L’anorexie cause-t-elle l’infertilité?

Qu’est-ce que l’anorexie ? 

L’anorexie mentale est une maladie psychologique et psychiatrique dans laquelle les femmes sont 99% plus exposées que les hommes. Ces personnes anorexiques refusent l’ingestion complète ou très partielle d’aliments et ressentent une encore plus grande peur lors d’une exposition à des aliments riches en gras ou en sucre. C’est l’un des troubles alimentaires les plus présents dans nos sociétés, car on sait que l’image  idéalisée de nos est une femme mince, pour ne pas dire maigre, avec une poitrine volumineuse, des jambes infiniment longues, les cheveux longs blonds, etc.

De plus, l’anorexie est connue comme étant une très grande restriction alimentaire provenant d’une obsession envers la nourriture et la perte de poids  où les personnes touchées mangent pratiquement rien, font une quantité de sports excessive ou pas, peuvent avoir recours à des laxatifs ou vomissements et on comprend que cela entraine une importante perte de poids, dans un indice de masse corporelle de la maigreur, soit moins de 16.
Quoique  la première chose que nous pensons lorsque nous parlons d’anorexie soit une personne maigre, l’anorexie mentale est une maladie mentale beaucoup plus profonde que l’apparence physique. C’est un mal-être interne qui peut entrainer beaucoup de conséquences graves et MORTELLES. Par contre, de nombreux outils sont disponibles pour les personnes qui en souffrent, notamment des thérapies.
Quelles sont les causes de l’anorexie?

Facteurs biologiques

  • Antécédents familiaux de dépression et/ou de trouble d’alimentation
  • Tendance familiale à l’obésité
Facteurs socioculturels
  • Industrie de régimes amaigrissants et de l’exercice physique
  • Industrie de la mode
  • Changements importants dans le rôle féminin
  • Pression de l’entourage
Facteurs psychologiques
  • Faible estime de soi
  • Perfectionnisme
  • Instabilité émotionnelle : changement d’humeur
  • Déficits intéroceptifs incapacité de reconnaitre les sensations corporelles et à y répondre comme la faim, la satiété, la fatigue ou la douleur. Aussi, ils ne peuvent reconnaitre leurs émotions.
  • Inefficacité
  • Docilité, facilement influençable
  • Besoin de faire plaisir aux autres
Facteurs familiaux
  • Familles enchevêtrées: relation familiale dans laquelle les enfants doivent se conformer aux attentes des parents au lieu d’exprimer leur unicité.
  • Mauvaise résolution des conflits
  • Problème de solitude et de séparation
  • Présence d’alcoolisme, d’abus sexuels et physiques, de violence physiques et verbales
L’anorexie et l’infertilité 

Les femmes (et les hommes) qui souffrent d’anorexie ne souhaitent pas vivre ce problème de santé mental et elles craignent que ce trouble apporte des dangers pour sa santé présente et future. Elles souhaitent généralement plus que tout retrouver un équilibre dans leur vie sociale, familiale, interpersonnelle et amoureuse et retrouver une saine relation avec la nourriture. Cependant, ce problème de santé mental est si ancré, si profond qu’il est très difficile voire impossible de s’en sortir seule. C’est extrêmement souffrant pour ces femmes sur le plan physique, psychologique et émotionnel.

Ces femmes veulent retrouver “une vie normale” c’est-à-dire d’arrêter de mentir, de se cacher, de ne pas s’aimer, de manger normalement et de retrouver un équilibre avec le contrôle de sa vie. Elles souhaitent surement éventuellement devenir maman mais elles craignent bien sûr que cette anorexie provoque l’infertilité, chose qu’elles ne peuvent pas envisager car elles souffrent déjà assez comme cela qu’elles ne pourraient supporter une autre épreuve aussi difficile.

Personnellement, c’est lorsqu’une personne de mon entourage qui souffrait alors d’anorexie mentale a appris que si elle continuait ainsi, elle ne pourrait sans doute pas avoir d’enfant naturellement qu’elle s’est reprise en main. Malgré la forte intensité de l’anorexie dans sa vie, la question d’infertilité était bien plus épeurant que le fait de prendre quelques kilos pour avoir un poids un peu plus élevé.

Effectivement, l’anorexie peut amener à une infertilité ou pire, une stérilité.

Les causes de l’infertilité chez les anorexiques 
  • Composition corporelle
  • Tissus adipeux insuffisants
  • Apports caloriques insuffisants
  • Petit poids
  • insuffisance de masse grasse
  • Troubles de comportement alimentaire
  • Anomalie du cycle menstruel
  • Aménorrhée (absence des règles)
Qu’est-ce que l’aménorrhée? 

L’aménorrhée est un “phénomène” qui arrive plus fréquemment que ce que nous pouvons le croire.

Saviez-vous que l’aménorrhée touche de 3 à 5 % des femmes en âge pour procréer?

Même si nous entendons peu parler de ce “problème” de santé, il touche de nombreuses d’entre nous et il faut l’admettre que même si nous n’aimons pas ces “vilaines”, que lorsque nous ne les avons pas, que c’est inquiétant et stressant.

L’aménorrhée représente l’absence de menstruation chez une femme en âge de procréer donc de 12 ans et plus.

Même si nous prenons cela trop souvent à la légère, il est important de connaître la cause de l’absence de menstruation car même si cela semble superficiel, l’origine peut être plus profonde, poussée si on veut.

Bien sûr, lorsque nous voyons que nous ne sommes pas menstruées (surtout si nous sommes régulières), nous paniquons à l’idée d’être enceinte (que ça soit attendu ou non, le stress n’est pas le même) et c’est alors que nous décidons de faire une grossesse selon les instructions du fabricant donc au moins 1 jour de retard des règles, le matin  pour des résultats fiables.

Aménorrhée primaire

Cette sorte d’aménorrhée est présente pour:

  • Les jeunes femmes de plus de 16 ans qui n’ont jamais eu leurs règles même si cette jeune femme présente des caractéristiques de croissance (augmentation de la poitrine, pilosité, etc.)
Aménorrhée secondaire
  • La femme qui a déjà été menstruée mais qui ne l’est plus pour une raison quelconque pendant 3 cycles ou 6 mois

La femme qui souffre d’anorexie va généralement arrêtée d’être menstruée, ce qui est la première conséquence de l’anorexie car la quantité de masse adipeuse est insuffisante et le corps se protège en cessant les menstruations sans quoi, il y aurait de fort risques d’anémie.

Près de 66% des femmes anorexiques vivront l’aménorrhée.

De plus, l’état de dénutrition chez la femme anorexie perturbe grandement le fonctionnement hypothalamo-hypophyso-ovarien ce qui signifie  un trouble du cycle menstruel et hormonal.

Or, si la femme anorexique connaît une aménorrhée et des troubles du cycle menstruel, elle connaît alors des problèmes de fertilité et il est pratiquement impossible pour elle de tomber enceinte jusqu’à ce qu’elle prenne du poids et que le cycle menstruel refonctionne normalement à nouveau.

Dans 40% des cas, malgré une prise de poids, l’absence de menstruation persiste mais cela ne veut pas dire que cela ne sert à rien de prendre du poids, bien au contraire.

Sachez aussi que les femmes qui ont connu des périodes d’anorexie courent de plus grands risques de connaître une mortalité infantile.

Bref, l’anorexie provoque une aménorrhée, c’est habituellement une des premières conséquences visibles de ce problème d’ordre mental (émotionnel) mais aussi de problèmes hormonaux qui empêchent l’ovulation et évidemment, s’il n’y a pas d’ovulation, il y a alors un problème d’infertilité.

Mon avis personnel 

Si vous êtes une femme qui souffre ou qui a souffert d’anorexie mentale et que désormais, vous êtes enceinte ou souhaitez le devenir, je vous suggère fortement de consulter votre médecin pour être certain que vous ne manquez de rien pour la grossesse et que le tout se déroule bien.

Je suis certaine que cette maladie est très difficile à vivre et à gérer au quotidien mais je sais que vous êtes fortes et que vous saurez vous en sortir en allant chercher de l’aide. C’est difficile par moment d’aller chercher de l’aide car nous sentons que nous montrons nos faiblesses, nos incapacités et notre vulnérabilité mais si vous désirez sincèrement vous en sortir, il faut passer par là.

Si vous avez simplement besoin de parler de ce que vous vivez, de vous vider le coeur sans craindre le jugement, n’hésitez surtout pas. Je suis présente pour vous.

Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on InstagramKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Pour avoir moi-même vécu des problèmes de surplus de poids à mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau et de ne pas se trouver beau ou belle. Si vous vivez la même chose, je connais les difficultés, les peurs et l'incompréhension que vous pouvez ressentir. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime mais plutôt en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. J'ai depuis développé une passion pour la cuisine et c'est pourquoi, en 2010, j'ai crée mon premier site web pour venir en aide aux personnes qui désirent perdre du poids sans régime pour enfin, se retrouver peu à peu, s'aimer, s'accepter de nouveau et être mieux dans leur peau. En ayant perdu ce poids tout simplement en intégrant une saine alimentation à mon quotidien, j'ai voulu partager mes trucs personnels pour vous aider vous aussi à perdre du poids sans casse-tête afin d'avoir des résultats durables. Au fil des années, j'ai crée de nombreux recueils de recettes et programmes minceur pour venir en aide à mes lecteurs et les soutenir dans leur démarche de perte de poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.