, le jus de pruneaux et encore plus.

C’est pourquoi je vous recommande de consommer entre 6 et 8 portions de produits céréaliers entiers à tous les jours ainsi que 5 à 10 portions de fruits et légumes frais avec la pelure si possible quotidiennement.

Les fibres alimentaires permettent d’avoir un transit intestinal plus rapide et régulier.

Cependant, si une personne au contraire mange trop de fibres alimentaires et ne consomme pas assez d’eau, il pourrait y avoir alors une constipation.

C’est un juste milieu.

Les apports en fibres alimentaires journaliers sont de 30 à 40g par jour.

Pour vous assurer d’en manger suffisamment, choisissez des produits céréaliers riches en fibres alimentaires en regardant toujours le tableau de la valeur nutritive des aliments que vous mettez dans votre panier.

3. Faire du sport à tous les jours

La sédentarité est une cause de la constipation occasionnelle alors que les personnes qui mangent sainement, s’hydratent généreusement et sont actives en souffrent généralement pas.
En pratiquant une activité physique à tous les jours pendant 40 à 60 minutes, cela vous permettra de traiter et prévenir la constipation car en plus de détendre, l’activité physique contribue à un meilleur transit intestinal.

Non seulement vous ne serez plus constipé mais vous allez avoir une meilleure santé globale et maintenir ou perdre du poids.
 
 

4. Ne pas retarder votre envie
 

Il arrive dans la vie qu’il y a des moments pas très propices pour aller à la salle de bain quand l’envie se fait sentir.
Si vous êtes en plein rendez-vous important, lors d’un repas d’affaires, dans la maison de votre nouvelle flamme ou encore en train de parler au téléphone, j’avoue que c’est plutôt gênant de quitter car l’envie est forte.
Si vous avez peur de l’odeur qui peut en s’en dégager et que c’est cela qui vous pousse à vous retenir, je vous conseille de traiter à portée de main un paquet d’allumettes. Ainsi, vous pourrez éliminer l’odeur.
Il y a des moments plus embarrassants mais saviez-vous que si vous retenez “trop longtemps” votre envie d’aller à la salle de bain, l’envie de déféquer reviendra seulement (et peut-être!) 2 à 4 heures plus tard généralement.

5. Gérer votre stress

Facile à dire, je suis tout à fait d’accord avec vous.

Autant que le stress peut provoquer la diarrhée pour certaines personnes, autant qu’il peut provoquer une constipation pour d’autres.

Pour gérer votre stress, je vous invite à lire ces 10 conseils pour diminuer votre stress.

Mon avis personnel 

Non!

Je ne commencerais pas à vous dire si j’ai déjà souffert de constipation mais je comprends que cela doit être fort désagréable de ne pas avoir envie ou encore d’en avoir envie mais que malheureusement, ce n’est pas “productif”.

Les personnes qui en souffrent se sentent généralement moins énergétique, gonflé, le ventre dur, inconfortable et pas très bien.

Ces conseils vous permettront de la traiter et encore de la prévenir.

Si par contre il vous arrive souvent de souffrir de constipation ou encore que celle-ci dure assez longtemps, je vous recommande de consulter votre médecin pour connaître la cause et le traitement qui sera approprié pour soulager cet inconfort.

Comment traiter naturellement la constipation? Voici 5 astuces qui vous aideront à y parvenir
Cet article mérite...
Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on InstagramKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Pour avoir moi-même vécu des problèmes de surplus de poids à mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau et de ne pas se trouver beau ou belle. Si vous vivez la même chose, je connais les difficultés, les peurs et l'incompréhension que vous pouvez ressentir. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime mais plutôt en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. J'ai depuis développé une passion pour la cuisine et c'est pourquoi, en 2010, j'ai crée mon premier site web pour venir en aide aux personnes qui désirent perdre du poids sans régime pour enfin, se retrouver peu à peu, s'aimer, s'accepter de nouveau et être mieux dans leur peau. En ayant perdu ce poids tout simplement en intégrant une saine alimentation à mon quotidien, j'ai voulu partager mes trucs personnels pour vous aider vous aussi à perdre du poids sans casse-tête afin d'avoir des résultats durables. Au fil des années, j'ai crée de nombreux recueils de recettes et programmes minceur pour venir en aide à mes lecteurs et les soutenir dans leur démarche de perte de poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.