Les Bienfaits du Régime Végétarien

Le régimes végétariens est de plus en plus p populaire et il est plus facile aujourd’hui de trouver des plats végétariens dans les  végérestaurants, les marchés, les dépanneurs et même dans les stations-service.

Même les personnes considérées comme “carnivores” mangent parfois des repas végétariens par goût, envie mais aussi disponibilité. C’est mon cas du moins. J’adore cuisiner des repas végétariens minceurs comme par exemple :
 
===> Muffins de légumineuses BBQ
 
===> Pizza-tortillas végé

Je ne me considère pas comme une personne végétarienne mais il m’arrive régulièrement de préparer des plats végétariens à la maison en faisant par exemple des hamburgers aux légumineuses, une lasagne végétarienne, une courge spaghetti avec une sauce à spaghetti sans viande, etc.
 
Pour consulter ces recettes ainsi que plus de 75 autres recettes minceurs, cliquez ici! 

Personnellement, si le végétarisme constituait simplement ne pas manger de viandes rouges, je n’aurais pas vraiment de difficultés à suivre cette mode alimentaire. Non pas que je n’aime pas la viande rouge mais parfois, mon copain souhaite manger un filet-mignon alors que moi, à choisir, je préfère de loin un filet de poisson ou encore une poitrine de poulet.
 
 

Les bénéfices du régime végétarien 

La plupart des avantages que nous connaissons du végétarisme sont dû aux études menées par les adventistes du septième jour. Pratiquer un régime végétarien aura comme bénéfice de diminuer les risques de souffrir des problèmes de santé suivants.

L’obésité

Étant donné que leur alimentation est “généralement” moins riche en  calories et en gras saturés, les risques de souffrir d’obésité sont alors diminués.

Les fritures sont peu présentes pour eux, étant donné que la majorité des aliments frits ou panés sont composés essentiellement de viande. Nous avons seulement à penser aux poulets frits, aux différents poissons panés et aux hamburgers.

Maladies cardio-vasculaires

Après de nombreuses recherches effectuées, des scientifiques ont reconnu que les végétariens ont des risques beaucoup moins grands de souffrir de maladies cardio-vasculaires : angine de poitrine, crise cardiaque, tachycardie (battements cardiaques élevés), etc.

Comme mentionné ci-dessus, les végétariens ne consomment pas de protéines provenant du règne animal. Certaines viandes sont des sources élevées de gras saturés et trans et de cholestérol, qui au fil des années, accroît de façon exponentielle les maladies cardio-vasculaires.

Finalement, les végétariens ont une grande abondance de phytonutriments qu’ils retrouvent principalement dans les légumes dont les propriétés antioyxdantes diminuent les dépôts de cholestérol sur les parois des artères.

Hypertension

Contrairement aux carnivores, les végétariens ont une tension artérielle plus basse, qui se situe davantage à la normale. Les raisons de ce phénomène sont multiples: moins de graisses dans l’alimentation, absence de protéines carnées ou lactées, différence dans les apports de potassium, de magnésium et de calcium.

Cancer

Les végétariens ont une alimentation en règle général, plus riches en fruits et légumes.
 
Les fruits et légumes sont de bonnes sources d’antioxydants.
 
Or, les antioxydants permettent de diminuer les risques de cancers puisqu’ils permettent de lutter contre les effets néfastes des radicaux libres et d’éliminer des toxines.
 
En ayant une alimentation plus riche en antioxydants, les risques de cancers sont diminués.

Diminution des risques de calculs rénaux, biliaires et d’ostéoporose 

Les régimes végétariens ont des risques moindre de développer des pierres aux reins et des calculs biliaires.

Les personnes qui mangent des protéines végétales ou encore qui consomment trop de protéines augmentent les risques d’une perte de calcium, d’acide urique et d’oxalate, ce qui peut occasionner une carence en calcium voire l’ostéoporose.

De plus, une perte de calcium, d’oxalate et d’acide urique sont les composants principaux des calculs des voies urinaires. .

Les dangers du végétarisme

 
Bien que ce régime végétarien connaisse de nombreux avantages et bienfaits, il y tout de même des risques pour votre santé.

Carence en oméga-3 

Une personne qui adopte une alimentation végétarienne augmente ces risques de souffrir de déficit en oméga-3 et de consommer trop  d’oméga-6.

Les rôles ses oméga-3 sont d’avoir un impact  sur la composition de la membrane cellulaire et sur plusieurs réactions biochimiques comme la diminution de la pression artérielle, l’augmentation de l’élasticité des vaisseaux sanguins, la diminution des maladies cardio-vasculaires, les réactions immunitaires, anti-inflammatoire et anti-plaquettaire.

Les oméga-3 sont indispensables pour notre organisme puisqu’ils ne sont pas fabriqués par celui-ci. On les puise uniquement dans notre alimentation et on les retrouve principalement dans le lin, l’huile de colza, de canola, de pépins de raisins, de tournesol, de maïs et de chanvre. Les noix de Grenoble, l’huile de noix, les graines de lin, la laitue, le chou, l’épinard et la salade sont aussi des aliments riches en oméga-3.

Carence en vitamine B12

Les végétariens sont davantage exposés à une carence en vitamine B12 car nous retrouvons cette vitamine essentiellement dans les protéines animales comme le foie, les oeufs, les viandes rouges, les volailles, les oeufs, etc.

La vitamine B12 a comme rôle d’être nécessaire à la production de globules rouges mais aussi d’ADN et ARN et de la myéline qui est les fibres des nerfs.

Carence en fer

La carence en fer est “chose courante” chez les végétariens car même s’ils consomment des légumineuses, légumes verts feuillus, noix, graines et produits céréaliers entiers, les “meilleures” source de fer se retrouvent dans les viandes rouges en partculier.

Si une personne souffre de carence en fer et qu’elle n’y remédie pas, elle pourrait éventuellement souffrir d’anémie.

Le fer est un minéral essentiel à l’organisme puisqu’il distribue l’oxygène dans l’organisme en plus d’être le principal composant de l’hémoglobine.

Les aliments riches en fer sont les légumineuses, les noix, les graines, les céréales entières, les fruits séchés, les algues, les graines de tournesol et de citrouille, les pignons de pin, la mélasse noire, la purée de sésame, le hummus, les produits céréaliers entiers et les légumes verts foncés feuillus comme les choux de Bruxelles et les épinards.
 
 

Surveiller le calcium et la vitamine D 

La vitamine D est une vitamine qui est nécessaire à l’absorption du calcium et contribue à une bonne santé osseuse et dentaire.

Vous pourriez manger beaucoup d’aliments riches en calcium mais si vous ne consommez pas d’aliments riches en vitamine D, cela ne servira à rien.

Les aliments riches en vitamine D sont le lait enrichi et le beurre.

Le calcium est le minéral le plus abondant dans l’organisme. Les autres rôles du calcium sont de maintenir une bonne santé osseuse et dentaire, de favoriser une croissance optimale, favorise une bonne coagulation, essentiel à la fonction nerveuse et musculaire, aide à maintenir la pression artérielle dans les valeurs de la normal et est essentiel au métabolisme.
 Les aliments riches en calcium sont les fromages, les laitages (vache, chèvre, soja), le yaourt, le tofu et les légumes verts foncés.

Mon avis personnel

 
Il est vrai que le régime végétarien connaît de nombreux bénéfices de la santé mais il y a aussi des dangers à être végétariens.

C’est pourquoi les végétariens doivent adopter un régime alimentaire varié.

Personnellement, il ne serait pas trop difficile pour moi de suivre un régime végétarien pendant un certain laps de temps car je mange de tout.

Sans devenir un(e) végétarien(ne), je vous encourage fortement à faire 1 à 2 repas/semaine sans viande.

Vous n’aurez guère le choix d’inventer et essayer de nouvelles recettes à base de noix, de graines, de tofu ou encore de légumineuses.

Cela semble difficile car nous avons l’habitude de manger des viandes (volailles et poissons) à tous les repas mais c’est vraiment plus facile que cela semble l’être.

Ainsi, vous allez graduellement diminuer votre consommation de viandes, de viandes rouges en particulier ce qui vous aidera à adopter de plus saines habitudes de vie.

Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on InstagramKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Pour avoir moi-même vécu des problèmes de surplus de poids à mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau et de ne pas se trouver beau ou belle. Si vous vivez la même chose, je connais les difficultés, les peurs et l'incompréhension que vous pouvez ressentir. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime mais plutôt en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. J'ai depuis développé une passion pour la cuisine et c'est pourquoi, en 2010, j'ai crée mon premier site web pour venir en aide aux personnes qui désirent perdre du poids sans régime pour enfin, se retrouver peu à peu, s'aimer, s'accepter de nouveau et être mieux dans leur peau. En ayant perdu ce poids tout simplement en intégrant une saine alimentation à mon quotidien, j'ai voulu partager mes trucs personnels pour vous aider vous aussi à perdre du poids sans casse-tête afin d'avoir des résultats durables. Au fil des années, j'ai crée de nombreux recueils de recettes et programmes minceur pour venir en aide à mes lecteurs et les soutenir dans leur démarche de perte de poids.