Trouble du Déficit de l’Attention Avec Hyperactivité, Causes, Symptômes et Traitements

Qu’est -ce que le trouble du déficit d’attention (TDA) ? 

Le trouble du déficit d’attention est un problème de concentration chez la personne qui en souffre. Il peut y avoir la présence d’hyperactivité avec le TDA ce qui fait le TDAH c’est-à-dire le trouble du déficit d’attention avec hyperactivité.

On diagnostique ce problème de santé généralement dans les premières années scolaires de l’enfant car le TDA/H est plus souvent observé chez les jeunes enfants.

Il y a 3 fois plus de garçons que de filles qui souffrent de trouble du déficit de l’attention et environ 3% des enfants en âge scolaire en sont atteints.

Même si selon plusieurs, le TDA/H est considéré comme un problème de santé psychiatrique, c’est plutôt un problème de santé d’ordre neurologique.

Il y a 3 caractéristiques “typiques” du TDA/H soient l’inattention, l’hyperactivité et l’impulsivité.

Les jeunes enfants qui en souffrent n’ont pas nécessairement de problème de comportement mais ils éprouvent une difficulté à être encadrés et à recevoir de la discipline d’autrui. Ils sont parfois désorganisés, lunatiques, distraits et étourdissants.

Ce qui distingue les TDA/H d’avec les autres personnes (car une personne sans TDA/H peut être impulsive, hyperactive et avec des problèmes d’attention) c’est surtout l’intensité de ses caractéristiques ainsi que la durée qui est prolongée chez les personnes qui souffrent de trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité.

TDA/H et intelligence ? 

On associe souvent les personnes qui souffrent de TDA/H à une personne moins intelligente qu’une personne qui n’en souffre pas. Ceci est COMPLÈTEMENT FAUX!

Si vous êtes le parent d’un enfant qui souffre du trouble de déficit d’attention, n’ayez pas peur que votre enfant ne puisse pas avoir une vie normale (étude, travail, conjoint et enfant) car ce n’est pas le cas. Votre enfant n’est pas moins intelligent donc vous pouvez vous sentir moins stressé désormais.

Les causes du TDA/H

Contrairement à ce que nous pouvons penser, le TDA/H n’est pas causé par ds problèmes affectifs qui n’ont pas été comblés pendant l’enfance. Voici les causes de ce trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité.

Facteurs génétiques

Les facteurs génétiques représentent la première cause du TDAH. Lorsqu’un enfant est diagnostiqué TDAH, il a souvent un membre de sa famille qui en souffre aussi. Il y aurait la présence de gènes dans le TDAH qui auraient été identifiés mais ce n’est pas uniquement à cause de cela qu’une personne souffre de ce problème neurologique.

Facteurs neurologiques

Cela pourrait être causé par des problèmes de mauvais fonctionnement des neurotransmetteurs (qui aident à transmettent les messages au cerveau) peut être la cause des symptômes et comportements d’une personne qui souffre de TDAH

L’environnement 

Selon plusieurs études, les jeunes enfants qui ont passé beaucoup de temps devant les jeux vidéo ou encore la télévision sont plus à risques de souffrir de TDA/H.

On suppose aussi que le manque en dopamine (neurotransmetteur) présent chez ces personnes les pousse justement à visionner davantage la télévision ou de jouer à des jeux vidéo.

Il y aurait des substances toxiques comme le tabac, les pesticides ou encore l’alcool qui, consommés pendant la grossesse pourraient être la cause ou plutôt un facteur prédisposant au trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité. Il en est de même pour une femme enceinte qui adopte une mauvaise alimentation.

Les symptômes du trouble du déficit d’attention 
  • Inattention
  • Hyperactivité
  • Impulsivité
  • Agressivité
  • Anxiété
  • Dyslexie (difficulté à lire et à identifier les lettres)
  • Ne se tient pas en place
  • Mauvaise écoute
  • Impatience
  • Facilement distrait
  • Étourdissement
  • Il doit toujours bouger
  • Difficulté à avoir son attention
  • Difficulté de faire des activités calmes comme lire
  • Parle beaucoup
  • Problème organisationnel
  • Bégaiement
Les troubles associés au TDA/H 

Troubles anxieux 

La personne qui souffre de TDAH peut souffrir de nervosité, de stress et d’anxiété qui sont généralement accompagnés de TOC (se gratter les mains par exemple) ou encore d’autres symptômes d’angoisse comme le clignement rapide des yeux, l’augmentation du rythme cardiaque ou de la pression artérielle, etc.

Cette personne peut même souffrir de périodes dépressives parce que l’enfant particulièrement n’est pas capable de se contrôler lui-même et n’a pas beaucoup confiance en lui-même et c’est capacité. N’oublions pas que de nombreux enfants souffrant de TDAH sont isolés des autres camarades de classe ce qui n’aide guère à son estime personnelle.

Trouble oppositionnel 

L’enfant peut avoir des attitudes négatives, méfiantes, provocatrices et hostiles devant les adultes qui subissent un encadrement ou plutôt une discipline envers lui comme les enseignants, les gardiens et les parents.

Trouble d’apprentissage

Les enfants ayant un TDAH souffrent de retard du développement du langage (ils commencent à parler plus tard que la moyenne) et à écrire. Ces troubles d’apprentissage représentent 20% des cas.

Trouble de comportement 

Certaines personnes peuvent être très antisociales peuvent avoir des comportements dangereux pour eux-mêmes ou autrui en étant violent, faisant des actes de vandalisme ou en se battant.

Les conséquences du TDAH

Lorsqu’un adulte souffre de TDAH, celui-ci peut avoir des problèmes sociaux ou comportementaux. Ces adultes ont de la difficulté à trouver un équilibre dans plusieurs aspects de leur vie (travail, relation, finance, etc.). Ils sont plus prédisposés aussi à avoir des problèmes de consommation comme l’alcool ou la drogue. À l’âge adulte, ils sont plus susceptibles d’avoir des problèmes relationnels (séparation, divorce, instabilité émotionnelle), des problèmes au travail et des risques de suicide.

Le fait que ces personnes ont une faible estime d’eux-mêmes apporte aussi son lot de conséquences comme d’avoir de la difficulté de s’intégrer, la peur d’entrer dans de nouvelles relations, des problèmes de concentration, etc.

Cela peut aussi créer, au contraire, des comportements de rébellion si on veut comme l’anxiété, l’agressivité, les comportements provocateurs et le non-respect des règles établies à la maison ou à l’école.

Les traitements du trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité 

Les traitements seront adaptés aux besoins de chaque enfant à la suite d’une évaluation.

Il y aura alors la possibilité de la prise de médication, d’apprentissage sur les habiletés sociales, d’un encadrement bien défini et de psychoéducation.

Les parents ont l’opportunité de recevoir de l’aide de professionnels de la santé pour savoir comment mieux vivre avec un enfant avec TDAH mais aussi pour avoir de l’aide et du répit.
C’est pourquoi je vous incite à demander le meilleur traitement possible pour vous ou pour votre enfant car c’est lui qui connaît l’intensité et l’état de santé de vous ou votre enfant.

Mon avis personnel 

Il ne doit vraiment pas être évident pour un parent de savoir que son enfant souffre de TDA/H.

Heureusement, sachez qu’il y a des ressources mises à votre disposition pour avoir plus de facilité à accepter ce problème neurologique de votre enfant mais aussi pour savoir comment agir avec votre enfant, en apprendre plus sur ce problème et avoir droit à du répit.

Sachez que vous n’êtes pas seul(e) dans cette situation et que plusieurs parents vivent la même chose que vous.

De plus, n’oubliez pas que votre enfant peut avoir une vie tout à fait normale, avoir la même intelligence et même être plus surdoué que vous et moi.

N’hésitez pas à consulter un médecin ou pédiatre si vous soupçonnez que votre enfant en est atteint.

Trouble du Déficit de l’Attention Avec Hyperactivité, Causes, Symptômes et Traitements
Cet article mérite...
Katherine-Roxanne Veilleux on FacebookKatherine-Roxanne Veilleux on GoogleKatherine-Roxanne Veilleux on InstagramKatherine-Roxanne Veilleux on LinkedinKatherine-Roxanne Veilleux on PinterestKatherine-Roxanne Veilleux on Twitter
Katherine-Roxanne Veilleux
Katherine-Roxanne Veilleux
CYBERENTREPRENEURE ET BLOGUEUSE chez MaigrirSansFaim.com
Pour avoir moi-même vécu des problèmes de surplus de poids à mon adolescence, je sais ce que c’est que de ne pas se sentir bien dans sa peau et de ne pas se trouver beau ou belle. Si vous vivez la même chose, je connais les difficultés, les peurs et l'incompréhension que vous pouvez ressentir. Entre 2005 et 2006, j’ai perdu 33 kilos sans suivre de régime mais plutôt en adoptant de saines habitudes alimentaires et un mode de vie beaucoup plus actif. J'ai depuis développé une passion pour la cuisine et c'est pourquoi, en 2010, j'ai crée mon premier site web pour venir en aide aux personnes qui désirent perdre du poids sans régime pour enfin, se retrouver peu à peu, s'aimer, s'accepter de nouveau et être mieux dans leur peau. En ayant perdu ce poids tout simplement en intégrant une saine alimentation à mon quotidien, j'ai voulu partager mes trucs personnels pour vous aider vous aussi à perdre du poids sans casse-tête afin d'avoir des résultats durables. Au fil des années, j'ai crée de nombreux recueils de recettes et programmes minceur pour venir en aide à mes lecteurs et les soutenir dans leur démarche de perte de poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.